Telechargé par Arezki Hassak

WhatsNew

publicité
WinRAR - Quelles sont les nouveautés de la dernière version ?
Version 5.31
1. Les problèmes suivants ont été résolus dans Windows en mode haute résolution :
a) si la taille de texte définie dans les paramètres de Windows était de 150 % ou plus,
la taille du texte dans l'aide de WinRAR n'augmentait pas comme attendu,
affichant le texte dans une taille trop petite ;
b) la largeur par défaut des colonnes dans les fichiers de listes de WinRAR était inférieure
au réglage de 125 % ou plus.
2. Amélioration de l'interface pour les langues de droite à gauche :
a) alignement correct du texte dans les invites de WinRAR comme les
confirmations de suppression de fichiers d'archives ou pour vider le fichier journal ;
b) les boutons "OK", "Annuler", "Aide" dans les dialogues sur plusieurs pages,
comme les options d'archivage et d'extraction ou les paramètres de WinRAR,
sont alignés correctement et traduits en fonction de la langue d'affichage par défaut de Windows.
3. Bogues résolus :
a) le module WinRAR SFX pouvait charger les bibliothèques DLL depuis le dossier
de son propre exécutable suite à un appel de fonctions d'API Windows.
Cela pouvait présenter un risque lorsque des fichiers DLL contenant du code malveillant
étaient stockés dans le même dossier que l'archive SFX. Désormais le module SFX
applique des étapes supplémentaires pour éviter de telles situation sur Windows Vista
et version ultérieure.
Il est à noter que les utilisateurs n'ayant pas installé les dernières mises à jour de sécurité de Windows
ainsi que les utilisateurs de Windows XP peuvent toujours être affectés. Ils doivent donc
veiller particulièrement à exécuter les arhives SFX depuis un dossier
ne contenant aucune DLL suspecte ;
b) WinRAR 5.30 ne parvenait pas à exécuter les fichiers .lnk du fichier de liste.
Version 5.30
1. Les informations relatives à la vulnérabilité critique dans les archives auto-extractibles
WinRAR récemment publiées dans la presse sont incorrectes. Malheureusement
les média n'ont pas noté que ce qui était présenté comme une vulnérabilité de WinRAR
était en fait une vulnérabilité de Windows OLE corrigée en novembre 2014 :
https://technet.microsoft.com/en-us/library/security/ms14-064.aspx
Même sans correctif, cette vulnérabilité de Windows n'introduit aucun
nouveau risque pour les archives SFX de WinRAR.
Voir http://rarlab.com/vuln_sfx_html2.htm pour plus de détails.
Aucun correctif n'est requis pour WinRAR.
2. Ajout de l'extraction d'arhives ZIP multiples créées avec 7-Zip.
Les extensions de ces archives sont .zip.001, .zip.002, ...
Vous devez ouvrir le fichier .zip.001 dans l'environnement WinRAR pour consulter
ou décompresser ce type d'archives. Toutes les parties doivent se trouver dans le même dossier
avant l'extraction.
3. Ajout de l'extraction de fichiers fractionnés en plusieurs parties portant l'extension .001,
.002, ..., Vous pouvez ouvrir le fichier .001 comme une archive classique
puis décompresser son contenu. WinRAR combinera toutes les parties
et enregistrera les fichiers extraits. Toutes les parties doivent se trouver
dans le même dossier avant l'extraction.
L'élément "001" est inclus à la liste "Associeravec WinRAR"
dans la boîte de dialogue "Configuration/Intégration".
4. La liste de fichiers WinRAR permet d'utiliser le bouton précédent et suivant de la souris
ou le raccourci clavier Alt+Gauche et Alt+Droit pour naviguer
dans les dossiers consultés récemment.
5. Les caractères génériques de dossiers sont autoriés en ligne de commande RAR dans les noms de fichiers
à archiver. Par exemple :
rar a backup c:\backup\2015*\*
archivera tous les dossiers '2015*' dans c:\backup. Utilisez le commutateur -r pour rechercher
'2015*' également dans les sous-dossiers de c:\backup.
6. Le bouton "Extraire" de l'archive SFX affiche "Pause" une fois l'extraction
commencée. Il est donc possible d'interrompre momentanément l'extraction SFX et de la
reprendre plus tard.
7. L'option "Ignorer chiffré" dans "Rechercher des fichiers" pour ignorer
les archives chiffrées sans avertissement pendant une commande de recherche.
8. La commande de test d'archive fonctionne pour les archives tar.gz, tar.bz2 et tar.xz.
Le format TAR ne proposant pas de somme de contrôle des données, WinRAR vérifie
uniquement la validité des conteneurs GZIP, BZIP2 et XZ.
9. L'ajout d'une nouvelle chaîne dans la fenêtre de diagnostic de WinRAR pouvait
être lent et pouvait affecter les performances en présence de milliers
d'erreurs. L'opération est désormais rapide, peu importe le nombre d'erreurs.
10. Le nouvel objet 'R' du commutateur -sc définit l'encodage des messages de console
RAR envoyés à des fichiers et pipelines redirigés . Par exemple :
rar lb -scur data > list.txt
permettra d'obtenir un fichier list.txt Unicode contenant la liste des fichiers archivés.
11. Le paramètre de temps d'attente du commutateur -ri<priorité>[:<temps_d_attente>] est
ajusté au niveau le plus bas afin de minimiser son impact sur les performances de RAR performance, en particulier pour pour les opérations de récupération d'enregistrement. Un temps d'attente plus long
est nécessaire pour réduire la charge système au même niveau que les versions précédentes
12. Les commande de console RAR "l" et "v" affichent la date des fichiers eu format YYYY-MM-DD.
13. Durant l'extraction d'archives RAR et ZIP créées dans Unix, WinRAR associe
les caractères Unicode décomposés aux précomposés. Cette conversion
est requise pour que certaines archives Unix et OS X puissent décompresser correctement
des nom non-anglais dans Windows. Cette option fonctionne à partir de Windows Vista.
14. L'heure de modification est définie pour tous les dossiers créés durant la décompression
des archives .7z. Les versions précédentes ne le faisaient que pour les fichiers non-vides.
15. WinRAR empêche l'ordinateur de passer en veille en cas d'inactivité jusqu'à ce que
l'opération (archivage, extraction ou autre processus d'archivage) ne soit terminée.
16. La barre de progression totale est affichée durant l'extraction des archives .arj, .lzh and .cab
(sauf pour les archives multivolumes).
17. La barre de progression est affichée durant la suppresion des fichiers après archivage
et durant l'effacement de l'attribut "Archive" des fichiers archivés.
18. La commande "Test" permet également de vérifier le contenu de flux de données alternatifs NTFS
dans les archives RAR 3.x - 5.x. Auparavant, leur contenu n'était vérifié
que durant l'extraction.
19. Le module SFX définit la variable d'environnement sfxstime qui contient l'heure
de démarrage du module au format "YYYY-MM-DD-HH-MM-SS-ms".
Vous pouvez l'indiquer dans la commande Path lorsque vosu souhaitez générer l'heure
en fonction d'un chemin d'installation, par exemple "Path=myapp-%sfxstime%".
20. Bogues résolus :
a) la console RAR s'arrêtait au lieu d'afficher un invite de remplacement
quand un fichier était déjà présent dans un volume ;
b) la commande de console RAR "lt" n'affichait pas les secondes dans l'horodatage des fichiers ;
c) WinRAR ne parvenait pas à décompression les fichiers .xxe quand leur corps ne contenait pas la
chaîne "section N of xxencode" ;
d) WinRAR ne pouvait pas restaurer le contenu des flux de données alternatifs NTFS enregistrés avec le commutateur -os et séparés en différents volumes.
Version 5.21
1. Les options "Menu contextuel du glisser-déposer" de la boîte de dialogue "Paramètres/Intégration/Eléments de menu contextuel" permettent de désactiver les commandes d'archivage et d'extraction de WinRAR dans le menu affiché après un glisser-déposer à l'aide du bouton droit de la souris.
2. Si le fichier winrar.ini est présent dans le même dossier que l'installateur WinRAR,
winrar.ini est copié dans le dossier du programme WinRAR à la fin de l'installation.
3. Les versions précédentes pouvaient parfois produire des volumes RAR5 légèrement
plus petits que prévu. Ce phénomène est moins fréquent maintenant. Dans la plupart des cas, la taille des volumes correspond à celle demandée par l'utilisateur.
4. Désormais, par défaut, WinRAR ignore les liens symboliques avec des chemins absolus
dans la cible du lien lors de l'extraction. Vous pouvez activer la création de tels liens
avec l'option "Autoriser les chemins absolus dans les liens symboliques" sur la page "Avancé"
de la boîte de dialogue d'extraction ou avec le commutateur de ligne de commande -ola.
Les liens pointant vers des dossiers extérieurs au dossier de destination de l'extraction peuvent présenter un risque de sécurité. N'activez leur extraction que si vous êtes certain que le contenu des archives est sûr, comme votre propre sauvegarde.
5. Bogues résolus :
a) WinRAR 5.20 affichait une fenêtre de contrôle de compte utilisateur (UAC) inutile
quand un exécutable était lancé depuis une archive située dans un dossier protégé par l'UAC. Dans la mesure où rien n'est extrait dans ce cas, la fenêtre UAC n'est pas utile ;
b) WinRAR pouvait écraser des fichiers en lecture seule uniquement
durant la décompression de formats RAR et ZIP. La fonction est maintenant active pour les autres formats pris en charge par WinRAR ;
c) "Temps écoulé" et "Temps restant" étaient affichés de façon erronée
lorsque la commande "Convertir" était appliquée à plusieurs archives
et quand l'option "Ajouter l'enregistrement de restauration" était active.
Version 5.20
1. Si le contrôle de compte utilisateur Windows empêche les commandes d'extraction ou d'archivage de créer des fichiers dans les dossiers système protégés, WinRAR tente de démarrer une autre copie avec des privilèges d'administrateur pour terminer l'opération. Il est nécessaire de confirmer l'élévation des privilèges dans l'invite du contrôle de compte utilisateur pour que la seconde copie de WinRAR fonctionne.
2. Vous pouvez faire glisser des fichiers dans l'explorateur avec le bouton droit de la souris, les déposer dans un dossier et sélectionner les commandes d'archivage WinRAR dans le menu contextuel pour créer une archive de ces fichiers dans le dossier de destination.
3. Il est possible d'utiliser un fichier WinRAR.ini au lieu du Registre pour stocker les paramètres de WinRAR. Vous préférerez peut-être cette approche si vous prévoyez d'installer WinRAR sur un support amovible, comme une clé USB, en vue de l'exécuter sur différents ordinateurs.
Pour plus de détails, consultez la rubrique « Fichier WinRAR.ini » du chapitre « Paramètres de configuration » de l'aide WinRAR.
4. Ajout de la prise en charge de l'extraction d'archives ZIP et ZipX en utilisant l'algorithme de compression XZ.
5. Si une archive ZIP ou ZIPX contient des algorithmes de compression autre que « Store » ou « Deflate » , les noms de l'algorithme sont affichés dans le champ « Version à extraire » de la boîte de dialogue d'information de l' archive. Les algorithmes dont WinRAR ne connait pas les noms seront nommés « m<num> », où « num » est un identifiant numérique de l'algorithme de compression.
6. La commande Ouvrir avec WinRAR est disponible dans les menus contextuels de Windows pour les formats d'archive pris en charge par WinRAR. Elle peut être désactivée avec l'option « Ouvrir avec WinRAR (pour les archives usuelles) » dans la boîte de dialogue WinRAR « Paramètres/Intégration/Éléments des menus contextuels... ».
7. RAR en ligne de commande peut lire l'ensemble des commutateurs par défaut dans le fichier rar.ini stocké dans le dossier du programme RAR. Auparavant, il était possible de définir uniquement un même ensemble de commutateurs pour toutes les commandes RAR avec des chaînes « switches=<commutateurs> ». Désormais, rar.ini permet également de spécifier des jeux de commutateurs séparés pour chaque commande RAR en utilisant la syntaxe suivante :
switches_<command>=<tous les commutateurs RAR, séparés par des espaces>
Par exemple :
switches_a=-m5 -s switches_x=-o+
8. La commande « ch » prend également en charge les commutateurs -tl, -cu, -cl pour les archives ZIP. Auparavant « ch » autorisait ces commutateurs uniquement pour le format d'archive RAR.
9. Pour les formats d'archives ne disposant pas d'information d'heure de fichier, comme .bz2, .xz et .Z, WinRAR définit une heure de modification pour les fichiers extraits. Ceci ne s'applique pas aux formats tar.bz2, tar.xz et tar.Z, pour lesquels l'heure du fichier est stockée dans les en-têtes tar.
10. L'option « Conserver les fichiers altérés » est prise en charge pour les archives bzip2.
11. L'icône de WinRAR dans les menus contextuels Windows est agrandie correctement en mode d'affichage 150 % ou 200 % par exemple.
12. Il est possible de désactiver la commande « Test de performances » de WinRAR grâce à la variable « Benchmark » de la clé de Registre HKEY_CURRENT_USER\Software\WinRAR\Policy. Dans un environnement multi-utilisateur, la commande "Test des performances" pourrait abuser des ressources partagées. Pour plus de détails, consultez la rubrique « Variables base de registres » du chapitre « Configuration » de l'aide WinRAR.
13. En plus de la variable « sfxcmd » contenant la ligne de commande entière, le module SFX définit la variable « sfxpar » contenant les paramètres de ligne de commande uniquement, sans le nom du module SFX. Ces variables sont définies avant de démarrer un programme spécifié dans la commande « Configuration ».
14. L'invite de remplacement de fichier dans la console RAR affiche la taille et l'heure de modification des fichiers actuels et nouveaux.
15. Lors de l'archivage de stdin avec le commutateur -si , RAR définit l'heure actuelle du système sur l'heure de modification du fichier archivé. La version précédente n'ajoutait pas cette heure.
16. Il est possible d'utiliser les commutateurs -si et -v<taille> simultanément. Les versions précédentes ne permettaient pas de créer des volumes lors de l'archivage de stdin.
17. Un avertissement est émis au début de la décompression de fichiers supérieurs à 4 Go depuis une archive RAR ou ZIP sur une partition FAT32. L'utilisateur peut ainsi annuler l'opération. FAT32 ne prend pas en charge les fichiers de cette taille.
En outre, cet avertissement est émis au début de la création d'archives RAR avec la méthode « Stocker » (-m0) lorsque la taille de l'archive est estimée à 4 Go ou plus.
18. le bouton « Sélectionner tout » de la boîte de dialogue « Paramètres/Intégration » est renommé « Basculer tout ». Il permet désormais de désélectionner les formats d'archive lorsqu'ils sont déjà sélectionnés.
19. L'option d'extraction « Supprimer l'archive » supprime correctement tous les volumes zip et .7z. Auparavant, elle ne supprimait que le premier volume de la série de ces formats d'archives.
Version 5.11
1. WinRAR peut décompresser les archives TAR contenant des dossiers avec en-têtes étendus pax. Les versions précédentes ne pouvaient pas décompresser ce contenu.
2. L'option d'extraction "Conserver les fichiers altérés" est prise en charge pour les archives 7-Zip.
3. Bogues corrigés :
a) WinRAR 5.10 ne définissait pas les attributs de fichier "masqué", "en lecture seule" et "système" lors de la décompression d'archives ZIP ;
b) WinRAR 5.10 ne pouvait pas mettre à jour les archives RAR auto-extractibles contenant des archives ZIP imbriquées sans compression ;
c) Une archive ZIP créé avec l'option "Ne pas stocker les chemins d'accès" incluait des noms d'enregistrements vides pour les dossiers ;
d) Les fichiers archivés pouvaient présenter un décalage d'heure de modification d'1 heure dans Windows XP ;
e) La suppression d'un fichier dans une archive solide RAR5 contenant des fichiers stockés avec le commutateur -ver entraînait la perte des informations de version de ces fichiers ;
f) Des rectangles noirs étaient affichés au lieu des boutons de barre d'outils en mode 16 et 24 bits et pour les tailles de texte Windows personnalisées supérieures à 100 %.
Version 5.10
1. Ajout de la prise en charge de l'extraction des archives ZIP et ZIPX avec
compression BZIP2, LZMA et PPMd.
2. Ajout de la prise en charge de l'extraction des archives 7z séparées
(.7z.001, .7z.002, ...).
3. Ajout de la prise en charge des instructions AES-NI CPU permettant d'améliorer
les performances du chiffrement et du déchiffrement RAR.
4. Les images du thème par défaut ont été agrandies pour une meilleure qualité d'affichage
en mode haute définition.
5. Les variables d'environnement comme %temp% peuvent être utilisées
dans le champ "Fichiers à ajouter" de la boîte de dialogue d'archivage.
6. Le commutateur -ai peut être utilisé durant la création d'une archive RAR.
Les valeurs prédéfinies, typiques pour les dossiers et les fichiers,
sont stockées à la place des attributs.
Ce commutateur n'était jusqu'ici disponible que pour l'extraction.
Version 5.01
1. Les archives RAR 5.0 peuvent inclure des informations d'ouverture rapide
contrôlées par le commutateur -qo[-|+] ou les options du groupe "Informations d'ouverture rapide"
dans la boîte de dialogue d'archivage. Cette option permet d'ouvrir le contenu des archives
plus rapidement dans WinRAR.
Cette version apporte une amélioration à la mise à jour des archives
contenant des informations d'ouverture rapide et des enregistrements de service,
par exemple la sécurité des fichiers NTFS. De plus, les paramètres par défaut
des informations d'ouverture rapide ont été optimisés pour une ouverture plus rapide de
ces archives.
2. Bogues résolus :
a) la commande "Rechercher" ne fonctionnait pas toujours dans les archives .7z ;
b) durant l'ouverture d'archives RAR 5.0 avec noms de fichiers chiffrés stockés
dans une autre archive, WinRAR affichait parfois un message erroné
indiquant un mot de passe incorrect. Cela ne se produisait que lorsque les mots
de passe des archives externes et internes étaient différents. L'extraction n'était pas affectée.
Tous les fichiers étaient extraits ;
c) l'option "Utiliser pour toutes les archives" de la boîte de dialogue des mots de passe
ne supprimait pas les demandes supplémentaires pour les archives RAR 5.0 avec noms de fichiers
chiffrés ;
d) la barre d'adresse de WinRAR ne traitait pas correctement les chemins basés
sur des variables d'environnement, comme %temp% ;
e) le stockage des sécurités de fichiers NTFS et d'autres flux de données ne fonctionnait pas
pour les chemins composés de plus de 260 caractères ;
f) la commande "Test" signalait parfois des données endommagées dans un enregistrement
de restauration valide uniquement quand une partie des fichiers d'une archive RAR 5.0
était testée. Cela ne se produisait pas lorsque l'intégralité de l'archive était testée ;
g) la commande "Test" signalait des erreurs durant la vérification
des liens symboliques RAR 4.x Unix ;
h) la commande "Afficher" de WinRAR ne fonctionnait pas pour les ficheirs présents dans des archives BZIP2 ;
i) si l'option "Heure de modification précise" était désactivée dans la boîte de dialogue d'archivage,
WinRAR ne stockait pas l'heure de modification au lieu d'enregistrer l'heure précise ;
j) les chemins de destination contenant .\ ou ..\ ne fonctionnaient pas
durant l'extraction d'archives non-RAR en mode de ligne de commande ;
k) WinRAR ne pouvait pas décompresser les archives CAB multivolumes.
Version 5.00
1. Nouveau format d'archivage RAR 5.0. Vous pouvez utiliser l'option "RAR 5.0" dans la boîte de dialogue d'archivage ou le paramètre de ligne de commande -ma pour créer des archives RAR 5.0. Des logiciels plus anciens, y compris les anciennes versions de WinRAR ne sont pas en mesure de décompresser les archives RAR 5.0. Si vous envisagez d'envoyer une archive à d'autres personnes, il est donc nécessaire de prendre en considération le problème de compatibilité. Vous pouvez sélectionner "RAR" au lieu de l'option "RAR5" dans la boîte de dialogue pour créer des archives RAR 4.x compatibles avec les versions précédentes de WinRAR.
2. Changements dans l'algorithme de compression RAR 5.0 :
a) la taille maximale du dictionnaire de compression a été augmentée jusqu'à 1 Go dans WinRAR 64 bits. La version 32 bits de WinRAR peut utiliser jusqu'à 256 Mo lors de la création d'une archive. Les versions 32 bits et 64 bits peuvent décompresser les archives, quelle que soit la taille du dictionnaire, y compris 1 Go ;
b) la taille de dictionnaire par défaut pour RAR 5.0 est de 32 Mo, ce qui permet des taux de compression plus élevés et une vitesse inférieure à RAR 4.x 4 Mo. Vous pouvez utiliser l'option "Taille du dictionnairee" du dialogue d'archivage ou le commutateur -md pour modifier cette valeur ;
c) la syntaxe du commutateur -md a été modifiée pour prendre en charge des dictionnaires de plus grande taille. Ajoutez les modificateurs "k", "m" et "g" pour définir la taille en kilooctets, mégaoctets et gigaoctets, par exemple, -md64m pour un dictionnaire de 64 Mo. En l'absence de modificateurs, on suppose qu'il s'agit de mégaoctets, donc -md64m est égal à -md64 ;
d) le format RAR 5.0 inclut l'exécutable Intel IA-32 et les algorithmes de compression delta. Les algorithmes texte, audio, vraie couleur et Itanium de RAR 4.x ne sont pas pris en charge. Les algorithmes exclus ne sont pas efficaces pour le matériel et les types de données actuels ;
configurations;
e) la décompression RAR 5.0 peut utiliser plusieurs cœurs de processeur. Mais pas dans la même mesure que dans l'algorithme de compression. Il améliore la vitesse de décompression des gros fichiers contenant des données peu compressibles, ou lors de l'utilisation des sommes de contrôle BLAKE2.
3. Changements dans le format d'archive RAR 5.0 :
a) l'heure des fichiers est stockée en temps universel coordonné (UTC) au lieu de l'ancienne heure locale. Il est désormais plus simple d'échanger der fichiers entre plusieurs fuseaux horaires ;
b) les noms des fichiers et les commentaires d'archives utilisent le codage UTF-8.
4. L'enregistrement de récupération RAR 5.0 est basé sur les codes de correction d'erreur Reed-Solomon. Si la taille de l'enregistrement de récupération est suffisamment élevée (5 et plus), le nouveau système de correction d'erreur offre une bien meilleure résistance par rapport à l'enregistrement de récupération RAR 4.x. Les enregistrement plus petits, comme 1-2, ou les types de dommages inférieurs entraînerait moins de différences entre 4.x et 5.0. Pour un seul dommage continu, l'efficacité de 4.x et 5.0 est sensiblement la même.
Outre les suppressions de données habituelles, le nouvel enregistrement de récupération est capable de détecter les suppressions et les insertions d'une taille bien plus importante que dans les versions précédentes de RAR. La taille maximale d'insertion est de plusieurs mégaoctets. La taille maximale de suppression dépend du type de dégâts et dans certains cas peut être aussi grande que l'enregistrement de récupération. Toutefois, l'absence de suppressions et d'insertions garantissent des performances et une efficacité accrues. Dans ce cas, toutes les données, y compris les secteurs endommagés, conservent leurs positions d'origine. Ainsi, si vous utilisez un logiciel spécial pour copier une archive à partir de supports endommagés, il est préférable de choisir le mode, quand les secteurs endommagés sont remplacés par des zéros ou toute autre donnée, au lieu de les supprimer complètement du fichier final.
L'enregistrement de récupération RAR 5.0 est plus résistant aux dommages de l'enregistrement de récupération. Il peut même utiliser un enregistrement de récupération partiellement corrompu. Notez cependant que la commande "Réparer" ne répare pas les blocs endommagés dans l'enregistrement de récupération. Seules les données de fichier sont corrigées. Après réparation des archives, vous devrez peut-être créer un nouvel enregistrement de récupération pour les fichiers enregistrés.
Le nouvel enregistrement de récupération n'est plus basé sur des secteurs de 512 octets. Il intègre désormais des structures de données plus complexes. Il est donc impossible d'indiquer sa taille en secteurs. Pour les archives RAR 5.0, le paramètre de commutateur -rr[N] et la commande rr[N] sont toujours traités comme un pourcentage de la taille de l'archive, indépendamment de la présence de caractères. En général N enregistrements de récupération permettent de réparer jusqu'à N données contigües endommagées. La taille de l'archive augmente légèrement plus que N. La capacité à réparer des dommages multiples est proportionnelle à N.
Nous avons utilisé l'article "Screaming Fast Galois Field Arithmetic Using Intel SIMD Instructions" de James S. Plank, Kevin M. Greenan et Ethan L. Miller pour améliorer les performances de codage Reed-Solomon. Nous adressons également nos remerciements à Artem Drobanov et Bulat Ziganshin pour les exemples et les idées qui ont permis d'accroître l'efficacité du codage Reed-Solomon.
5. La commande "Test" permet de vérifier la validité de l'enregistrement de récupération RAR 5.0. L'enregistrement de récupération est testé après avoir traité tous les fichiers archivés.
Si l'archive corrompue contient l'enregistrement de la récupération, il serait possible de la réparer même en cas d'échec du test de validité de l'enregistrement de récupération. La commande "Réparation" tente d'utiliser un record de récupération, même lorsqu'il est partiellement endommagé. Il faut donc considérer le résultat d'enregistrement de récupération négatif comme une bonne raison pour recréer l'archive si les fichiers d'origine sont encore disponibles. Ce n'est en aucun cas une raison pour éviter la commande "Réparer".
6. Changements dans l'algorithme de chiffrement RAR 5.0 :
a) l'algorithme de chiffrement AES-128 est remplacé par AES-256 en mode CBC.
mode. La fonction de dérivation de clé est basée sur PBKDF2 et utilise HMAC-SHA256 ;
b) la valeur de vérification de mot de passe spéciale permet de détecter la plupart des mauvais mots de passe sans nécessité de décompresser le fichier dans son intégralité ;
c) si les en-têtes d'archives ne sont pas chiffrés (l'option "Chiffrer les noms de fichier" est désactivée), les sommes de contrôle des fichiers RAR 5.0 chiffrés sont modifiées à l'aide d'un algorithme de mot de passe spécial dépendant, rendant impossible de deviner le contenu en se basant sur les sommes de contrôle des fichiers. Ces sommes de contrôle de fichier chiffrés ne correspondent pas forcément aux valeurs standard de CRC32 et BLAKE2.
7. Les archives RAR 5.0 permettent d'utiliser un hash BLAKE2sp de 256 bits (https://blake2.net) au lieu d'une somme de contrôle de fichier CRC32 32 bits. Activez l'option "Utilisser la somme de contrôle BLAKE2" dans la page "Options" de la boîte de dialogue d'archivage ou insérez le commutateur de ligne de commande -htb pour utiliser les sommes de contrôle BLAKE2.
Bien que produisant des archives légèrement plus volumineuses, BLAKE2 peut être utilisé pour l'identification du contenu des fichiers. Si deux fichiers présentent la même valeur BLAKE2, il est quasi-certain que le contenu du fichier est le même. La propriété de détection d'erreurs BLAKE2 est également plus forte que dans les CRC32 bien plus courts.
8. Fonctionnalités supprimées :
a) la fonctionnalité de vérification d'authenticité n'offrait pas le niveau de fiabilité requis et a été supprimée ; b) le commutateur -en (ne pas ajouter le bloc "fin d'archive") n'est pas pris en charge par les archives RAR 5.0 qui ont toujours un bloc de fin d'archive. Ce bloc permet à WinRAR d'ignorer en toute sécurité les données externes comme les signatures numériques ajoutées à l'archive ;
c) l'ancien style d'extension de noms de volume arcname.rNN n'est pas prise en charge par els archives RAR 5.0. Ces dernières utilisent uniquement les noms de volumes arcname.partN.rar ; d) les commentaires de fichiers ne sont plus pris en charge dans les archives RAR 4.x et 5.0. La commande de console RAR "cf" a été supprimée. Elle n'affecte pas la prise en charge des commentaires d'archives, présente dans les deux versions du format d'archive. Il n'est pas prévu de la supprimer.
9. La commande "Définir le mot de passe" et l'option "Taille du dictionnaire" sont déplacées vers la page "Général" de la boîte de dialogue d'archivage.
10. Vous pouvez utiliser l'option "enregistrer les liens symboliques sous forme de liens" dans la page "Avancé" de la boîte de dialogue d'archivage pour enregistrer et restaurer les liens symboliques NTFS et analyser de nouveau les points comme des liens, de sorte que leur contenu ne soit pas archivé. L'équivalent en ligne de commande de cette option est le commutateur -ol.
Une option similaire pour les liens durs NTFS est "Enregistrer les liens durs comme des liens". Son équivalent de ligne de commande est -oh.
Les deux options sont disponibles uniquement pour le format d'archive RAR 5.0.
11. Prise en charge du format d'archive XZ en extraction uniquement.
12. Changements dans le traitement du volume de récupération du format d'archive RAR 5.0 :
a) le nombre maximal de volumes RAR+REV au format RAR 5.0 est de 65 535 au lieu de 255 ;
b) les opérations de volume de récupération sont plus rapides que dans RAR 4.x ;
c) outre la récupération des données, les fichiers RAR 5.0 REV stockent également les informations de service tels que les sommes de contrôle des fichiers RAR protégés. Ils sont donc légèrement plus volumineux que les volumes RAR qu'ils protègent. Si vous envisagez de copier des fichiers RAR et REV individuels sur un support amovible, vous devez en tenir compte et spécifier une taille de volume RAR inférieure de quelques kilo-octets à celle du support.
13. La longueur maximale du chemin d'accès des fichiers dans les archives RAR et ZIP est passée à 2 048 caractères.
14. Lorsqu'elle détecte que l'utilisateur a saisi un mauvais mot de passe, la ligne de commande RAR renvoie le code de sortie 11. Ce code ne peut être émis que pour les archives RAR 5.0. Il est impossible de distinguer un dommage d'un mot de passe erroné pour les archives RAR 4.x.
15. Les commandes "v" et "l" affichent les noms des fichiers archivés à la fin de la ligne, et non au début comme c'était le cas auparavant. De plus, certains champs précédemment disponibles dans les sorties 'l'et 'v' sont désormais indiqués seulement par 'lt' et 'vt'. Les commandes 'vt' et 'lt' fournissent les informations détaillées sur plusieurs lignes pour chaque fichier archivé.'vta' et 'lta' répertorient également les en-têtes des services.
16. Désormais, le jeu de caractères par défaut pour les listes de fichiers de commandes de type 'rar a arcname @filelist' est ANSI pour la console RAR et WinRAR. Dans les versions précédentes, ANSI était utilisé pour WinRAR et OEM pour la console RAR. Vous pouvez utiliser le commutateur -scl pour substituer cette valeur par défaut.
17. La visionneuse interne de WinRAR peut détecter et afficher les fichiers en codage UTF-8 et UTF-16 Little Endian.
18. Le codage UTF-16 Little Endian est utilisé dans les journaux rar.log de RAR et WinRAR. Les noms de fichiers Unicode sont donc stockés correctement dans le journal. WinRAR tronque automatiquement l'ancien fichier rar.log au format non Unicode pour éviter de mélanger différents codage dans un même fichier journal. Dans le cas de la console RAR, vous devez supprimer l'ancien rar.log manuellement. Dans le cas contraire, RAR ajoutera les messages UTF-16 au fichier rar.log existant.
19. La commande de ligne de commande "r" (réparation) peut inclure un paramètre facultatif destpath\ permettant de définir le dossier de destination de l'archive réparé : rar r archive.rar destpath\
Version 4.20
1. Modifications dans la compression RAR:
a) l'algorithme de compression général RAR est optimisé pour une meilleure utilisation de plusieurs cœurs de processeur. Bien qu'il soit possible d'améliorer la vitesse, même en mode monoprocesseur, les meilleurs résultats sont obtenus dans les environnement à plusieurs cœurs.
Le gain de vitesse dépend du type de données et de la taille moyenne des fichiers.
Plusieurs cœurs sont utilisées plus efficacement lors de la compression des fichiers.
b) nous avons dû augmenter la mémoire requise pour atteindre une meilleure vitesse de compression. L'algorithme de compression général RAR allouè environ 120 Mo contre 40 Mo dans WinRAR 4.11 ;
c) l'algorithme de compression texte RAR ne peut pas utiliser plusieurs cœurs de processeur efficacement. Ses performances en environnement multiprocesseur sont donc beaucoup plus faible que pour l'algorithme général. En outre sa vitesse de décompression est beaucoup plus faible que dans l'algorithme général quel que soit nombre de processeurs.
Nous avons donc décidé de désactiver l'algorithme de texte par défaut.
Si vous avez besoin d'un taux de compression maximal pour les données de texte, quelle que soit la vitesse, vous pouvez activer la compression texte dans la boîte de dialogue « Paramètre de compression avancés ». Pour y accéder, cliquez sur le bouton « Compression... » de la page « Avancé », dans la boîte de dialogue d'archivage. Vous pouvez également modifier cette option de façon permanente dans le profil de compression par défaut ;
Dans le mode ligne de commande la compression texte peut être activée à l'aide du commutateur -mct ;
d) le mode de compression « Plus rapide » (-m1) prend également en charge plusieurs cœurs de processeur. Dans la version 4.11 il ne pouvait utiliser qu'un seul cœur de processeur.
2. la vitesse de l'algorithme de décompression général RAR a été améliorée, mais pas à la même mesure que pour la compression RAR. La décompression RAR ne peut pas utiliser plusieurs cœurs de processeur.Ses performances ne dépendent donc pas de nombre de cœurs.
3. Changements dans la compression ZIP :
a) la compression ZIP prend désormais en charge plusieurs cœurs de processeur. Il en résulte des performances bien meilleures dans les environnements à plusieurs cœurs. La compression ZIP avec un seul processeur est également plus rapide que dans la version 4.11 ;
b) l'utilisation de la mémoire pour la compression ZIP a été augmentée d'environ 15 Mo.
4. La création de volume de restauration et le traitement peuvent utiliser plusieurs cœurs de processeur. La vitesse s'en trouve améliorée. Bien que la vitesse de disques durs soit un facteur limitant pour les volumes de restauration, ce gain est plus perceptible sur les disques SSD.
5. La valeur <threads> du commutateur -mt<threads> est désormais comprise entre 1 et 32, et non plus entre 0 et 16 comme auparavant.
6. La commande « Rechercher des fichiers » permet de rechercher des données dans des archives 7-Zip.
La fonction « Rechercher des fichiers » ne prenait pas en charge la recherche dans les archives au format .7z.
7. Windows 2000 n'est plus pris en charge par WinRAR et les modules auto-extractible WinRAR.
8. Le bouton "Enregistrer les paramètres actuels" de la boîte de dialogue "Options SFX avancées"
est désormais disponible uniquement pour la conversion d'archives en SFX.
Les options enregistrées à l'aide de ce bouton ne sont appliquées qu'aux conversions SFX.
Si vous créez une archive SFX ou que vous la mettez à jour, seules les options SFX stockées
dans le profil de compression par défaut sont utilisées. Les options enregistrées
dans la boîte de dialogue "Options SFX avancées" sont ignorées durant ces opérations.
Version 4.11
1. Bogues résolus :
a) WinRAR ne stockait pas l'attribut NTFS "Compressé" durant la création d'archives RAR ;
b) WinRAR arrêtait de fonctionner en mode ligne de commande quand le paramètre @filelist était présent et que 'filelist' n'existait pas. Ce bogue n'affectait que
WinRAR.exe, pas RAR.exe ;
c) lorsque le masque d'exclusion -x*\répertoire\* n'était pas défini durant l'archivage
et que le nom du dossier actuel contenait 'répertoire', WinRAR excluait tous les fichiers et interrompait la création de l'archive ;
d) Les archives auto-extractibles avec interface graphique ne fonctionnaient pas dans Windows PE (Preinstallation Environment).
Version 4.10
1. WinRAR peut créer des archives ZIP de n'importe quelle taille.
Les limites ZIP de 2 Go et 65535 fichiers des versions précédentes de
WinRAR ne sont plus d'actualité.
2. WinRAR peut créer des archives ZIP multivolumes, également appelées
fichiers ZIP fractionnés.
Les volumes ZIP portent des noms de type 'nom_vol.zip', 'nom_vol.z01', 'nom_vol.z02'.
Utilisez un volume ".zip" pour toutes les opérations de traitement d'archives telle que le lancement d'une extraction ou l'ouverture d'une archive.
Contrairement aux volumes RAR, les ZIP ne peuvent pas être auto-extractibles.
Pour la création ou la décompression, WinRAR doit pouvoir accéder à tous les volumes ZIP
d'un ensemble multivolume. Il n'est donc pas possible de créer ou de décompresser des volumes
ZIP stockés sur des disques amovibles, à raison d'un volume par support.Vous devez les créer tous dans le même dossier.
3. Ajout de la prise en charge de l'heure de haute précision dans les archives ZIP.
WinRAR peut stocker et extraire les heures de modification, de création et de dernier accès des archives ZIP avec une précision de l'ordre de 100 nanosecondes.
Vous devez activer l'option "Heure de modification précise" dans la section "Heure" de la boîte de dialogue d'archivage pour stocker les 3 heures dans l'archive.
Définissez les options appropriées "Heure fichier" dans la section "Avancé" de la boîte de dialogue d'extraction pour choisir les heures à extraire.
4. Ajout de la prise en charge des noms Unicode stockés dans le champ supplémentaire de données ZIP.
Différents outils ZIP stockent des noms Unicode soit dans l'en-tête des fichiers soit dans le champ supplémentaire ZIP. WinRAR peut désormais traiter correctement les deux types de noms Unicode.
5. L'option "Synchroniser le contenu de l'archive" et le commutateur de ligne de commande -as sont pris en charge dans le format ZIP.
6. Modifications appportées au comportement du commutateur -ag :
a) -ag peut être utilisé avec toutes les commandes RAR et WinRAR, pas seulement avec l'archivage ;
b) le comportement du caractère de format "N" diffère dans les opérations d'archivage et dans les autres opérations. Durant l'archivage, il est incrémenté jusqu'à trouver le premier nom qui n'est pas utilisé. Lors des autres opérations comme l'extraction, l'archive précédant le premier nom non-utilisé est sélectionnée ;
c) Le caractère de format 'I' permet d'indiquer un nombre de minutes, sans tenir compte de la présence et de la position de 'H' (heures) dans la chaîne de format.
Il peut être utilisé à la place de 'M' (minutes), lorsque vous souhaitez placer les minutes avant les heures, ou si les heures ne sont pas utiles.
7. Par défaut, WinRAR propose de mettre à jour une archive quand l'afficheur a modifié un fichier ouvert ou créé de nouveaux fichiers. La nouvelle option "Ignorer les modifications pour" dans "Paramètres/Visionneuse" permet de désactiver ce comportement. Vous pouvez définir un ou plusieurs masques de fichiers séparés par des espaces ici. WinRAR ne vous invitera plus à actualiser les archives quand le fichier créé ou modifié par l'afficheur correspond à l'un de ces masques.
8. Changements dans le champ de saisie de taille des volumes. Vous pouvez désormais choisir des unités de taille dans le menu déroulant situé à droite du champ. La méthode consistant à saisir 'k', 'm', etc. après les caractères numériques est également prise en charge.
9. Changements dans "Formats prédéfinis", dans la boîte de dialogue "Définir la taille des volumes". Les disquettes et les disques ZIP sont remplacés par des volumes de 5 Mo et 100 Mo. De nouvelles entrées ont été ajoutées pour la taille maximale du système FAT32 et pour les disques Blu-ray.
10. Nouvelle option "Supprimer les fichiers définitivement quand le mot de passe est défini" sur la page "Options" de la boîte de dialogue d'archivage. Si vous préférez toujours supprimer les fichiers chiffrés de façon sécurisée, vous pouvez activer « Supprimer les fichiers définitivement quand le mot de passe est défini » dans le profil de compression par défaut.
11. Nouvelle option "Supprimer les fichiers temporaires définitivement/Chiffrés uniquement" dans "Configuration/Sécurité". Elle permet d'utiliser un système de suppression plus lent et plus sûr pour les fichiers temporaires extraits des archives et identifiés par WinRAR comme étant chiffrés. La suppression rapide est utilisée pour tous les autres fichiers temporaires.
12. Modifications apportées à la commande "Convertir des archives" :
a) il est désormais possible de convertir des archives chiffrées. Auparavant, la commande "Convertir des archives" les ignorait. Toutefois, si vous préférez les ignorer, vous pouvez le faire en activant l'option "Ignorer les archives chiffrées" dans la boîte de dialogue "Convertir des archives".
L'exécution de la commande en mode silencieux permettra d'éviter tous les invites de mot de passe ;
b) le type d'archive spéciale "rar2", spécifique des archives RAR 1.x et 2.x, a été supprimé.
Maintenant le type d'archive rar contrôle la conversion de toutes les versions d'archives RAR.
Dans la mesure où la commande de conversion n'a plus besoin de vérifier la version d'archive RAR, la recherche initiale des archives est plus rapide. Le délai d'affichage de la boîte de dialogue "Convertir des archives" est donc plus court.
13. Le nouveau commutateur -log[fmt][=nom] permet d'écrire des noms d'archives et de fichiers dans le fichier journal dans la commande d'archivage pour les formats RAR et ZIP et pour l'extraction, la suppression et l'énumération dans les formats RAR. Ce commutateur est particulièrement utile lorsque vous avez besoin de traiter une archive créée avec les commutateurs -ag ou -v. -log fournit le nom d'archive généré par WinRAR.
14. Le nouveau commutateur -@[+] permet de traiter tous les paramètres commençant par '@' comme des noms de fichier (-@) ou en tant que listes de fichiers (-@+).
15. Les options SFX "Programme d'installation" ont été déplacées de la page "Général" à "Installation" dans la boîte de dialogue "Options SFX avancées". Les deux champs "Exécuter après extraction" et "Exécuter avant extraction" sont maintenant sur plusieurs lignes. Il est ainsi possible de définir plusieurs programmes d'installation dans une même archive SFX.
16. La commande de script SFX "SetupCode" indique à l'archive SFX d'attendre l'arrêt du programme d'installation. Elle renvoie le code de sortie du programme d'installation augmenté de 1000 en tant que code de sortie de l'exécutable SFX. L'équivalent de cette commande dans l'interface graphique est l'option "Attendre et renvoyer le code de sortie" dans la page "Configuration" de la boîte de dialogue "Options SFX avancées".
17. SFX ne prend plus en charge le mode de commande de raccourci "S" (créer au niveau supérieur du Menu Démarrer). Les versions les plus récentes de Windows ne permettent pas à des programmes d'ajouter des éléments dans la partie supérieure du menu Démarrer.
18. La taille du volume dans les boîtes de dialogue d'archivage et d'assistant peut être définie sous forme de fraction décimale. Le marqueur de décimale est défini par paramètres régionaux de Windows. Le commutateur de ligne de commande -v<size> autorise également les fractions décimales. En mode ligne de commande le point (.) est toujours utilisé en tant que marqueur de décimale. Par exemple, le commutateur -v1.5g signifie 1,5 gigaoctets.
Version 4.01
1. Ajout de la prise en charge de l'affichage de la taille des fichiers dans les archives TAR au format binaire.
Certaines archives TAR utilisent le format binaire au lieu du format octal pour les fichiers de plus de 8 Go.
2. Bogues résolus :
a) la commande "Réparer" ne reconstruisait pas correctement la structure
des archives RAR qui contenaient au moins un fichier dont la taille
compressée est supérieure à 4 Go.
Ce bogue n'affectait pas les réparations basées sur les enregistrements de restauration. IL se produisait uniquement
en l'absence de tout enregistrement de restauration, au moment où
WinRAR effectuait la reconstruction de la structure de l'archive ;
b) même si l'option "Ne pas extraire les chemins d'accès" de la
section "Avancé" de la boîte de dialogue d'extraction était activée
par défaut, WinRAR continuait à extraire les chemins d'accès des
fichiers lors de l'utilisation du menu contextuel de l'explorateur ;
c) après la saisie d'un mot de passe erroné pour une archive ZIP chiffrée,
WinRAR ignorait parfois les tentatives suivantes ;
d) durant la compression d'un dossier unique ou d'un fichier sans
extension, la commande "Assistant" ne permettait pas de créer des
archives auto-extractibles et multivolumes ;
e) la commande "Importer la configuration depuis un fichier" ne permettait pas de restaurer les commentaires sur plusieurs lignes présents dans les profils de compression WinRAR ;
f) lors de la conversion de volumes RAR nommés nom1.nom2.partie#.rar,
la commande "Convertir des archives" supprimait ".nom2" du nom.
L'archive obtenue était nommée nom1.rar au lieu de nom1.nom2.rar;
g) RAR rencontrait parfois des erreurs lors de la création d'une nouvelle archive en utilisation le commutateur -agNNN dès lors que le nombre d'archives était supérieur ou égal à 110.
h) WinRAR ne parvenait pas à afficher correctement les noms dans une langue autre que l'anglais pour les archives 7-Zip utilisant une page de code autre que celle par défaut. Il ne s'agissait que d'un problème d'affichage. Les archives étaient décompressées correctement.
Version 4.00
1. La vitesse de décompression RAR a été améliorée. Selon le type de données,
elle peut être jusqu'à 30 % plus rapide qu'avec les versions précédentes.
L'algorithme RAR général et la méthode multimédia RAR bénéficient de cette amélioration. Le seul module de l'algorithme RAR
qui n'est pas concerné est la méthode "Compression de texte".
2. Changements dans la prise en charge du format ISO :
a) la prise en charge d'UDF a été mise à niveau vers la révision UDF 2.50. Il est ainsi possible de décompresser la plupart des fichiers ISO Blu-ray ;
b) dans les fichiers ISO UDF, le numéro de révision UDF est affiché
après le nom de format "UDF" dans la barre d'adresse de RAR
et dans la boîte de dialogue d'informations relatives à l'archive ;
c) WinRAR définit la date de modification des dossiers durant la décompression
de dossiers présents dans des fichiers UDF et ISO9660.
3. Changements dans la boîte de dialogue des mots de passe :
a) WinRAR utilise la même boîte de dialogue de mot de passe pendant l'archivage
et l'extraction. L'option "Afficher le mot de passe" est donc également
disponible pendant l'extraction ;
b) Le bouton "Organiser les mots de passe..." de la boîte de dialogue permet
d'accéder à l'interface du gestionnaire de mots de passe. Cette dernière
vous permet de définir les mots de passe utilisés régulièrement. Vous
pourrez ainsi accéder à ces mots de passe par le biais d'une liste
déroulante ou de la fonction de saisie automatique de la boîte de dialogue
des mots de passe.
Gardez à l'esprit que les mots de passe enregistrés ne sont pas chiffrés.
Quiconque disposant d'un accès à votre ordinateur peut les consulter.
N'utilisez la fonctionnalité "Organiser les mots de passe" que si votre
ordinateur est protégé contre l’accès non autorisés ;
c) L'option "Utiliser pour toutes les archives" est disponible dans la boîte
de dialogue des mots de passe durant la décompression de plusieurs archives.
Vous pouvez l'utiliser pour appliquer un mot de passe saisi à toutes les archives
Si vous utilisez cette option avec un mot de passe vide, WinRAR ignore
toutes les archives chiffrées.
4. Dans Windows 7 WinRAR affiche également l'avancement de l'opération globale
sur l'icône WinRAR dans la barre des tâches de Windows. Vous pouvez désactiver
cette fonction à l'aide de l'option "Barre de progression de la barre des tâches" sur la page Général des paramètres de WinRAR.
5. De nombreuses améliorations de la prise en charge d'Unicode permettent de
traiter les noms de fichiers dans des langues autres que l'anglais.
Ces améliorations incluent :
a) une meilleure gestion d'Unicode dans WinRAR pour les commandes "Renommer",
"Convertir", "Rechercher" et autres, dans le volet d'arborescence,
dans la boîte de dialogue des mots de passe et encore d'autres endroits dans l'interface de WinRAR;
b) les noms Unicode sont affichés correctement dans les éléments de menu
contextuel de WinRAR ;
c) la prise en charge d'Unicode dans les fichiers .lng, ce qui permet de
localiser WinRAR dans les langues Unicode.
6. Modifications dans la syntaxe du paramètre -x<file>. Vous pouvez maintenant
définir un masque d'exclusion des dossiers. Ce masque doit comporter un caractère de fin '\', ex. -x*tmp*\ ou -x*\temp\
7. La nouvelle option "Extraire les chemins relatifs" dans la section "Avancé"
de la boîte de dialogue d'extraction. Si vous parcourez certains sous-dossiers
d'une archive dans l'environnement WinRAR et que l'option "Extraire les
chemins relatifs", la partie du chemin à inclure, y compris celle du sous-dossier en cours, sera supprimée des chemins d'accès durant l'extraction.
Par exemple, si vous vous trouvez dans le dossier d'archive "Backup\MyData"
et que vous extrayez le dossier "Images", il sera extrait sous "Images",
et non sous "Backup\MyData\Images".
Cette option est le nouveau mode d'extraction par défaut. Vous pouvez toutefois revenir au mode WinRAR 3.x. Sélectionnez simplement "Extraire les chemins complets" puis cliquez sur "Enregistrer les paramètres" dans la section "Général" de la boîte de dialogue d'extraction.
8. Windows 98, Windows Me et Windows NT ne sont plus pris en charge par WinRAR
et les modules auto-extractibles WinRAR. La version minimale de Windows
requise par WinRAR 4.0 est Windows 2000.
Pour exécuter WinRAR sur des versions antérieures de Windows, vous pouvez
télécharger les anciennes versions de WinRAR sur ftp://ftp.rarlab.com/rar
9. Lorsque des archives TAR, TAR.GZ ou TAR.BZ2 contiennent des liens symboliques
ou des liens physiques et si le système de fichiers de destination est NTFS,
WinRAR crée ces liens durant la décompression. WinRAR crée correctement les
liens symboliques et physiques dans Windows Vista et les versions ultérieures.
Pour les versions précédentes, tous les liens sont physiques.
Si le système de fichiers de destination est FAT32 ou autre ne prenant pas en
charge les liens de fichiers, WinRAR ignore les liens durant la décompression
des archives TAR, TAR.GZ et TAR.BZ2 archives.
10. Le traitement du volume de restauration requiert moins d'opération de recherche sur le disque. Les performances sont donc améliorées.
11. Vous pouvez sélectionner une bibliothèque Windows 7 dans l'arborescence
de la boîte de dialogue de décompression. WinRAR utilisera cette valeur par défaut en tant que chemin d'accès de destination.
12. La commande "Rapport" permet de sélectionner HTML, texte Unicode et texte
standard en format de sortie. Contrairement aux versions précédentes de WinRAR,
les caractères Unicode sont préservés dans les rapports au format HTML ou texte Unicode. Les caractères de spéciaux seront donc affichés correctement
dans les rapports.
13. La liste de messages de l'interface des archives SFX n'affiche que l'état
de l'opération et les messages d'erreur. Elle ne contient plus le nom de tous
les fichiers extraits. La vitesse est améliorée et l'utilisation de mémoire est réduite pour les archives SFX contenant un grand nombre de fichiers. Il est également plus facile de repérer les messages d'erreur du fait qu'il ne sont pas perdus parmi les noms de fichiers extraits.
14. Les archives SFX avec interface affichent le bouton "Extraire" au lieu
d"Installer" quand aucune commande "Setup" ou "Presetup" n'est incluse dans le commentaire de l'archive. Si vous préférez le bouton "Installer" mais que
vous ne souhaitez pas exécuter de programme d'installation, vous pouvez ajouter la commande "Setup=<>".
15. Durant la réparation d'une archive contenant le volume de restauration,
et pendant le traitement des volumes de restauration, WinRAR affiche le
pourcentage actuel au-dessus de la barre de progression de l'opération.
16. Durant la création de volumes RAR sur un disque FAT ou FAT32, en mode de
détection automatique de taille des volumes, WinRAR limite la taille des
volumes à 4 Go moins 1 octet. Ces systèmes de fichiers ne prennent pas en
charge les fichiers de plus de 4 Go.
17. Si l'option "Attendre si une autre copie de WinRAR est encore active" est
activée et que WinRAR est en attente, vous pouvez cliquer sur le bouton
"Continuer" dans la fenêtre de progression de la commande pour interrompre
l'attente. Le bouton "Continuer" permet donc désormais d'ignorer l'option
"Attendre si une autre copie de WinRAR est encore active" pour l'opération
en cours.
18. Après modification d'un fichier chiffré dans un éditeur externe, WinRAR affiche une invite de mot de passe au lieu de deux durant l'enregistrement dans l'archive ZIP ou RAR d'origine. Les versions précédentes de WinRAR demandaient généralement de saisir le mot de passe deux fois (à l'extraction et durant l'archivage des modifications). Seules les archives RAR dont les noms étaient chiffrés étaient traitées avec un seul mot de passe.
19. Un nouveau code d'erreur 10 ("aucun fichier") a été ajouté à la liste des codes d'erreurs du mode de ligne de commande de RAR et WinRAR. Ce nouveau code peut être affiché par les commandes d'archivage, d'extraction, de
suppression et de réparation. Il signifie que RAR n'a trouvé aucun fichier
correspondant au masque de fichier ou d'archive défini.
20. La zone du nom de fichier de la boîte de dialogue de remplacement occupe
désormais plusieurs lignes. Elle peut afficher des noms plus longs.
21. Le commutateur -ep3 ne se contente pas de convertir les lettres des
disques : il convertit également les chemins d'accès UNC.
\\server\share sera donc converti en __server\share durant l'archivage
et \\server\share sera restauré durant l'extraction avec -ep3.
22. La nouvelle option "Extraction en arrière-plan" de la section "Avancée"
de la boîte de dialogue d'extraction place WinRAR en arrière-plan durant
l'extraction des fichiers. Vous pouvez enregistrer son état par défaut à l'aide du bouton "Enregistrer les paramètres" de la section "Général"
de la boîte de dialogue d'extraction.
L'option "Archivage en arrière-plan" du profil de compression par défaut
n'affecte plus le comportement de l'extraction.
23. Le bouton "Mode..." de la fenêtre de progression des opérations est activé également durant l'extraction ou le test des archives. Il permet d'accéder à la boîte de dialogue "Paramètres de commande" où l'option "Arrêter le PC après l'opération" peut être définie pour les opérations d'extraction et de test.
Auparavant, cette boîte de dialogue n'était accessible que durant l'archivage.
24. Bogues résolus :
a) le fait de renommer un fichier dans une archive pouvait entraîner la
modification de fichiers portant le même nom dans d'autres dossiers de l'archive ;
b) les versions précédentes affichaient une taille après compactage erronée dans la commande "Info" des archives CAB multivolume ;
c) dans les archives ZIP les commandes 'U' (actualiser) et 'F' (refaire)
pouvaient involontairement actualiser des fichiers, même lorsqu'ils
n'étaient pas indiqués dans la ligne de commande. Les fichiers du dossier
en cours dont les noms correspondaient à ceux d'une archive ZIP étaient les seuls concernés. Ce bogue était présent dans le mode d'archivage standard 'A' (ajouter).
Version 3.93
1. Bogues résolus :
a) Dans WinRAR 3.92, le paramètre -xd:\path\folder pouvait également exclure des dossiers
dont le chemin d'accès ne correspondait pas à celui défini dans le paramètre. Il suffisait
que le nom du dossier soit identique à celui indiqué ;
b) Les paramètres -y et -or ne fonctionnaient pas correctement ensemble. Le paramètre -or
était ignoré en présence de -y.
Version 3.92
1. Si vous lancez la commande WinRAR depuis le menu contextuel de l'explorateur de fichiers dans une configuration comportant plusieurs moniteurs, la boîte de dialogue s'affiche sur le même écran que le menu contextuel. Dans les versions précédentes elle était toujours affichée sur le moniteur principal.
2. La commande du menu contextuel "Compresser et envoyer par e-mail..." de WinRAR permet d'ajouter le nom à l'objet du courrier électronique. Les versions précédentes le laissaient vierge.
3. Dans RAR 3.91, le paramètre -x<mask> pouvait également exclure les dossiers de l'archivage même lorsque le masque contenait des caractères génériques et ne contenait aucun chemin d'accès. Par exemple, -x*. excluait tous les dossiers dont le nom ne comportait pas d'extension. Désormais le paramètre -x utilise l'approche de RAR 3.80 pour les masques sans chemin d'accès, excluant les dossiers uniquement si le masque contient des caractères génériques et correspond au nom du dossier.
4. Bogues résolus :
a) WinRAR 3.91 affichait l'erreur "Fin de l'archive incorrecte" à l'ouverture d'archives ZIP vides créées à l'aide de la commande du menu contextuel "Nouvelle archive WinRAR ZIP" ;
b) lorsque l'option "Supprimer l'archive" était sélectionnée durant la décompression
de plusieurs archives ZIP et quand une des archives était endommagée, WinRAR ne supprimait pas les archives suivant celle endommagée, même lorsque la décompression s'était déroulée correctement ;
c) si un fichier correspondait à deux masques du fichier RarFiles.lst, WinRAR
ne pouvait pas sélectionner la dernière correspondance. Normalement, lorsqu'aucun
masque n'est un sous-ensemble d'un autre, la première correspondance est retenue.
Version 3.91
1. WinRAR peut rencontrer une erreur lors du test de fichiers CAB corrompus.
2. La Beta 1 présentant des problèmes avec certaines archives TAR.BZ2.
3. La barre de progression totale pourvait ne pas s'afficher correctement avec la commande "Convertir des archives"
dans la beta 1.
4. Les archives SFX définissaient une variable d'environnement "sfxcmd" erronée
lorsque le contrôle de compte utilisateur s'affichait durant la décompression.
Version 3.91 beta 1
1. Cette version peut décompresser des archives 7-Zip créées
à l'aide de l'agorithme LZMA2.
2. Un mot de passe est désormais exigé lors de la décompression depuis le menu
contextuel d'archives 7z contenant des noms de fichiers chiffrés. Auparavant,
WinRAR 3.90 le demandait deux fois.
3. Cette version peut décompresser des archives tar.bz2 composées de plusieurs
flux bz2 fusionnés. Les versions précédentes ne décompressaient
que le premier flux bz2 imbriqué des archives composites.
4. WinRAR affiche le CRC32 des fichiers d'archives .gz (pas .tar.gz)
inhabituelles. Les versions précédentes ignoraient ce champ pour les fichiers GZIP.
5. Bogues résolus :
a) WinRAR 3.90 affichait un bouton "Enregistrer" au lieu d'"Ouvrir" ou "OK"
dans la boîte de dialogue "Rechercher l'archive" (commande "Ouvrir une archive" du menu "Fichier"
et commande "Parcourir..." de la boîte de dialogue d'archivage) ;
b) WinRAR pouvait afficher des noms de fichiers erronés dans les
archives ZIP mal formées ;
c) WinRAR 3.90 ne pouvait pas décompresser les archives LZH créées à l'aide de
l'algorithme "-lh7-" ;
d) Dans certaines circonstances, WinRAR 3.90 ne pouvait pas supprimer une partie d'un fichier
après archivage, lorsque l'option "Déplacer les fichiers dans la corbeille" était activée.
Ce bogue était présent dans Windows XP, mais pas dans Windows Vista et Windows 7 ;
e) Lors de la décompression d'un fichier ISO à l'aide de la commande "Extraire les fichiers..."
dans le menu contextuel de l'explorateur de fichiers, WinRAR décompressait certains fichiers
deux fois. L'invite de remplacement était donc affiché la deuxième fois ;
f) La commande "Rechercher" de la recherche hexadecimale de WinRAR 3.90 et la commande RAR
"ih" ne trouvaient aucune correspondance lorsque le premier octet de la chaîne de recherche
était supérieur à 127.
Version 3.90
1. WinRAR est disponible en version Windows x64. Si vous utilisez
Windows x64, il est fortement recommandé d'installer WinRAR version
64 bit. Il offre de meilleures performance et une meilleure intégration
que la version 32 bit.
2. La vitesse de compression RAR a été améliorée pour les systèmes multi-cœur
et multi-processeur. Cette amélioration est plus flagrante
dans les systèmes d'exploitation Windows Vista et Windows 7.
3. L'option "Supprimer les dossiers en double du chemin d'extraction"
dans "Configuration/Compression" a été remplacée par l'option
"Supprimer les dossiers redondants du chemin d'extraction".
Cette option permet d'éliminer les dossiers redondants basés sur les noms d'archives
dans le chemin d'extraction lorsque vous utilisez la commande de
menu contextuel "Extraire vers CheminDestination\" et si le dossier racine
de l'archive ne contient qu'un dossier et aucun fichier.
4. Modifications dans la boîte de dialogue "Options et chemin d'extraction" :
a) Le bouton "Nouveau dossier" permet de créer un sous-dossier
dans le dossier sélectionné ;
b) La touche F2 permet de renommer un dossier sélectionné dans l'arborescence ;
c) La touche F5 permet d'actualiser le contenu de l'arborescence ;
d) La touche Suppr permet de supprimer un dossier de l'arborescence.
5. Si vous souhaitez afficher les secondes dans la liste des fichiers de l'environnement WinRAR, vous pouvez activer l'option "Afficher les secondes" dans "Paramètres/Liste de fichiers".
6. Le groupe d'options "Où chercher des archives SFX" dans
"Paramètres/Intégration/Eléments du menu contextuel" vous permet
de contrôler le traitement des archives SFX dans les menus contextuels.
Par exemple, si vous cliquez régulièrement avec le bouton droit sur des fichiers ".exe"
présents sur des lecteurs réseau lents, vous pouvez désactiver "Lecteurs réseau" afin de
réduire le délai d'affichage du menu contextuel.
7. Si vous triez les fichiers par nom dans la liste de fichiers de l'environnement WinRAR,
WinRAR utilisera le nouvel ordre de tri logique,
le même que dans l'explorateur Windows, en tenant compte des valeurs numériques
des chiffres. Les fichiers seront donc triés comme suit :
1.txt, 2.txt, 10.txt au lieu de 1.txt, 10.txt, 2.txt précédemment.
Ce nouveau comportement de tri est disponible dans Windows XP Service Pack 2
et versions ultérieures.
8. Le raccourci Ctrl+W key permet de fermer la fenêtre principale de WinRAR
et la visionneuse. Le raccourci "Afficher comme du texte Windows"
dans la visionneuse WinRAR a été remplacé par Ctrl+I.
9. Le nouveau paramètre de ligne de commande -r- permet de désactiver complètement la récursivité.
La commande 'rar a -r- arc nom_répertoire' n'ajoutera donc que le dossier
nom_répertoire vide et ignorera son contenu. Par défaut, si nom_répertoire
ne comprend pas de joker, RAR ajoute son contenu même si le paramètre
-r n' pas été défini.
10. Lorsqu'il est utilisé pendant l'extraction, le paramètre de ligne de commande -ai force
RAR à ignorer les attributs des fichiers. Lorsque vous utilisez ce paramètre,
les fichiers extraits recevront les attributs appliqués par défaut par le système d'exploitation
à tous les nouveaux fichiers.
11. Si aucun nom de fichier de sortie n'est précisé dans la commande "cw", la console RAR
enverra des données de commentaire à stdout.
12. Durant la compression des données stdin avec le paramètre -si[nom], RAR définit l'heure de modification de l'entrée archivée en fonction de l'heure système actuelle.
Les versions précédentes de RAR laissaient ce champ vide, ce qui se traduisait
par une heure de modification erronée pour stdin.
13. Le message affiché lorsque vous positionnez le curseur de votre souris sur
l'icône WinRAR dans la zone de notification de la barre des tâches comprend désormais le nom de l'archive.
Jusqu'à présent, seules les informations de temps restant et de progression étaient affichées
durant les opérations d'extraction.
14. Une nouvelle variable 'Shutdown' dans la clé de Registre 'Software\WinRAR\Policy' permet de désactiver l'option
"Arrêter le PC à la fin" pour des raisons de sécurité.
Pour plus de détails, reportez-vous à la section "Paramètres
de configuration/Variables du Registre".
15. Améliorations supplémentaires au niveau de performance de l'extension d'environnement. Désormais,
le menu contextuel de WinRAR est plus réactif lorsque plusieurs milliers de fichiers sont sélectionnés.
16. Compatibilité améliorée avec le mode d'affichage haute définition Windows.
17. Bogues corrigés :
a) WinRAR était parfois incapable d'ouvrir des archives tar ou tar.gz lorsque ces archives
contenaient un fichier d'une taille supérieure à 8 Go ;
b) Le menu contextuel de WinRAR ne fonctionnait pas correctement dans Windows 7 beta
si les icônes des menus contextuels étaient activées et que l'utilisateur cliquait
su un fichier dans un dossier de bibliothèque Windows 7 ;
c) Les version précédentes de WinRAR étaient incapables de renommer des fichiers comportant plus de 5
espaces consécutifs. L'environnement de WinRAR n'affiche
pas ces espaces pour des raisons de sécurité : ils pourraient cacher
l'extension d'un fichier. Cette mesure de sécurité n'empêchait pas
de renommer le fichier.
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire