COMPRENDRE, INNOVER, DÉCOUVRIR RECHERCHE

publicité
COMPRENDRE, INNOVER, DÉCOUVRIR
RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT
2
GSK, UN
ACTEUR
MAJEUR
EN R&D
Le laboratoire GlaxoSmithKline est l’un des principaux acteurs de
l’industrie pharmaceutique mondiale, présent dans plus de dix
domaines thérapeutiques, notamment en neurologie, pneumologie,
hépato-gastro-entérologie, infectiologie, diabète et vaccins.
Il a également une forte expertise en automédication et en
hygiène bucco-dentaire.
Recherche et
Développement :
un investissement
majeur, un défi
stratégique
Sa mission est d’améliorer la qualité de la vie des patients pour
que chaque être humain soit plus actif, se sente mieux et vive plus
longtemps.
C HIFFR ES CLÉS
98 000 collaborateurs dans plus de 100 pays s’y consacrent au
quotidien.
GSK est présent en France à toutes les étapes de la vie du médicament. C’est le laboratoire étranger de dimension internationale
le plus implanté en termes d’emploi, d’investissement industriel
et de R&D.
•11 000 collaborateurs
dédiés à la recherche
dans le monde.
•4 milliards d’euros investis
chaque année dans le
monde.
• Plus de 30 molécules et
vaccins en phase avancée
de développement.
3
L’INNOVATION AU CŒUR
DE LA R&D
La recherche et la découverte de nouveaux médicaments sont parmi les
principaux enjeux de GSK pour répondre aux besoins des patients et des
professionnels de santé du monde entier, en particulier dans les domaines
de l’oncologie, des neurosciences, du métabolisme, de l’infectiologie, des
maladies inflammatoires, des vaccins et de la pneumologie.
La taille d’un grand
groupe, la souplesse
des petites unités
10 à 15 ans sont nécessaires pour mettre
un nouveau médicament à la disposition des professionnels de santé et des
patients.
Afin d’améliorer encore sa capacité à
innover, le laboratoire GlaxoSmithKline
a organisé sa structure de Recherche &
Développement en unités thérapeutiques
avec des sous-unités autonomes (DPUs :
Discovery Performance Units), composées chacune de 5 à 60 scientifiques
ciblant un thème de recherche particulier. Cette organisation associe ainsi deux
avantages : la taille d’un grand groupe et
la souplesse de petites structures.
4
TOUS LES NIVEAUX DE
LA RECHERCHE EXPLORÉS
GSK investit dans tous les domaines
thérapeutiques, à tous les niveaux de
la recherche, même les plus risqués :
stades précoces, nouveaux domaines,
maladies tropicales négligées, maladies
rares pour lesquelles il n’existe pas de
traitements disponibles.
Maladies rares et Pays en développement :
des axes de recherche importants
• Création en 2010 d’une unité dédiée à la
recherche sur les maladies rares, incluant la
génétique et des thérapies de pointe.
• Des recherches sur 200 maladies rares dans
quatre grands domaines thérapeutiques :
- Système nerveux central et troubles musculaires ;
- Immuno-inflammation ;
- Tumeurs malignes et hématologie ;
- Troubles du métabolisme ;
• 3 médicaments en phase de développement
clinique.
• Création d’un “open lab” à Madrid, incubateur
de l’innovation scientifique pour les maladies
négligées des pays en développement, avec
une mise de fonds initiale de 8 millions de dollars
pour financer de nouvelles recherches : - 13 500 composés pharmaceutiques antipaludéens librement mis à disposition à des fins de recherche ;
- De nouvelles collaborations pour partager la propriété intellectuelle concernant les maladies négligées des pays en développement ;
• Une politique de prix adaptée pour favoriser
l’accès au traitement pour tous et partout dans
le monde.
Par ailleurs, GSK poursuit les études sur
ses médicaments bien après leur mise
sur le marché, en investissant notamment de façon importante en pharmacoépidémiologie.
5
LA FRANCE,
PÔLE D’EXCELLENCE EN R&D
Pour GSK, la France est un pôle d’excellence qui joue un rôle clé dans la stratégie mondiale
de R&D. Ses réseaux de soins, sa recherche clinique et ses standards éthiques y sont de
haut niveau. Ses organismes, ses universités et l’excellence de sa recherche fondamentale
et de ses chercheurs sont à même de relever les défis de la compétition internationale.
GSK est présent en France avec un Centre de Recherches et Développement et un
Centre de Recherche clinique, qui sont également responsables de la mise en place
et du suivi des partenariats public-privés.
GSK, un investisseur
majeur pour la
recherche française
Le continuum de la recherche
étant une des conditions de
la réussite, GSK s’engage
à tous les stades de la recherche française y compris
aux stades les plus précoces.
Le laboratoire est devenu en
France un investisseur majeur,
avec un impact significatif sur
la compétitivité de la recherche
française, tant en performance
qu’en productivité.
Au-delà du travail de ses
propres équipes de recherche,
le laboratoire GSK noue des
alliances avec des institutions
académiques, des entreprises
de biotechnologie ou d’autres
laboratoires pharmaceutiques.
CHIFFR ES CLÉS
Environ 50 millions
d’euros investis en France
chaque année dans la
recherche fondamentale
et la recherche clinique.
6
LE CENTRE
DE RECHERCHES
FRANÇOIS HYAFIL
En plus de son siège social à Marly-le-Roi et de ses 4 sites
de production, GSK dispose en France d’un Centre de
Recherches : le Centre François Hyafil, créé en 1987 dans
l’Essonne. C’est le seul établissement d’un groupe pharmaceutique international implanté en France à intégrer
l’ensemble des phases de recherche, de l’identification des
cibles et du développement de candidats médicaments à la
démonstration d’activité thérapeutique (preuve du concept)
chez l’homme. Depuis sa création, un médicament et douze
candidats médicaments y ont été découverts.
De la cible aux essais
cliniques, vers de nouvelles
générations de médicaments
Le Centre François Hyafil possède
toutes les compétences pour conduire
des études de la cible thérapeutique
aux essais cliniques de phase II.
L’équipe est constituée de biologistes,
chimistes, pharmacologues, pharmacocinéticiens, informaticiens et spécialistes de médecine expérimentale
œuvrant actuellement à la découverte
de médicaments innovants dans de
nombreux domaines. En apportant
leur savoir-faire en Drug Discovery
(processus de découverte des médicaments), les chercheurs du Centre
mènent à bien des projets stratégiques
de la R&D de GSK en collaboration
avec toutes les aires thérapeutiques.
Ils ont aussi pour mission d’explorer
des concepts thérapeutiques innovants afin d’être un vivier de création
de nouveaux axes de recherches.
Par ailleurs, le Centre François Hyafil souhaite développer un nouveau
modèle de partenariat novateur avec
la recherche publique européenne et
française.
De nombreux partenariats
en France et en Europe
Pour développer ces activités, le
Centre François Hyafil a établi de nombreux partenariats avec des équipes
académiques, des sociétés de biotechnologie, des laboratoires privés et
des partenaires européens.
C HIFFR ES CLÉS
• Un investissement de 51 millions
d’euros dans un nouveau
bâtiment de recherche.
• Un site de 8 000 m².
•70 collaborateurs.
7
RECHERCHE CLINIQUE :
LA FRANCE, PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ
À l’origine de la connaissance des maladies et de leur prise en charge, la recherche clinique permet
l’accès précoce du patient à l’innovation. Elle participe ainsi au progrès thérapeutique et à l’amélioration
des soins. La France possède une expérience historique en pharmacologie clinique et une expertise dans
les phases précoces de développement, notamment en recherche translationnelle (recherche visant à
accélérer le développement du médicament vers le lit du patient). Elle est devenue un contributeur majeur
aux plans de développement clinique de GSK.
La recherche clinique de GSK en France
s’appuie sur un Centre dédié, basé sur
le site de Marly-le-Roi (Yvelines) au sein
de la Direction Médicale et des Affaires
Réglementaires.
La France est reconnue par le laboratoire GSK comme pays spécialiste pour
les essais thérapeutiques dans quatre
domaines, dans lesquels toutes les
études lui sont systématiquement proposées : l’oncologie, l’infectiologie, les
neurosciences et les vaccins. Elle est
8
aussi impliquée dans d’autres domaines
stratégiques de GSK, comme le respiratoire et le cardio-métabolisme. Enfin,
elle est reconnue pour son implication
et son organisation performante dans
le domaine des maladies rares (maladie
de Duchenne, mucoviscidose, Sclérose
Latérale Amyotrophique, hypertension
artérielle pulmonaire).
GSK a aussi une forte expertise en Recherche épidémiologique et Pharmacoépidémiologique et met en œuvre chaque
année de nombreux programmes pour
mieux comprendre les maladies, leur
prise en charge, et continuer de générer
de nouvelles données “en vraie vie” sur
les médicaments déjà disponibles afin
de documenter leur rapport bénéfice /
risque dans les conditions usuelles d’utilisation.
C HIFFR ES CLÉS
Des collaborations fructueuses,
au bénéfice de la recherche française
Les investissements de GSK en recherche En plus du Centre de Recherches
clinique en France se font à la fois au tra- François Hyafil, GSK France souvers de l’implantation d’essais cliniques tient des efforts dans d’autres
internationaux sur le territoire français domaines :
comme au travers de contrats de partenariat établis avec des institutions publiques • En recherche fondamentale, pour faire
avancer les connaissances avec des
et des établissements de santé.
partenariats inscrits dans la durée
Par ailleurs, GSK propose aux cliniciens
et plus de 50 projets avec l’INSERM.
investigateurs des modules de formation
à la recherche clinique et apporte son ex- • En recherche translationnelle : soutien
pertise dans la gestion pluridisciplinaire des
à la maturation, partenariats multiples
études, dans le respect des procédures et
avec des équipes d’excellence à
de la réglementation. Ces actions améNantes, Lyon et Paris.
liorent ainsi l’organisation de la recherche
et permettent aux cliniciens de rester centrés sur leur cœur de métier : la prise en
charge des patients.
• Plus de 120 études
cliniques en cours
chaque année en France.
• Plus de 2 200 établissements impliqués
partout en France.
• Plus de 500 centres
d’investigation clinique
impliqués.
• Plus de 7 400 patients
suivis.
En pha r mac o é pidé miolo gie
• Des milliers de données
patients recueillies.
• Environ 30 études actives
en France chaque année.
• 16 domaines
thérapeutiques suivis.
9
OUVERTURE ET PARTENARIATS
Partout en France,
des ressources et
une organisation
dédiées
GSK est très présent au sein des
structures de partenariat public-privé.
Le laboratoire y multiplie les projets
tels que l’exploration de nouvelles
cibles, l’expérimentation de l’activité
et du potentiel thérapeutique d’un
candidat médicament.
De 2009 à 2011, GSK a multiplié par
3 ses investissements en faveur de
partenariats publics-privés.
Ces activités critiques nécessitent le
concours de compétences très spécifiques présentes dans les laboratoires académiques. Elles visent aussi
à soutenir la recherche publique dans
le développement de ses projets, et
lui permettre d’atteindre l’étape de
“preuve de concept”, étape-clé dans
le développement clinique d’un médicament avant sa mise sur le marché.
De nombreuses collaborations ont ainsi été développées en France comme
par exemple, avec l’Institut Cerveau
et Moëlle, le CEA, l’INCa, l’oncopôle
de Toulouse. GSK soutient également des projets européens comme
IMI (Innovative Medicine Initiative) et
contribue de façon majeure au Fonds
“InnoBio” et à Inserm Transfert Initiative, fonds d’investissements destinés
à financer des entreprises de biotechnologie ou des “start-up”.
C HIFFR ES CLÉS
Plus de 25 partenariats de R&D dans les domaines de l’oncologie,
des neurosciences, des maladies auto-immunes, respiratoires,
cardiovasculaires, du métabolisme et des maladies rares.
10
GSK, PARTENAIRE
DE L’INCa
L’INCa a mis en place depuis 2006 un programme pour le développement de plateformes de
génétique moléculaire en milieu hospitalier afin d’optimiser l’accès aux thérapies ciblées pour les
patients souffrant de cancer.
Le développement de tests moléculaires innovants, en permettant de mieux connaître les profils
tumoraux des patients, a pour objectif d’améliorer l’accès aux traitements. Le développement
de plateformes de génétique moléculaire en milieu hospitalier partout en France permettra au
patient de pouvoir bénéficier du traitement ciblé correspondant à son profil, quel que soit son
lieu de résidence.
À ce jour 28 plateformes assurent un maillage sur tout le territoire. GSK s’est engagé fin 2010 à
soutenir ce projet de plateforme pendant une période de 3 ans aux côtés d’autres partenaires.
GSK, PARTENAIRE
D’INSERM TRANSFERT
INITIATIVE
Inserm Transfert Initiative est la première société d’amorçage et de pré-amorçage en
sciences de la vie adossée à un organisme de recherche publique en France ; elle a placé
au cœur de sa démarche de financement l’excellence scientifique et l’accompagnement
du chercheur à chaque étape du développement de son entreprise. En quelques années,
cette stratégie et le savoir-faire développés ont permis de structurer un portefeuille qui
compte aujourd’hui 15 entreprises.
Aux côtés du Fonds National d’Amorçage, GSK s’est engagé en 2012 avec Inserm Transfert Initiative pour une durée de 5 ans. À travers cet investissement, GSK a pour ambition
de soutenir l’excellence de la recherche française et d’en augmenter l’attractivité au sein
d’un groupe international. GSK recherche aussi de nouvelles voies d’innovation et met à
disposition de la recherche publique française son expertise et ses plateformes technologiques en R&D.
GSK, PARTENAIRE
de l’Institut du Cerveau
et de la MoËlle ÉpiniÈre
Dans le cadre des projets lauréats des Investissements d’avenir, GSK soutient l’Institut du Cerveau et de la
Moëlle Épinière (ICM), lauréat du label IHU des Investissements d’Avenir.
Ce partenariat vise à développer des projets de recherche préclinique et translationnelle dans les maladies
neurodégénératives, comprenant la Sclérose Latérale Amyotrophique, la Sclérose en Plaques et d’autres
pathologies du système nerveux central.
11
3312COMM06 - FR/GSKI/0002/12 - Mai 2012 ©GlaxoSmithKline - Direction de la communication GSK France / Carré Noir
GlaxoSmithKline
100 route de Versailles
78163 Marly-le-Roi cedex
Tél. 01 39 17 80 00
Fax 01 39 17 17 58
www.gsk.fr
www.sante.gsk.fr
GlaxoSmithKline
Centre de Recherches François Hyafil
25/27 avenue du Québec
91140 Villebon-sur-Yvette
Tél. 01 69 29 60 00
Fax 01 69 07 48 92
Téléchargement
Explore flashcards