Telechargé par Abiboulaye BERTHE

propjet professionnelAA

publicité
Introduction :
Ce rapport illustre mon projet professionnel et donc ma vision de mon futur emploi. Mes
idées sont encore larges et je souhaite les réaliser. J’ai toujours eu un seul objectif, travaillé
comme financier dans une banque. Mais au fil du temps, je me suis rendu compte que mon
choix était aléatoire et qu’il fallait être plus précis par rapport aux connaissances
professionnels dont j’ai bénéficié: les études universitaires et des informations dont j’ai reçu
dans le marché du travail via des stages. Dès lors, il me fallait ainsi fixer un objectif précis et
adéquat avec ma formation. Pour atteindre cet objectif, l’accent est mis sur : l’élaboration
d’un plan d’action d’où le but de ce projet professionnel.
Pour la mise en œuvre de ce dernier, nous allons d’abord retracer notre parcours et nos acquis
professionnel. Ensuite nous parlerons de l’activité professionnel que nous visons à exercer
puis l’élaboration du projet et enfin énumérer comment je peux le réaliser avant donner des
renseignements supplémentaires dans l’emploi visé.
1/
Parcours et acquis professionnel :
Après avoir décroché mon BFEM, j’ai eu l’opportunité d’intégrer le Lycée Technique de
Commerce Delafosse où j’ai acquis des connaissances dans le domaine de l’économie et de la
gestion en 3ans.Entre temps j’ai obtenu un Certificat d’Aptitude Professionnel(CAP)-aide
comptable avant l’obtention de mon Baccalauréat en série G.
Par la suite j’ai été orientée à la FASEG où j’ai pu améliorer mes connaissances dans le
domaine de l’économie et de la gestion. C’est grâce au système LMD que j’ai eu la possibilité
de me spécialiser à partir de la licence 3 en analyse politiques et économiques. Durant ces
années d’études, on a pu avoir des connaissances en matière de microéconomie (qui étudie le
comportement des consommateurs, des producteurs et les catégories de marchés) et en
macroéconomie aussi (qui étudie l’économie dans sa globalité. On a aussi acquis des
connaissances en gestion financière et en analyse de projet (qui nous permet d’évaluer la
rentabilité financière, économique et sociale d’un projet pour donner des conseils aux
promoteurs)…
J’ai reçu une formation en informatique dans différents établissements, par conséquent j’ai
maitrisé les logiciels : Word, Excel, saari, power point.
J’ai effectué un stage de comptabilité pendant les trois mois de vacance juste après le BAC à
ACS (Alliance de Commerce et de Service) Sise à la médina spécialisée dans la distribution
de Matériel, Mobilier de bureau et informatique ; cette même entreprise m’a appelé les
vacances suivantes (après la licence 1) pour remplacer leur comptable qui était en congé, j’y
ai travaillé pendant trois mois ce qui m’a permis d’avoir un aperçu dans le milieu
professionnel et dans le marché concurrentiel.
De la licence 2 à nos jours je suis gérante d’une entreprise familiale bien achalandée, située
aux Parcelles Assainies, spécialisée dans le domaine des transferts d’argent national et
international (Money Gram, Western Union, RIA, Money express, Wari, Joni Joni, orange
money…), de changes (dollar et euro). Cette fonction m’apporte compétence et connaissance
du monde de l’Entreprise. Ce qui est un effet bénéfique par rapport à mon emploi visé.
Toutes ces connaissances acquises ont motivé notre choix du futur métier d’analyste financier.
2/
L’activité professionnelle que je vise à exercer :
Analyste financier est le métier que je souhaite réaliser.
Ce métier nous a fasciné depuis l’enfance et nous avons l’amour d’être analyste financière.
Entre-temps, avec des recherches nous avons pu obtenir des éclaircissements sur ce domaine
et nous comptons s’y exercer.
Qu’est-ce qu’un analyste financier ?
Un analyste financier étudie la valeur des entreprises. Il a pour vocation d'établir un diagnostic sur
l'évolution d'une entreprise pour conseiller des clients investisseurs ou des opérateurs boursiers.
Pour cela, il tient compte d'indicateurs financiers mais aussi économiques et sociaux afin d'établir
une analyse précise sur la pérennité et la rentabilité des établissements. Il anticipe les fluctuations
pour rentabiliser le capital de ses clients tout en minimisant les risques. De manière générale,
l'analyste financier a pour mission d'optimiser la valeur et le volume d'actions échangées pour ses
clients.
Il travaille principalement en banque, dans des sociétés d'investissements boursiers...Ces
professionnels de la finance recherchent les informations utiles et pertinentes, les traitent, les
analysent, les organisent et les incorporent dans différents modèles afin de favoriser la prise des
meilleures décisions possibles.
Quels sont les différents domaines de la finance ?
L’ensemble des activités financières peut être divisé en six domaines importants du monde
des affaires :
-
La gestion financière des entreprises, ou la finance corporative, concerne l’ensemble
des décisions qui doivent être analysées dans une entreprise.
-
Le domaine du placement est celui des valeurs mobilières et de la gestion de
portefeuille. Les personnes qui œuvrent dans ce domaine occupent, entre autres, des
postes dans les firmes.
-
La finance institutionnelle Les principaux postes ordinairement dévolus aux
analystes financiers qui œuvrent en entreprise sont : responsables des fonds de
placement offerts par l’institution, gestionnaire de comptes, directeur, directrice de
succursale, …
-
La finance internationale les principales tâches de l’analyste financier qui œuvre
dans ce domaine sont : la négociation et l’obtention de financement étranger, la
gestion des risques et plus particulièrement le risque lié au change, l’import-export de
marchandises, la diversification internationale, la gestion de la trésorerie, l’arbitrage.
-
La finance publique s’intéresse à la gestion des organisations publiques, tant aux
niveaux fédéral et provincial que municipal. Les principales tâches sont donc :
L’analyse des investissements publics (avantages-coûts) et de leur financement,
l’analyse des politiques fiscales et financières, l’analyse des budgets
gouvernementaux, la gestion de la dette, la gestion de la trésorerie.
-
Le domaine de la finance personnelle concerne la planification financière
personnelle, c’est-à-dire la gestion et la planification du patrimoine des individus au
cours des différentes étapes de leur vie
-
Environnements du métier : Salles de marche –institution financière : banques
d’affaires ; banques d’investissement (ex : BICIS) ; banques de dépôt (ex : Orabank ;
CBAO) -grandes entreprises (ex Sonatel) -ministère de l’économie et des finances (ex
: cepod).
Débouché: Grace aux enquêtes réalisées auprès des analystes, la rémunération est satisfaisante
et varie d’une structure à l’autre.
D’après studyrama.com le salaire d’analyste financier est souvent alléchant pour les débutants
allant de 2500 à 4100 euro bruts par mois. La rémunération peut évaluer jusqu’à 10000 euro
bruts mensuels pour les analystes les plus expérimentés.
Condition de travail : ce métier présente avec des avantages et des contraintes. Comme
avantage on peut citer des salaires acceptables. Les principales contraintes sont les contraintes
horaires, il faut un esprit de synthèse, un esprit critique, une rapidité de réaction, une bonne
résistance au stress et puis des qualités de communication et de contact.
Pour les affectations : Par la volonté de participer au développement de mon pays, j’y préfère
évoluer mon métier, (particulièrement à Dakar). Même si j’aurai la possibilité d’aller dans les
pays développés, c’est pour améliorer ma connaissance et revenir servir mon pays natal.
Au cas où le métier d’analyste financier n’est pas à notre porter ; nous voulons exercer un
autre métier qui est un macroéconomiste.
3/
Elaboration de mon projet professionnel :
Je me suis inspiré de ma grande sœur, de ses comportements dès lors que j’ai intégré le milieu
scolaire. J’ai rêvé travailler dans une banque ; comme ce dernier j’adore être aux services des
autres. Aussi, je pense que j’apprécierais exercer cette fonction pour diverses raisons. En
effet, j’aime beaucoup les mathématiques et en particulier les probabilités et les statistiques
qui pour moi donnent une dimension plus réalistes aux mathématiques qui sont indispensables
à l’analyste financier. De plus je trouve très intéressant le fait d’analyser des projets et
dossiers pour proposer des solutions adéquates à chaque client, particulier ou entreprise. Un
dossier étant personnalisé, l’analyste financier n’exerce pas un métier où s’installe la routine,
ce que je trouve vraiment attrayant. Je pense qu’il doit avoir une connaissance précise des
lois, de la fiscalité, ce qui fait de lui une personne polyvalente.
En fin, pour une personne comme moi, qui aime être aux contacts des gens, il l’est avec ses
partenaires ou encore ses clients. J’espère que ce module me permettra de conforter ma
position sur l’envie d’exercer ce métier.
Méthodes utilisées pour élaborer mon projet professionnel
-
Suivre les explications de mon professeur encadreur, lire les supports de cours et faire
des recherches sur l’internet.
-
Entretien sur le terrain :
Planning des entretiens :
Date
Nom de l’entreprise
Interlocuteur contacts
CBAO, avenue
jeudi, 13/12/2018
Lamine Gueye, Dakar
plateau
M. Assane
Gueye,
Tel : 786200024
Analyste de
Mail : assane.gueye@cbao.sn
crédit
Atouts et Points à améliorer :

Maitrise de quatre langues (Français, Arabe, Anglais, Espagnol)

Une bonne faculté d’adaptation lors de mes stages

Un certain talent de persuasion et de motivation

Une bonne capacité d’observation

Une réaction positive face aux stress
Points à

Améliorer ma culture générale
améliorer

Tendance à travailler à la dernière minute
Atouts :
Opportunités de carrière : L'analyste financier peut être recruté à l'issue de ses études dans un
poste de "junior" en banque ou en établissement financier. Il peut ensuite évoluer vers des
postes en établissement financier ou en entreprise.
Les analystes financiers sont recherchés actuellement. Il y a beaucoup de postes à pourvoir :
ce n’est pas un secteur bouché. De plus, il ne s’agit pas d’un travail où les hommes sont en
très grandes majorités, les femmes y ont aussi leur place. Ces éléments sont donc, pour moi,
positifs. Ajoutons que les possibilités d’évolutions sont importantes. Il est rare qu’un analyste
financier le reste toute sa vie : il peut accéder à la fonction de directeur d’agence de banque,
se tourner vers un poste d’audit, passer dans la banque de finance et d’investissement. Les
choix sont donc aléatoires ce que je trouve très intéressant, car exercer le même métier toute
sa vie n’est pas quelque chose d’agréable. Les opportunités de carrière de l’analyste me
plaisent
4/
Réalisation de mon projet professionnel
D’après mes enquêtes auprès des professionnels, Pour devenir analyste financier, il faut un
bac+5 en commerce, ingénierie, mathématiques ou statistiques, et une spécialisation en
finance. Les établissements peuvent être très sélectifs sur le type d'école suivie. Un master
spécialisé en finance dans une grande école de commerce ou d'ingénieur est indéniablement
un plus pour débuter sa carrière.
Donc une licence suivie d’un master concernant la banque -finance peut me donner la
possibilité de devenir une analyste financière. De plus, j’ai su qu’en faisant le concours du
COFEB (Centre Ouest Africain de Formation et d’Etudes Bancaires) qui appartient à la
BCEAO, (avec un niveau d’étude minimum requis : bac+4 et 2 ans d’expérience
professionnel), à la réussite j’intègre ce centre. A la fin de ma formation je vise avoir un poste
adéquat et avantageux au niveau de la BCEAO, dans des établissements de crédit, aux
administrations économiques et financières des Etats membres de l’UEMOA et aux Banques
Centrales africaines partenaires. Les candidatures féminines sont hautement encouragées. A
cet égard, des points de bonus sont accordés au genre féminin lors de l’attribution des bourses
afin de favoriser sa plus grande représentation.
5/
Renseignements supplémentaires
- M. Assane Gueye Analyste de crédit à la CBAO: Selon lui, l’Analyste de crédit effectue
un travail purement technique et administratif. Ce n'est pas un métier de terrain, il n'est pas en
relation directe avec les clients. Il doit avoir des connaissances solides sur le système imposé
par la Commission Bancaire (comptabilité, juridique, stratégies mises en place, etc.). Son
activité consiste à analyser la situation financière de ses clients (particuliers, professionnels ou
entreprises) et étudie la faisabilité de l'octroi de crédit ou prêt. Il gère et évalue les risques
financiers qu'un accord de prêt peut engendrer pour la banque où il exerce.
- Interview ajoutée par fiche-metier/analyste-financier.html:
M. Arnaud-Cyprien analyste financier, selon lui :
L'analyste financier doit avoir des qualités d'analyse et de synthèse très développées. Il doit
être capable de discerner les informations importantes et leurs conséquences pour fournir un
conseil adapté. Pour mener à bien ses missions, il doit avant tout posséder de solides
connaissances financières. Il sait lire et interpréter les bilans, comptes, documents comptables
et financiers. Parfaitement informé des normes comptables, il est également confirmé sur les
problématiques juridiques de l'entreprise.
L'analyste financier possède une solide culture générale économique et une connaissance
pointue du secteur dans lequel il est spécialisé. Il doit être capable d'anticiper les évolutions de
son marché. Pour cela, c'est aussi un professionnel ouvert, curieux, à l'affût des nouvelles
économiques et financières.
Il travaille sous pression et doit être doté d'une forte capacité de travail et d'une bonne
résistance au stress. Enfin, l'analyste financier doit avoir une excellente communication orale
et écrite. Il doit être capable de s'adapter à des interlocuteurs exigeants qui attendent de lui
transparence et réactivité.
Conclusion
Le projet professionnel m’aura permis d’apprendre à mieux gérer les recherches à faire : je ne
suis pas d’un naturel spécialement structuré et je ne savais pas où trouver les informations
nécessaires. Ce module a donc été positif pour moi.
Pour mon souhait de devenir une analyste financière, il est pour le moment confirmé. L’idée
que je m’étais faite et que je me fais maintenant du métier correspond à mes attentes.
Effectivement, l’ensemble des activités de l’analyste financier me plaisent et j’aimerais les
exercer. De plus, je pense correspondre au profil recherché et les études que je fais
conviennent au métier.
Enfin, la vie professionnelle me convient particulièrement en raison des projets que je
souhaite accomplir tout au long de ma vie.
S’il est vrai que le métier d’analyste financier n’est pas du tout évident, il n’en reste pas moins
qu’on s’investisse d’avantage dans les études.
Bibliographie :
www.studyrama.com
www.bceao.int
www.lesmétiers.net
fiche-metier/analyste-financier.html
www.youtube.com
Téléchargement
Random flashcards
Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

TEST

2 Cartes Enrico Valle

Créer des cartes mémoire