Leaflet levres

publicité
3. Lissage des rides péribuccales par peeling
Un peeling (ou « dermabrasion chimique ») des lèvres est
une technique esthétique qui permet d’atténuer les rides
péribuccales profondes. Cette technique consiste à régénérer les couches superficielles de la peau par action chimique.
Traitements
esthétiques des
lèvres
Il existe différents types de peeling (léger, moyen, profond). Dans le cas d’un traitement des lèvres, un peeling
au phénol léger ou moyen selon l’état de la peau permet
d’atténuer très efficacement et significativement les rides
car il a un effet « liftant ». Un peeling au phénol permet
de corriger dans un même temps les rides, les ridules ainsi
que le relâchement cutané au niveau des lèvres.
Un peeling au phénol provoque un renouvellement total
de l’épiderme sur la région traitée ainsi qu’un régénérescence du derme entrainant un lissage de la peau, la disparition des rides et des tâches.
Ce peeling est indiqué chez les femmes et les hommes
présentant des rides, des taches ou des cicatrices au niveau de la zone péribuccale et dont la carnation n’est pas
trop foncée.
Un peeling des lèvres se pratique sous anesthésie locale
en environ une demi-heure.
Le résultat apparaît de façon progressive au cours des
semaines qui suivent l’intervention.
Les suites d’un peeling sont d’abord marquées par la
présence de croutes pendant 4 à 8 jours (4-5 jours pour un
peeling léger, 5-7 jours pour un peeling moyen) qui doit
être traitée par l’application de pommade grasse. La disparition de la croute laisse apparaître une peau rouge qui
devient progressivement rosé avant de reprendre sa carnation initiale après quelques semaines.
L’application d’un maquillage couvrant approprié permet
de reprendre très vite les activités de la vie quotidienne,
dès que les croutes ont disparues.
Pendant les deux mois qui suivent l’intervention, il est
impératif d’appliquer une protection solaire totale sur le
zone traitée.
Le résultat d’un peeling est durable et naturel (l’harmonie
initiale du visage du patient n’est pas altérée).
Pour tout renseignement :
www.dr-kron-chirurgie-esthetique.com
82 Boulevard de Courcelles
75017 PARIS
Tel. : 01 45 62 85 00
Fax : 01 45 62 04 04
Portable : remis aux patientes opérées
Ancien Chef de Clinique à la Faculté de Paris
Ancien Assistant des Hôpitaux de Paris
Ancien Interne Médaille d’Or des Hôpitaux de Paris
Lauréat de la Faculté de Médecine
Ancien Praticien-Attaché à l’Hôpital Rothschild - Paris
Membre de la Société Française de Chirurgie Plastique,
Reconstructrice et Esthétique
Membre de la Société Française des Chirurgiens Esthétiques
Plasticiens
La beauté et la jeunesse d’un visage sont souvent associées à des lèvres pulpeuses, que certains facteurs peuvent
altérer (tels que le soleil, le tabac, ou le passage du
temps).
Il existe aujourd’hui des techniques esthétiques capables
de contrer efficacement ces effets, qui permettent de retrouver des lèvres naturellement jeunes.
Ces techniques de médecine ou de chirurgie esthétiques
ont deux actions principales : l’augmentation des lèvres
(injection de produit comblement, lipostructure), pour un
effet repulpant ; et le traitement des rides (peeling, lifting
des lèvres, mésothérapie), pour un effet lissant et liftant.
A l’écoute des désirs et des besoins de ses patients, le
Docteur Kron sait déterminer avec précision quelle(s)
technique(s) leur est la plus appropriée.
1. Augmentation des lèvres par injection
d’acide hyaluronique
L’acide hyaluronique est une substance que l’on trouve
dans les tissus de tous les organismes vivants. L’acide
hyaluronique a pour particularité de retenir l’eau (effet
hydrophile), ce qui permet de compenser le volume manquant sur la zone traitée. Il participe au maintien de l’élasticité de la peau et du tissu conjonctif et à son organisation tri-dimensionnelle.
L’être humain fabrique et détruit chaque jour environ 5g
d’acide hyaluronique pour le renouvellement de ces tissus, la destruction naturelle et ainsi le renouvellement est
permis par l’action d’enzymes telles que les hyaluronidases. Ce sont aussi elles qui vont ainsi naturellement résorber l’acide hyaluronique injecté.
L’acide hyaluronique injecté permet d’augmenter le volume des lèvres sans recourir à la chirurgie grâce à des
injections effectuées sans anesthésie générale lors d’une
simple consultation. L’injection d’acide hyaluronique
apparait comme une alternative à une intervention de
chirurgie esthétique d’augmentation du volume des lèvres
telle qu’une lipostructure.
L’intervention est réalisée au cabinet de consultations.
Selon les indications, il peut être réalisé sans anesthésie,
avec une anesthésie de contact (crème EMLA, froid) ou
sous anesthésie locale.
Le résultat de l’intervention peut être apprécié immédiatement après l’acte. Les injections sont très peu douloureuses, souvent complètement indolores. Seuls une rougeur et un petit œdème au niveau des zones injectées
peuvent être présents pendant quelques minutes à quelques heures. Plus rarement, une petite ecchymose peut
apparaitre mais celle-ci est facilement maquillable.
L’acide hyaluronique est un produit résorbable. Dès lors,
son effet tend à s’estomper avec le temps. La pérennité du
résultat varie en fonction de la mobilité et de la profondeur cutanée de la zone injectée et du type de produit
utilisé. Généralement, le résultat d’une injection d’acide
hyaluronique se maintient environ 12 mois.
2. Lipostructure des lèvres :
Une lipostructure des lèvres est une technique de chirurgie esthétique qui consiste à réinjecter la graisse du patient pour augmenter le volume des lèvres et les repulper.
Il s’agit d’une auto-greffe de cellules graisseuses par réinjection de celles-ci prélevée sur le patient lui-même.
L’avantage de cette technique par rapport à une augmentation des lèvres par acide hyaluronique réside dans la
pérennité du résultat obtenu. Les cellules graisseuses
auto-greffées restent vivantes pour un résultat stable dans
le temps sur plusieurs années.
Le chirurgien commence par procéder à un repérage des
zones de prélèvement de la graisse ainsi que les sites de
réinjections.
Ensuite, un prélèvement des tissus graisseux est effectué
par une micro-incision à l’aide d’une fine canule d’aspiration. Les cellules graisseuses sont prélevées sur une région du corps discrète où il existe une réserve, voire un
excès de cellules graisseuses (généralement, au niveau de
l’abdomen, des genoux, de la face interne des cuisses ou
de la « culotte de cheval »). Très peu de quantité est nécessaire pour les lèvres.
La graisse prélevée fait alors l’objet d’une centrifugation
de quelques minutes de façon à séparer les cellules qui
seront greffées (cellules graisseuses intactes) des éléments
qui ne doivent pas être greffés (cellules graisseuses détruites par le prélèvement, cellules non graisseuses telles
que les cellules sanguines).
La réinjection de la graisse est effectuée à l’aide de micro-canules équivalentes à celles utilisées pour les injections d’acide hyaluronique.
Les injections sont effectuées dans différents plans et
selon des directions multiples de façon à augmenter la
surface de contacts entre les cellules greffées et les tissus
receveurs (nourrisseurs), permettant une « bonne prise »
de la greffe.
La durée de l’intervention peut varier en fonction de la
quantité de graisse à injecter et du nombre de zones traitées. Dans le cas d’une lipostructure isolée des lèvres, elle
dure généralement moins de 30 minutes.
En fonction des patients et de l’intervention pratiquée,
une anesthésie locale simple ou, plus rarement, une anesthésie générale peuvent être envisagées. L’anesthésie
générale est utilisée plus généralement quand la lipostructure des lèvres est associée à une autre intervention de
chirurgie esthétique.
L’intervention se pratique généralement en ambulatoire.
Les douleurs post-opératoires sont très modérées dans la
majorité des cas.
Il est normale qu’un œdème apparaissent dans les 48
heures suivant l’opération. Celui-ci se résorbera complètement dans les 5 à 15 jours suivant l’intervention.
Des ecchymoses apparaissent au niveau des zones de
prélèvement et de réinjection graisseuses. Ces « bleus »
disparaissent dans un délai de 5 à 21 jours.
Le résultat d’une lipostructure peut être apprécié une fois
l’œdème et les ecchymoses résorbés. Dans le cas d’une
lipostructure des lèvres, l’œdème se résorbe au bout de
quelques jours. Le résultat peut être considéré comme
définitif après 3 à 6 mois.
Une lipostructure permet un résultat durable parce qu’il
s’agit d’une véritable auto-greffe des propres cellules du
patient. Les cellules graisseuses greffées restent vivante
aussi longtemps que les tissus au sein desquels elles ont
été greffées. Il peut y avoir une perte de 10 à 30% de la
quantité de graisse réinjectée. Le chirurgien prend en
compte ce phénomène pour évaluer la quantité de cellules
à greffer. Après 6 mois, il est envisageable de considérer
une lipostructure de retouche pour obtenir l’augmentation
de volume souhaitée.
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire