Telechargé par beta31

L’exercice infirmier entre La théorie et la pratique

publicité
MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION
ET DE LA REFORME HOSPITALIERE
INSTITUT NATIONAL DE FORMATION SUPERIEUR
PARAMEDICALE DE MEDEA
Mémoire Professionnel De Fin D'études
INFIRMIER DE SANTE PUBLIC
THEME :
L'EXERCICE
INFIRMIER
(ERE)
ENTRE LA
THEORIE
ET
La théorie face
à la réalité
pratique
dans
L’exercice
LA PRATIQUE
infirmier (ère).
DIRIGE PAR :
-Mr. KASSE KADDOUR
PEPM
ELABORE PAR :
-BENSADEK DHOUIA
-GUERCH DJEMAA
Promotion : juin 2015
REMERCIMENT
Nous tenons à remercie Allah qui nous a donné la force
et la patience pour établir ce travail.
Nous tenons à remercie aussi nos chèrs parents, et l'ensemble
des personnes qui se sont penchées à nous aider de prés comme
de loin, pour l'élaboration de ce travail en
particulier les
travailleurs au niveau de l’EPH de DJELFA ayant bien voulu
répondre à notre questionnaire, et touts les professeurs et les
travailleurs de l’institut de la formation paramédicale de MEDEA.
Nous exprimons une grande gratitude particulière et un
profond respect à Mr : KASSE KADDOUR notre encadreur, et Mr :
le directeur de l’INFSP de MEDEA, BOUTELDJA, et le directeur
des études
de l’INFSP de MEDEA Mr : KHOUDJA ALI.
Aussi qu'à tous les enseignants
A touts le personnel de l’institut de formation paramédicale
de MEDEA et mes amis.
LISTE DES ABREVIATIONS
EPH : Etablissement Public Hospitalier.
TSS: Technicien Supérieur de la Santé.
TS: Technicien Supérieur.
ATS: Agent Technique de la Santé.
ISP: Infirmier de Santé Public.
AS: Aides Soignants.
PMDE: Para - Médical Diplôme d’Etat
LMD: Licence Master Doctorat.
IFSI: Institut de Formation en Soins Infirmier.
MRX: Manipulateur en Rayons X.
Art: Article.
EPSP: Etablissement Public de Santé de Proximité.
OMS: Organisation Mondial de la Santé.
PEPM: Professeur Ecole Paramédical.
DEFINITION DES CONCEPTES
La santé : Est un état de complet bien -être physique mental et social, et ne consiste pas
seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.
La formation : destinée aux adultes afin de leur permettre d’acquérir des qualifications
facilitant leur participation aux progrès sociaux et technologique.

Théorie : désigne couramment une idée ou une connaissance spéculative ou
vraisemblable, souvent basée sur l’observation ou l’expérience, donnant une
représentation idéale éloignée de ses applications.

Pratique : Manière concrète d'exercer une activité opposée à des règles ou des
principes.
Le stage : Le stage se définit comme un moyen de formation assurant une mise en situation
sociale et professionnelle : il doit conduire le stagiaire vers l'autonomie professionnelle en
favorisant l'intégration des savoirs nécessaires à l'exercice de sa fonction.
L’encadrement : manière d’assurant la compétence, l’efficacité et l’efficience du personnel
par l’observation, la discutions le soutient et l’orientation.
Alternance : est une succession répétée, dans l'espace ou dans le temps, qui fait réapparaître
tour à tour, dans un ordre régulier, les éléments d'une série.
L’élève paramédicale : une personne qui ayant suivi des études professionnelles de base et
apte et habilité à assumer la responsabilité de l’ensemble des soins qui requière la promotion
de la santé, la prévention de la maladie et les soins aux malades.
La maladie : altération physique ou mentale de l’individu.
L’évaluation : « appréciation qui, en fonction d’objectifs et de critère prédéterminés, rend
compte des aptitudes, des comportement d’un stagiaire et des connaissance qu’il a
acquise…… »
Démarche de soins : est un processus faisant appel a la méthode d’analyse et résolution des
problèmes pour former une suite ordonnée d’opération qui a pour finalité la prestation de
soins individualisés , continus et adaptes aux besoins d’une personne.
Remerciement
Liste des abréviations
Définition des concepts
Introduction
Problématique
Hypothèse
Objectif du thème
Choix de thème
Partie théorique
Chapitre -01-La formation paramédicale………………………………………………..P14
A. La formation théorique.........................................................................................P14
 L’historique de la formation paramédicale…………………………….P14
 Définition de soins infirmiers…………………………………………..P15
 Définition de l’infirmier de sante publique…………………………….P15
 La formation de l’infirmier de sante publique………………………....P16
 Le rôle de l’infirmier de sante publique.................................................P17
B.La formation pratique…………………………………………………………….P18

Définition de la formation pratique.....................................................P18

Le but de la formation pratique……………………………………...P18

Les différents types de la formation pratique………………………..P19

Place de la formation pratique……………………………………….P19
C. L‘encadrement de stage………………………………………………………….P20
 Définition…………………………………………………………….....P20

Le rôle des différents partenaires de l'encadrement...........................P20

Infirmier……………………………………………………P20

Apprenant………………………………………………….P20

PEPM……………………………………………………....P20

Tuteur………………………………………………………P21
Chapitre- 02- Législation………………………………………………………………….P23
A) Description métier………………………………………………………………………P23
B) Définition des taches……………………………………………………………………P24
Partie pratique
Chapitre-01-Méthodologie de recherche………………………………………………...P30

Lieux de l’enquête………………………………………………..P30

La durée de l’enquête……………………………………………..P31

Les outils……………………………………………………….....P31

Population cible………………………………………………......P32

Les problèmes rencontrés………………………………………...P32

Le recueil des données……………………………………………P32
Chapitre-02-Analyse et interprétation des résultats…………………………………….P34
A) Analyse et interprétation du questionnaire adresse au Personnel Soignant……………P34
B) Analyse et interprétation du questionnaire adresse aux stagiaires……………………..P49
C) Etude comparative sur des actes faites sur les lieux de stage…………………………...P62
D) Vérification des hypothèses……………………………………………………………P64
Suggestion
Conclusion
Les annexes
Bibliographie
INTRODUCTION
L'évolution technologique et les nouvelles organisations de travail ont transformées la
fonction paramédicale, d'une logique qui vise le maintien d'une main d'œuvre stable à une
logique des compétences ; pour entreprendre l'innovation et faire face aux changement et aux
évolutions de notre environnement ; la formation occupe une position privilégiée dont elle est
le moyen d'atteindre les objectifs tracées, de mettre à jour les compétences acquises et de
remédier les décalages ;et faire preuve de résultats mesurables et qualifiables.
Mais malgré les efforts fournis pendant cette formation soit par les formateurs ainsi
que les deux établissements (Ecole et Hôpital) restent que le problème n’a pas été résolu et la
formation n’a pas pu atteindre son but. De ce fait les soins infirmiers n’ont pas encore atteint
leur objectif qui se résumé dans les bonnes prestations des soins.
PROBLEMATIQUE
La formation paramédicale que les étudiants apprennent dans les instituts de formation
est basée sur deux axes : la formation théorique et l’application de celle-ci en pratique.
Durant la période de notre stage pratique au niveau des services (médecine interne
homme, chirurgie générale femme.) de l’EPH Mouhad Abdelkader de DJELFA on à constaté
beaucoup des problèmes qui se résume en:
L’absence des moyens et le non respect des recommandations enseignés à l’institut ce
qui nous a vraiment étonné et nous a guidé à travailler sur ce sujet qui est L'EXERCICE
INFIRMIER (ERE) ENTRE LA THEORIE ET LA PRATIQUE.
Ce qui nous oblige à poser la question suivent :
Pourquoi les soins pratiqués au niveau de certains services ne sont pas complètement en
corrélation avec l’enseignement théorique?
HYPOTHESES
 Insuffisance des moyens humains et matériels.
 manque d’encadrement dans le terrain de stage.
OBJECTIF DU THEME
Notre modeste travail concerne l'évaluation de la formation pratique des apprenants
paramédicaux dont la problématique de départ est de s'informer sur la situation réelle en vue
de son amélioration et de chercher des solutions dont le but de qualifie nos soins et de
satisfaire le client malade et son entourage.
Pour plus d'objectivité, ce travail se fera en deux parties, théorique et pratique ; dans
cette dernière, deux questionnaires seront élaborés pour recueillir des informations sur
l'encadrement et l'évaluation des apprenantes ; le premier destiné aux enseignants; le second
adressé aux apprenants de 2ème et 3ème année qui ont vécus une expérience des stages et
ensuite une étude comparative sur quelques échantillons techniques dans le but de voir
l'image exacte des soins.
CHOIX DE THEME
Les observateur, les simples citoyens critiquent jour à jour la qualité de soins dans
nos structures hospitalières dans le thème de la prise en charge des malades et leur entourage.
Tout le monde constate la dégradation des soins où ils comparaitront à une (médecine
de guerre) et ils préfèrent les clinique prives que l'étatique.
Nos futures collègues sont sujets de critique dans différents pages des journaux, touchant
le métier de l'infirmier, directement ou indirectement.
Tout cela nous à siccité de chercher sur les causes de l'adéquation en théorie et pratique
dans le travail infirmier.
La formation paramédicale
La politique de la formation et de la recherche dans le domaine de santé en Algérie est
un axe fort et très important de la politique de santé.
Elle constitue un pilier du système national de santé destiné à appliquer la politique de
santé dans notre pays.
Quant on sait que la qualité des soins est tributaire en grand partie de la qualité
de la formation, il est indéniable que les pouvoirs publics accordent à celle –ci une grande
place
dans l’élaboration de leur politique de santé.
La mission de formation des professionnels de la santé dont le pays a besoin a un double.
Objectif :
 assurer une prise en charge total, permanente et qualitative de la santé citoyenne
malade.
 protéger les citoyens sains de la maladie.
A) La formation théorique
01) L’historique de la formation paramédicale:
L’enseignement paramédical fait l’objet de très nombreuses réflexions en Algérie
l’exercice d’enseignement des soins infirmier durant la période précoloniale était pénible
au modèle existant dans le MACHREK et MAGHREB par la suite l’exercice a été développé
d’abord aux militaires puis a l’église, a partir de 1880 ont été crées le corps des auxiliaires
médicaux indignes et les infirmiers.
La formation paramédicale était insignifiante et l’activité paramédicale dans les
structures de santé assurée par les « sœur blanche » durant la guerre de libération, une
synthèse de santé calque sur l’organisation militaire a été mis sur pied au sein de l’arme de
libération national.
Un effort remarquable d’éducation sanitaire (hygiène et prévention) a été entre pris
dans des centres de formation paramédicale ont été ouvert le long des frontières au lendemain
de l’indépendance le départ massif du personnels médicaux et paramédicaux européens crée
une situation de crise qui n’a pus être jugulée que grâce a des efforts considérable.
Ainsi à la cour de la première décennie d’indépendance le nombre d’infirmier diplômé d’état
passe de 250 en 1962 à 2215(agent paramédicaux) en 1972 grâce a la formation en cours
d’emploi et a la création d’école paramédicale.
De nouvelles exigences liées d’une part aux besoins sans cesse croissant et d’autre part
aux progrès de développement, ont été à l’origine d’une reforme des années 80, la formation
paramédicale. Désormais le recrutement des agents paramédicaux se fait par voie de concours
et aboutit à trois niveaux de formation en 1990:
 Technicien supérieur de la santé(TSS)
 Technicien de la santé(TS)
 Agent technique de la santé(ATS)
On 2012 de nouvelles reformes sont parvenues et aboutissent a deux niveaux de formation:
 Infirmier de santé public(ISP).
 Les aides soignants(AS).
02) Définition de soins infermières :
Les soins infirmières représentent les soins prodigue, de manier autonome ou en tels
que définis par le conseille internationale des infirmières :
Collaboration aux individus de tout âge, aux familles, aux groups et aux communautés,
malade ou bien portant, quel que soit le cadre.
Ils se focalisent sur la promotion de la santé, la prévention des maladies, aussi que
les soins des préventives, aux personnes malades, handicapées et mourantes, ils englobent
également la défense, la promotion d’un environnement sain la recherche la participation
a l’élaboration de la politique de santé et la gestion des systèmes de santé et des patients, aussi
que l’éducation de la santé
Les soins infirmiers sont traditionnellement dispense par les infirmières.
03) définition de L'ISP :
A- Selon le dictionnaire de Larousse : Définit l’infirmier comme une « personne habilitée
à assurer la surveillance des malades et a les soigner sur prescription médicale.
B -Selon l’organisation mondiale de la santé (OMS) : la mission des soins infirmiers dans
la société et d’aider les individus, les familles et les groupes à réaliser leur plein potentiel
physique, mentale et social et à y parvenir dans le contexte de l’environnement dans le quel
ils vivent et travaillent tout cela en respectant un code de déontologie très strict ce ci exige
que les infirmiers apportent et assurent les fonctions ayant trait au maintien et à la promotion
de la santé aussi bien que le prévention de la maladie.
Les soins infirmiers englobent également la planification et la mise en œuvre des soins
curatifs et de réadaptation et concernent les aspects physiques, mentaux et sociaux de la vie
et ce qu’affectent la santé, la maladie, l’handicap et la mort.
Les infirmiers permettent la participation active de l’individu de sa famille et de ses amis
du groupe social et de la communauté de façon appropriée dans tous les aspects de soins de
santé et encouragent ainsi l’indépendance et l’autodétermination, les infirmiers travaillent
aussi comme des services de santé.
04) la formation de l’ISP :
Pour devenir infirmier, il faut le niveau bacheliers 2012 une formation dans le cadre
de la License professionnalisant (LMD) à concurrence de 310 places pédagogiques pour
le compte des Wilaya de Médéa et de ! Djelfa et ce pour une durée de 03 années ; la première
année sous forme d’un tronc commun pour tous les étudiants admis à la formation
une orientation sera effectuée en fin de première année pour accéder aux spécialités
développées par l’institut de Médéa et qui sont :
 Infirmiers de santé publique.
 Laborantin de santé publique.
 Manipulateur en imagerie médicale de santé publique.
 Assistants médicaux de santé publique Sans compter celle de la formation initiale
en cours et qui concerne :
 PMDE : IDE, Laborantins, MRX et puéricultrices.
 Sage femme L’INFSPM de Médéa organise en parallèle de la License
professionnalisant (LMD) d’autres formations pour les professionnelles en poste
telles que :
 La formation complémentaire pour les produits des années 2011, 2012 et 2013.
 Les formations dites d’intégration pour tous les diplômés d’état antérieur à 2011.
 La formation promotion pour les infirmiers brevetés, cette action se déroulera en
deux temps : du grade breveté à IDE et de l’IDE à celui d’infirmier de santé
publique.
 La formation continue selon soit le programme national annuel validé par la
Direction de la Formation soit dans le cadre d’actions de formations locales
répondant à des besoins exprimés par les partenaires (EPH- EPSP ou autres).
05) Rôle de l’ISP:
- Application dans discipline infirmier:
-soins de suppléance
-soins en gériatrie ou aux personne âgés
-soins à la mère et à l’enfant
-soins en médecine et chirurgie
-soins en psychiatrie et santé mental
-soins en médecine communautaire et en humanitaire
- Intervention de recueil de données:
-Déterminer les dépendances réelles ou potentielles de la personne pour satisfaire ses besoins
primaire ;
-Déterminer les causes de ces dépendances (qu’elles soient de type pathologique ou non) seul
ou en collaboration (avec notamment le médecin)
-Déterminer les besoins de la personne avec sa participation, en fonction de sa maladie
ou de ses réactions humaines de santé.
- Intervention techniques :
-Elaboration de démarche de soins infirmiers avec pose d’un diagnostique
prédominant.
infirmier
-Pose d’objectifs de soins en fonction du diagnostic infirmier retenu et des données
médicales, constituant le projet de soins de la personne.
- Elaboration d’actes de soins, seul ou en collaboration avec l’équipe pluridisciplinaire, en
accord avec la personne et en fonction de ses ressources.
- Intervention d’évaluation:
- Évaluation des résultats escomptes au de la prise en soins de la personne.
- Réactualisation du projet de soins en fonction de l’atteint ou non des résultats escomptés.
B) La formation pratique
01) Définition de la formation pratique :
Le stage se définit comme un moyen de formation assurant une mise une situation sociale
et Professionnelle il doit conduire le stagiaire vers l’autonomie professionnelle en favorisant
l’intégration des savoirs nécessaires à l’exercice de sa fonction.
En effet le stage permet mise en pratique des connaissances théoriques acquises en
instituts et la en situation de ces capacités à agir en fonction des déférentes situations
rencontres
sur le terrain
Par ailleurs les stages constituent au sein de la formation un temps d’apprentissage
privilégie d’une Pratique professionnelle par la possibilité qui, ils offrent de dispenser des
soins.
Le stage ne permet pas uniquement d’apprendre
d’appréhender la dimension de la relation soignant/soigne.
02) Le but de la formation pratique
les soins mais il
permet aussi
Le stage a un rôle primordial dans la formation infirmier, cette idée est confortée tant
par le temps qu’il occupe dans la formation, que par l’importance du savoir faire qu’il apport
a l’étudiant :
 Il permet l’acquisition d’une dextérité dans les soins.
 Il permet d’expérimenter une relation avec le soigné qui prend alors tout son sens.
 le stage permet a l’étudiant de faire le lien entre la théorie enseigné à l’institues
de Formation et la pratique.
 Il permet à l’étudiant de confronter son identité professionnelle a la réalité du terrain.
et l’aide ainsi à construire son projet professionnelle tout au long des trois années
de Formation par une « pédagogie de l’alternance ».
 Il permet enfin à l’étudiant de se préparer à assumer sa future fonction dans toute
sa dimension.
 Compréhension des problématiques sociales et des besoins des bénéficières.
 pratique de l’intervention en travail sociale.
02) Les différents types de la formation pratique:
a-Travaux diriges:
Des travaux diriges au niveau de l'établissement de formation initial comme types
d'assimilation sur des mannequins faites par les enseignants (PEPM) afin de préparer les
apprenants aux différents techniques et s adapter au futur climat de l'hôpital et d'acquérir un
pré requis sur le matériel
b-Stage d'alternance à mi temps:
Ce dernier suivant le programme établi par l'institut de formation initial dans le but de
compléter la théorie par la pratique.
c-Stage a plein temps stage (bloquée):
Effectuer par mois ou 15 jours dans les services d'hospitalisation afin que les apprenants
arrivent à acquérir :
-Le sens de l'équipe.
-Habitudes de service.
-La responsabilité.
-La dextérité (main).
-Ponctualité.
04) place de la formation pratique
-Les stages s’effectuent aussi bien en milieu
hospitalier qu’en milieu extra hospitalier
dans des structures Qui bénéficient d’un encadrement adapte
-50% du temps de formation se passe en stage entre structure hospitalière, il devra enrichir
son savoir «Théorique »et développer un savoir être et un savoir faire pour apprendre à
soigner.
-les stages font intervenir plusieurs acteurs :
L’étudiant, l’équipe, enseignant, l’équipe soignante, les responsables de l’encadrement
C) l’encadrement de stage
01) Définition de l’encadrement de stage:
L’encadrement de stage est assure selon la réglementation par un enseignement
qui assure les taches suivant participe a la formation pratique a difficulté le surveillant de
service ou son successeur de grade équivalent et selon les prorogation assigniez
s’encadrement est définit comme une ensemble de personne qui assure une activité de détente
de formation et de contrôle manière d’assure l’efficacité du personnel par l’observation pour
remettre aux stagiaires règlement de l’hôpital.
02) Le rôle de différents partenaires de l'encadrement :

L’Infirmier:
-Assure la prise en charge de l'apprenant infirmiers pendant la durée du stage en collaboration
avec l'équipe pluridisciplinaire sous la responsabilité du PEPM.
- Il aide l'étudiant à atteindre ses objectifs, à les réajuster le cas échéant et le guide
dans ses apprentissages professionnels.
- Il est référent infirmiers dans la discipline concernée.
- Il réalise des évaluations :
 Au cours du stage
 Lors des mises en situations professionnelles
 En fin de stage.
- L'infirmière peut avoir un rôle de tuteur ou de référent : Dans ce cas, elle n'est pas chargée
d'effectuer la totalité de l'encadrement mais elle a un rôle d'organisation et de suivi du stage.

L’Apprenant :

Il doit être acteur de sa formation, Il participe aux activités proposées par le service.

PEPM :
Il est recommandé de désigner un formateur de l'Ecole de formation pour être l'interlocuteur
privilégié de chaque terrain de stage.
- Le formateur aide l'apprenant à préparer son stage.
Il participe ponctuellement à l'encadrement de l'apprenant en collaboration avec l'infirmier.
- Il aide l'apprenant à faire les liens entre théorie et pratique pour une compréhension optimale
des situations cliniques.
- Il évalue les apprentissages en situations formatives et normatives.
Il est le lien entre le service et l'Ecole de formation (transmission d'informations, textes
réglementaires, projet pédagogique...).Le formateur est référent des apprentissages
méthodologiques.

Tuteur:
C'est un professionnel du lieu de stage qui doit avoir des qualités de maitrise professionnelle,
motivation et capacité relationnelle ; c'est-à-dire Capable d'élargir son champ d'activité
et de développer des compétences nouvelles (de formation et de communication).
La fonction tutorale s'exerce au sein de l'entreprise et sous sa responsabilité. L'objectif de
cette fonction consiste, à l'égard des apprenants à :
 Les accueillir
 Les intégrer
 Les former
 Et plus globalement, les conduire pédagogiquement
Un cadre doit donc savoir adapter en permanence son mode de communication en fonction
de ses interlocuteurs et en connaissent les exigirences de chaque situation et notamment
de 4 types les plus fréquents :
-Travailler de façon construction sa hiérarchie ce qui suppose qu’il ait bien identifie son mode
de communication.
-Communication avec ses collaborateur directes et l’ensemble des membres de son équipe
ce qui nécessite la mise en plaise des règles réfléchies et pertinent, d’occasion pour chacun
puisse donner son point vue.
-Communication efficacement dans un grouper de travail transversal et/ou partenariale.
-Présenter son service a l’extérieure sans perdre vue que chaque actes quotidiens donne
une image de service public a l’extérieure.
A) Description métier
Au sein de l’hôpital, l’infirmier et l'infirmière sont un maillon important de
l’équipe médicale. Il doit être capable d’apporter son concours à l’élaboration d’un diagnostic.
Il procède aux soins spécifiques et d’hygiène nécessités par l’état de santé du malade : prise
de la tension et de la température, pose de pansements, prélèvements sanguins et injections,
préparation et distribution des médicaments, préparation du patient pour le bloc opératoire...
L'infirmier assure également des tâches administratives : suivi des dossiers médicaux...
Il fait le lien entre le malade et le milieu hospitalier. Il se doit d’être à l’écoute, de rencontrer
les familles, d’assurer un accompagnement et un suivi psychologique. Le métier est éprouvant
physiquement et psychologiquement.
L’organisation du travail implique une présence permanente auprès des malades. Le travail
de nuit et pendant le week-end est une des caractéristiques du métier.
Si 85 % des infirmiers travaillent en hôpital, établissement public ou privé, certains ouvrent
un cabinet en libéral (2 000 à 3 000 par an) d'autres exercent dans les établissements scolaires
ou dans des structures de médecine du travail. 87 % des infirmiers sont des femmes.
- Études / Formation pour devenir Infirmière – Infirmier:
- Il y a Les une formation et entamer une carrière. Les IFSI préparent
Art.30: Le corps des infirmiers de santé publique comprend deux (02) grades :
- le grade d'infirmier de santé publique.
- le grade d'infirmier spécialisé.
La liste des spécialités est fixée par voie réglementaire : Circulation extra corporelle
- Hémodialyse.
- Soins aux brûlés.
- Puériculture.
- Oncologie et soins palliatifs ;
- Psychiatrie ;
- Gérontologie ;
- Explorations fonctionnelles.
- Soins intensifs et aide médicale d'urgence.
- Soins à domicile et ambulatoire
- Anesthésie réanimation.
- Bloc opératoire.
- Hygiène hospitalière.
Art.31: L'ouverture de spécialités nouvelles est fixée par un arrêté conjoint du ministre chargé
de la santé et de l'autorité chargée de la fonction publique.
B) Définition des tâches
Art.32: Les infirmiers de santé publique sont chargés notamment de :
- réaliser des soins infirmiers relevant de son rôle propre, sur prescription médicale
ou en présence de médecin et en cas d'extrême urgence sur la base de protocoles d'urgence
écrits.
- contrôler, évaluer et surveiller l'évolution de l'état de santé des patients.
- protéger, maintenir, restaurer et promouvoir la santé physique et mentale des personnes.
- recueillir les données cliniques, les besoins et les attentes de la personne et de son entourage.
- établir le projet de soins et la planification des activités.
- rédiger et mettre à jour le dossier soin du patient.
- accueillir et suivre pédagogiquement les étudiants et les stagiaires.
- initier ou participer aux études et aux travaux de recherche.
Art.33: Outre les tâches dévolues aux infirmiers de santé publique, les infirmiers spécialisés
en circulation extra- corporelle sont chargés notamment de :
- faire fonctionner le matériel d'assistance circulatoire extra -corporelle.
- faire fonctionner les pompes de déblocage des artères et autres appareils pour le cœur.
- assister ou remplacer temporairement les fonctions cardiovasculaires des patients lors
d'interventions chirurgicales sur le cœur.
- administrer les produits sanguins, les médicaments et autres substances sur prescription
médicale.
- assister le chirurgien et le médecin réanimateur.
- contrôler et surveiller les signes vitaux des patients lors des interventions.
- réaliser, organiser et contrôler les soins et le fonctionnement des appareils de circulation
extra corporelle.
- contrôler l'état de fonctionnement du matériel technique et des appareillages et leur
stérilisation.
- accueillir et suivre pédagogiquement les étudiants et les stagiaires.
- initier ou participer aux études et aux travaux de recherche.
Art.34: Outre les tâches dévolues aux infirmiers de santé publique, les infirmiers spécialisés
en hémodialyse sont chargés notamment de :
- assurer la prise en charge des patients dialysés en insuffisance rénale aiguë ou chronique.
- appliquer les protocoles de soins et de surveillance des patients.
- maîtriser le fonctionnement et l'entretien des générateurs de dialyse.
- informer et éduquer le patient.
- tenir à jour le dossier soins du patient et participer à son évaluation.
- accueillir et suivre pédagogiquement les étudiants et les stagiaires.
- initier ou participer aux études et aux travaux de recherche.
Art.35: Outre les tâches dévolues aux in les infirmiers de santé publique, les infirmiers
spécialisés en soins aux brûlés sont chargés notamment de :
- organiser les soins en cas d'afflux massif des brûlés.
- prendre en charge les patients atteints de brûlures.
- assurer les soins de réanimation.
- assurer les soins spécialisés de la peau.
- veiller à l'application des régimes spécifiques prescrits.
- appliquer la chaîne des soins dans la prise en charge des brûlés après cicatrisation.
- accompagner et aider les patients au plan psychologique en cours et après cicatrisation.
- accueillir et suivre pédagogiquement les étudiants et les stagiaires.
- initier ou participer aux études et aux travaux de recherche.
Art.36: Outre les tâches dévolues aux infirmiers de santé publique, les infirmiers spécialisés
en puériculture sont chargés notamment de :
- prodiguer des soins adaptés aux prématurés, aux nouveaux- nés aux nourrissons, aux enfants
et aux adolescents.
- surveiller, suivre et prévenir l'état de santé du patient dans le domaine physique et
psychique.
- établir le projet de soins et planifier les activités pour l'enfant.
- assister au plan technique lors des soins réalisés par le médecin.
- identifier les situations d'urgence, de crise, de maltraitance et y faire face par des actions
adaptées- informer, éduquer et communiquer avec l'enfant et sa mère et l'entourage en vue
d'une démarche d'autonomisation.
- accueillir et suivre pédagogiquement les étudiants et les stagiaires.
- initier ou participer aux études et aux travaux de recherche.
Art.37: Outre les tâches dévolues aux infirmiers, les infirmiers spécialisés en oncologie et
soins palliatifs sont chargés notamment de :
- réaliser des projets de qualité de vie, de qualité de soins auprès des personnes cancéreuses
par des techniques spécifiques dans les domaines de la chirurgie, de la radiothérapie, de la
chimiothérapie, de l'hormonothérapie et des thérapies ciblées.
- accompagner le patient tout au long de sa maladie aussi bien en phase préventive, curative
et palliative.
- identifier les besoins et attentes du patient et de ses proches au-delà de la diversité du
traitement et de la technicité des soins qu'ils induisent.
- détecter les changements ou les perturbations en terme de qualité de vie ou de troubles
psychologiques, les analyser et, selon les cas, y répondre ou solliciter l'intervention d'autres
professionnels.
- déceler les complications induites par le traitement.
- accueillir et suivre pédagogiquement les étudiants et les stagiaires.
- initier ou participer aux études et aux travaux de recherche.
Art.38: Outre les tâches dévolues aux infirmiers de santé publique, les infirmiers spécialisés
en psychiatrie sont chargés notamment de :
- préparer l'accueil des patients et leur entourage.
- assurer la prévention et les soins infirmiers spécialisés aux malades mentaux.
- observer et surveiller les troubles du comportement du patient.
- organiser et animer les activités à visée thérapeutique, de groupe et familiales.
- assurer les entretiens individuels à visée psychothérapique et participer au sein d'une équipe
pluridisciplinaire aux techniques de médiation à visée thérapeutique.
- recueillir les données nécessaires au projet thérapeutique auprès du patient, la famille et des
professionnels concernés.
- accueillir et suivre pédagogiquement les étudiants et les stagiaires.
- initier ou participer aux études et aux travaux de recherche.
Art.39: Outre les tâches dévolues aux infirmiers de santé publique, les infirmiers spécialisés
en gérontologie sont chargés notamment de :
- améliorer la qualité de vie des personnes âgées, développer des soins palliatifs personnalisés
et préserver l'autonomie de la personne âgée en milieu hospitalier, extra hospitalier et à
domicile.
- créer les conditions permettant aux personnes âgées de fonctionner à un niveau optimal
de santé tant au point de vue physique, psychologique, social que spirituel.
- concilier le projet de soins et le projet de vie.
- participer à la prévention, au dépistage et au soulagement des symptômes dans le but
d'améliorer la qualité de la fin de vie des personnes âgées.
- favoriser la présence et l'accompagnement des proches et aider à l'expression des émotions ;
- accueillir et suivre pédagogiquement les étudiants et les stagiaires.
- initier ou participer aux études et aux travaux de recherche.
Méthodologie de la recherche
1) lieux de l'enquête :
L'étude que nous avons présentée à été effectue au niveau de deux (2) services de
l'établissement public hospitalier Mouhad Abdelkader de DJELFA qui sont :
Service de Médecine interne : Homme.
Service de chirurgie générale : Femme.
Présentation du service:
Service de médecine interne homme
Service de chirurgie générale femme
(32 lits)
(32 lits)
-Se compose de:
-Se compose de:
-10 chambres pour l'hospitalisation:
-10 chambres pour l'hospitalisation:
-Chambres de 02 lits.
-Chambres de 02 lits.
-Chambres de 3 lits.
-Chambres de 3 lits.
-Chambres de 6 lits.
-Chambres de 6 lits.
-01 Bureau de médecin.
-01 Bureau de médecin.
-01 Bureau de chef service.
-01 Bureau de chef service.
-La sale de soins.
-La sale de pansement.
-Pharmacie de service.
-Pharmacie de service.
-La chambre de garde.
-La chambre de garde.
-La cuisine.
-La cuisine.
-09 Les toilettes.
-09 Les toilettes.
-Chambre de linges salles.
-Chambre de linges salles.
-Chambre de linges propres.
-Chambre de linges propres.
- Le matériel existant:
- Le matériel existant:
-32 potences (05 non opérationnel).
-32 potences (10 non opérationnel).
-17 sources d'oxygène.
-17 sources d'oxygène.
-17 sources d'aspiration.
-17 sources d'aspiration.
-01Chariot d'urgence.
-01Chariot d'urgence.
-01Chariot de traitement.
-01Chariot de pansement.
- 2 plateaux.
- 01 plateau.
-1 aspirateur.
-01 aspirateur.
-1 matelas alternation (non opérationnel).
-1 autoclave.
- 03 autoclaves (02 non opérationnel).
-1 boites des instruments.
-01 boites des instruments.
- Composition humaine:
- Composition humaine:
-corps médical:
-corps médical:
-02 médecines généralistes.
-02 médecines interniste.
-corps paramédical:
-14 médecines chirurgiens.
-corps paramédical:
-5 ISP= 1 homme + 4 femme.
-4 ISP= 3 homme + 1 femme.
-6 AS= 6 femme.
-5 AS= 4 homme + 1 femme.
-corps administratifs:
-corps administratifs:
-03 Agents d'hygiène.
-02 Agents d'hygiène.
NB: Suite aux résultants obtenus dans ce tableau on a remarque:
Le nombre des ISP est moins que les AS.Le sexe féminin est plus important que le sexe masculin. -
2) La durée d'enquête :
L'enquête à été réalise durent la période de 05 Avril 2015 ; jusqu'au le 31 Mai 2015.
3) Les outils :
- Deux questionnaire baser sur l'information chez les paramédicaux des deux (2)
services et les élèves de l'institut de formation paramédicale.
-une Etude comparatif sur des actes faites sur les lieux de stage (théorie et réalité).
4) Population cible :
Les élèves paramédicaux et les personnels soignants du deux (2) services (médecine
interne homme, chirurgie générale femme.) de L'EPH Mouhad Abdelkader de
DJELFA.
5) Les problèmes rencontrés :
- Manque de communication horizontale chez les infirmiers.
-Ignorance des questionnaires.
-Surcharge de travail.
-Non responsabilité de certains infirmiers.
6) Le recueil des données :
- Les questionnaires distribues sont au nombre de 29 (Personnel soignant, Les
stagiaires.)
- Questionnaires adresses aux paramédicaux du service Médecine interne homme, 08
(ISP, AS.)
- Questionnaires adresses aux paramédicaux du service Chirurgie générale femme, 08
(ISP, AS.)
- Questionnaires adresses aux élèves stagiaires : 13 (ISP, AS.)
A) Analyse et interprétation du questionnaire adresser les personnels
soignants :
01- Y'a- t- il une expérience professionnelle ?
Anciennetés
0 à 05
06 à 10
11 à 20
+20
Total
année
ISP AS
ISP AS
ISP AS
ISP AS
Médecin
03
02
00
01
00
00
02
01
09
02
03
01
00
01
01
02
01
11
homme
Chirurgie
femme
10
Total
02
02
06
20
Tableau (01)
30%
0 à 5 ans
50%
6 à 10 ans
11 à 20 ans
Sup à 20 ans
10%
10%
Graphie(01): L'expérience professionnelle (ancienneté
Interprétation : La majorité de l'expérience professionnelle est entre 0 à 5 et plus de 20 ans.
02 : Le nombre des infirmiers dans votre service est – il suffisant ou insuffisant ?
Réponse
Suffisant
Insuffisant
Total
ISP
03
06
09
AS
02
09
11
Total
05
15
20
Grade
Tableau (02)
25%
Insuffisant
Suffisant
75%
Graphie(02): Nombre des infirmiers.
Interprétation: on remarque que l'effectif est insuffisant.
03 : Existe- t – il une coordination dans le travail infirmier ?
Réponse
Oui
Non
Total
Médecine homme
07
02
09
Chirurgie femme
06
05
11
Total
13
07
20
Services
Tableau (03)
35%
Oui
Non
65%
Graphie (03): L'existence de coordination.
Interprétation: Selon les réponses on constate qu'il manque de coordination dans le travail
infirmier.
04 : Trouvez – vous des difficultés dans l'organisation de votre travail?
Réponses
Oui
Non
Total
Médecine homme
08
01
09
Chirurgie femme
09
02
11
Total
17
03
20
Services
Tableau (04)
15%
Oui
Non
85%
Graphie (04): La difficulté de travail.
Interprétation: Tous les personnels soignants soufrent d'une difficulté de travail.
05-01 : Le matériel de soins est suffisant ou insuffisant ?
Réponses
Suffisant
Insuffisant
Total
Médecine homme
03
06
09
Chirurgie femme
02
09
11
Total
05
15
20
Services
Tableau (05-01)
05-02 : Ce matériel est - t – il opérationnel ou non ?
Réponses
Oui
Non
Total
Médecine homme
03
06
09
Chirurgie femme
01
10
11
Total
04
16
20
Services
Tableau (05-02)
12.50%
40%
Suffisant
Insuffisant
37.50%
Oui
Non
10%
Graphie (05): Le nombre de matériel et opérationnel ou non.
Interprétation: On a constaté que le matériel de soins est insuffisant et autre non
opérationnel.
06 : Savez – vous votre profil de poste ?
Réponses
Oui
Non
Total
ISP
00
09
09
AS
00
11
11
Total
00
20
20
Grade
Tableau (06)
0%
Oui
Non
100%
Graphie (06): Leur connaissance de leur profil de poste.
Interprétation: Selon les réponses, les infirmiers ne savent pas leur profil de poste.
07 : Le profil de poste est il respectée ?
Réponses
Respect
Non respect
Total
ISP
00
09
09
AS
00
11
11
Total
00
20
20
Grade
Tableau (07)
0%
Respect
Non respect
100%
Graphie (07): Le respect de profil de poste.
Interprétation: Selon les réponses, le profil de poste est non respecte .
08 : Y'a –t – il une surcharge de travail dans les deux services d'enquête?
Réponses
Oui
Non
Total
Médecine homme
09
00
09
Chirurgie femme
11
00
11
Total
20
00
20
Services
Tableau (08)
0%
Oui
Non
100%
Graphie (08): Surcharge de travail.
Interprétation: Tous les infirmiers dans les deux services souffrent d'une
surcharge de travail.
09 : Y'a –t – il une coordination entre la théorie et la pratique ?
Réponse
Oui
Non
Total
ISP
02
03
09
AS
02
09
11
Total
04
16
20
Grade
Tableau (09)
20%
Oui
Non
80%
Graphie (09): La coordination entre la théorie et la pratique.
Interprétation: On constaté l'absence de la coordination entre la théorie et la pratique.
10 : Qui s'en chargent de l'encadrement des stagiaires ?
Réponses
PEPM
Grade
Surveillant
Personnel de Total
de service
service
ISP
00
02
07
09
AS
01
03
07
11
Total
01
05
14
20
Tableau (10)
5%
25%
PEPM
Surveillant
70%
P de santé
Graphie (10): Concernant l'encadrement.
Interprétation: On constaté que la plupart des stagiaires sont encadrés par le personnel du
service.
11 : Participez – vous à la formation continue ?
Réponses
Oui
Non
Total
ISP
02
07
09
AS
03
08
11
Total
05
15
20
Grade
Tableau (11)
25%
Oui
Non
75%
Graphie (11): La participation à la formation continue.
Interprétation: On remarque que le personnel ne participe pas à la formation continue.
12 : Bénéficier – vous de cette participation.
Réponse
Oui
Non
Total
ISP
02
07
09
AS
05
06
11
Total
07
12
20
Grade
Tableau (12)
40%
Oui
60%
Non
Graphie (12): Bénéficier de cette participation.
Interprétation: On remarque que les questionnés sont pas bénéficie de la formation continue.
13 : Comment estime la prise en charge des malades?
Réponses
Mauvaise
Moyenne
Bonne
Total
11
04
05
20
Grade
ISP et AS
Tableau (13)
25%
55%
Mauvaise
Moyenne
20%
Bonne
Graphie(13): La prise en charge des malades.
Interprétation: Selon les réponses on constate que la prise en charge des malades est
Mauvaise.
14 : Votre rôle vous semble – t – il bien définit dans le service ?
Réponses
Non Définit
Définit
Total
ISP
08
01
09
AS
09
02
11
Total
17
03
20
Grade
Tableau (14)
15%
Définit
Non définit
85%
Graphie (14): Le rôle des paramédicaux.
Interprétation: Selon les réponses on remarque que le travail est mal organisé.
15 : Comment voyez-vous les conditions du travail?
Réponses
Favorable
Défavorable
Total
ISP
03
06
09
AS
02
09
11
Total
05
15
20
Grade
Tableau (15)
25%
Oui
75%
Non
Graphie (15): Les conditions de travail.
Interprétation: Les résultats montre que les conditions de travail sont défavorables.
16 : à votre avis, Quelles sont les facteurs de dégradation des qualités soins dans nos
services?
Selon les réponses nous tirons les arguments en commun suivants:
-Le non respect de profil de poste.
-Surcharge de travail.
-Les locaux.
-Sur population par service.
-Formation initial nouveaux recrêtent (AS).
-Le niveau culturel timide des nouveaux infirmiers.
-Manque de l'aspect relationnel chez infirmiers.
B) Analyse et interprétation du questionnaire adressé stagiaires
01 : le grand nombre des stagiaires par service est-il gênant?
Réponses
Oui
Non
Total
ISP
03
02
05
AS
08
02
10
Total
11
04
15
Grade
Tableau (01)
27%
Oui
Non
73%
Graphie (01): Le nombre des stagiaires.
Interprétation: On constaté que l'excès des stagiaires au service est gênant.
02 : Existe-il une coordination dans le travail infirmier ?
Réponses
Oui
Non
Total
ISP
01
04
05
AS
03
07
10
Total
04
11
15
Grade
Tableau (02)
27%
Oui
Non
73%
Graphie(02): L'existence de coordination.
Interprétation: La plus part des réponses montre qu'il n'existe pas une coordination de travail
(mal organisé).
03: le matériel de soin est-il suffisant ou insuffisant ?
Réponses
Suffisant
Insuffisant
Total
ISP
00
05
05
AS
00
10
10
Total
00
15
15
Grade
Tableau (03)
0%
Suffisant
Insuffisant
100%
Graphie(03): Le nombre de matériel.
Interprétation: On a constaté que le matériel de soins est insuffisant.
04: Savez-vous votre profil de poste ?
Réponses
Oui
Non
Total
ISP
01
04
05
AS
03
07
10
Total
04
11
15
Grade
Tableau (04)
27%
Oui
Non
73%
Graphie (04): Leur connaissance de leur profil de poste.
Interprétation: La plupart des questionnés sont aucune information sur le profil de poste.
05: Le profil de poste est il respectée?
Réponses
Respect
Non respect
Total
ISP
00
01
01
AS
00
03
03
Total
00
04
04
Grade
Tableau (05)
0%
Oui
Non
100%
Graphie (05): Le respect de profil de poste.
Interprétation: Selon le personnel qu'a une idée sur le profil de poste de l'infirmier, ils disent
qui profil de poste et non respecté.
06 : Y'a –t-il une surcharge de travail dans votre service ?
Réponses
Oui
Non
Total
ISP
05
00
05
AS
10
00
10
Total
15
00
15
Grade
Tableau (06)
0%
Oui
Non
100%
Graphie (06): Surcharge de travail.
Interprétation: Les résultats montre qu'il y'a une surcharge de travail au niveau des services.
07: La réalité sur le terrain reflète t'elle l'enseignement théorique ?
Réponses
Oui
Non
Total
ISP
01
04
05
AS
02
08
10
Total
03
12
15
Grade
Tableau (07)
20%
Oui
Non
80%
Graphie (07): Existence d'un lien entre la théorie et la pratique.
Interprétation: les réponses montrant en général qu'il y'à une adéquation entre la théorie et la
pratique.
08: y'a-t-il acquisition de nouveauté sur le terrain de stage ?
Réponses
Oui
Non
Total
ISP
05
00
05
AS
10
00
10
Total
15
00
15
Grade
Tableau (08)
0%
Oui
Non
100%
Graphie (08): Acquisition de nouveauté.
Interprétation: On a constate que le terrain de stage est bénéfique pour les apprenants.
09 : Est-ce que vous êtes encadre sur les lieux de stage ?
Réponses
Oui
Non
Total
ISP
00
05
05
AS
00
10
10
Total
00
15
15
Grade
Tableau (09)
0%
Oui
Non
100%
Graphie (09): L'encadreur de stage.
Interprétation: Les réponses montrant que les apprenants sont mal encadrés.
10 : Etés- vous pour un changement du programme de formation ?
Réponses
Oui
non
Total
ISP
03
02
05
AS
08
02
10
Total
11
04
15
Grade
Tableau (10)
27%
Oui
73%
Non
Graphie (10): L'actualisation du programme de formation.
Interprétation: La plupart des questionnes réclament le changement de programme de
formation.
11 : Est que le programme de formation répond aux besoins actuels?
Réponses
oui
non
Total
ISP
02
03
05
AS
01
09
10
Total
03
12
15
Grade
Tableau (11)
20%
Oui
80%
Non
Graphie (11): Répond de programme aux besoins actuels.
Interprétation: La plupart des réponses montrent qu'il ne répond pas aux besoins actuels.
12 : La prise en charge des malades est elle acceptable ?
Réponses
Oui
Non
Total
ISP
01
04
05
AS
02
08
10
Total
03
12
15
Grade
Tableau (12)
20%
Oui
Non
80%
Graphie (12): La prise en charge des malades.
Interprétation: 80% des élèves voient que la prise en charge du malades est non acceptable,
et le 20% constatent que la prise en charge est acceptable.
13 : Les conditions du travail dans le service sont elles parfaites ?
Réponses
Oui
Non
Total
ISP
02
03
05
AS
04
06
10
Total
06
09
15
Grade
Tableau (13)
40%
Oui
60%
Non
Graphie (13): Les conditions de travail.
Interprétation: On observe que 60% des élèves voyaient que les conditions de travail ne sont
pas parfait ; par contre 40% simplement ont réponde positivement à la question.
C) Etude comparative sur des actes faites sur les lieux de stage (théorie et
pratique).
La perfusion intra veineuse : 1)
Référentielle
Réelle
Support à perfusion (potence). -
Support à perfusion (potence). -
-Solution à perfusion indiquée sur
-Solution à perfusion indiquée sur
prescription médicale.
prescription médicale.
-Tubulures de perfusion.
-Tubulures de perfusion.
-Robinet 03 voies.
-Ciseau, sparadrap, étiquette.
- Sparadrap.
-Produit de désinfection.
-Produit de désinfection.
-Tampons.
-Seringue.
-Seringue.
-Un cathéter cour souple.
-Un cathéter cour souple.
-Médicaments à ajouté à la perfusion.
-Médicaments à ajouté à la perfusion.
-Attelle pour les personnes agitées.
-Haricot.
-Garrot.
Gants propre.La ponction veineuse (Prélèvement) : 2)
Référentielle
Réelle
Seringue stérile.-
Seringue stérile.-
Aiguille (biseau court).-
Aiguille (biseau court).-
Garrot propre et décontaminé.-
Gants.-
Gants à usage unique.-
Gants à usage unique.-
Coton.-
Coton.-
Antiseptique.-
Antiseptique.-
-Nécessaire au prélèvement (tube, flacon
-Nécessaire au prélèvement (tube.).
…etc.).
-Bon d'analyse bio médicale (date et
-Bon d'analyse bio médicale (date et
signature du médecin).
signature du médecin).
-Haricot.
-Pansement adhésif.
L'ablation de fils : 3)
Sparadrap.-
Référentielle
Réelle
- Bistouri stérile à usage unique ou lame
- lame stérile à usage unique.
stérile à usage unique.
Pince stérile.-
Pince stérile.-
Gants stérile.-
Gants stérile.-
Gants non stérile à usage unique.-
Gants non stérile à usage unique.-
Compresses stérile.-
Compresses stérile.-
Pansement.-
Pansement.-
-Produits pour l'antisepsie : (savon
-Produits pour l'antisepsie : (sérum
antiseptique, sérum physiologique,
physiologique, antiseptique dermique.)
antiseptique dermique.)
-Sac à élimination des déchets papier et
matériel non contaminé.
-Sac à élimination des déchets d'activités de
-Sac à élimination des déchets d'activités
soins à risque infectieux.
de soins à risque infectieux.
-Conteneur à déchets contaminés piquants et
tranchants.
-Désinfectant de surface et chiffon nette.
-Nécessaire à l'hygiène des mains.
-Nécessaire à l'hygiène des mains.
Argumentation
Selon cette comparaison on remarque les points suivants :
 Mauvaise hygiène des locaux.
 Le non respect des gestes de la technique.
 Absence de l'outil psychologique et relationnel avec les malades.
 Non disponibilité de matériel en qualité et quantité.
 Le facteur pudeur est non respecte.
 L'ignorance des règles d'asepsie.
 Travail mal organise.
 Absence de tenue réglementaire.
Matériels et locaux non adaptés aux techniques.
D) Verification des hypotheses
Hypothèses
Hypothèse01:
Hypothèse02: Manque
Insuffisance des moyens
d'encadrement dans le
Outils
humains et matériels.
terrain de stage.
Questionnaire adresse
Notre première hypothèse
Notre deuxième hypothèse
aux personnels soignants.
est confirmée par les
est confirmée par les
questions N° (2, 3, 4, 5, 8,
questions N° (1, 6, 7, 9, 10,
9, 13, 14, 15, 16).
11, 12, 16).
Questionnaire adresse
Notre première hypothèse
Notre deuxième hypothèse
aux stagiaires.
est confirmée par les
est confirmée par les
questions N° (1, 2, 3, 6,
questions N° (4, 5, 7, 8, 9,
12, 13).
10, 11).
Confirme l'hypothèse 01.
Confirme l'hypothèse 02.
Etude comparatif sur des
actes faites sur les lieux
de stage.
Synthèse:
Les données cites dans ce tableau confirment nos hypothèses proposées
Suggestion
Ce travail de fin d’études nous a permis de comprendre à quel point l’exercice
professionnel est complexe de ce fait on suggère :
 Renforcer les services par un effectif suffisants.
 Renforcer les services par des matériels suffisants et opérationnels.
 Créer des fiches techniques et des protocoles de soins dans les différents services.
 Essayer de limiter les nombres des stagiaires dans les services.
 Encourager les personnels des déférents établissements à la participation dans
la formation continue.
 Prévoir des encadreurs sur le terrain ex (tuteur référentiel), Pour Accompagner
et encadrer les apprenants au cours de la réalisation de ses soins quotidiens.
Conclusion
En fin pour terminer notre travail et la recherche qu’on a effectuée. Et qui nous guider à
éclaircir la différence existante entre la théorie et la réalité pratique et pour porter
amélioration de la qualité de soins. On est arrivé à conclure que :
 L’absence de la coordination entre la pratique et la
théorique.
 Le nombre de stagiaires très important dans les services
 La formation pratique est un point fort pour l’acquisition et la concrétisation de toutes
les informations théoriques pour exerce le métier avec la sécurité et compétence.
 L'encadrement des stagiaires joue un rôle très important sur le terrain.
Annexe A:
A-QUESTIONNAIRE ADRESSER AUX PARAMEDICAUX
Dans le cadre de notre formation paramédicale, nous sommes amenés à réaliser un travail de
fin d’étude (ISP) sur le thème (l’exercice infirmier entre la théorie et la pratique). Les
informations que vous allez apporter seront utilisées pour l’étude de la relation entre la théorie
enseignée et la réalité pratique dans l’exercice infirmier.
Pour nous aider dans sa réalisation, nous vous proposons de rependre à ce questionnaire qui
est anonyme.
Nous vous remercions d’avance de votre participation.
1-Quel est votre statut professionnel ?
Ancienneté :
- 0 à 5 ans
-6 à 10 ans
-11 à 19ans
-20et ++ans
Votre service est :
2-Le nombre des infirmiers dans votre service est-il :
-Suffisant
- Insuffisant
3-Existe-il une coordination dans le travail infirmier ?
-Oui
-Non
4-Trouvez-vous des difficultés dans l’organisation de votre travail ?
Oui
Si oui- citez les principales difficultés :
-………………………………….
Non
5-Le matériel de soins est il :
Suffisant
Insuffisant
6-Ce matériel est il opérationnel :
Oui
Non
7-Saviez-vous votre profil de poste ?
Oui
Non
8-Le profil de poste est-il respecté?
Oui
Non
Si la réponse est oui ça revient à quoi ?
………………………………………
9-Y’a-t-il une surcharge de travail dans votre service ?
Oui
Non
10-Y'a-t-il une coordination entre la théorie et la pratique?
Oui
Non
11-Qui s’en charge de l’encadrement des stagiaires ?
PEPM
Surveillant de service
Personnel de service
12-Participez-vous à la formation continue ?
-Aux recyclages
-Aux journées
-Autre
13-Bénéficier vous de cette participation ?
Oui
Non
14-Comment estime la prise en charge des malades ?
-Mauvaise
-Moyenne
-Bonne
15-Votre rôle vous semble-t-il bien définit dans le service ?
Oui
Non
16-Comment voyez-vous les conditions du travail :
Favorable
Défavorable
17- à votre avis, Quels sont les facteurs de dégradation des qualités soins dans nos services?
B-QUESTIONNAIRE ADRESSER AUX STAGIAIRES
1-Le grand nombre des stagiaires par service est-il gênant :
-Oui
- Non
2-Existe-il une coordination dans le travail infirmier ?
-Oui
-Non
3-Le matériel de soins est il :
Suffisant
Insuffisant
4-Savez-vous votre profil de poste ?
Oui
Non
5-Le profil de poste est-il respecté ?
Oui
Non
6-Y’a-t-il une surcharge de travail dans votre service ?
Oui
Non
7-La réalité sur le terrain reflète t’elle l’enseignement théorique
Oui
Non
8-Y'a-il une acquisition de nouveauté sur le terrain de stage ?
Oui
Non
9-Est-ce que vous êtes encadre sur les lieux de stage ?
Oui
Non
Si la réponse oui, par qui ?
PEPM
Infirmier de service
Surveillant de service
10-Êtes-vous constats un changement du programme de formation?
Oui
Non
11-Est-ce que le programme de formation répond aux besoins actuels?
Oui
Non
12-La prise en charge des malades est elle parfaite ?
Oui
Non
13-Les conditions du travail dans le service sont elles parfaits :
Oui
Non
Annexes B
Etude comparatif sur des actes faits sur les lieux de stage (théorie et pratique)
1) Technique de la perfusion:
-Se laver les mains.
-Protéger le lit avec l'alèse.
-Aseptiser la peau.
-Mettre le garrot.
-Décapsuler le tube de l'aiguille.
-Une fois la veine choisie.
-Piquer soigneusement l'aiguille à 30°.
-Lorsque le sang revient dans la tubulure, lever le garrot.
-Ouvrir la pince.
-Régler le débit.
-Installer le bras sur attelle capitonnée.
-Fixer la tubulure sur la peau avec sparadrap.
-Noter l'acte sur le dossier de soins.
-Nettoyer, désinfecter, stériliser et ranger le matériel.
2) technique de la ponction veineuse:
-Avertir le malade.
-Choisir une bonne veine et placer l'alèse de protection.
-Placer le garrot au dessus du point de ponction.
-Désinfecter l'endroit du cite de ponction.
-Adapter l'aiguille à la seringue.
-Fixer la veine par la paume de la main gauche.
-Mettre les gants à usage unique.
-Piquer la veine de la main droite.
-Aspirer avec le piston de la seringue la quantité de sang nécessaire a l'examen demandé.
-Retirer l'aiguille.
-Placer un tampon pour éviter l'écoulement sanguin.
-Enlever le garrot.
-Verser la quantité de sang prélevé dans le tube destiné à l'examen.
-Porter sur l'étiquette nom, prénom, lit, service et type d'examen.
-Etablir le bon d'analyse bio médical (signature de médecin).
-L'aiguille et la seringue ayant servi au prélèvement doivent être nettoyé, désinfecter et
stériliser.
-Noter le soin au dossier de soin.
3) Technique de l'ablation de fils:
-Vérifier la prescription médicale (date d'ablation, type d'ablation).
-Prévenir le patient du soin.
-Installer confortablement le patient.
-Effectuer un lavage simple des mains ou effectuer un traitement hygiénique des mains par
frictions avec une solution hydro-alcoolique: hygiène des mains.
-Installer le matériel après vérification des dates de péremptions et de l'intégrité des
emballages.
o Installation sur une surface propre et désinfectée au préalable.
o Installer les poubelles de tri des déchets au pied du lit du patient.
o Respecter le triangle d'hygiène, de sécurité et d'ergonomie : propre (matérielpatient)- Sale (poubelles).
-Ouvrir aseptiquement les paquets de compresses et les imbiber avec le savon antiseptique
(mettre un peu de sérum ou eau sur le savon antiseptique afin de le diluer), le sérum
physiologique, l'antiseptique dermique, laisser un paquet de compresses sèches.
- Effectuer un lavage simple des mains ou effectuer un traitement hygiénique des mains par
frictions avec une solution hydro-alcoolique: hygiène des mains.
-Mettre les gants non stériles à usage unique.
-Oter le pansement et le jeter dans le sac à déchets contaminés; ôter les gants et les jeter.
-Observer l'aspect de la cicatrice, le nombre d'agrafes, les agrafes à enlever ou à desserrer.
- Effectuer un lavage simple des mains ou effectuer un traitement hygiénique des mains par
frictions avec une solution hydro-alcoolique: hygiène des mains.
-Mettre les gants stériles.
-Pratiquer une antisepsie de la peau en 4 temps :
o Procéder toujours de façon à aller d'une zone nettoyée donc propre vers une zone
moins propre : aller de l'extérieur vers l'intérieur= faire un coté, l'autre coté et
terminer par la plaie.
o Ne jamais repasser à un même endroit.
o Utiliser une compresse par passage puis la jeter dans le sac à déchets contaminés.
o Respecter le temps de contact de l'antiseptique.

Nettoyer avec le savon antiseptique

Rincer avec le sérum physiologique ou l'eau stérile.

Sécher avec des compresses stériles sèches.

Appliquer l'antiseptique dermique.
-Saisir le nœud du premier fil à l'aide de la pince stérile et tirer légèrement pour soulever et
décoller le fil de la peau.
-Couper le fil à ras de la peau et tirer doucement vers le centre de la plaie car tirer vers
l'extérieur peut provoquer la désunion de la plaie.
-Déposer au fur et à mesure les fils sur une compresse sèche et vérifier l'intégration des fils.
-Pratiquer une seconde antisepsie de la peau avec l'antiseptique dermique.
-Mettre un pansement sur la cicatrice pour éviter une infection, l'écoulement de la plaie et
l'irritation avec les vêtements.
-Eliminer les déchets contaminés et désinfecter le matériel utilisé que le plan de travail.
- Effectuer un lavage simple des mains ou effectuer un traitement hygiénique des mains par
frictions avec une solution hydro-alcoolique: hygiène des mains.
-Transmission : aspect de la cicatrice, nombre d'agrafes enlevés ou desserrer, réaction du
patient.
BIBLIOGRAPHIE
Les ouvrages :
-Manuel d’accréditation –des procédures d’accueil et l’intégration des
Professionnels et des stagiaires sont en place, gestion des ressources humaines, référence
06 Février 1999
-Dictionnaire soins infirmiers –ensemble d’infirmière et d’infirmières, Lyon
AMIEC ,1995page 21et 61
- Dictionnaire encyclopédique Larousse-édition Larousse
Les livres :
-Guide de soins infirmiers.
L’auteur : Mostefa Kiat .Daté d’adition : 05 Mars 2000.
-Larousse 1991.
-Petit Robert 1970 page 48.
Les sites internet :
http://www.memoireonline.com/05/10/3478/Evaluation-de-laformation-pratique-des-apprenants-paramedicaux-realite-etperspectives.htmlwww.memoirenline.com le 17/04/2015 a 17.30
www.infirmier.com le 12/03/2015 a 14.25
http://www.memoireonline.com/05/10/3478/Evaluation-de-laformation-pratique-des-apprenants-paramedicaux-realite-etperspectives.html le 10/03/2015 a 12.00.
http://www.joradp.dz/HFR/Index.htm 05/04 /2015a15:20
Téléchargement
Explore flashcards