L`acupuncture

publicité
Les Rencontres Santé d’Amiens
L’acupuncture
Date : Mardi 7 mai 2013
Intervenant : Docteur Thanh Tâm Nham, médecin généraliste, acupuncteur et docteur en médecine
traditionnelle chinoise
Animateur : M. Patrick Vincent
Le Docteur Thanh Tâm Nham était notre invité pour la conférence sur l’acupuncture. Médecin
généraliste, acupuncteur et docteur en médecine chinoise, il a d’abord présenté l’acupuncture
comme l’une des branches de la médecine chinoise au même titre que la pharmacopée
(phytothérapie traditionnelle chinoise), la diététique, le Tui Na, (massages), la moxibustion (le chaud
et le froid agissant sur les méridiens ou points d'acupuncture), les ventouses ou encore le Qi Gong
(cette gymnastique corporelle énergétique avec des mouvements très lents).
Cette médecine traditionnelle chinoise repose sur l’énergie et, contrairement à la médecine
occidentale que le Docteur Nhan ne remet nullement en question, elle considère l’être humain dans
sa globalité, incluant aussi les éléments extérieurs (les énergies du corps et les énergies
macroscopiques de la nature : le vent, la chaleur, le froid, l’énergie climatique, …).
Pour faire simple, l’énergie circule dans des méridiens qui sont répertoriés et associés à des organes.
Ils passent par des points d’acupuncture déterminés de manière empirique. Rappelons que cette
médecine a 3000 ans.
Après cette présentation générale des principes de la médecine chinoises et de l’acupuncture en
particulier, le Docteur Nhan a passé en revue les principales indications de cette médecine qui est en
partie reconnue par l’Académie Nationale de Médecine.
Elle est reconnue efficace pour traiter les douleurs, les maux de têtes, les problèmes dentaires, les
affections respiratoires, les troubles intestinaux et urinaires, les troubles mentaux par son action sur
l’anxiété, l’addiction. Le Docteur Nhan a expliqué qu’en débloquant les énergies, l’organisme
produisait la sérotonine (c’est ce qui se passe lorsqu’on donne des anxiolytiques). Ainsi, l’acupuncture
pourra aussi traiter les problèmes de fécondité parfois liés à l’anxiété.
Elle est aussi particulièrement indiquée pour les affections musculo-squelettiques et les autres
troubles de la douleur.
Mais bien qu'elle soit considérée comme médecine parallèle ou complémentaire en France et dans le
monde occidental en général, le Docteur Nhan a précisé que cette médecine traditionnelle chinoise
n’était pas exempte d’effets indésirables, même s’ils n'étaient pas des plus courants. Il a évoqué
quelques contre-indications, en particulier pour les personnes hémophiles, les phobiques de l'aiguille,
les enfants, précisant au passage ce principe : si la personne est trop anxieuse à l’idée de se faire
piquer ou n'est pas consentante, l’acupuncture ne sera pas efficace. L’acupuncture n’est pas indiquée
non plus pour les cas d’infection, ni pour traiter les cancers, hormis en complément des traitements
prévus par la médecine occidentale pour soulager les douleurs ou effets des chimiothérapies par
exemple.
Parmi les effets indésirables possibles : saignements, douleur, somnolence, aggravation des
symptômes dans un premier temps et risques infectieux.
Concernant les règles d’usage, le Docteur Nhan a rappelé qu’aujourd’hui, la plupart des acupuncteurs
utilisaient des aiguilles jetables, conditionnées dans des emballages stériles ouverts devant le patient
et qu’à défaut elles devaient être, bien entendu, désinfectées à chaque usage.
Pour exercer en France, il y a 11 années d’étude en médecine générale et plusieurs années de
formation en acupuncture.
En ce qui concerne la prise en charge, l’Assurance Maladie rembourse les consultations sur la base du
tarif médecine générale et il existe des forfaits proposés par la complémentaire santé.
Le débat qui a suivi a permis de rappeler que la médecine chinoise était plus préventive que curative,
contrairement à la médecine occidentale, bien que, comme l'a souligné le Docteur Nhan, la médecine
occidentale faisait de plus en plus de prévention (dépistages, information des patients, etc.).
Grâce aux questions du public, nous avons pu apprendre que la réflexologie faisait partie de la
médecine traditionnelle chinoise, que l’acupuncteur prenait aussi le pouls « qualitatif », cela fait
partie de l’examen clinique préalable de l’acupuncteur, comme l’observation du patient (le teint, la
langue, l’haleine, etc.).
Concernant la grossesse, l'acupuncture est intéressante en début de grossesse puisqu’elle est
efficace pour les nausées, mais elle n'est plus recommandée par la suite à cause du risque de
déclenchement de contractions. Elle n'est pas indiquée non plus en remplacement de la péridurale, ni
pour toute forme d'anesthésie en général.
Compte-rendu rédigé par Patrick Vincent,
animateur de la conférence
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire