REPORTED INCIDENCE OF CHICKEN POX SENTINELS

publicité
RISQUES INFECTIEUX RESPIRATOIRES
EN MILIEU DE SOINS
VARICELLE
S. TOUCHE
Médecine et Santé au Travail – C.H.U. de Reims
Groupes de travail G.E.R.E.S. – I.N.R.S.
Santé au Travail – C.H.U. de Reims
VARICELLE : le virus
¾
¾
¾
Agent infectieux
Réservoir
Survie à l’extérieur
de l’hôte
- virus de la varicelle et du zona (VZV)
- virus à ADN du groupe herpès
- agent biologique groupe 2
- humain
- possible pendant de courtes périodes
- dans sécrétions, sur surfaces inertes
¾ Inactivation physique - par la chaleur (30 min à 56°C)
¾ Inactivation chimique
-
hydrochlorure de sodium à 1 %
éthanol à 70 %
glutaraldéhyde à 2 %
formaldéhyde
VARICELLE : modes de transmission
gouttelettes
transmission
aérienne
aérosols
salive, sécrétions
respiratoires
direct
varicelle
contact
fluide des
vésicules
zona
indirect par
objet contaminé
V.Z.V. : infectiosité
Période de contagiosité
- pendant 5 à 7 jours
- de 2 jours avant l’éruption
¾ varicelle
- jusqu’à la fin des lésions actives
¾ zona
- pendant 48 h
- 1 semaine après le début des lésions
Transmissibilité ++
Taux d’attaque dans une communauté de sujets réceptifs :
¾ varicelle
¾ zona
- jusque 90% quand promiscuité +
- jusque 25%
Incubation de la varicelle
- de 10 à 21 jours
- habituellement 14 jours
VARICELLE : expression clinique
¾ Prodromes - fièvre, céphalées, douleurs abdominales = 24 à 48 h
¾ Signes généraux
¾
Exanthème
- fièvre modérée
- macules érythémateuses
Æ vésicules prurigineuses ++ Æ croûtes
Æ + cicatrices
- plusieurs phases successives de 1 à 7 jours
- nb d’éléments très variable (10 à 2000)
- formes limitées, méconnues
formes inapparentes (5%)
VARICELLE : complications précoces (3%)
¾ Surinfections cutanées bactériennes (18%)
- facteurs de risque = âge (<5ans), eczéma, corticothérapie
à staphylocoques et streptocoques / forme grave= fasciite nécrosante
¾ Bronchopneumopathies (16%)
- facteurs de risque = âge (<5ans, adultes), tabac, grossesse,
asthme, corticothérapie
¾ Complications neurologiques
- facteurs de risque = âge (<5ans, adultes)
cérébellites = bénignes / méningoencéphalites = graves (nourrisson)
syndrome de Reye = grave ++ (U aspirine)
¾ Hépatites cytolytiques
Ê transaminases fréquente bénigne / sd de Reye grave ++
¾ Thrombopénie
VARICELLE : formes de la femme enceinte
et du nouveau - né
¾ Incidence évaluée des varicelles gravidiques en France
0,7 / 1000 grossesses
490 cas / an
¾ Complications maternelles
surtout pulmonaires, plus fréquentes et plus graves
¾ Complications foetales
< 24 S.A. : 8% transmission fœtale
Æ 2% varicelle congénitale (V.C.) = embryofoetopathie
Æ 3% zona des premiers mois de la vie
Æ 3% formes asymptomatiques
5 j. avt – 2 j. après accouchement : 25% contamination peripartum
Æ varicelle néonatale grave, parfois létale
VARICELLE : complication tardive = zona
¾ réactivation des V.Z.V. restés latents depuis la primo-infection
dans les ganglions sensitifs annexés à la moelle épinière
¾ expression clinique sur le dermatome correspondant au
ganglion (thoracique +)
¾ éléments cutanés érythémato–vésiculeux du 3e au 7e jour
Æ cicatrisation en 2 semaines
¾ Ê incidence et complications avec l’âge
¾ complications = douleurs névralgiques, neuropathies motrices
VARICELLE : formes de l’immuno - déprimé
¾ Risque varicelle
- primo – infection + risque ré-infection endogène ou exogène
- V.I.H. : formes cutanées atypiques
- lymphoprolifération maligne ou tumeur solide : formes graves +
avec 30 à 40% de formes disséminées dont P.V.(mortalité>20%)
¾ Risque zona
- Ê incidence : V.I.H. : risque zona X 10
- Ê fréquence et gravité des complications
VARICELLE :
épidémiologie en France
¾
incidence
¾ distribution des âges
¾ complications
500 000 à 820 000 cas par an
taux moyen
665 000
94 % cas < 20 ans
6 % cas > 20 ans
3 % au total
5 % chez les adultes
625 000
40 000
20 000
2 000
VARICELLE :
épidémiologie en milieu professionnel de santé
¾ Réceptivité des soignants : 1 à 7%
- réceptivité moindre : grande fratrie, âgeÊ ,+ affectation pédiatrie
- réceptivité accrue : origine tropicale
¾ Contamination des soignants réceptifs après exposition : 2 à 16%
¾ Incidence
- taux annuel aux USA avant vaccination :1 à 2 cas / 1000 soignants
- nombreux cas rapportés
VARICELLE AU C.H.U. de REIMS
cas patients
cas soignants
H O P I T A L
services de :
dermatologie
pneumologie
hématologie
virologie
radiologie
maternité
services de pédiatrie
urgences
nourrissons
hémodialyse
foyer de l’enfance
15 cas de soignants infectés de 1993 à 1996
RISQUE VARICELLE – ZONA EN MILIEU DE SOINS
professionnels
de santé
patients
femmes enceintes
immunodéprimés
groupes
à risques
immigrants des
régions tropicales
entourage familial
âges extrêmes
terrains cutanés et
pulmonaires
PREVENTION DU RISQUE V.Z.V. DES SOIGNANTS
des patients
Objectifs
= protection
des soignants
Moyens
= prévention
collective
isolement précoce
des patients
individuelle
identification des
sujets réceptifs
+ éviction
+ vaccination
secondaire
+ prophylaxie
post-exposition
VARICELLE : Mesures d’isolement
Matériel
infectieux
Voies de
transmission
Durée
infectiosité
. sec. respiratoires
. respiratoire =
2 jours avt éruption
. salive
gouttelettes+aéroporté
. lésions cutanées
. cutanée
phase croûteuse
VARICELLE : Mesures d’isolement
Isolement en
chambre
individuelle
oui
Port de gants dès
l’entrée dans
la chambre
oui
Surblouse pour
contacts avec le
patient et son
environnement
oui
Protection
respiratoire
à l’entrée
autour
du lit
oui
oui
VARICELLE : documentation du statut immunitaire
données bibliographiques
Anamnèse
15 à 40 % antécédent VZV -
60 à 85 % antécédent VZV +
Sérologies
98.4 à 100 %
IgG +
immunisés
0 à 1.6 %
IgG -
4 à 47 %
IgG -
1 à 7 % effectif total
= réceptifs
53 à 96 %
IgG +
immunisés
VARICELLE : documentation du statut immunitaire
C.H.U. Reims, 1996 – n = 1782
Anamnèse
69 % antécédent VZV +
31 % antécédent VZV -
Sérologies
98.1 %
IgG +
immunisés
1.9 %
IgG – ou douteux
9.6 %
IgG – ou douteux
1 à 5.4 % effectif total
= réceptifs
90.4 %
IgG +
immunisés
VARICELLE : protection individuelle
¾ Vaccination
- 2 AMM depuis décembre 2003 ( VARIVAXR, VARILRIXR )
- vaccins à virus vivant atténué
-schéma adulte : 2 injections espacées de 6 à 10 semaines
¾ Prophylaxie post - exposition
-ACICLOVIR : posologie adulte : 10mg/Kg X 3/j pendant 8 à 10 jours
- immunoglobulines spécifiques : non disponibles en France
-vaccination dans les 3 jours suivant l’exposition
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire