BEP - Cours de technologie Généralités électricité.pub

publicité
GENERALITES ELECTRICITE .
1) STRUCTURE DE LA MATIERE:
La MOLECULE est la plus petite partie d’un corps simple ou composé.
Le corps simple:
Est formé de 1 ou plusieurs atomes semblables.
Le corps composé:
Est formé d’atomes différents.
EXEMPLE: Une molécule d’eau est composée de 2 atomes d’hydrogène et d’un atome d’oxygène (H2o ).
2) CONSTITUTION DE L’ATOME:
Il est analogue à un minuscule système solaire.
Le soleil
=======>
Les planètes ======>
Le noyau.
Les électrons qui tournent sur l’orbite en couches.
EXEMPLE: Un atome d’oxygène: Un noyau et 8 électrons sur 2 couches.
Electrons: Particules chargées négativement.
Protons:
Particules chargées positivement.
Neutrons: Particules non chargées.
NOTA:
Le noyau renferme les protons
Le nombre de protons est éga l au nombre d’électrons.
La couche périphérique la plus éloignée du noyau donne à l’atome ses propriétés électriques.
3) CLASSEMENT:
On classe les atomes à partir du nombre d’électrons sur la couche périphérique la plus éloignée.
Les atomes ayant 1,2 ou 3 électrons ont tendance à les perdre.
Ces atomes deviennent des “ ions positifs ” car éléctriquement ils deviennent positifs .
Ce sont de bons conducteurs électriques ( Cuivre,argent,or).
Les atomes ayant 5,6 ou 7 électrons deviennent des “ ions négatifs ” car électriquement ils deviennent
négatifs. Ce sont des isolants (Soufre,chlore).
Les atomes ayant 4 électrons périphériques sont des semi-conducteurs (Carbone,Germanium,
Silicium).
LPR LA BRIQUERIE
57100 THIONVILLE
THEME TECHNIQUE
L’ELECTRICITE
Année
Doc N° /
/
N° Ordre:
FISNE D.
GENERALITES ELECTRICITE .
1) STRUCTURE DE LA MATIERE:
La MOLECULE est la plus petite partie d’un corps simple ou composé.
Le corps simple:
Est formé de 1 ou plusieurs atomes semblables.
Le corps composé:
Est formé d’atomes différents.
EXEMPLE: Une molécule d’eau est composée de 2 atomes d’hydrogène et d’un atome d’oxygène (H2o ).
2) CONSTITUTION DE L’ATOME:
Il est analogue à un minuscule système solaire.
Le soleil
=======>
Les planètes ======>
___________________.
______________________________________.
EXEMPLE: Un atome d’oxygène: Un noyau et 8 électrons sur 2 couches.
Electrons: Particules chargées _________________.
Protons:
Partic ules chargées _________________.
Neutrons: Particules ________________________.
NOTA:
Le noyau renferme les protons
Le nombre de protons est égal au nombre d’électrons.
La couche périphérique la plus éloignée du noyau donne à l’atome ses propriétés électriques.
3) CLASSEMENT:
On classe les atomes à partir du nombre d’électrons sur la couche périphérique la plus éloignée.
Les atomes ayant 1,2 ou 3 électrons ont tendance à les perdre.
Ces atomes deviennent des “ ions positifs ” car éléctriquement ils deviennent positifs .
Ce sont de bons conducteurs électriques (________________________).
Les atomes ayant 5,6 ou 7 électrons deviennent des “ ions négatifs ” car électriquement ils deviennent
négatifs. Ce sont des isolants (_____________________).
Les atomes ayant 4 électrons périphériques sont des semi-conducteurs (Carbone,Germanium,
Silicium).
LPR LA BRIQUERIE
57100 THIONVILLE
THEME TECHNIQUE
L’ELECTRICITE
Année
Doc N° /
/
N° Ordre:
FISNE D.
4) DEFINITION DU COURANT ELECTRIQUE:
Si un conducteur est plaçé entre 2 sphères chargées,l’une positivement,l’autre négativement,les électrons libres du conducteur sont attirés par la sphère positive.
C’est la migration d’électrons entre les atomes du conducteur
qui est appelé COURANT ELECTRIQUE.
5) SENS CONVENTIONNEL DU COURANT:
Le sens conventionnel du courant est l’inverse du sens
réel de déplacement des électrons.
Le sens conventionnel a été adopté arbitrairement et
antérieurement à la découverte du sens réel de passage.
6) QUANTITE D’ELECTRICITE :
Si une quantité Q traverse une section d’un conducteur pendant le temps T ,
nous définirons l’intensité du courant par le rapport:
A
+
Q
I =
R
T
L’unité d’intensité est l’ampère ( A ).
Définition:
B
I
-
Un courant de 1 ampère correspond au passage d’une quantité d’électricité
égale à un coulomb (C) par seconde.
7) NOTIONS DE RESISTANCE:
La résistance électrique d’un conducteur est sa propriété de réduire l’intensité qui le traverse.
L’unité est l’OHM.
Définition:
LPR LA BRIQUERIE
57100 THIONVILLE
L’OHM est la résistance qui existe entre deux points d’un fil conducteur
lorsqu’une différence de potentiel de 1 volt entre ces deux points produit
dans ce conducteur un courant de 1 ampère.
THEME TECHNIQUE
L’ELECTRICITE
Année
Doc N° /
/
N° Ordre:
FISNE D.
4) DEFINITION DU COURANT ELECTRIQUE:
Si un conducteur est plaçé entre 2 sphères chargées,l’une positivement,l’autre négativement,les électrons libres du conducteur sont attirés par la sphère positive.
C’est la migration d’électrons entre les atomes du conducteur
qui est appelé COURANT ELECTRIQUE.
5) SENS CONVENTIONNEL DU COURANT:
Le sens conventionnel du courant est l’inverse du sens
réel de déplacement des électrons.
Le sens conventionnel a été adopté arbitrairement et
antérieurement à la découverte du sens réel de passage.
6) QUANTITE D’ELECTRICITE :
Si une quantité Q traverse une section d’un conducteur pendant le temps T ,nous définirons l’intens ité du courant par le rapport:
A
+
I =
L’unité d’intensité est l’___________ ( __ ).
Définition:
R
B
I
-
Un courant de 1 ampère correspond au passage d’une quantité d’électricité
égale à un coulomb (C) par seconde.
7) NOTIONS DE RESISTANCE:
La résistance électrique d’un conducteur est sa propriété de réduire l’intensité qui le traverse.
L’unité est l’________.
Définition:
LPR LA BRIQUERIE
57100 THIONVILLE
L’OHM est la résistance qui existe entre deux points d’un fil conducteur
lorsqu’une différence de potentiel de 1 volt entre ces deux points produit
dans ce conducteur un courant de 1 ampère.
THEME TECHNIQUE
L’ELECTRICITE
Année
Doc N° /
/
N° Ordre:
FISNE D.
8) DIFFERENCE DE POTENTIEL OU TENSION:
C’est la différence de charge électrique de deux points A et B.
Elle s’exprime en volts : U
Définition:
Une différence de potentiel est égale à un volt lorsqu’elle produit un courant
de 1 ampère à travers une résistance de 1 Ohm.
9) LOI D’OHM GENERALISEE :
La différence de potentiel ou tension est égale à la résistance multipliée par l’intensité.
U
U = R x I ===>
I=
U
======> R =
R
I
U en VOLTS
R en OHMS
I en AMPERES
EXEMPLES:
I = 5 Ampères
R = 15 Ohms
I = 0,2 Ampères
U = 0,6 Volts
U = 12 Volts
R= 3 Ohms
U= 75 Volts
R= 3 Ohms
I = 4 Ampères
10) UNITES DE MESURE ELECTRIQUES ET EQUIVALENCES:
A) TENSION en Volts
1 M V ( mégavolts)
1 K V ( Kilovolts )
1 V ( Volt)
1 mV ( millivolt)
=
=
=
=
1 000 000 Volts
1000
Volts
1
Volt
1/1000 = 0,001 Volt
B) INTENSITE en Ampères
1 A (ampère)
=
1 m A (milliampère) =
1 A ( microampère) =
LPR LA BRIQUERIE
57100 THIONVILLE
1/1000 ou
1/1 000 000 ou
1
0,001
0,000 001
THEME TECHNIQUE
L’ELECTRICITE
A
A
A
Année
Doc N° /
/
N° Ordre:
FISNE D.
8) DIFFERENCE DE POTENTIEL OU TENSION:
C’est la différence de charge électrique de deux points A et B.
Elle s’exprime en __________ :_______
Définition:
Une différence de potentiel est égale à un volt lorsqu’elle produit un courant
de 1 ampère à travers une résistance de 1 Ohm.
9) LOI D’OHM GENERALISEE :
La différence de potentiel ou tension est égale à la résistance multipliée par l’intensité.
__
U = __ x ___ ==>___ =
__
===> __ =
__
__
U en VOLTS
R en OHMS
I en AMPERES
EXEMPLES:
I = 5 Ampères
R = 15 Ohms
I = 0,2 Ampères
U = 0,6 Volts
U = 12 Volts
R= 3 Ohms
U= ___ Volts
R= ____ Ohms
I = _____ Ampères
10) UNITES DE MESURE ELECTRIQUES ET EQUIVALENCES:
A) TENSION en Volts
1 M V ( mégavolts)
1 K V ( Kilovolts )
1 V ( Volt)
1 mV ( millivolt)
=
=
=
=
1 000 000 Volts
1000
Volts
1
Volt
1/1000 = 0,001 Volt
B) INTENSITE en Ampères
1 A (ampère)
=
1 m A (milliampère) =
1 A ( microampère) =
LPR LA BRIQUERIE
57100 THIONVILLE
1/1000 ou
1/1 000 000 ou
1
0,001
0,000 001
THEME TECHNIQUE
L’ELECTRICITE
A
A
A
Année
Doc N° /
/
N° Ordre:
FISNE D.
C) RESISTANCE en OHMS
1 M ( mégohms)
1 K ( Kiloohmes )
1
( Ohms)
=
=
=
1 000 000 Ohms
1000
Ohms
1
Ohm
=
=
=
=
1 000 000 Watts
1000
Watts
1
Watt
1/1000 = 0,001 Watt
D) PUISSANCE en Watts
1 M W ( mégawatt)
1 K W ( Kilowatt )
1 W ( Watt)
1 mW ( milliwatt)
E) TABLEAU DE CONVERSION:
Km
Hm
Dam
m
Dm
Cm
mm
1/10mm
1/100mm
Micron
cv
mV
1/10 mV
1/100mV
microV
0
0
0
1
0
0
1
0
0
1
0
0
Année
/
N° Ordre:
=
KV
HV
Da V
V
0
0
0
1
0
0
1
0
0
1
0
0
1
0
0
0
1
0
1
0
0
1
0
F)
EXERCICES:
0
0
0,047 V
647 mV
6500 V
33 mA
0,27 A
101 mA
0,126 K
400 m
630 mW
0,036 mA
0,156 A
1200W
LPR LA BRIQUERIE
57100 THIONVILLE
====>
====>
====>
====>
====>
====>
====>
====>
====>
====>
====>
====>
dV
47
mV ( milivolts).
0,647 V.
6,5 KV.
0,033 A.
270 mA.
0,101 A.
126 .
0,4 .
0,63 W
36 A (microAmpères).
156 mA.
1,2 KW.
THEME TECHNIQUE
L’ELECTRICITE
Doc N° /
FISNE D.
C) RESISTANCE en OHMS
1 M ( mégohms)
1 K ( Kiloohmes )
1
( Ohms)
=
=
=
1 000 000 Ohms
1000
Ohms
1
Ohm
=
=
=
=
1 000 000 Watts
1000
Watts
1
Watt
1/1000 = 0,001 Watt
D) PUISSANCE en Watts
1 M W ( mégawatt)
1 K W ( Kilowatt )
1 W ( Watt)
1 mW ( milliwatt)
E) TABLEAU DE CONVERSION:
Km
Hm
Dam
m
Dm
Cm
mm
1/10mm
1/100mm
Micron
cv
mV
1/10 mV
1/100mV
microV
/
N° Ordre:
=
KV
HV
Da V
V
dV
F)
EXERCICES:
0,047 V
647 mV
6500 V
33 mA
0,27 A
101 mA
0,126 K
400 m
630 mW
0,036 mA
0,156 A
1200W
LPR LA BRIQUERIE
57100 THIONVILLE
====>
====>
====>
====>
====>
====>
====>
====>
====>
====>
====>
====>
____ mV ( milivolts).
____ V.
____ KV.
____ A.
_____mA.
_____ A.
_______.
_______.
_______ W.
_______ A (microAmpères).
________ mA.
________KW.
THEME TECHNIQUE
L’ELECTRICITE
Année
Doc N° /
FISNE D.
G) MONTAGE DE RESISTANCES:
A+
CIRCUIT SERIE:
Dans un ciruit série,la résistance totale est égale à la somme des résistances:
I1
R Totale = R 1 + R 2.
L’intensité est identique en tous points d’un circuit série.
La D.D.P est variable suivant les points de mesure.
R1
C
I2
R2
EXERCICE :
B -
Uab =
12 volts
It =
2 ampères
R1 = 2 ohms
Calculez R2,Uac,Ucb.
Solution :
U
R totale =
12
====> R totale =
I
= 6 Ohms
2
R 2 = R t - R 1 = R 2 = 6 - 2 = 4 Ohms.
Calcul des tensions correspondantes:
Uac = R 1 x I = 2 x 2 = 4 volts.
Ucb = R 2 x I = 4 x 2 = 8 volts.
CIRCUIT PARALLELE :
Le courant principal est égal à la somme des courants dérivés.
Les courants dérivés sont inversement proportionnels aux résistances correspondantes.
La D.D.P est constante entre les points A et B quelle
que soit la dérivation considérée.
Uab = R 1 x I 1
Uab = R 2 x I 2
R1
A
B
R2
LPR LA BRIQUERIE
57100 THIONVILLE
I1
THEME TECHNIQUE
L’ELECTRICITE
Année
Doc N° /
I2
/
N° Ordre:
FISNE D.
G) MONTAGE DE RESISTANCES:
A+
CIRCUIT SERIE:
Dans un ciruit série,la résistance totale est égale à la somme des résistances:
I1
R Totale = ______________.
L’intensité est identique en tous points d’un circuit série.
La D.D.P est variable suivant les points de mesure.
R1
C
I2
R2
EXERCICE :
B -
Uab =
12 volts
It =
2 ampères
R1 = 2 ohms
Calculez R2,Uac,Ucb.
Solution :
R totale =
====> R totale =
=
Ohms
R = R - R ===> R = - = Ohms.
Calcul des tensions correspondantes:
Uac = R x
= x =
Ucb = R x
= x =
volts.
volts.
CIRCUIT PARALLELE :
Le courant principal est égal à la somme des courants dérivés.
Les courants dérivés sont inversement propo rtionnels aux résistances correspondantes.
La D.D.P est constante entre les points A et B quelle
que soit la dérivation cons idérée.
Uab = R 1 x I 1
Uab = R 2 x I 2
R1
A
B
R2
LPR LA BRIQUERIE
57100 THIONVILLE
I1
THEME TECHNIQUE
L’ELECTRICITE
Année
Doc N° /
I2
/
N° Ordre:
FISNE D.
G) MONTAGE DE RESISTANCES:
R1
RESISTANCES EQUIVALENTES:
A
La résistance équivalente est toujours inférieure à la plus faible
des résistances montées.
U
U
I =
R
====>
I2
R2
1
1
=
=
R
EXERCICE:
R2
I2=
R1
1
B
U
I1=
I1
R1
R2
Uab = 12 Volts ; It = 6 Ampères ; R1 = 3 Ohms.
Calculez I1;I2;R2;R équivalente.
Solution:
Calcul de I 1:
Uab = R1 x I 1
Calcul de I2 :
It=I1+I2
===> 12 volts = 3 x I 1 ====> I 1 = 4 Ampères
====> I 2 = I t - I 1 ====> I 2 = 2 ampères
Calcul de R2 : Uab = R2 x I2
===> 12 volts = R2 x 2 A
====> R2 = 6 Ohms
Résistance équivalente:
1
1
=
R
1
1
+
R1
1
=
R2
R
1
+
3
R = 3 Ohms.
6
Récapitulatif:
La tension est identique en tous points du circuit:
La tension est différente pour chaque composant:
L’intensité est identique en tous points du circuit:
L’intensité est différente pour chaque composant:
LPR LA BRIQUERIE
57100 THIONVILLE
THEME TECHNIQUE
L’ELECTRICITE
Circuit série
Circuit Parallèle
NON
OUI
OUI
NON
OUI
NON
NON
OUI
Année
Doc N° /
/
N° Ordre:
FISNE D.
G) MONTAGE DE RESISTANCES:
R1
RESISTANCES EQUIVALENTES:
A
La résistance équivalente est toujours _____________
à la plus______________des résistances montées.
U
U
I =
R
====>
R2
1
1
=
=
R
EXERCICE:
I2
I2=
R1
1
B
R2
U
I1=
I1
R1
R2
Uab = 12 Volts ; It = 6 Ampères ; R1 = 3 Ohms.
Calculez I1;I2;R2;R équivalente.
Solution:
Calcul de I 1:
Uab = _______ ===> ____ volts = ___ x _____ ====> I 1 = ___Ampères
Calcul de I2 :
I t = _________====> I 2 = _______ ====> I 2 = ____ ampères
Calcul de R2 : Uab = ________ ===> _____ volts = ____ x ____====> R2 = ____ Ohms
Résistance équivalente:
1
1
=
R
1
1
+
R1
1
=
R2
R
1
+
3
R =_____Ohms.
6
Récapitulatif:
La tension est identique en tous points du circuit:
La tension est différente pour chaque composant:
Circuit série
Circuit Parallèle
L’intensité est identique en tous points du circuit:
L’intensité est différente pour chaque composant:
LPR LA BRIQUERIE
57100 THIONVILLE
THEME TECHNIQUE
L’ELECTRICITE
Année
Doc N° /
/
N° Ordre:
FISNE D.
G) MONTAGE DE RESISTANCES:
R1 = 3 ohms
R2 = 4 ohms
R3 = 5 ohms
U bat = 12 volts
Calculez I total
Calculez U /R1
Calculez U /R2/R3
Calculez I /R1
Calculez I /R2
SOLUTIONS:
R equi R2 /R3 = 2.22 Ohms
R total Circuit : 5.22 Ohms
I total = 12 = 5.22 x I = 2.29 A
U /R1 = 2,29 x 3 ohms = 6,87 volts
U /R2/R3 = 12 - 6,87 = 5,13 volts
I / R2 = 5,13 volts / 4 = 1.28 A
I / R3 = 5,13 volts / 5 = 1. 026 A
Verification : 1.28 A + 1.026 A
LPR LA BRIQUERIE
57100 THIONVILLE
THEME TECHNIQUE
L’ELECTRICITE
Année
Doc N° /
/
N° Ordre:
FISNE D.
H) RESISTIVITE D’UN CONDUCTEUR :
La résistance d’un conducteur cylindrique est :
- proportionnelle à sa longueur.
- inversement proportionnelle à sa section.
- fonction de la nature du conducteur employé.
- fonction de sa température.
l
R:
l:
s
R=
s
résistance (ohms)
longueur(mètre)
s: section ( mm²)
La résistivité est la résistance spécifique d’un matériau.
L’unité employée est mm²/mm
Le symbole employé est la lettre grecque Rho ( )
Conditions de mesure de la résistance
d’un conducteur.
LONGUEUR
1 mètre
SECTION
1 mm²
TEMPERATURE
METAUX
mm²/m
Argent
0,00163
Cuivre
0,0175
Or
0,022
Aluminium
0,029
Laiton
0,08
Etain
0,142
15 °C
CHOIX DES CONDUCTEURS:
Le fil de cuivre est généralement employé en automobile.
Il convient de choisir:
- Une longueur de fil la plus courte possible.
(Chute de tension dans les conducteurs)
- Une section adaptée à l’intensité traversant le conducteur.
(Risque d’échauffement).
- Une couleur adaptée à l’usage.
En pratique,on admet une intensité de 3 à 4 ampères par mm² de section.
LPR LA BRIQUERIE
57100 THIONVILLE
THEME TECHNIQUE
L’ELECTRICITE
Année
Doc N° /
/
N° Ordre:
FISNE D.
H) RESISTIVITE D’UN CONDUCTEUR :
La résistance d’un conducteur cylindrique est :
- ________________________________________________
- ____________________________________ ____________
- ________________________________________________
- ________________________________________________
l
R:
l:
s
R=
s
résistance
longueur
s: section
(ohms)
(mètre)
( mm²)
La résistivité est la résistance spécifique d’un matériau.
L’unité employée est
mm²/m
Le symbole employé est la lettre grecque Rho ( )
Conditions de mesure de la résistance
d’un conducteur.
LONGUEUR
1 mètre
SECTION
1 mm²
TEMPERATURE
15 °C
METAUX
mm²/m
Argent
0,00163
Cuivre
0,0175
Or
0,022
Aluminium
0,029
Laiton
0,08
Etain
0,142
CHOIX DES CONDUCTEURS:
Le fil de cuivre est généralement employé en
automobile.
Il convient de choisir:
- Une longueur de fil la plus ____________ possible.
(Chute de _________ dans les conducteurs)
- Une section adaptée à ___________ traversant le conducteur.
(Risque d’échauffement).
- Une _______________ adaptée à l’usage.
En pratique,on admet une intensité de ___________ ampères par mm² de section.
LPR LA BRIQUERIE
57100 THIONVILLE
THEME TECHNIQUE
L’ELECTRICITE
Année
Doc N° /
/
N° Ordre:
FISNE D.
I) CHOIX D’UN CONDUCTEUR:
DIAMETRE DES CONDUCTEURS
7/10
9/10
10/10
12/10
16/10
20/10
25/10
30/10
45/10
51/10
1,2
2
3
5
7
14
20
5A
5-10 A
25 A
30-40 A
50-60 A
70-80 A
80-100
A
SECTION APPROCHEE EN mm²
0,4
0,6
0,8
INTENSITE ACCEPTABLE
0,5 A
1A
2,3 A
J) LE MULTIMETRE:
EXEMPLES DE BRANCHEMENT DU MULTIMETRE:
BATTERIE : 12 Volts
RESISTANCE : 1800 Ohms
Branchement du multimètre
pour mesure de la tension:
Branchement du multimètre
pour mesure de l’intensité:
Branchement du multimètre
pour mesure de la résistance:
Position sélecteur:
Position sélecteur:
Position sélecteur:
20 volts
20 mA
2 Kohms
LPR LA BRIQUERIE
57100 THIONVILLE
THEME TECHNIQUE
L’ELECTRICITE
Année
Doc N° /
/
N° Ordre:
FISNE D.
I) CHOIX D’UN CONDUCTEUR:
DIAMETRE DES CONDUCTEURS
7/10
9/10
10/10
12/10
16/10
20/10
25/10
30/10
45/10
51/10
1,2
2
3
5
7
14
20
5A
5-10 A
25 A
30-40 A
50-60 A
70-80 A
80-100
A
SECTION APPROCHEE EN mm²
0,4
0,6
0,8
INTENSITE ACCEPTABLE
0,5 A
1A
2,3 A
J) LE MULTIMETRE:
EXEMPLES DE BRANCHEMENT DU MULTIMETRE:
BATTERIE : 12 Volts
RESISTANCE : 1800 Ohms
Branchement du multimètre
pour mesure de la tension:
Branchement du multimètre
pour mesure de l’intensité:
Branchement du multimètre
pour mesure de la résistance:
Position sélecteur:
Position sélecteur:
Position sélecteur:
_____ volts
_____ mA
____ Ohms
LPR LA BRIQUERIE
57100 THIONVILLE
THEME TECHNIQUE
L’ELECTRICITE
Année
Doc N° /
/
N° Ordre:
FISNE D.
K) EXERCICE D’APPLICATION:
ENONCE: Un circuit électrique est composé d’une batterie, d’un bouton poussoir
et d’une ampoule.
Précisez dans les symboles la tension mesurée dans les deux cas suivants.
1 ER CAS:
2 EME CAS:
LPR LA BRIQUERIE
57100 THIONVILLE
THEME TECHNIQUE
L’ELECTRICITE
Année
Doc N° /
/
N° Ordre:
FISNE D.
L) NOTIONS D’ELECTROMAGNETISME:
Effets du courant électrique:
- Chimiques: Electrolyses
- Calorifiques: Résistances de chauffage
- Magnétiques: Bobines d’inductions
Un champ magnétique est défini par:
- sa direction
- son sens
- son intensité.
Le symbole employé est la lettre B
L’unité employée est : Le tesla
Le flux magnétique est la quantité de champ magnétique traversant perpendiculèrement
un contour donné.
Le symbole utilisé est la lettre Phi .
L’unité est le Weber .
Dans le cas d’une bobine comprenant N spires, chaque spire est considérée comme étant un
contour.
FORCE ELECTROMOTRICE D’INDUCTION: BOBINE
Une bobine,soumise à une variation de flux magnétique est le siège d’une F.E.M d’induction.
LOI DE LENZ:
E= t
Sens de la F.E.M:
E = F.E.M.
= Variation de flux
t = Temps de coupure.
Le sens du courant induit est tel que le flux qu’il produit s’oppose
à la variation de flux qui lui a donné naissance.
FORCE DE LAPLACE:
Un conducteur,de longueur L,parcouru
par un courant d’intensité I et plaçé dans
un champ magnétique est soumis à une
force égale à:
F = B.I.L F en Newtons.
B en teslas.
I en ampères.
L en mètres.
LPR LA BRIQUERIE
57100 THIONVILLE
THEME TECHNIQUE
L’ELECTRICITE
Année
Doc N° /
/
N° Ordre:
FISNE D.
L) NOTIONS D’ELECTROMAGNETISME:
Effets du courant électrique:
- Chimiques: ___________________
- Calorifiques: ___________________
- Magnétiques: ___________________
Un champ magnétique est défini par:
- ______________________
- ______________________
- ______________________
Le symbole employé est la lettre _______
L’unité employée est : _______________
Le flux magnétique est la quantité de champ magnétique traversant perpendiculèrement
un contour donné.
Le symbo le utilisé est la lettre _______ .
L’unité est le ____________________.
Dans le cas d’une bobine comprenant N spires, chaque spire est considérée comme étant un contour.
FORCE ELECTROMOTRICE D’INDUCTION: BOBINE
Une bobine,soumise à une variation de flux magnétique est le siège d’une F.E.M d’induction.
LOI DE LENZ:
E = __________________
= _________________
t = _________________
E=
Sens de la F.E.M:
Le sens du courant induit est tel que le flux qu’il produit s’oppose
à la variation de flux qui lui a donné naissance.
FORCE DE LAPLACE:
Un conducteur,de longueur L,parcouru
par un courant d’intensité I et plaçé dans
un champ magnétique est soumis à une
force égale à:
F = _____
LPR LA BRIQUERIE
57100 THIONVILLE
F en Newtons.
B en teslas.
I en ampères.
L en mètres.
THEME TECHNIQUE
L’ELECTRICITE
Année
Doc N° /
/
N° Ordre:
FISNE D.
M) LOGIQUE DE DEPANNAGE:
ENONCE: Le conducteur ne peut actionner la descente de la vitre passager,les autres
fonctions sont assurées.
Le contact supérieur de C2 commande la descente de la vitre passager.
Etablissez la logique minimale de diagnostic.
CONDITIONS
DU CONTROLE
ACTION SUR C2
ACTION SUR C2
CONTROLES
CONTROLE U
BORNE 3
MOTOREDUCTEUR
PASSAGER
CONTROLE U
BORNE 5 de C2
BORNE 4 DE C1
BORNE 5 DE C1
CONTROLE MASSE
BORNE 1
MOTOREDUCTEUR
PASSAGER
CONTROLE MASSE
BORNE 1 de C1
BORNE 2 DE C1
BORNE 1 DE C2
BORNE 2 DE C2
BORNE M4
LPR LA BRIQUERIE
57100 THIONVILLE
THEME TECHNIQUE
L’ELECTRICITE
Année
Doc N° /
/
N° Ordre:
FISNE D.
M) LOGIQUE DE DEPANNAGE:
ENONCE: Le conducteur ne peut actionner la descente de la vitre passager,les autres
fonctions sont assurées.
Le contact supérieur de C2 commande la descente de la vitre passager.
Etablissez la logique minimale de diagnostic.
CONDITIONS
DU CONTROLE
LPR LA BRIQUERIE
57100 THIONVILLE
CONTROLES
THEME TECHNIQUE
L’ELECTRICITE
Année
Doc N° /
/
N° Ordre:
FISNE D.
LPR LA BRIQUERIE
57100 THIONVILLE
THEME TECHNIQUE
L’ELECTRICITE
Année
Doc N° /
/
N° Ordre:
FISNE D.
Formule:
Etablissez le schéma de cablage des feux LP et AB.
Calculez la valeur des fusibles F1 et F2.
(Puissance de chaque lampe: 55 watts)
CALCULS:
TRAVAIL DEMANDE:
INFORMATIONS:
F1 pour AB /F2 pour LP
Relais 1 pour AB / Relais2 pour LP
Int 1 pour AB / Int 2 pour LP
(interrupteur avec lampe témoin )
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

TEST

2 Cartes Enrico Valle

Algorithme

3 Cartes trockeur29

Créer des cartes mémoire