La chirurgie préventive

publicité
La chirurgie préventive
Prof. Jean-Yves JENNY
Professeur Conventionné de l’Université de Strasbourg
Hôpitaux Universitaires de Strasbourg
• La chirurgie préventive est interdite !
• Nous n’opérons que des patients symptomatiques
• C’est-à-dire se plaignant de douleurs
• Pas (ou peu…) d’indications esthétiques
• Cas particulier du diabétique
• Déformation présente
• Pas (ou peu) de douleurs
Problématique
• La chirurgie préventive est interdite !
• Nous n’opérons que des patients symptomatiques
• C’est-à-dire se plaignant de douleurs
• Pas (ou peu…) d’indications esthétiques
• Cas particulier du diabétique
• Déformation présente
• Pas (ou peu) de douleurs
Problématique
•
•
•
•
Patient asymptomatique
Risque évolutif potentiel mais non certain
Risque chirurgical certain
Résultat chirurgical aléatoire
• Suppression du risque ?
Problématique
• Déformation
• Augmentation des contraintes cutanées
• Durillon d’appui ± conflit avec la chaussure
Pourquoi apparaissent
les maux perforants ?
• Douleurs
• Pédicurie
• Semelles
• Chirurgien
Durillon d’appui
• A cause de la neuropathie !
•
•
•
Neuropathie
+ Déformation
= Mal perforant
Pourquoi le mal perforant ?
Comment guérit un mal perforant ?
En quelques
semaines !
Cicatrisation
Conflit
+ Neuropathie
Conflit
± Vasculopathie
Mal perforant
Macroangiopathie
Décharge
Microangiopathies
Comment récidive un mal perforant
+ Neuropathie
Conflit
± Vasculopathie
Cicatrisation
Conflit
Mal perforant
Macroangiopathie
Décharge
Microangiopathies
• 40% des patients diabétiques ayant présenté un mal perforant
récidivent dans les 3 ans
• 20% des patients diabétiques ayant présenté un mal perforant
sont amputés dans les 3 ans
• Etude Eurodiale
•
•
•
•
•
73 patients ayant eu un mal perforant GUERI
Déformation dans 70% des cas
Suivi de 3 ans
Récidive chez 42 patients (58%)
Facteurs de risque
• Localisation plantaire : x 9
• Ostéite : x 5
• Déséquilibre diabétique : x 4
Des chiffres effrayants !
• Déformation non douloureuse et non ulcérée :
• Quel devenir spontané ?
• Quel risque de complication ?
• Quel risque d’amputation ?
• Déformation corrigée :
• Quel risque de complication après chirurgie ?
• Quel devenir ?
• Quel risque d’amputation ?
Problématique
• Equilibrer le diabète
• Assurer la vascularisation
• Evaluer la neuropathie sensitive distale
• Plus les troubles sensitifs sont avancés, plus le risque
d’ulcération est élevé
•
Quelle est la limite ???
Quels patients opérer ?
•
•
•
•
Toutes
les déformations
peuvent provoquer des
Equilibrer
le diabète
ulcérations
Assurer la vascularisation
Plus la déformation est évoluée, plus le risque
d’ulcération
est élevé sensitive distale
Evaluer la neuropathie
• Plus les troubles sensitifs sont avancés, plus le risque
d’ulcération est élevé
•
Quelle est la limite ???
Quelles déformations ?
Equilibrer
le diabète
• Avant
l’apparition
de l’ulcération !
• Assurer la vascularisation
• Apprécier la sévérité du durillon
•• Apprécier
Evaluer la l’évolutivité
neuropathie sensitive
distale
du durillon
• Plus les troubles sensitifs sont avancés, plus le risque
• Plus
le durillon
évolué, plus le
d’ulcération
est est
élevé
risque d’ulcération est élevé
•
Quelle est la limite ???
Quand opérer ?
• Avant l’apparition de l’ulcération !
• Mon avis personnel : on opère souvent trop tard
• Durillon = Amélioration du chaussage
• En « urgence »
• Echec = chirurgie
• Etre convaincant
Quand opérer ?
•
•
•
•
Bien !
De façon optimale
Technique conventionnelle éprouvée
Comme pour les non-diabétiques
• Pas de « petite opération » par appréhension
• Pas d’ostéosynthèse « a minima » par peur des
complications
Comment opérer ?
• Corriger toutes les déformations
Comment opérer ?
• Abord « percutané » mini-invasif
• Equilibrer le diabète
• Assurer la vascularisation
• Evaluer la neuropathie sensitive distale
• Plus les troubles sensitifs sont avancés, plus le risque
d’ulcération est élevé
•
La qualité du geste osseux est primordiale
Comment opérer ?
• Je ne connais pas les indications précises
• Personne ne connaît les indications précises
• Mais il faut se poser la question à chaque fois
Conclusion
Conclusion
Risques
d’opérer
Conclusion
Pas de
risques de
ne pas
opérer
Conclusion
Conclusion
Conclusion
Conclusion
Conclusion
Conclusion
Conclusion
Conclusion
Conclusion
Conclusion
Risques
d’opérer
Conclusion
Pas de
risques de
ne pas
opérer
Conclusion
Conclusion
Conclusion
Conclusion
Conclusion
Conclusion
Risques
d’opérer
Conclusion
Pas de
risques de
ne pas
opérer
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

Créer des cartes mémoire