L`équipe de soins - (CHU) de Toulouse

publicité
L’équipe de
soins
Vous accueille et vous informe
Service de Chirurgie Plastique, Reconstructrice
et Esthétique
Unité des Grands Brûlés
Professeur Jean-Pierre Chavoin, Chef de Service
Hôpital Rangueil - Bâtiment h3 – 3
e
étage
1, avenue Jean-Poulhès - TSA 50032 - 31059 Toulouse Cedex 9
Code : 403124
Livret d’informations sur le Centre
des Grands Brûlés Félix LAGROT
pôle uro-néphrologie-uto-dialyse, chirurgie plastique, efp,
chirurgie générale et gynécologique
centre hospitalier universitaire de toulouse
Madame, Mademoiselle, Monsieur,
Un membre de votre famille vient d’être hospitalisé
dans le Centre des Grands Brûlés de l’Hôpital de Rangueil.
La durée de son hospitalisation dépendra de la gravité de ses
brûlures.
Dans ce livret, vous trouverez des informations pratiques
sur l’organisation du service et la prise en charge du brûlé.
Qu’est-ce qu’une brulûre ?
Une brûlure détruit la peau plus
ou moins profondément :
– si la brûlure est superficielle
(2e degré), elle peut cicatriser
spontanément avec des soins
et des pansements.
– si la brûlure est profonde
(3e degré), il est nécessaire
de la greffer, pour remplacer
la peau détruite. Pour cela,
les greffons de peau sont
prélevés sur des zones saines
du patient (cuisse, dos,
parfois cuir chevelu).
– les microbes qui sont
normalement présents
sur la peau saine, peuvent
infecter la peau brûlée.
C’est pourquoi la lutte contre
l’infection, qui est un de nos
soucis permanent, impose
des mesures d’hygiène
particulières (service fermé,
changement de tenue dans
le service, nombre de visiteurs
limité, visites protégées auprès
du malade…).
– la peau sert à maintenir
le corps à une température
constante. Celle-ci étant
détruite, il faut éviter que
le corps ne se refroidisse.
C’est pourquoi il fait très chaud
dans le service (de 25° à35°).
Présentation du service
Le centre des grands brûlés
se trouve au 3e étage
du bâtiment h3
de l’Hôpital de Rangueil.
Ce service dispose d’une
capacité de 6 lits et d’un bloc
opératoire interne au service.
Le personnel est à votre
disposition pour répondre
à vos questions :
– Pr Jean-Pierre Chavoin
– Dr Jaky Laguerre
– Dr Nicole Deque
– Dr Hélène Favarel
– Cadre de Santé
M. Guillaume LADRIX
Tél. 05 61 32 44 15
– Assistante Sociale
Mme Marjorie Bulian
Tél. 05 61 32 25 61
– Diététicien
M. Jérémy Jeffrey
– Kinésithérapeute
M. Didier DARBAS
– Psychologue
Mlle Muriel Doutre
– Sophrologue
Le numéro de téléphone
du service est le 05 61 32 27 43
Sachez qu’il sera plus facile
pour l’équipe soignante
de répondre à vos question
en début d’après-midi.
3
La gravité de la brûlure se définit en fonction de l’étendue, la
localisation et la profondeur de la brûlure.
Cette gravité est majorée en fonction de l’âge et de l’état de santé de
la personne brûlée.
A tout moment le patient peut s’aggraver et présenter des
complications infectieuses, respiratoires, rénales, cardiaques,
métaboliques et neurologiques.
Le traitement de la brûlure est un traitement long.
Organisation du service
Les visites
Elles sont autorisées
de 15h à 17h 30, puis de 19h30
à 21h30 à raison de deux
personnes maximum par visite
et de trois personnes maximum
par jour.
Le choix du patient ou de sa
famille si ce dernier ne peut
s’exprimer est prioritaire.
Nous vous demandons
de respecter ces consignes,
afin de ne pas gêner
l’organisation des soins
qui sont très importants.
Les mesures d’hygiène
La personne qui vous accueillera,
vous indiquera où vous devrez
changer complètement de tenue.
Ceci afin d’introduire le moins de
microbes possible auprès de la
personne que vous venez voir.
Pour cela, vous devrez enfiler :
– un pyjama du service ;
– une charlotte sur la tête ;
– des couvres-chaussure sur vos
chaussures personnelles.
4
Ensuite dans cette même pièce,
vous vous laverez les mains.
Avant d’entrer dans le box de la
personne brûlée, vous devrez
mettre :
– une blouse de protection ;
– un masque ;
– vous laver les mains avant
de mettre des gants. Bien
entendu, vous pourrez parler
ou même toucher la personne
(sauf au niveau des pansements).
L’apport de fleurs ou de plantes
est interdit dans le service.
Les aliments, sous quelque
forme que ce soit, sont
strictement interdits.
L’apport d’objets personnels
dans le service est limité (sauf
objets de toilette neufs).
Vous pourrez apporter quelques
revues neuves, après accord
de l’équipe soignante. Toutes ces
restrictions et interdictions ont
pour but de protéger la personne
brûlée des infections.
Le respirateur
Certaines personnes ont besoin
d’un « respirateur » :
– à cause de la localisation
et de la profondeur de la
brûlure, au niveau du visage
et du cou et/ou des poumons.
– à cause de l’étendu de la
brûlure, la douleur sera très
importante. Pour la calmer,
on endormira la personne
à l’aide de médicaments.
Mais à ce moment là,
la personne ne sera plus apte
à respirer toute seule. Il y aura
donc une machine pour
suppléer à sa respiration.
Cette machine comme les autres
(seringues électriques, appareils
pour la surveillance cardiorespiratoire), est équipée d’une
alarme. Elle peut se mettre à
sonner pour une raison ou pour
une autre. Mais ne vous
inquiétez pas, elles font partie
des moyens de surveillance.
La douleur
La prise en charge de la douleur
est très importante, surtout lors
de la réalisation des pansements.
Signalez à l’infirmier (ère) tous
phénomènes douloureux, non
exprimés par votre proche.
Une psychologue et une
sophrologue interviennent
auprès des patients hospitalisés.
Le lit fluidisé
Dans certains cas le matelas est
remplacé par une cuve
métallique remplie de micros
billes (comme du sable). Celles-ci
sont traversées par de l’air chaud
qui les met en suspension.
Son but est :
– de réchauffer le brûlé
– de limiter les points d’appui
en les répartissant
sur l’ensemble du corps.
– d’assécher les brûlures,
accélérant ainsi la cicatrisation.
Glossaire
Excision ou avulsion : ablation
de la peau brûlée au 3e degré,
laissant place ainsi aux tissus
sains sous-jacents. Cela
permettra de faire une greffe de
peau secondairement.
Greffe de peau ou auto-greffe :
peau prélevée sur la personne,
sur une zone saine, non brûlée et
que l’on met sur la partie excisée.
A tout moment les médecins du
service et le personnel soignant
peuvent répondre à vos
interrogations, n’hésitez pas à
les solliciter.
5
La sortie du patient
Suivre les conseils prodigués
par l’équipe soignante
– Accepter une hospitalisation
longue et isolée
– Faire des efforts pour
l’alimentation, élément
fondamental pour une bonne
évolution et cicatrisation des
brûlures.
– Respecter les règles d’hygiène
et les conseils prodigués par
tous les membres de l’équipe
soignante.
– Participer de façon volontaire
aux soins de mobilisation.
– Accepter de porter les
vêtements compressifs
(vêtements faits sur mesure,
qui servent à comprimer la
brûlure cicatrisée, pour limiter
les cicatrices disgracieuses
et hypertrophiques
(développement anarchique
de la peau, que l’on doit
réduire)).
– Protéger la peau lors
d’exposition au soleil,
car la brûlure sera plus bronzée
que la peau normale.
– Hydrader la peau
Les Séquelles
Afin de limiter les séquelles
fonctionnelles et/ou esthétiques,
un séjour en centre de
rééducation spécialisé est
impératif pour essayer d’obtenir
le meilleur résultat possible.
– Le centre de rééducation où
sont envoyés les patients du
6
service se situe à LAMALOU les
BAINS (dans l’Hérault au nord
de Béziers).
– Le médecin du Centre des
Grands Brûlés va une fois par
mois consulter les patients afin
de suivre, en collaboration
avec les équipes de
rééducation, l’évolution de la
cicatrisation des brûlures.
– Après la sortie du centre de
rééducation, le patient pourra
être suivi en consultation de
chirurgie plastique si besoin.
S’il n’a pas besoin
de rééducation,
il pourra rentrer chez lui
– Un rendez-vous à la
consultation de Chirurgie
Plastique et Réparatrice sera
donné le jour de la sortie. Par
la suite, vous aurez
régulièrement des rendez-vous
de consultation.
– Très souvent, le port
de vêtements compressifs
est prescrit pour 6 mois à 1 an.
– Le suivi par le médecin
spécialisé est très important
pour le contrôle de la bonne
cicatrisation, même à distance
de la brûlure. La brûlure
peut évoluer pendant parfois
un an et plus.
Consultation :
Tél. 05 61 32 27 45
Hôpital de Rangueil
Avenue Jean-Poulhès
TSA 50032
31059 Toulouse Cedex 9
Conception
Service des Grands Brûlés
Conception graphique/réalisation (avril 2007) - Mise à jour septembre 2012 : Direction de la Communication
Impression : Centre de Reprographie du CHU de Toulouse
© 2007, CHU Toulouse - 2, rue Viguerie - TSA 80035 - 31059 Toulouse Cedex 9
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire