Lettre de la Polyclinique

publicité
SURVEILLANCE CONTINUE
Saint-François modernise son
Unité de Surveillance Continue
L’Unité de Surveillance Continue de la Polyclinique a été transférée dans des locaux
plus vastes, mieux adaptés et situés à proximité du bloc opératoire.
Lettre de la Polyclinique
Bienvenue !
La Direction et l'équipe médicale de
la Polyclinique ont le plaisir de vous
annoncer l'installation des docteurs :
Saint-François - Saint-Antoine
• Vasileios Baltzopoulos, Chirurgie
générale.
vbaltzo@groupe-vitalia.com
04 70 08 80 05 (secrétariat)
Juin 2013
• Mohammed El Fellah, Chirurgie
orthopédique et traumatologie
melfellah@groupe-vitalia.com
04 70 08 81 01 (secrétariat)
Editorial
Brèves
Un lien...
Le dossier patient informatisé !
Une unité de surveillance continue flambant neuve.
Sous la surveillance des médecins
anesthésistes-réanimateurs,
cette
unité
accueille des patients dont l’état et le
traitement font craindre la survenue d’une
ou plusieurs défaillances vitales nécessitant
d’être monitorés ou dont l’état au sortir d’une
ou plusieurs défaillances vitales, est trop
sévère ou instable pour permettre un retour
dans une unité d’hospitalisation classique.
VIE DE LA POLYCLINIQUE
Ma clinique à la carte !
En partenariat avec Sodexo, le Groupe Vitalia lancera prochainement une solution
de restauration avant-gardiste dans ses 47 établissements. Explications.
Des menus à la carte… Voici ce que
proposera
bientôt
la
Polyclinique
Saint‑François - Saint-Antoine à ses
patients. Sur cette carte, on trouvera deux
formules pour le petit-déjeuner : traditionnel
et continental, plus copieux.
Avec pas moins de 8 entrées, un savoureux
mélange de recettes phares et classiques,
des fromages et laitages ou encore 9
desserts au choix, les patients bénéficieront
également d’un large éventail de menus
pour leur déjeuner et dîner.
« Tout a été repensé afin de proposer à
nos patients une restauration de qualité,
explique Isabelle Bataillé, Directrice de
la Polyclinique. Même les plateaux seront
modernisés avec une vaisselle tendance. »
De plus, les aliments seront servis dans
des contenants fermés. « Plusieurs études
démontrent que les patients se montrent
très satisfaits de ce type de présentation
garantissant selon eux une hygiène plus
importante qu’un service en assiette. »
Des menus spéciaux
Une carte répondant aux 4 régimes
principaux (pauvre en sel, pauvre en fibre,
diabétique et hypocalorique) sera proposée
aux patients concernés. Une liberté
encadrée, conforme aux prescriptions
médicales. Des conseils diététiques seront
même indiqués sur les cartes.
Au service ambulatoire (hospitalisation
de jour), 4 collations seront proposées
aux patients : salée, sucrée, spéciale
enfant et oncologie. Ces collations
seront
accompagnées
d’informations
nutritionnelles et de jeux.
« À travers cette nouvelle solution de
restauration, les patients sont assurés
d’obtenir une alimentation adaptée, une
liberté de choix et une dimension hôtelière
unique ! » se réjouit Isabelle Bataillé.
Polyclinique Saint-François
8, rue Ambroise Croizat
03630 DÉSERTINES
Tel: 04 70 08 81 72 - Fax: 04 70 05 44 64
Email : saint_francois@groupe-vitalia.com
www.vitalia-saint-francois.com
Saint-François à l’heure du laser
La Polyclinique Saint-François à Montluçon vient de se doter d’un laser
« greenlight », une technologie de pointe visant à traiter l’adénome de prostate.
Voici la Lettre d’information de
la Polyclinique Saint-François Saint-Antoine à Montluçon !
Cette lettre sera désormais le trait
d’union entre les professionnels
de santé de la Polyclinique
et les centaines de médecins,
kinésithérapeutes, infirmiers et
infirmières libéraux qui œuvrent
en Auvergne.
À présent, grâce à cette lettre
d’information,
nous
vous
informerons des nouveautés qui
concernent notre établissement.
Le 27 mai dernier, la Clinique SaintAntoine a débuté l’informatisation
du dossier médical. Grâce au logiciel
eMED, les médecins de la clinique
pourront informatiser la consultation
pré-anesthésique, la prescription du
traitement personnel ou encore la
prémédication. « Auparavant, nous
avions une consultation manuscrite qui
engendrait des difficultés de relecture,
explique l’un des médecins de la clinique.
Avec l’information du dossier patient, ces
problèmes vont disparaître. »
L’informatisation permettra aussi à tout
moment, depuis n’importe quel poste
informatique, d'accéder à toutes les
informations concernant le patient. Une
exhaustivité et une traçabilité accrue des
informations seront au rendez-vous !
De votre côté, n’hésitez pas à nous
faire part des messages qu'il vous
semble important de faire passer
car cette lettre d’information est
aussi la vôtre.
Voici donc notre adresse e-mail
pour vos commentaires et
témoignages : saint_francois@
groupe-vitalia.com
Maureen Dor vient raconter ses
histoires
L’ex-animatrice
des
émissions
« jeunesse » de France 2, Maureen Dor,
s’est rendue récemment à la Polyclinique
Saint‑François - Saint-Antoine. Elle
est venue narrer et même chanter ses
histoires. Les enfants hospitalisés étaient
aux premières loges. Mais ce fut aussi
l’occasion pour la clinique de s’ouvrir
aux écoles qui sont venues apprendre à
« construire » une belle histoire !
Centre de convalescence Saint-Antoine
39, rue Marx Dormoy
03100 MONTLUÇON
Tel: 04 70 08 81 72 - Fax: 04 70 05 44 64
Email : saint_antoine@groupe-vitalia.com
www.vitalia-saint-antoine.com
Bonne lecture !
Imprimé par IBL – 64700 Hendaye
Cette nouvelle unité compte désormais 10
chambres individuelles permettant une prise
en charge optimale du patient, alliant sécurité
et confort.
UROLOGIE
Isabelle Bataillé,
Directrice de
la Polyclinique
Saint‑François Saint‑Antoine
Cet investissement constitue une avancée
majeure. Selon les urologues de la
Polyclinique : « Ce puissant laser nous permet
de vaporiser le tissu prostatique touché, sur
une faible épaisseur. Cette vaporisation
entraîne peu d’inflammation et peu d’œdème
immédiat. Elle coagule instantanément les
vaisseaux en limitant voire empêchant tout
saignement. Cette technique permet donc
de traiter avec un faible risque hémorragique
les patients prenant des anticoagulants ou
des antiagrégants comme les dérivés de
l’aspirine. » La diminution du saignement
permet une hospitalisation plus courte.
L’intervention chirurgicale
Cette intervention se fait au bloc opératoire
sous anesthésie générale ou loco-régionale.
Le chirurgien introduit un vidéo-endoscope
par les voies naturelles qui permet de repérer
la prostate. La fibre laser est introduite
à travers l’endoscope et la vaporisation
commence. Celle-ci permet de déboucher
la totalité du canal urinaire au niveau de la
prostate.
En France, près de 2,5 millions d’hommes
âgés de 50 à 70 ans présentent des
troubles urinaires dus à un adénome de
la prostate. « Lorsque les symptômes
commencent à interférer avec votre mode
de vie, il est temps d’envisager des options
de traitement. » Chaque année, ce sont
plus de 70 000 hommes qui se font opérer
(source : Haute Autorité de Santé).
Un laser haut de gamme
Par ailleurs, les urologues de la Polyclinique
Saint-François utilisent désormais un
urétérorénoscope souple muni d’une fibre
Laser, permettant d’extraire ou de détruire
les calculs rénaux logés dans les cavités les
plus inaccessibles du rein. Ces calculs ne
pouvaient être traités avant l’avènement de
cette technologie.
Cet équipement haut de gamme permet
également d’explorer l’intérieur du rein pour
affiner le diagnostic en cas de suspicion de
tumeur par exemple.
Il s’agit d’un véritable progrès pour l’offre de
soins montluçonnaise et plus généralement
pour le département de l’Allier.
Le laser Greenlight :
pour une
hospitalisation plus
courte !
SOINS DE SUITE ET DE RÉADAPTATION
Du changement au SSR
Brèves
CARDIOLOGIE
Deux nouveaux cardiologues à Saint-François
Ouverture d'un service
d'hospitalisation d'accueil
Les docteurs Abdelnacer Alem et Khedidja Alem, cardiologues, viennent de rejoindre l’équipe médicale de la Polyclinique
Saint-François, à Montluçon.
Le Docteur Alain Amaurin est le nouveau médecin coordonnateur du service de
soins de suite et de réadaptation (SSR) du centre de convalescence Saint-Antoine.
cognitives, psychologiques ou sociales des
déficiences et des limitations de capacité des
patients et de promouvoir leur réadaptation et
leur réinsertion.
Du post-opératoire jusqu'à la fin de la
rééducation, le patient est pris en charge par
la même équipe de kinésithérapeutes.
Les admissions en SSR peuvent se faire
directement par les médecins généralistes,
après accord du Docteur Amaurin.
Le SSR de Saint-Antoine est situé en centre-ville.
Ce service de 64 lits, réparti sur trois étages,
accueille des patients en convalescence. Ce
séjour a pour objet de prévenir ou de réduire
les conséquences fonctionnelles, physiques,
Pour adresser vos demandes ou joindre le
service de SSR :
•
•
•
Docteur Alain Amaurin, au 06.89.95.32.94
Mme Françoise Hayem, surveillante, au
04.70.28.97.24
Fax : 04.70.28.97.21
URGENCES
Les urgences s'agrandissent !
Les travaux d’agrandissement des urgences ont débuté à la fin du mois de mai,
pour une durée de trois mois.
La Polyclinique Saint-François vient
d’ouvrir un service d’hospitalisation
d’accueil de 15 lits, ouvert 24h/24, 7j/7.
Cette nouvelle structure accueille les
patients se présentant aux urgences et
dont l’état nécessite une hospitalisation,
le temps qu’une place se libère dans le
service de leur médecin référent. « Grâce à
ce service d’hospitalisation d’accueil, nous
allons fluidifier le passage des patients aux
urgences en diminuant le temps d’attente à
l’accueil et dans les boxes » explique Isabelle
Bataillé, directrice de la Polyclinique.
« C’est aussi l’assurance d’accepter tous les
patients qui se présentent aux urgences. »
Située à proximité du service des urgences,
cette nouvelle unité est dotée de 15 lits :
• 11 lits d’hospitalisation d’accueil
(chirurgie et médecine). Sous
surveillance des médecins référents,
les patients sont admis pour une durée
de 4 jours maximum.
• 4 lits d’UHCD (Unité d’Hospitalisation
de Courte Durée). Sous la surveillance
des médecins urgentistes, ces 4 lits sont
destinés aux patients admis pour une
durée de 24h maximum.
Sortie du magazine
cliniques Vitalia
des
Ces deux médecins sont venus renforcer
l’équipe de cardiologie de l’établissement,
composée des docteurs Jean-Pierre
Binon, François Heudron, Pierre Moraglia
et Jean-Pierre Petitalot. Aujourd’hui, les
docteurs Alem sont ravis de leur installation.
« L’art de vivre en Auvergne est incomparable.
C’est une région accueillante » se réjouit
Abdelnacer Alem. « Et la Polyclinique
dispose d’un plateau technique performant
avec un bloc opératoire de 16 salles » ajoute
Khedidja Alem.
Les six cardiologues de Saint-François
sont intégrés dans le GCS de Cardiologie
du bassin montluçonnais avec le Centre
Hospitalier de Montluçon et participent aux
tours de garde de l’Unité de Soins Intensifs
de Cardiologie (USIC).
Cette USIC est composée de 8 lits couplés
au service de cardiologie de 30 lits de
Saint-François.
Nous rappelons d’ailleurs que l’USIC étant
L’objectif est simple : créer une salle
d’examens et deux boxes supplémentaires.
Ces aménagements permettront ainsi
l’accueil et la prise en charge 24/24h des
12 000 patients accueillis chaque année
aux urgences dans un espace plus vaste,
plus fonctionnel et plus confortable.
En cas de besoin, les patients pourront être
hospitalisés en unité de courte durée à des
fins diagnostiques et thérapeutiques.
Pendant la durée des travaux, l’accueil
des urgences ne sera pas affecté et les
patients seront reçus dans les conditions
habituelles.
Le Groupe Vitalia offre à chacun de ses
patients et visiteurs un magazine de
divertissement de 100 pages : le magazine
des cliniques Vitalia. Le prochain
numéro sortira au mois de juin. Distribué
gratuitement, ce numéro proposera entre
autres un dossier spécial « Au service
des autres », des pages sur l’histoire, le
tourisme, la santé ou encore un cahier
jeux de 26 pages.
DU Pathologie cardio-vasculaire Université de
Nancy
DU Echocardiographie Université de Bordeaux
DU Cardiologie pédiatrique Université Paris 5
Adresse mail : kalem@groupe-vitalia.com
Dr Abdelnacer Alem
située à la Polyclinique Saint-François, il
convient d’adresser vos patients directement
sur le site de la Polyclinique pour une prise
en charge rapide des malades.
Le numéro de téléphone direct de l’USIC
est le 04.70.08.40.49.
DU Pathologie cardio-vasculaire Université de
Nancy
DU Surveillance des prothèses cardiaques
implantées Université de Toulouse
DU d’Implantation en stimulation et
défibrillation cardiaque Université de Toulouse
Adresse mail : aalem@groupe-vitalia.com
CANCÉROLOGIE
Pour une meilleure prise en charge du
cancer
La Polyclinique Saint-François, le centre Joseph Belot (attenant à la clinique) et le centre hospitalier de Montluçon ont créé
un Comité de Coordination de Cancérologie (3C) commun. L’objectif ? Organiser localement la meilleure prise en charge
possible de tous les patients atteints d’un cancer. Explications du Dr Jean-Michel Bons, onco-hématologue et Président du 3C.
Le 3C coordonne les
réunions de concertation
pluridisciplinaire (RCP) dans
plusieurs
spécialités
:
gynécologie et maladie du
sein,
urologie,
chirurgie
digestive,
dermatologie,
hématologie
(maladie du sang) ou encore cancérologie
générale.
Des locaux plus confortables et fonctionnels pour améliorer encore davantage la prise en charge des
patients.
Dr Khedidja Alem
« Concrètement, les spécialistes se
réunissent et tous les dossiers patients
concernés par la spécialité de la RCP
sont soigneusement étudiés, explique le
Dr Jean-Michel Bons. Quand il s’agit d’un
cas particulier qui nécessite une discussion,
chaque spécialiste donne son avis de façon
à trouver la meilleure conduite à tenir pour le
patient concerné. »
Une avancée bénéfique
Avant cette collaboration public-privé, la
Polyclinique Saint-François et le centre
hospitalier de Montluçon avaient mis en
place, chacun de leur côté, un 3C. Mais
l’hôpital n’ayant pas de radiothérapeute,
l’Agence régionale de Santé (ARS) a
demandé aux deux établissements de
mutualiser leurs moyens. Aujourd’hui, le 3C
est piloté par des médecins émanant de la
Clinique et du Centre Hospitalier. Au total,
25 spécialistes participent à ce 3C.
« Grâce à cette collaboration, il y a une
complémentarité entre les spécialistes et
donc plus de partage de connaissance
et de réflexion sur la prise en charge des
patients », précise le Dr Bons.
Chaque établissement y trouve son compte.
L’hôpital va pouvoir par exemple bénéficier
de l’expérience des radiothérapeutes de
Saint-François et des essais-cliniques en
urologie ou en chirurgie digestive. De la
même façon, la Polyclinique va avoir accès
à des essais-cliniques en gynécologie
et en pathologie du sein. Elle pourra
également inclure ses malades dans des
Une collaboration public-privé bénéfique entre
la Polyclinique Saint-François et le centre
hospitalier de Montluçon.
essais‑cliniques en dermatologie.
Concernant l'hématologie, les dossiers
sont discutés par visioconférence avec les
praticiens du Pôle Santé République de
Clermont-Ferrand.
Téléchargement
Random flashcards
Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

TEST

2 Cartes Enrico Valle

Créer des cartes mémoire