Telechargé par oumaimamandari

LA-MEDICATION-EN-OBSTETRIQUE

publicité
Ministère de l’Enseignement Supérieur,
de la Recherche Scientifique et de la
Formation des Cadres
MINISTERE DE LA SANTE
ISPITS KENITRA
Royaume du Maroc
Mme EL MANSOURY HANANE
28/10/2018
1
PLAN DE COURS
28/10/2018
2
Situation du cours
TRAVAIL ET
ACCOUCHEMENT
NORMAL
M9
EXPERIENCE EN SANTE GENESIQUE
ET REPRODUCTIVE
MEDICATION EN
OBSTETRIQUE
28/10/2018
3
Description du cours
UTEROTONIQUES
LES TOCOLYTIQUES
LES HORMONES
ANTISPASMODIQUES
MEDICATION EN
OBSTETRIQUE
LES MDTS CI CHEZ LA F.E
ET LA NOURRICE
28/10/2018
LES SEDATIFS
LES ANESTHESIQUES
4
Description du cours
• Le cours de la médication en obstétrique
s’inscrit dans le cadre du programme de santé
reproductive,
• Faisant une suite logique du cours de la
pharmacologies générale,
• Permettant ainsi à l’étudiante d’acquérir les
éléments de base et d’avoir une vision précise de
son rôle dans la prise en charge des femmes
enceintes/accouchées sous et ou nécessitant une
thérapeutique quelconque (médicament, vaccin,
irradiation).
28/10/2018
5
Description du cours
• Le cours se veut également un moyen pour préparer
les futures sages-femmes à l’exercice de leur
fonction en se basant sur des connaissances solides
en cette matière.
• Ce cours est destiné aux étudiantes 2ère année du 1er
cycle des études paramédicales option : sage femme
(S3). Il a un volume horaire de 20heures.
28/10/2018
6
Prés requis
• La bonne assimilation du cours de la médication
en obstétrique, nécessite des connaissances
antérieures en matière de :
• Anatomie générale et gynéco-obstétricale
• Pathologie médicale et chirurgicale
• Pharmacologie générale
• Sémiologie
• Soins de sante de base
• Grossesse et accouchement
• Suites de couches
• Planification familiale.
28/10/2018
7
Approche pédagogique et méthodes
d’enseignement/apprentissage
• Le présent cours s’inscrit dans une perspective
participative, interactive et réflexive ou l’étudiante
est appelée à participer dans les différentes activités
d’apprentissage préconisées par l’enseignante.
• Les méthodes d’enseignement/apprentissage sont
prévues en vue de responsabiliser l’étudiante de son
apprentissage : exposés interactifs/discussions,
travaux de groupe, étude de cas, synthèses…
28/10/2018
8
Les cibles d’apprentissage
Compétence
Etre capable de prendre en charge les parturientes
et les nourrisses en matière de médication
28/10/2018
9
Les cibles d’apprentissage
Les éléments de compétence
 Préparer, Administrer en se référant à la prescription
médicale et Surveiller des ocytociques chez des
parturientes et ou des accouchées en milieu surveillé
 Préparer, Administrer en se référant à la prescription
médicale et Surveiller des prostaglandines chez des
parturientes et ou des accouchées en milieu surveillé
28/10/2018
10
Les cibles d’apprentissage
 Préparer, Administrer en se référant à la prescription
médicale et Surveiller de la methylergometrine chez des
parturientes et ou des accouchées en milieu surveillé
 Préparer, Administrer en se référant à la prescription
médicale et surveiller les différents types
d’antispasmodiques
 Préparer, Administrer en se référant à la prescription
médicale et surveiller des tocolytiques
 Préparer, Administrer en se référant à la prescription
médicale et surveiller des sédatifs
28/10/2018
11
Les cibles d’apprentissage
• Préparer , administrer en se référant à la prescription
médicale et surveiller une hormonothérapie chez une
parturiente en milieu surveillé
• Administrer à une parturiente au niveau d’une
structure hospitalière/ambulatoire une anesthésie
locale .
• Assurer la surveillance d’une patiente sous
anesthésie locorégionale, générale au niveau d’une
structure hospitalière conformément au protocole de
surveillance.
28/10/2018
12
Les cibles d’apprentissage
• Identifier les thérapeutiques (médicaments, vaccins,
irradiations) contre indiquées chez la femme
enceinte et chez la nourrice.
• Assurer selon l’indication médicale la surveillance
adéquate d’une parturiente ayant été exposée à une
thérapeutique contre indiquée.
28/10/2018
13
Activités d’enseignement/apprentissage
Activités hors classe
*Lectures préalables des
différents articles
* Recherche
bibliographique
*Préparation des travaux
de groupe
28/10/2018
Activités en classe
*Lecture collaborative
*Exposés interactifs
/discussions
*Etude de cas
*Synthèses : partielles et
finales
14
EVALUATION DES APPRENTISSAGES
• Evaluation formative
Elle prendra diverses formes : Questions, exercices,
discussions lors des différents travaux entre
étudiantes et enseignante et entre pairs.
• Evaluation sommative
Travaux de groupe (15%)et l’évaluation orale en
classe (15%)
Evaluation écrite finale en classe qui touchera les
différents thème de la matière étudiés en
classe(70%).
15
Plan du contenu du cours
Unité
Elément du contenu
Unité 1
Les utérotoniques :
Les ocytociques
Les prostaglandines
Les methylergométrine
28/10/2018
-Définition
-Action
-Indication et contre indication
-posologie et mode d’emploi
-effets secondaires
-interaction médicamenteuse
- éléments de surveillance et rôle de la
sage-femme
16
Plan du contenu du cours
Unité
Unité 2 :
Les antispasmodiques :
Les antispasmodiques à action
élective
Les antispasmodiques à action
parasympatholytiques
Élément du contenu
- Définition
-Action
-Indication et contre indication
-posologie et mode d’emploi
-effets secondaires
-interaction médicamenteuse
- éléments de surveillance et rôle de
la sage-femme
Les antispasmodiques à action
analgésique associée
28/10/2018
17
Plan du contenu du cours
Unité
Élément du contenu
Unité 3 :
Les sédatifs :
- Les opiacés
28/10/2018
- Définition
-Action
-Indication et contre indication
-posologie et mode d’emploi
-effets secondaires
-interaction médicamenteuse
- éléments de surveillance et rôle de
la sage-femme
18
Plan du contenu du cours
Unité
Élément du contenu
Unité 4 :
Les tocholytiques :
-Les tocholytiques bêtamimétiques
-Les tocholytiques Non
bêtamimétiques
28/10/2018
- Définition
-Action
-Indication et contre indication
-posologie et mode d’emploi
-effets secondaires
-interaction médicamenteuse
- éléments de surveillance et rôle de
la sage-femme
19
Plan du contenu du cours
Unité
Élément du contenu
Unité 5 :
L’hormonothérapie :
-les hormones Mâles
-les hormones Femelles
-Les inducteurs de l’ovulation
-Les inhibiteurs de la prolactine
28/10/2018
- Définition
-Action
-Indication et contre indication
-posologie et mode d’emploi
-effets secondaires
-interaction médicamenteuse
- éléments de surveillance et rôle de
la sage-femme
20
Plan du contenu du cours
Unité
Élément du contenu
Unité 6 :
Les anesthésiques :
-Anesthésie générale
-Anesthésie locorégionale
-Anesthésie locale
28/10/2018
- Définition
-Action
-Indication et contre indication
-posologie et mode d’emploi
-effets secondaires
-interaction médicamenteuse
- éléments de surveillance et rôle de
la sage-femme
21
Plan du contenu du cours
Unité
Élément du contenu
Unité 7 :
- Définition
Les médicaments contre indiqués -Action
chez la femme enceinte et la
-Indication et contre indication
nourrice :
-posologie et mode d’emploi
-effets secondaires
-La médication, la vaccination et -interaction médicamenteuse
l’irradiation au cours de la
- éléments de surveillance et rôle de
grossesse
la sage-femme
-Les médicaments CI chez la
nourrice
28/10/2018
22
Consigne n°1
En se basant sur l’article « Revue des Utérotoniques » et
sur votre ouvrage « Médication en Obstétrique », faites
une recherche bibliographique et web graphique sur les
trois types des utéro toniques:
Ocytociques /Prostaglandines /Méthylergometrine
 En se limitant sur:
• Leur définition, actions, indications et contreindications, effets secondaires et rôle de la sage-femme
28/10/2018
23
28/10/2018
24
• Des médicaments qui déclenchent les CU et
accroissent leur intensité, leur fréquence et leur
durée.
• OCYTOCINE
SYNTOCINON*
Substance
naturelle
secrétée
par la post
hypophyse qui agit sur les
cellules musculaires lisses
de l’utérus et des glandes
mammaires en provoquant
des contractions
28/10/2018
Ocytocique de synthèse de
constitution et de propriétés
pharmacologiques identiques
à celles de l’ocytocine post
hypophysaire naturelle, elle
augmente la fréquence et
l’intensité des CU
25
ACTION
Déclenche et Augmente les CU
Déclenche et active le w
28/10/2018
Modification du col
26
Indications
En cas de présentation du sommet:
 déclenchement du w
 Activation du w
 Epreuve du w
 Dystocies dynamiques (dyscinésies, hypocinésies)
Insuffisance des efforts expulsifs
Grossesse gémellaire (accouchement du 2éme
jumeau)
Crise d’éclampsie (femme en w)
28/10/2018
27
Indications (suite)
Présentation du siège:
 Peut être utilisé pendant le w
 Systématique pendant la période d’expulsion
Après extraction du n-né et du placenta (en cas de
césarienne) afin d’obtenir une bonne rétraction
utérine
Pendant la délivrance:
 Inertie utérine
 Hémorragie de la délivrance
28/10/2018
28
Indications (suite)
Pendant les suites de couches:
 Hémorragie des suites de couches
 Engorgement mammaire
 Endométrite du post partum
28/10/2018
29
Contre-indications
Absolues
•bassin chirurgical
•Tumeur prævia
•Placenta prævia recouvrant
•Présentations dystociques:
-front, transverse, épaule
-face en menton postérieur
•Hydrocéphalie
•Utérus cicatriciel:
-rupture utérine
-césarienne corporéale
-utérus doublement cicatriciel
-résection de la corne utérine
-Myomectomie
avec ouverture de
28/10/2018
la cavité utérine
Relatives
•Grande multipare
•Hydramnios
•Grossesse gémellaire sur 1ér
jumeau
•Utérus cicatriciel:
-césarienne segmentaire
Myomectomie sans ouverture de la
cavité utérine
30
POSOLOGIE ET MODE D’EMPLOI
• PDT LE TRAVAIL : VOIE INTRAVENEUSE
 En perfusion : 5UI / 500CC de sérum glucosé isotonique ;
- Au début : 8 à 10 gtts / min ;
puis progressivement On augmente selon la réponse utérine ,
sans dépasser 30gtts /min en milieu médicalisé et 16gtts / min
en milieu non médicalisé
28/10/2018
31
POSOLOGIE ET MODE D’EMPLOI
• EN POST-PARTUM : VOIE INTRAMUSCULAIRE
/IV
- Hémorragie de la délivrance5 à 10 UI /IM ou IV
lente
- En d’engorgement mammaire : 2UI en IM ; 10 à 15
min avant la tétée
28/10/2018
32
EFFETS SECONDAIRES
•
•
•
•
•
•
Hypotension artérielle
Réactions allergiques
Crampes intestinales
Céphalées; vertiges; nausées dues au débits rapides
Tétanisation utérine qui peut entrainer une SF
Rupture utérine avec mort fœtale
28/10/2018
33
INTERACTION MEDICAMENTEUSE
• LES PROSTAGLANDINES INHIBE L’ACTION
DES OCYTOCINE
28/10/2018
34
ROLE DE LA SAGE-FEMME
• Avant de placer la perfusion :
• La mise en place d’une perfusion de syntocinon doit
être une décision médicale ;
• Eliminer toute CI
• Faciliter la vidange de la vessie
• Installer confortablement la patiente
• Vérifier la TA et pouls
• Préparer la perfusion (500ml de glucose à 5%+ 5UI
de syntocinon)
28/10/2018
35
ROLE DE LA SAGE-FEMME
• Pendant l’administration de la perfusion:
• Prendre la voie veineuse ( dos de la main / avant
bras)
• Utiliser un cathéter ou Int ranule n°18/20 pour
garder le veine +longtemps
• Noter sur le flacon : date; dose; heure de la pose de
la perf ; ainsi que sur le partogramme;
• Protéger le flacon contre la lumière (risque de
photosensibilité de syntocinon)
28/10/2018
36
ROLE DE LA SAGE-FEMME
•
•
-
Régler le débit avant de mettre le syntocinon
Surveiller toutes les 30min :
Le débit ( constant; modifié selon la réponse utérine)
Les CU
Le relâchement utérin entre les CU
Le col
Le mobile fœtal
Les BCF
L’aspect du LA
Etat hémodynamique
Etat général de la parturiente
28/10/2018
37
ROLE DE LA SAGE-FEMME
• Chaque paramètre surveillé doit être noté sur le
partogramme
• La perfusion doit être maintenue après la délivrance
au moins 30min ;
• Veiller à la bonne conservation du syntocinon*
à des T°2°C et 15°C .
28/10/2018
38
Les prostaglandines
28/10/2018
39
Définition
Ces substances sont dérivées d'acides gras
insaturés.
 les prostaglandines E2 (dinoprostone) sont
utilisées sous forme :
• de gel en application sur le col de l’utérus pour
assurer sa maturation
• ou par voie injectable
28/10/2018
40
Action
Elles stimulent la motilité utérine à tout moment de
la grossesse.
 Elles permettent aussi de provoquer une
interruption de grossesse (en cas d'avortement
thérapeutique).
 Elles accentuent également l'évacuation du contenu
de l'utérus en cas d'avortement incomplet. Elles ont
enfin une action vasoconstrictrice, entraînant la
diminution du calibre des vaisseaux
28/10/2018
41
LES INDICATIONS
•

Les prostaglandines sont indiquées essentiellement dans le
déclenchement de travail en cas :
Dépassement du Terme
 Toxémie Gravidique Grave
 Iso immunisation Fœto-maternelle
 Accouchement Programmé
 Mort Fœtale In-Utéro
 Grossesse Arrêtée
 Interruption Thérapeutique de Grossesse
28/10/2018
42
LES CONTRE-INDICATIONS









HTG
Asthme
Hypersensibilité aux prostaglandines
Utérus cicatriciel
Disproportion Foeto-Placentaire
Souffrance Foetale
Présentation non céphalique
Grossesse multiple
Diabète gestationnel mal équilibré
28/10/2018
43
PESOLOGIE ET MODE D’EMPLOI
• VOIE ORALE:
• PGE2 de 0,25 à 1,50 mg / Le plus souvent 1mg
Toutes les heures jusqu’à l’accouchement .
• VOIE INTRA –VAGINALE:
• Exp : cervagène*
• PDE intactes , application de 0,3 mg sous forme de
tablette intra vaginale pour la maturation cervicale
qui peut être renouvelé 12h à 24h
28/10/2018
44
PESOLOGIE ET MODE D’EMPLOI
•
•
•
•
•
VOIE INTR-CERVICALE:
Exp : Gel de prepedil
PDI , 0,5mg en intra cervical
VOIE INTRA-AMNIOLIQUE:
PDE Intacte ; une injection de 450 microgrammes dans
l’espace extra amniotique
• VOIE INTRAVEINEUSE:
• Exp : sulprostone*
• En perf , une ampoule de 750 microgrammes de
prostine E2 dans 500 cc de sérum glucosé ;
2gtts / min en augmentant de 0,15microgs / min
tt les 30 mins
28/10/2018
45
EFFETS SECONDAIRES
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Hypotension artérielle
Réactions allergiques
Nausées , vomissements
Diarrhées
SF par hypertonie /hypercinésie
Céphalée , vertige .
Hyperthermie
Dépression respiratoire néonatale
Rupture utérine
28/10/2018
46
INTERACTION
MEDICAMENTEUSE
• LES PROSTAGLANDINES
Pas d’ association avec les OCYTOCINES
28/10/2018
47
ROLE DE LA SAGE-FEMME
Préparation psychologique:
• La rassurer
• La mettre en confiance
• Lui expliquer l’intéret du médicament
 Mettre la patiente en position gynécologique
• Préparer la femme et le matériel
• L’application du médicament
• La femme doit être hospitalisée
• Veiller à ce que la patiente reste en position gynéco
au moins pd 24h.
28/10/2018
48
ROLE DE LA SAGE-FEMME
Surveiller toutes les 30min :
• L’utérus : Les CU
• Modification du col .: maturation ; longueur ;
effacement ; dilatation .
• Les BCF
• Les membranes doivent être intactes
• L’ Etat général : Pouls ; TA ; T
28/10/2018
49
NB
• Avertir la femme que si la réponse utérine et
cervicale sont négatives , l’application est à
renouveler 12h et à 24h après la 1ère tentative .
28/10/2018
50
LA MÉTHYLERGOMÉTRINE
FEVRIER 2013
DEFINITION
• Ce médicament est un utéro tonique (il provoque des
contractions de l'utérus) qui appartient à la famille
des dérivés de l'ergot de seigle .
• Il est utilisé pour lutter contre les hémorragies de
l'utérus, après un accouchement, une césarienne ou
une interruption de grossesse.
• Il existe 2dérivés semi-synhétiques :
 Méthylergobasine: Méthergin*
 Tartrate d’ergitalube : Gynergène
FEVRIER 2013
ACTION
• Contraction intense ; durable du myomètre
• Augmente le tonus de base et les CU . Cette action
est anti- hémorragique .
• L’ action est atteinte en 2à5min après l’injection en
IM ; 5à10min après l’administration orale ;
• L’action dure 4à 6 h
FEVRIER 2013
LES INDICATIONS
• Hémorragie de la délivrance
• Inertie utérine
• Césarienne après extraction du fœtus
• Avortement
• Subinvolution utérine
• Endométrite puerpérale
FEVRIER 2013
CONTRE-INDICATIONS
• Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas
suivants :allergie aux dérivés de l'ergot de seigle ;
• hypertension artérielle grave,
• insuffisance coronarienne, artérite ;
• infection grave ;
• GROSSESSE.
• La solution injectable ne doit jamais être administrée
par voie intraveineuse
FEVRIER 2013
CONTRE-INDICATIONS
• Des précautions sont nécessaires en cas
d'insuffisance rénale, d'insuffisance
hépatique .
• Conducteur : ce médicament peut être
responsable de vertiges.
FEVRIER 2013
CONTRE-INDICATIONS
 Grossesse :
• Ce médicament est contre-indiqué pendant la grossesse.
 Allaitement :
• Ce médicament passe faiblement dans le lait maternel.
Il peut être pris pendant l'allaitement, mais la durée du
traitement ne doit pas, alors, excéder 3 jours et les
comprimés doivent être avalés après la tétée. De rares
cas d'intoxication (nausées, vomissements, agitation)
ont été constatés chez le nourrisson. Dans ce cas, le
traitement doit être interrompu .
• Par ailleurs, ce médicament inhibe la lactation.
FEVRIER 2013
Effets indésirables possibles
• Nausées, vomissements, douleurs abdominales.
• Troubles dus à l'effet vasoconstricteur du
médicament, apparaissant surtout à fortes doses :
augmentation de la tension artérielle, ralentissement
ou accélération du cœur, douleurs d'angine de
poitrine, fourmillements, engourdissement des
extrémités.
• Éruption cutanée, maux de tête, vertiges.
• Exceptionnellement : choc anaphylactique
FEVRIER 2013
POSOLOGIE /MODE D’ACTION
• En obstétrique : voie intramusculaire. La
posologie est de 1 ampoule de 2 mgà4mg .
• En intra murale 2mg à 4mg .
• Voie orale : 0,5 mg équivalents de 10 à 20gtts
en une seule prise ou en plusieurs par jour
selon les cas
FEVRIER 2013
INTERACTION MÉDICAMENTEUSE
• Pas d’association avec les sympatho
mimétiques / Effet vasoconstricteur .
FEVRIER 2013
LES EFFETS SECONDAIRES
• Nausées , vomissements
• Céphalées ; vertiges
• Réaction allergique
• Hypertension artérielle
• Réduction de la sécrétion lactée
• Tachycardie
• Ergotisme / vasoconstriction et troubles
ischémiques.
FEVRIER 2013
ROLE DE LA SF
• Avant l’injection:
• Veiller à la conservation du médicament à l’abri de
la lumière
• S’assurer du médicament, risque de confusion avec
d’autres médicaments
• Prendre la TA et le pouls
• S’enquérir de l’état cardio-vasculaire
• Respecter la posologie et la voie d’administration
• Inscrire le traitement sur le dossier d’accouchement
28/10/2018
62
Rôle de la SF
Après l’injection:
Surveillance de l’accouchée:
 L’état général, Le pouls, la TA, le site de l’injection
 La réponse utérine
 Le globe de sécurité et le saignement
 Inscrire les résultats sur la fiche de surveillance
 En cas d’apparition d’effets secondaires, avertir le
médecin, mettre la femme en condition et référer si
structure non médicalisée
28/10/2018
63
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

TEST

2 Cartes Enrico Valle

Créer des cartes mémoire