Telechargé par boutheina41

cordoue-160220204002

publicité














Site d’implantation de la mosquée.
Situation géographique de la Grande Mosquée de
Cordoue.
Histoire et architecture de la Grande Mosquée de Cordoue.
Évolution de l’extension par étapes.
L’accessibilité a l’intérieur de la mosquée.
Étude du plan.
Système constructif.
Les élévations.
Le tracé géométrique des arcs.
Tracé géométrique d’une façade extérieur.
Analyse volumétrique.
Analyse stylistique.
Analyse d’espace intérieur.
La double arcade de la Grande Mosquée.
G
ua
da
lq
u
iv
ir
Site d’implantation de la mosquée:
Situation géographique:

Cordoue est une ville située au sud de
l’Espagne, elle est la capitale de la
province d’Andalousie.

Cordoue est située sur le Guadalquivir (de
l’arabe « Oued El Kabîr », fleuve qui se jette
dans l’océan Atlantique, à l’ouest du
détroit de Gibraltar), son centre historique
est classé patrimoine Mondial de l’humanité
(UNESCO) depuis 1984.



1.
2.
3.
4.
5.

Construite sous le règne de
Abderrahmane 1er entre 786 et
788JC.
Elle est de forme rectangulaire
avec des nefs ⊥ au mur de la Qibla.
Elle se distingue par:
« L’utilisation d’un appareillage de
pierres taillées selon des techniques
locales »
La superposition des arcades
La bichromie des arcs (alternance
de claveaux de pierre et de
briques- technique byzantine)
Introduction des arcs lobés
Utilisation de toit en tuiles demi
rondes (de type romain)
Les arcades se composent d’arcs
en plein cintre outrepassé.
Toiture
La Grande Mosquée de Cordoue connait plusieurs agrandissements voulus par
les différents Califes au pouvoir.
Abderrahmane 1er :

construit par ce dernier entre 786 et 788 jc

une forme rectangulaire

avec des nefs perpendiculaire au mk
MK


Abderrahmane 2:
l'extension de la mosquée est son œuvre a lui, il a agrandi la
salle de prière et entre 821 et 852


Abderrahmane 3:
a rajouter a son extension le minaret de 267 marches
composer de deux cages d'escalier


Al Hakam 2:
le joyau de ce monument est le mihrab
construit entre 961 et 976jc


Al Mansur:
a son tour rajouta d'une partie l'extension dans la salle de
prière et d'une autre dans la cour des orangers qui devance
la mosquée
les accessibilité a l'intérieur de la mosquée:
porte principale
Fig4
Le minaret
D’une forme
carrée
Avec deux cage
d’escalier
Entrée principale (Bab El Wozara)
La salle de
prière Est
une salle
hypostyle
•Fig1/JONH D.HOAG/Architecture islamique/P42
•Fig3_Fig4_Fig5_Fig7/www.google.com
•Fig2 /L.GOLVIN/Essai sur l’architecture religieuse
musulmane/P74
Le mihrab
Est au fond de
La nef centrale
la cour
La double arcade de la mosquée de
Cordoue
Sont construites en pierres soigneusement
taillées et stuquées
L’imposte
Les modillons
tablette
claveaux
•Cette partie de l’édifice
Avec son système d’arcs
Polylobés simples
entrecroisés
appartient a l’extension
d’al- hakam
colonne
Chapiteau
mauresque
•L’arcade supérieure
porte le plancher-toit.
•L’arcade inférieure ne
porte rien seulement
son propre poids.
Les colonnes
supportent les charges
transmises par la double arcade
Les coupoles a nervures
sont construites en des
moellons et des pierres taillées
La capilla de la Villaviciosa
Elle est basée sur 8 nervures
Coupole de la travée
devant le mihrab
Les 3 coupoles sont montées
sur une armature de 4 paires
de nervures groupées
parallèlement deux a deux
Des niches
couronn
(arcs polylobés)ement
Inscription
calligraphique Corps
Arc plein cintre
soubassem
Colonne engagéent
Merlon a degré
Niches aveugles
(Arc brisé outrepassé)
Arc polylobé
claustrât
Arc plein cintre
Colonne engagé
Fig1_facade intérieure (le mihrab)
Traces géométriques de la façade intérieure:
Fig2_facade extérieure (porte Bâb el
wozara)
les traces géométriques des
arcs
Arcs
polylobés
Arcs en
plein cintre
Tracés géométriques d'une
façade extérieur:
analyse volumétrique:
analyse stylistique:
analyse spatiale:
intérieurs







Éléments du portique cordouan:
La double arcade
Les claveaux
L’imposte
Les modillons
Les tablette
Les colonnes à chapiteaux

Le défi cordouan :
soutenir la double
arcade par des
colonnes de petites
sections.
Double arcade
l’imposte
Chapiteau
Claveaux
Colonne
Eléments du portique cordouan
Les
modillon
s
La tablette



La double arcade :
Elle se compose d’une
arcade supérieure et
d’une arcade inférieure.
Les arcs de cette
double arcade, inspirée
des aqueducs romains,
sont constitués de
claveaux alternés entre
brique rouge et pierre
calcaire taillée.
Cette double arcade a permis
d’atteindre une hauteur de 8,60m
dans la salle de prière.




La double arcade:
L’arcade supérieure
porte le plancher-toit.
L’arcade inférieure ne
porte rien hormis son
propre poids.
E1
Plancher toit
Vide
Vide
E2
Vide
L’épaisseur de l’arc
supérieur (E1) est plus
importante que
l’épaisseur de l’arc
inférieur (E2).
Les deux arcades sont séparées
par un vide.



La double arcade :
L’arcade supérieure
est porteuse (elle
supporte son propre
poids + les charges
d’exploitations)
L’arcade inférieure
n’est pas porteuse
mais fait office de
tirant pour parer au
flambement des
éléments porteurs
verticaux.
Les arcs sont variés: arcs en fer a cheval, arc en cheval brisé, arc
polylobés
Les colonnes:
 Elles supportent les
charges transmises
par la double arcade
et se caractérisent
par leur petite section
(20cm).

20cm

Cathédrale en forme
de croix latine
Plan de la mosquée cathédrale de Cordoue
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire