POSTE POUR MEDECIN ANESTHESISTE – NORD DE LA FRANCE

publicité
POSTE POUR MEDECIN ANESTHESISTE – NORD DE LA
FRANCE
ETABLISSEMENT : Centre hospitalier au Nord de la France
DESCRIPTIF DU CENTRE :
Situé à 1h30 de Paris par ligne TGV, l’établissement présente tous les avantages d'une grande ville; le cadre
de vie faisant écho à l'offre commerciale, scolaire, culturelle et sportive indispensable à une population de
plus de 50 000 habitants.
D'un point de vue sanitaire, le Centre Hospitalier se positionne comme l'établissement de référence du
territoire de santé Nord-Ardenne et dessert un bassin de population de près de 220 000 habitants. Grâce à
un réseau routier de qualité, il entretient des relations permanentes avec ses voisins hospitaliers.
L'hôpital finalise actuellement un projet architectural qui permet, d'ores-et-déjà, d'améliorer les capacités
d'accueil et de soins. Son plateau technique met à la disposition des professionnels qui y exercent un
matériel et des pratiques de pointe. Au sein de cet établissement, la plupart des spécialités qui façonnent le
visage de la médecine moderne, se côtoient en synergie, et développent, chacune, des projets
mobilisateurs.
Quelques chiffres :
Près de 1000 lits et places dont 361 de médecine dont 12 de néonatologie, 120 de chirurgie, 63 de
gynécologie-obstétrique, 8 d'hospitalisation de courte durée aux urgences, 6 de diagnostic rapide en
pédiatrie, 68 de soins de suite et réadaptation, 148 de soins de longue durée et 187 de maison de retraite.
20 postes de dialyse.
La plupart des chirurgies sont pratiquées dans l’établissement.
Les urgences enregistrent près de 40 000 passages par an.
Maternité de niveau 2b avec près de 1 900 accouchements par an.
Le projet médical d’établissement est en voie de finalisation et la phase d'auto-évaluation de la certification
dans sa version 3 a débuté.
Le Plateau technique :
Le plateau technique est performant et entièrement reconstruit : 10 salles d’opérations au bloc central + 2
salles au bloc gynécologique. 6 salles de travail et pré travail.
L'imagerie médicale, constituée en fédération, se positionne sur trois sites géographiques : radiographie
conventionnelle, échographie et doppler, 2 scanners (autorisation pour un 3ème), 1 IRM, scintigraphie,
angiographie, examens endoscopiques et ostéodensitométrie.
Les Services d’anesthésiologie et de réanimation polyvalente
-
Deux services distincts (anesthésiologie d'une part et réanimation médico-chirurgicale d'autre part)
évoluant en étroite collaboration (17 postes médicaux)
10 postes en salles de réveil
12 lits de réanimation polyvalente dont un tiers est dédié aux activités chirurgicales
Projet de création d'une unité de surveillance continue en 2010
10 497 actes dont 6 759 au bloc central et 3 738 au bloc gynéco-obstétrical
Principaux segments d’activité identifiés en anesthésie :
-
-
Bloc opératoire central : chirurgie viscérale, vasculaire, orthopédique, ORL, stomatologie, urgences
viscérales et traumatologiques.
Bloc opératoire gynéco-obstétrique : chirurgie gynéco-obstétricale réglée, urgences obstétricales et
prise en charge de l’analgésie péridurale obstétricale.
Actes diagnostiques invasifs : écho-endoscopies voie haute, endoscopies digestives et bronchiques.
Anesthésie ambulatoire.
Anesthésie en dehors du bloc : cardioversion en cardiologie, en imagerie médicale pour actes
diagnostiques ou thérapeutiques.
Surveillance du réveil en salle post-interventionnelle avec évaluation de la douleur post-opératoire et
élaboration d’un protocole adapté.
Visites post-opératoires et visites pré-anesthésiques.
Consultations externes d’anesthésie.
Principaux segments d’activité identifiés en réanimation :
Réanimation médicale :
- Décompensations respiratoires, de broncho-pneumopathies chroniques obstructives
- Pneumopathies graves, asthmes aigus graves
- Embolies pulmonaires massives
- Infarctus du myocarde s’accompagnant de défaillances cardio-respiratoires
- Chocs septiques
- Méningites graves
- Intoxications médicamenteuses volontaires
- Détresses neurologiques d'origine vasculaire ou toxique
- Comas diabétiques
- Hémorragies digestives graves
- Complications graves du post-partum
Réanimation chirurgicale :
- Polytraumatismes
- Chirurgie digestive grave
- Chirurgie urologique élargie
- Traumatismes crâniens sévères ne comportant pas de sanction chirurgicale
- Chirurgie vasculaire aortique
- Prise en charge post-opératoire des patients polypathologiques
L’équipe (effectif réel) :
-
en anesthésie : 10 postes à temps plein dont 6 pourvus par 3 PH et 3 praticiens contractuels (la
différence étant couverte par des intérimaires permanents bien intégrés à l'équipe des statutaires)
en réanimation : 7 postes à temps plein tous pourvus par 2 PH anesthésistes-réanimateurs, 2 PH
urgentistes compétents en réanimation, 1 PH qualifié en réanimation médicale, 1 praticien
contractuel et 1 praticien attaché associé.
Les gardes :
Service en temps continu avec décompte horaire des obligations de service (respect du repos de sécurité) et
possibilité d'effectuer des plages additionnelles (sur la base du volontariat).
Actuellement : 2,5 fronts de permanence sur place
-
1 au bloc central jusqu'à minuit, suivi d'une demi-astreinte jusqu'à 8h30,
1 au bloc gynécologique,
1 en réanimation
Le profil recherché :
De formation polyvalente (chirurgie, techniques loco-régionales, urgences, pédiatrie, obstétrique,
réanimation…), le candidat devra s’inscrire dans une logique commune de projet (conseils de service
engagés dans une démarche qualité d'évaluation et de mise en place de procédures conformément aux
recommandations des sociétés savantes).
En plus d’être un bon technicien, il saura s’intégrer dans une équipe par ses qualités humaines et
relationnelles.
Pour la réanimation, la pratique effective de la réanimation polyvalente pendant au moins 1 à 2 ans, est un
préalable.
Une spécialisation dans un domaine serait un plus mais pas une obligation (cœur, poumon….). Le praticien
devra en revanche être capable de participer à une prise en charge commune (staff // dossier).
L’anesthésiste devra être conscient qu’il appartient à une spécialité qui évolue et il aura la volonté de
progresser et de se remettre en question par l’apprentissage de nouvelles techniques.
Il devra avoir une bonne connaissance de l’anesthésie loco-régionale (péridurales et blocs périnerveux) ou
être prêt à s'y former, devra s’impliquer dans la prise en charge de la douleur (hors bloc) et s’inscrire dans
une dimension médicale de prise en charge globale du patient.
Les conditions proposées :
En général, contrat initial de trois à six mois, en accord entre le candidat et le chef de service.
Rémunération d'environ 3 900 euros nets / mois sans les gardes (participation à la permanence des soins en
sus) sous statut de praticien contractuel sous réserve de plénitude d'exercice et qualification ordinale en
France à la date de prise de poste.
Hébergement assuré par nos soins dans les limites d'un mois à compter de la date d'arrivée en France du
candidat recruté.
Soutien du candidat dans ses démarches : recherche de logement, ouverture de compte bancaire, appui
dans toutes les formalités administratives, …
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire