Liste des Anti-dpresseurs et les rgulateurs d_humeur

publicité
ANTI-DEPRESSEURS
Les antidépresseurs sont des médicaments qui soulagent les symptômes de la dépression et
améliorent l’humeur du patient. Il existe plusieurs familles d’antidépresseur
s prescrites en fonction du patient et du type de dépression dont il souffre. Ces médicaments sont
généralement associés à une prise en charge psychothérapeutique.
Pourquoi prescrit-on des antidépresseurs ?
Les antidépresseurs sont prescrits pour soulager les symptômes de la dépression, en particulier la
tristesse et le ralentissement moteur qui caractérisent cette maladie. Ce ne sont pas des
médicaments euphorisants et ils restent sans effet sur les pe rsonnes ne souffrant pas de troubles
dépressifs. Certains d’entre eux sont également utilisés pour le traitement de certaines formes
d’anxiété ou de la boulimie, ou pour corriger des troubles émotionnels dans le cadre d’autres
maladies psychiques. Leur usage ne se justifie que si les symptômes permettant de caractériser une
véritable dépression entraînent un handicap ou un risque pour la personne, et ce en complément
d’une prise en charge psychothérapeutique.
Leurs effets bénéfiques ne se font sentir qu’après plusieurs semaines de traitement (de deux à six
semaines). Pour cette raison, un traitement anxiolytique d’action plus rapide est souvent prescrit au
début du traitement. Il est progressivement arrêté lorsque les effets des antidépresseurs
commencent à se faire ressentir.
Comment les antidépresseurs agissent-ils ?
Dans le cerveau, les informations circulent sous forme de messages électriques, appelés influx
nerveux. Les synapses constituent les zones d’échanges d’information, sous forme de messages
chimiques, entre les neurones. Ces substances chimiques, appelées neurotransmetteurs (comme la
sérotonine ou la noradrénaline) sont libérées par les neurones émetteurs et se lient à des molécules
spécifiques sur les neurones récepteurs.
Les antidépresseurs rééquilibrent le fonctionnement de certains circuits de neurones impliqués dans
les symptômes de la dépression. Chez les personnes dépressives, un déséquilibre de certains
neurotransmetteurs a été constaté. Les chercheurs ont alors mis au point des médicaments
permettant de moduler les concentrations de ces neurotransmetteurs.
Après quelques semaines de traitement, les antidépresseurs aident généralement à retrouver le
sommeil, l’appétit, un regain d’énergie, du plaisir et des pensées positives. Contrairement aux idées
reçues, ils ne créent aucune dépendance.
Quels sont les différents types d’antidépresseurs ?
Il existe aujourd’hui plus de vingt substances disponibles pour le traitement de la dépression. Le
médecin peut ainsi prescrire le médicament le mieux adapté à son patient. La mise en place d’un
traitement antidépresseur se fait en quelques semaines. Un minimum d’une consultation par
semaine est indispensable au début du traitement.
Tous les médicaments antidépresseurs ont une efficacité similaire contre la dépression, mais
certains semblent plus indiqués pour soulager également les signes associés, tels que l’anxiété, la
fatigue ou l’excitation. Le médecin peut en changer au bout de quelques semaines si l’efficacité
obtenue n’est pas suffisante ou si les effets indésirables sont trop gênants.
Les antidépresseurs appartiennent pour l’essentiel à trois familles : les inhibiteurs de la monoamine
oxydase (IMAO), les imipraminiques (ou tricycliques) et les inhibiteurs de la recapture de la
sérotonine (IRS et IRSNA, ces derniers bloquant également la recapture de la noradrénaline).
Les antidépresseurs sont également classés selon leur action stimulante ou sédative. Cette
classification repose essentiellement sur les observations faites par les praticiens au cours des
années. Ces effets sédatifs ou stimulants varient selon les substances, les patients et les types de
dépression. Une dépression entraînant des insomnies peut être soignée par des antidépresseurs
sédatifs, alors qu’une dépression provoquant une durée du sommeil anormalement importante
(hypersomnie) peut justifier l’utilisation d’un antidépresseur stimulant.
Les imipraminiques et les IMAO
Ce sont les deux familles d’antidépresseurs les plus anciennes.
Les antidépresseurs imipraminiques ne peuvent pas être prescrits chez les patients at teints de
glaucome à angle fermé, de troubles de la prostate ou ayant récemment eu un infarctus du myocarde.
Ils doivent être utilisés avec précaution chez les personnes atteintes de troubles cardio -vasculaires ou
d’épilepsie. Ils ont également davantage d’effets indésirables que les antidépresseurs plus récents :
constipation, sécheresse de la bouche, hypotension orthostatique, entre autres.
Certains antidépresseurs imipraminiques sont également utilisés pour soulager les douleurs rebelles,
les troubles obsessionnels compulsifs (TOC), les troubles paniques ou l’énurésie (pipi au lit).
Les antidépresseurs IMAO sont actuellement représentés par deux substances, l’iproniazide
(MARSILID) et le moclobémide (MOCLAMIDE). L’iproniazide présente des risques d’interactions
médicamenteuses et alimentaires potentiellement graves. Il est plutôt prescrit en cas d’échec des
autres traitements antidépresseurs.
Liste des médicaments mise à jour : Mardi, 20 Janvier 2015


Antidépresseurs IMAO
o MARSILID
o MOCLAMINE
Antidépresseurs imipraminiques
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
ANAFRANIL
CLOMIPRAMINE MYLAN Générique
CLOMIPRAMINE SANDOZ Générique
CLOMIPRAMINE TEVA Générique
DÉFANYL
ÉLAVIL
LAROXYL
LUDIOMIL
PROTHIADEN
QUITAXON
SURMONTIL
TOFRANIL
Le symbole est affiché à droite du nom des médicaments dont certaines présentations sont
disponibles sans ordonnance.
Les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (IRS)
Mis au point beaucoup plus récemment, ces médicaments agissent de façon ciblée sur la sérotonine.
Ils augmentent la concentration de ce neurotransmetteur dans certaines zones du cerveau. Certains
agissent également sur la recapture d’un autre neurotransmetteur, la noradrénaline (les IRSNA). Ils
sont souvent aussi actifs que les antidépresseurs plus anciens, mais ont moins d’effets indésirables.
Les principaux effets indésirables sont des troubles digestifs qui s’atténuent après quelques jours de
traitement. Les médicaments contenant du citalopram (SEROPRAM et ses génériques) ou de
l'escitalopram (SEROPLEX et ses génériques) peuvent entraîner des anomalies de la fréquence
cardiaque ou du rythme cardiaque, notamment à forte dose. Il ne faut pas dépasser les doses
prescrites par le médecin.
Certains de ces antidépresseurs sont également prescrits dans l’anxiété généralisée, les troubles
obsessionnels compulsifs, les troubles paniques, la phobie sociale et la boulimie.
Liste des médicaments mise à jour : Mardi, 20 Janvier 2015

Antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de la sérotonine
o CITALOPRAM ALMUS Générique
o CITALOPRAM ALTER Générique
o CITALOPRAM ARROW Générique
o CITALOPRAM BGR Générique
o CITALOPRAM CRISTERS Générique
o CITALOPRAM EG Générique
o CITALOPRAM EVOLUGEN Générique
o CITALOPRAM ISOMED Générique
o CITALOPRAM MYLAN Générique
o CITALOPRAM RANBAXY Générique
o CITALOPRAM RATIOPHARM Générique
o CITALOPRAM TEVA Générique
o CITALOPRAM ZENTIVA Générique
o CITALOPRAM ZYDUS Générique
o DEROXAT
o DIVARIUS
o ESCITALOPRAM ARROW Générique
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
ESCITALOPRAM BIOGARAN Générique
ESCITALOPRAM CRISTERS Générique
ESCITALOPRAM EG Générique
ESCITALOPRAM EVOLUGEN Générique
ESCITALOPRAM KRKA Générique
ESCITALOPRAM MYLAN Générique
ESCITALOPRAM RANBAXY Générique
ESCITALOPRAM SANDOZ Générique
ESCITALOPRAM TEVA Générique
ESCITALOPRAM ZENTIVA LAB Générique
ESCITALOPRAM ZYDUS Générique
FLOXYFRAL
FLUOXÉTINE ACTAVIS Générique
FLUOXÉTINE ALMUS Générique
FLUOXÉTINE ALTER Générique
FLUOXÉTINE ARROW Générique
FLUOXÉTINE BIOGARAN Générique
FLUOXÉTINE CRISTERS Générique
FLUOXÉTINE EG Générique
FLUOXÉTINE EVOLUGEN Générique
FLUOXÉTINE ISOMED Générique
FLUOXÉTINE LBR Générique
FLUOXÉTINE MYLAN Générique
FLUOXÉTINE PHR LAB Générique
FLUOXÉTINE RANBAXY Générique
FLUOXÉTINE RATIOPHARM Générique
FLUOXÉTINE SANDOZ Générique
FLUOXÉTINE TEVA Générique
FLUOXÉTINE ZENTIVA Générique
FLUOXÉTINE ZYDUS Générique
FLUVOXAMINE ACTAVIS Générique
FLUVOXAMINE EG Générique
FLUVOXAMINE MYLAN Générique
FLUVOXAMINE TEVA Générique
PAROXÉTINE ACTAVIS Générique
PAROXÉTINE ALTER Générique
PAROXÉTINE ARROW Générique
PAROXÉTINE BIOGARAN Générique
PAROXÉTINE CRISTERS Générique
PAROXÉTINE EG Générique
PAROXÉTINE EVOLUGEN Générique
PAROXÉTINE ISOMED Générique
PAROXÉTINE MYLAN Générique
PAROXÉTINE PHR LAB Générique
PAROXÉTINE RATIOPHARM Générique
PAROXÉTINE RPG Générique
PAROXÉTINE SANDOZ Générique
PAROXÉTINE TEVA Générique

o PAROXÉTINE ZENTIVA Générique
o PAROXÉTINE ZYDUS Générique
o PROZAC
o SEROPLEX
o SEROPRAM
o SERTRALINE ACTAVIS Générique
o SERTRALINE ALS Générique
o SERTRALINE ALTER Générique
o SERTRALINE ARROW Générique
o SERTRALINE BIOGARAN Générique
o SERTRALINE CRISTERS Générique
o SERTRALINE EG Générique
o SERTRALINE EVOLUGEN Générique
o SERTRALINE ISOMED Générique
o SERTRALINE MYLAN Générique
o SERTRALINE PFIZER Générique
o SERTRALINE RANBAXY Générique
o SERTRALINE SANDOZ Générique
o SERTRALINE TEVA Générique
o SERTRALINE ZENTIVA Générique
o SERTRALINE ZYDUS Générique
o ZOLOFT
Antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline
o CYMBALTA
o EFFEXOR
o IXEL
o MILNACIPRAN ARROW Générique
o VENLAFAXINE ACTAVIS Générique
o VENLAFAXINE ALMUS Générique
o VENLAFAXINE ALTER Générique
o VENLAFAXINE ARROW Générique
o VENLAFAXINE BIOGARAN Générique
o VENLAFAXINE BOUCHARA RECORDATI Générique
o VENLAFAXINE CRISTERS Générique
o VENLAFAXINE EG LABO Générique
o VENLAFAXINE EVOLUGEN Générique
o VENLAFAXINE ISOMED Générique
o VENLAFAXINE KRKA Générique
o VENLAFAXINE MYLAN Générique
o VENLAFAXINE PFIZER Générique
o VENLAFAXINE RANBAXY Générique
o VENLAFAXINE RATIOPHARM Générique
o VENLAFAXINE SANDOZ Générique
o VENLAFAXINE TEVA Générique
o VENLAFAXINE ZENTIVA Générique
o VENLAFAXINE ZYDUS Générique
Le symbole est affiché à droite du nom des médicaments dont certaines présentations sont
disponibles sans ordonnance.
Les autres antidépresseurs
Certains antidépresseurs ne peuvent être regroupés du fait de leurs mécanismes d’action, propriétés
et structures moléculaires.
La tianeptine (STABLON) est un antidépresseur à l’origine d’abus et de dépendance. Afin de limiter
les risques de mésusage, la prescription de tianeptine doit être rédigée par le médecin sur une
ordonnance sécurisée depuis le 3 septembre 2012. La durée de validité de l'ordonnance est limitée à
28 jours.
Liste des médicaments mise à jour : Mardi, 20 Janvier 2015

Autres antidépresseurs
o MIANSÉRINE ARROW Générique
o MIANSÉRINE BIOGARAN Générique
o MIANSÉRINE CRISTERS Générique
o MIANSÉRINE EG Générique
o MIANSÉRINE MYLAN Générique
o MIANSÉRINE RATIOPHARM Générique
o MIANSÉRINE RPG Générique
o MIANSÉRINE SANDOZ Générique
o MIANSÉRINE TEVA Générique
o MIANSÉRINE ZENTIVA Générique
o MIRTAZAPINE ACTAVIS Générique
o MIRTAZAPINE ALMUS Générique
o MIRTAZAPINE ARROW Générique
o MIRTAZAPINE BIOGARAN Générique
o MIRTAZAPINE EG Générique
o MIRTAZAPINE MYLAN Générique
o MIRTAZAPINE RANBAXY Générique
o MIRTAZAPINE RATIOPHARM Générique
o MIRTAZAPINE SANDOZ Générique
o MIRTAZAPINE TEVA Générique
o MIRTAZAPINE ZENTIVA Générique
o MIRTAZAPINE ZYDUS Générique
o NORSET
o STABLON
Le symbole est affiché à droite du nom des médicaments dont certaines présentations sont
disponibles sans ordonnance.
L'agomélatine
L'agomélatine est un antidépresseur qui possède une double action : il agit sur la mélatonine, une
hormone qui intervient sur la régulation du sommeil, et sur la sérotonine. Son efficacité à long terme
est mal évaluée. Plusieurs cas d'atteinte hépatique grave ont été observés depuis la
commercialisation du médicament en 2009. Son utilisation est contre -indiquée en cas d'insuffisance
hépatique et nécessite des dosages réguliers des transaminases (enzymes qui révèlent une
souffrance du foie). Il faut arrêter le traitement et consulter en urgence un médecin en cas d'urines
foncées, de selles décolorées, de coloration jaune de la peau ou des yeux, de douleur dans la partie
supérieure droite de l'abdomen ou de fatigue inexpliquée.
En février 2015, l’agence française du médicament a annoncé la mise à disposition d’un carnet de
suivi destiné au patient. Ce livret permet d’informer sur les risques hépatiques et sur l’importance du
suivi du bon fonctionnement du foie par les dosages des enzymes du foie (voir Actualités du 18
février 2015). Ce carnet de surveillance sera disponible à partir de fin février et sera remis par le
médecin.
Liste des médicaments mise à jour : Mardi, 20 Janvier 2015

Autres antidépresseurs : agomélatine
o VALDOXAN
Le symbole est affiché à droite du nom des médicaments dont certaines présentations sont
disponibles sans ordonnance.
La quétiapine
La quétiapine (XEROQUEL) appartient à la famille de neuroleptiques atypiques. Il a une indication
dans le traitement des états dépressifs majeurs, en complément d'un antidépresseur lorsque celui-ci
ne permet pas un soulagement suffisant. Il présente des effets indésirables tels que somnolence,
prise de poids, mouvements involontaires. Son intérêt dans le traitement de la dépression est
encore mal défini.
Liste des médicaments mise à jour : Mardi, 20 Janvier 2015

Neuroleptiques dits atypiques
o XEROQUEL
Le symbole est affiché à droite du nom des médicaments dont certaines présentations sont
disponibles sans ordonnance.
Les traitements associés
Certains neuroleptiques sont utilisés en association avec un antidépresseur dans le traitement de
certaines formes graves de dépression. Cette association ne se fait que sur une courte période en
début de traitement.
Liste des médicaments mise à jour : Mardi, 20 Janvier 2015

Neuroleptiques dits classiques
o NOZINAN
o TERCIAN
Le symbole est affiché à droite du nom des médicaments dont certaines présentations sont
disponibles sans ordonnance.
Vidéo d'infos
Vidéo d'informations cliquez
LES REGULATEURS D'HUMEUR
Comment soigne-t-on les troubles bipolaires ?
Le traitement des troubles bipolaires s’appuie essentiellement sur la prescription de médicaments
destinés à prévenir les rechutes. C’est un traitement de fond qui sera pris pendant des années, voire
toute la vie. Les traitements de fond disponibles aujourd’hui ont apporté un bénéfice co nsidérable
aux personnes souffrant de maniaco-dépression. Grâce à eux, de nombreux patients ont vu leur
souffrance soulagée. Ces médicaments améliorent la qualité de vie des malades en réduisant la
fréquence et l’intensité des cycles ainsi qu’en stabilisant leur humeur. En complément de ce
traitement à long terme, des approches psychothérapeutiques permettent aux patients et à leur
famille de mieux connaître la maladie et de mieux comprendre ses traitements.
Quels sont les traitements de fond ?
Les médicaments régulateurs de l’humeur (thymorégulateurs) constituent les traitements de fond
du trouble bipolaire. Ils sont de plusieurs types. Les sels de lithium sont les thymorégulateurs les
plus utilisés (leur mécanisme d’action n’est pas bien élucidé). Leur effet se manifeste lentement.
Des substances initialement développées pour lutter contre l’épilepsie (le valproate, et plus
rarement, la carbamazépine) sont également prescrites pour réguler l’humeur. La lamotrigine, un
autre antiépileptique, est également utilisée en prévention des épisodes dépressifs chez les
personnes souffrant de troubles bipolaires.
Des antipsychotiques atypiques (ou neuroleptiques atypiques) peuvent également être prescrits
pour traiter les épisodes maniaques. Certains sont également utilisés pour prévenir les récidives des
troubles bipolaires.
Le choix du médicament s’effectue en fonction des symptômes observés, mais aussi en prévision
d’éventuels effets indésirables. Bien que tous ces médicaments aient prouvé leur efficacité contre le
trouble bipolaire, certains patients traités continuent à avoir des symptômes. Dans ce cas, pour une
plus grande efficacité, le médecin peut décider d’associer plusieurs médicaments thymorégulateurs.
Liste des médicaments mise à jour : Mardi, 20 Janvier 2015

Neuroleptiques dits atypiques
o ABILIFY
o ARKOLAMYL Générique
o OLANZAPINE ACCORD Générique
o OLANZAPINE ACTAVIS Générique
o OLANZAPINE ALTER Générique
o OLANZAPINE ARROW GÉNÉRIQUES Générique



o OLANZAPINE BIOGARAN Générique
o OLANZAPINE EG Générique
o OLANZAPINE ISOMED Générique
o OLANZAPINE RANBAXY Générique
o OLANZAPINE RATIOPHARM Générique
o OLANZAPINE SANDOZ Générique
o OLANZAPINE TEVA Générique
o OLANZAPINE ZENTIVA Générique
o OLANZAPINE ZYDUS Générique
o ONEZYP Générique
o RISPERDAL
o RISPERDALORO
o RISPÉRIDONE ACTAVIS Générique
o RISPÉRIDONE ALMUS Générique
o RISPÉRIDONE ALTER Générique
o RISPÉRIDONE BIOGARAN Générique
o RISPÉRIDONE CRISTERS Générique
o RISPÉRIDONE EG Générique
o RISPÉRIDONE EG comprimé orodispersible Générique
o RISPÉRIDONE EVOLUGEN Générique
o RISPÉRIDONE MYLAN Générique
o RISPÉRIDONE MYLAN comprimé orodispersible Générique
o RISPÉRIDONE RANBAXY Générique
o RISPÉRIDONE RATIO Générique
o RISPÉRIDONE RATIOPHARM comprimé orodispersible Générique
o RISPÉRIDONE SANDOZ Générique
o RISPÉRIDONE SANDOZ comprimé orodispersible Générique
o RISPÉRIDONE TEVA comprimé Générique
o RISPÉRIDONE TEVA comprimé orodispersible Générique
o RISPÉRIDONE ZENTIVA Générique
o RISPÉRIDONE ZYDUS Générique
o ZALASTA Générique
o ZYPREXA
o ZYPREXA VELOTAB
Thymorégulateurs : carbamazépine
o CARBAMAZÉPINE MYLAN Générique
o CARBAMAZÉPINE SANDOZ Générique
o TÉGRÉTOL
Thymorégulateurs : lamotrigine
o LAMICTAL
o LAMOTRIGINE ARROW Générique
o LAMOTRIGINE BIOGARAN Générique
o LAMOTRIGINE EG Générique
o LAMOTRIGINE MYLAN Générique
o LAMOTRIGINE RANBAXY Générique
o LAMOTRIGINE SANDOZ Générique
o LAMOTRIGINE TEVA Générique
Thymorégulateurs : sels de lithium

o TÉRALITHE
Thymorégulateurs : valproate
o DEPAKOTE
o DÉPAMIDE
Le symbole est affiché à droite du nom des médicaments dont certaines présentations sont
disponibles sans ordonnance.
Quels sont les traitements des phases aiguës ?
Certains médicaments sont utilisés pour soulager les symptômes lorsque ceux -ci sont très sévères.
Une fois ce but atteint, ils laissent place aux traitements de fond destinés à prévenir les rechutes. Lors
des phases aiguës de troubles bipolaires graves résistants aux traitements, le médecin peut prescrire
une sismothérapie (électrochocs).
Les traitements des phases maniaques aiguës
Lors de crises maniaques graves, le médecin peut avoir recours aux régulateurs de l’ humeur à des
doses plus élevées que celles prescrites pour un traitement de fond, mais aussi à des neuroleptiques
sédatifs.
Les traitements des phases dépressives aiguës
Lors d’une phase dépressive sévère, le médecin peut prescrire des antidépresseurs, en particulier de
la famille des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (IRS). Cependant, ces médicaments doivent
être utilisés avec précaution, car certains d’entre eux peuvent favoriser l’apparition d’une phase
maniaque. Pour cette raison, il arrive que la première phase maniaque reconnue chez un patient
apparaisse à la suite de la prescription d’un traitement antidépresseur. Cela peut arriver chez des
patients dépressifs n’ayant pas signalé à leur médecin qu’ils avaient connu des périodes d’euphorie
anormale (donc des signes de troubles bipolaires). Cela se produit également chez des patients n’ayant
jamais connu de phase maniaque et chez qui ces antidépresseurs ont révélé l’existence de troubles
bipolaires jusque-là inexprimés.
Ainsi, lorsque les troubles bipolaires ne sont pas trop sévères, les antidépresseurs ne sont pas utilisés
afin de ne pas risquer de provoquer des épisodes de manie. Si le patient peut supporter un peu plus
longtemps les symptômes dépressifs, le médecin préfère souvent attendre que les régulateurs de
l’humeur fassent leur effet (en quelques jours à quelques semaines). L’efficacité des thymorégulateurs
sur le trouble bipolaire sera meilleure en l’absence d’antidépresseurs.
Comment bien utiliser les médicaments régulateurs de l’humeur ?
Il est indispensable de signaler la prise de thymorégulateurs à son pharmacien et à tout nouveau
médecin consulté.
De plus, il faut veiller à ne pas se déshydrater (donc boire suffisamment) et à ne pas consommer trop
ou trop peu d’aliments salés. Ainsi, un séjour dans un pays chaud nécessitera une plus grande
surveillance et une adaptation de l’apport en sel. Il faut également veiller à ne pas consommer trop
de substances diurétiques telles que le café ou le thé.
Un traitement de fond par un sel de lithium est toujours mis en place progressivement. L’ajustement
de la dose efficace se fait grâce à une surveillance des concentrations de lithium dans le sang. Des
dosages sanguins sont pratiqués tous les cinq jors en début de traitement, puis s’espacent. Lorsque le
traitement est stabilisé, ces pris de sang sont faites tous les deux à trois mois. L’efficacité d’un
traitement par les sels de lithium est évaluée après un à deux ans. Ce traitement dure plusieurs
années, voire toute la vie.
a prise d’alcool est fortement déconseillée avec les sels de lithium. Il faut être extrêmement vigilant
sur les risques d’interaction entre les sels de lithium et d’autres médicaments (par exemple les antiinflammatoires non stéroïdiens comme l’ ibuprofène ou l’acide niflumique).
Des analyses de sang sont également nécessaires en cas de traitement avec le Tégrétol et ses
génériques. Ces médicaments interagissent également avec de nombreux médicaments et, en
particulier, diminuent l’efficacité des pilules contraceptives.
Liste des médicaments mise à jour : Mardi, 20 Janvier 2015

Neuroleptiques dits atypiques
o ABILIFY
o ARKOLAMYL Générique
o OLANZAPINE ACCORD Générique
o OLANZAPINE ACTAVIS Générique
o OLANZAPINE ALTER Générique
o OLANZAPINE ARROW GÉNÉRIQUES Générique
o OLANZAPINE BIOGARAN Générique
o OLANZAPINE EG Générique
o OLANZAPINE ISOMED Générique
o OLANZAPINE RANBAXY Générique
o OLANZAPINE RATIOPHARM Générique
o OLANZAPINE SANDOZ Générique
o OLANZAPINE TEVA Générique
o OLANZAPINE ZENTIVA Générique
o OLANZAPINE ZYDUS Générique
o ONEZYP Générique
o RISPERDAL
o RISPERDALORO
o RISPÉRIDONE ACTAVIS Générique
o RISPÉRIDONE ALMUS Générique
o RISPÉRIDONE ALTER Générique
o RISPÉRIDONE BIOGARAN Générique
o RISPÉRIDONE CRISTERS Générique
o RISPÉRIDONE EG Générique
o RISPÉRIDONE EG comprimé orodispersible Générique
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
o
RISPÉRIDONE EVOLUGEN Générique
RISPÉRIDONE MYLAN Générique
RISPÉRIDONE MYLAN comprimé orodispersible Générique
RISPÉRIDONE RANBAXY Générique
RISPÉRIDONE RATIO Générique
RISPÉRIDONE RATIOPHARM comprimé orodispersible Générique
RISPÉRIDONE SANDOZ Générique
RISPÉRIDONE SANDOZ comprimé orodispersible Générique
RISPÉRIDONE TEVA comprimé Générique
RISPÉRIDONE TEVA comprimé orodispersible Générique
RISPÉRIDONE ZENTIVA Générique
RISPÉRIDONE ZYDUS Générique
ZALASTA Générique
ZYPREXA
o
ZYPREXA VELOTAB

Thymorégulateurs : carbamazépine
o CARBAZÉPINE MYLAN Générique
o CARBAMAZÉPINE SANDOZ Générique
o TÉGRÉTOL

Thymorégulateurs : lamotrigine
o LAMICTAL
o LAMOTRIGINE ARROW Générique
o LAMOTRIGINE BIOGARAN Générique
o LAMOTRIGINE EG Générique
o LAMOTRIGINE MYLAN Générique
o LAMOTRIGINE RANBAXY Générique
o LAMOTRIGINE SANDOZ Générique
o LAMOTRIGINE TEVA Générique

Thymorégulateurs : sels de lithium
o

TÉRALITHE
Thymorégulateurs : valproate
o DEPAKOTE
o DÉPAMIDE
Le symbole est affiché à droite du nom des médicaments dont certaines présentations sont
disponibles sans ordonnance.
Quels sont les traitements des phases aiguës ?
Certains médicaments sont utilisés pour soulager les symptômes lorsque ceux -ci sont très sévères.
Une fois ce but atteint, ils laissent place aux traitements de fond destinés à prévenir les rechutes. Lors
des phases aiguës de troubles bipolaires graves résistants aux traitements, le médecin peut prescrire
une sismothérapie (électrochocs).
Les traitements des phases maniaques aiguës
Lors de crises maniaques graves, le médecin peut avoir recours aux régulateurs de l’humeur à des
doses plus élevées que celles prescrites pour un traitement de fond, mais aussi à des neuroleptiques
sédatifs.
Les traitements des phases dépressives aiguës
Lors d’une phase dépressive sévère, le médecin peut prescrire des antidépresseurs, en particulier de
la famille des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (IRS). Cependant, ces médicaments doivent
être utilisés avec précaution, car certains d’entre eux peuvent favoriser l’apparition d’une phase
maniaque. Pour cette raison, il arrive que la première phase maniaque reconnue chez un patient
apparaisse à la suite de la prescription d’un traitement antidépresseur. Cela peut arriver chez des
patients dépressifs n’ayant pas signalé à leur médecin qu’ils avaient connu des périodes d’euphorie
anormale (donc des signes de troubles bipolaires). Cela se produit également chez des patients n’ayant
jamais connu de phase maniaque et chez qui ces antidépresseurs ont révélé l’existence de troubles
bipolaires jusque-là inexprimés.
Ainsi, lorsque les troubles bipolaires ne sont pas trop sévères, les antidépresseurs ne sont pas utilisés
afin de ne pas risquer de provoquer des épisodes de manie. Si le patient peut supporter un peu plus
longtemps les symptômes dépressifs, le médecin préfère souvent attendre que les régulateurs de
l’humeur fassent leur effet (en quelques jours à quelques semaines). L’efficacité des thymorégulateurs
sur le trouble bipolaire sera meilleure en l’absence d’antidépresseurs.
Comment bien utiliser les médicaments régulateurs de l’humeur ?
Il est indispensable de signaler la prise de thymorégulateurs à son pharmaci en et à tout nouveau
médecin consulté.
De plus, il faut veiller à ne pas se déshydrater (donc boire suffisamment) et à ne pas consommer trop
ou trop peu d’aliments salés. Ainsi, un séjour dans un pays chaud nécessitera une plus grande
surveillance et une adaptation de l’apport en sel. Il faut également veiller à ne pas consommer trop
de substances diurétiques telles que le café ou le thé.
Un traitement de fond par un sel de lithium est toujours mis en place progressivement. L’ajustement
de la dose efficace se fait grâce à une surveillance des concentrations de lithium dans le sang. Des
dosages sanguins sont pratiqués tous les cinq jours en début de traitement, puis s’espacent. Lorsque
le traitement est stabilisé, ces prises de sang sont faites tous les deux à trois mois. L’efficacité d’un
traitement par les sels de lithium est évaluée après un à deux ans. Ce traitement dure plusieurs
années, voire toute la vie.
La prise d’alcool est fortement déconseillée avec les sels de lithium. Il faut être extrêmement vigilant
sur les risques d’interaction entre les sels de lithium et d’autres médicaments (par exemple les antiinflammatoires non stéroïdiens comme l’ ibuprofène ou l’acide niflumique).
Des analyses de sang sont également nécessaires en cas de traitement avec le Tégrétol et ses
génériques. Ces médicaments interagissent également avec de nombreux médicaments et, en
particulier, diminuent l’efficacité des pilules contraceptives.
Cliquez --> Conférence sur les médicaments bipolaires
Téléchargement
Random flashcards
Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Algorithme

3 Cartes trockeur29

Créer des cartes mémoire