Lifting des cuisses

publicité
Lifting des cuisses
Objectifs
Le lifting crural, appelé aussi cruroplastie, ou encore lifting de la face interne de la cuisse
est une intervention qui consiste en une remise en tension de la peau des cuisses
lorsqu'elle est relâchée, le plus souvent associée à une liposuccion lorsqu'il existe un
excès graisseux résiduel.
Avant l'intervention
Vos examens médicaux
Entre une semaine et un mois avant votre intervention, il vous faudra prendre rendezvous avec un laboratoire d'analyses médicales afin d'effectuer un bilan pré-opératoire
complet. Aucun médicament contenant de l'aspirine ne devra être pris dans les 10 jours
précédant l'intervention. Signalez toute prise médicamenteuse. Il est fondamental de
rester à jeun (ne rien manger, boire, ni fumer) 8 heures avant l'intervention.
La préparation à l'intervention
Vous serez conduit(e) à la clinique la veille de l'intervention, le temps de vous installer
dans votre chambre, de vous doucher si besoin est, et de rencontrer l'équipe médicale :
votre chirurgien, le médecin anesthésiste, et tout le personnel paramédical.
L'intervention aura lieu le lendemain matin. Le plus souvent, la veille de l'intervention,
les infirmières administrent une prémédication sous forme d'un léger calmant, pour
permettre aux patientes un peu anxieuses d'attendre l'opération de façon plus sereine.
Type d'anesthésie
Le lifting des cuisses s'effectue toujours sous anesthésie générale.
Intervention
Le déroulement du lifting des cuisses varie en fonction de la quantité de peau à retirer.
Parfois, il suffit d’enlever une partie de la peau de l’intérieur et du devant des cuisses. Le
chirurgien pratique alors une incision qui court du pli de l’aine jusqu’au sillon interfessier.
Cette intervention laisse une cicatrice en-dessous du maillot.
Si vous avez un excès de peau considérable, le chirurgien peut opter pour un lifting
cuisse pendant lequel il enlève de la peau et du tissu sous-cutané le long de la cuisse.
Cette intervention laisse une cicatrice verticale au niveau de la partie arrière inférieure
des cuisses. Ce type de lifting cuisse peut également corriger des inégalités de la peau,
comme la cellulite.
1
www.chirurgiedirect.com
Durée de l'intervention
L'intervention du lifting des cuisses dure 1 heure 30.
Après l'intervention
Après cette intervention, la surveillance a lieu d'abord en salle de réveil, puis dans votre
chambre. Un panty compressif est mis en place et sera gardé jour et nuit. L’intervention
n’est pas très douloureuse, des analgésiques sont prescrits pour la combattre.
Suites opératoires
Pendant les premières quatre semaines suivant l’intervention, vous devez porter le panty
spécial. Ce panty soutient la peau et la cicatrice. Au départ, vous pouvez rencontrer des
difficultés pour effectuer certaines actions, comme marcher ou vous asseoir. On vous
conseille d’éviter de lourds efforts pendant les premières huit semaines.
Les cicatrices d’un lifting cuisse s’estompent après une année.
Complications
Un lifting de la face interne des cuisses, bien que réalisé pour des motivations
essentiellement esthétiques, n’en reste pas moins une véritable intervention chirurgicale,
ce qui implique les risques liés à tout acte médical, aussi minime soit-il.
Il faut distinguer les complications liées à l’anesthésie de celles liées au geste chirurgical.
En ce qui concerne l’anesthésie, lors de la consultation, le médecin-anesthésiste
informera lui-même le patient des risques anesthésiques. Il faut savoir que l’anesthésie
induit dans l’organisme des réactions parfois imprévisibles, et plus ou moins faciles à
maîtriser : le fait d’avoir recours à un Anesthésiste parfaitement compétent exerçant
dans un contexte réellement chirurgical fait que les risques encourus sont devenus
statistiquement presque négligeables. Il faut savoir, en effet, que les techniques, les
produits anesthésiques et les méthodes de surveillance ont fait d’immenses progrès ces
vingt dernières années, offrant une sécurité optimale, surtout quand l’intervention est
réalisée en dehors de l’urgence et chez une personne en bonne santé.
En ce qui concerne le geste chirurgical, en choisissant un de nos chirurgiens plasticiens,
vous limitez au maximum ces risques, sans toutefois les supprimer complètement.
En effet, des complications peuvent survenir au décours d’un lifting de la face interne des
cuisses:
Les accidents thrombo-emboliques (phlébite, embolie pulmonaire), bien que globalement
assez rares après ce type d’intervention, ils sont parmi les plus redoutables. Des mesures
préventives rigoureuses en minimisent l’incidence: port de bas anti-thrombose, lever
précoce et traitement anti-coagulant.
2
www.chirurgiedirect.com
La survenue d’un hématome, en fait assez rare, peut justifier une évacuation afin de ne
pas risquer d’altérer secondairement la qualité esthétique du résultat.
La survenue d’une infection est favorisée par la proximité des orifices naturels : son
traitement fait appel à un drainage chirurgical et à une prescription d’antibiotique.
On observe parfois à partir du 8ème jour post-opératoire, la survenue d’un épanchement
lié à un écoulement de lymphe : un tel épanchement doit parfois être ponctionné et il
s’assèche en général sans séquelle particulière.
Une nécrose cutanée est en fait rarement observée : elle est en règle générale limitée et
localisée. La prévention de ces nécroses repose sur une indication bien posée et sur la
réalisation d’un geste technique adapté et prudent.
Des altérations de la sensibilité notamment la diminution de la sensibilité de la partie
haute de la face interne de la cuisse peuvent être observées : la sensibilité normale
réapparaît le plus souvent dans un délai de 3 à 6 mois au décours de l’intervention.
Arrêt de travail
Pas d'arrêt de travail nécessaire : le séjour de convalescence passé en Tunisie après
l'intervention est très bénéfique et permet à la grande majorité de nos patients de
reprendre une activité professionnelle dès leur retour.
Résultat
Le résultat définitif de l’intervention ne pourra être apprécié que dans un délai de 6 à 12
mois après l'intervention. On observe, le plus souvent, une bonne correction de
l'infiltration graisseuse et du relâchement de la peau, ce qui améliore nettement la
morphologie de la cuisse.
Les cicatrices sont habituellement discrètes, d'autant qu'elles sont cachées dans un pli
naturel.
3
www.chirurgiedirect.com
4
www.chirurgiedirect.com
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire