Procédures de régulation SAMU 83 CRRA 15

publicité
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Procédures de régulation
SAMU 83 CRRA15
version 8.2 du 8 mars 2011
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
1/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Table des matières
Chapitre I : Gestion des affaires, régulation médicale ...................................................................... 4
Chap. I –1 / Traitement initial d’un appel par les permanenciers ............................................................. 5
Chap. I –2 / Prise d’appel : Priorité (PARM) et niveaux d’urgence (médecins) ....................................... 6
Chap. I –3 / Réponses, protocolisation et régulation ............................................................................... 7
Chap. I –4 / Coopération opérationnelle avec le SDIS ............................................................................ 9
Chap. I –5 / Départ flash d’un SMUR ..................................................................................................... 11
Chap. I –6 / Retour de bilan des moyens non médicalisés .................................................................... 12
Chap. I –7 / Transfert de l’appel sur le médecin hospitalier ‘urgentiste’ ou libéral
‘généraliste’ ............................................................................................................................................ 14
Chap. I –8 / Evacuation, destination des patients et recherche de places ............................................ 16
Chap. I –9 / Prise en charge des urgences et détresses vitales intrahospitalières (UVH)
du CHITS ................................................................................................................................................ 18
Chap. I –10 / Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le
cadre de la régulation médicale ............................................................................................................. 20
Chapitre II : Engagement des moyens .............................................................................................. 23
Chap. II –1 / Engagement d’un moyen non médicalisé ......................................................................... 24
Chap. II –2 / Choix de vecteur pour les transports médicalisés ............................................................. 26
Chap. II –3 / Engagement d’une ambulance DSA avec télétransmission d’ECG .................................. 28
Chap. II –4 / Engagement des SMUR Toulon ........................................................................................ 29
Chap. II –5 / Engagement de l’IDE du SMUR Toulon ............................................................................ 35
Chap. II –6 / Engagement des SMUR du Var ........................................................................................ 38
Chap. II –7 / Engagement des SMUR des départements limitrophes ................................................... 41
Chap. II –8 / Engagement des moyens aériens ..................................................................................... 42
Chap. II –9 / Missions primaires pédiatriques ........................................................................................ 49
Chap. II –10 / Transfusion sanguine en intervention primaire ............................................................... 50
Chapitre III : Procédures par sites géographiques .......................................................................... 53
Chap. III –1 / Secours en mer ................................................................................................................ 54
Chap. III –2 / Appels émanant des centres pénitentiaires ..................................................................... 56
Chap. III –3 / Urgences sur un site militaire ........................................................................................... 58
Chap. III –4 / Evacuation sanitaire à partir des îles ............................................................................... 59
Chapitre IV : Procédures par pathologies ......................................................................................... 60
Chap. IV –1 / Accidents de plongée ....................................................................................................... 61
Chap. IV –2 / Etat de mort apparente : indications de recours à la permanence de soins.................... 66
Chap. IV –3 / Accidents vasculaires cérébraux ..................................................................................... 68
Chap. IV –4 / Brûlés, orientation ............................................................................................................ 72
Chap. IV –5 / Traumatismes graves du rachis ....................................................................................... 73
Chap. IV –6 / Traumatisés graves .......................................................................................................... 74
Chap. IV –7 / Neurochirurgie, neuroradiologie interventionnelle et HIA Ste Anne ................................ 77
Chap. IV –8 / Syndromes coronaires aigus ........................................................................................... 80
Chap. IV –9 / Fièvre > 38° chez l’enfant ................................................................................................ 83
Chap. IV –10 / Dyspnée chez l’enfant .................................................................................................... 86
Chap. IV –11 / Convulsion chez l’enfant ................................................................................................ 89
Chap. IV –12 / Traumatisme crânien chez l’enfant ................................................................................ 91
Chap. IV –13 / Malaise du nourrisson .................................................................................................... 93
Chap. IV –14 / Accouchement inopiné à domicile ................................................................................. 95
Chap. IV –15 / Transports périnataux et néonataux .............................................................................. 99
Chap. IV –16 / Intoxication au monoxyde de carbone ......................................................................... 104
Chap. IV –17 / Céphalées .................................................................................................................... 106
Chap. IV –18 / Transport de patients contagieux ................................................................................. 109
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
2/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. IV –19 / Accident d’exposition à un risque viral ......................................................................... 110
Chap. IV –20 / Hospitalisation sans consentement : HO et HDT ........................................................ 111
Chap. IV –21 / Régulation des suicidants ............................................................................................ 114
Chapitre V : Procédures particulières ............................................................................................. 116
Chap. V –1 / Missions en milieu périlleux ............................................................................................ 117
Chap. V –2 / Evénements dits ‘sensibles’ ............................................................................................ 119
Chap. V –3 / Conduite à tenir en cas de CRISE .................................................................................. 120
Chap. V –4 / Secours en cas de défaillance ou de débordement des lignes 15 de
l'autocommutateur principal ................................................................................................................. 123
Chap. V –5 / Défaillance de l’accès à Internet ..................................................................................... 125
Chap. V –6 / Engagement de la CUMP ............................................................................................... 126
Chap. V –7 / Veille sanitaire ................................................................................................................. 127
Chap. V –8 / Enregistrements, réclamations, plaintes, demande de saisie de documents
par la justice ......................................................................................................................................... 128
Chap. V –9 / Glossaire ......................................................................................................................... 130
Chap. V –10 / Loi de Murphy et autres vérités au SAMU .................................................................... 133
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
3/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chapitre I : Gestion des affaires, régulation médicale
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
4/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. I –1 / Traitement initial d’un appel par les
permanenciers
Mises à jour
Créé le :
Dernière validation :
Dernière MAJ:
5 septembre 2004
20 décembre 2008
25 juillet 2010
Par :
Par :
Par :
Dr Raymond
Dr Raymond
Dr Bécé
Méthode
Le temps de traitement initial devrait rarement excéder 2 mn.
Le permanencier se présente en annonçant son nom ou prénom. Exemple : « SAMU, xx, bonjour ! ».
Les questions nécessaires et en général suffisantes (certaines réponses sont implicites…) sont :
1.
2.
Nature du problème ? depuis quand ? aggravation récente ?
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
A-t-il des difficultés à respirer ?


Est-il conscient ? Y a-t-il eu perte de connaissance ? Existe-t-il des mouvements anormaux ?
Existe-t-il une (des) paralysie(s), une bouche tordue ?
A-t-il mal quelque part ?
Saigne-t-il ? de quel région du corps ?
Peut-on lui parler directement (sans le faire se déplacer ?) ?
L’appelant signale-t-il une grossesse ?
Y a-t-il notion d’une intoxication (médicament, produit, vapeur…) ?
Si accident :
cinétique (AVP, défenestration...), type de machine ?
plaie, déformation (localisation) ?
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
5/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. I –2 / Prise d’appel : Priorité (PARM) et niveaux
d’urgence (médecins)
Mises à jour
Créé le :
Validé le :
8 juin 2008
23 juin 2008
Par :
Par :
Dr Bécé
Dr Raymond
Objectif
Définition de niveaux de priorité (PARM) et niveaux d’urgence (médecins régulateurs) conformément au
« guide d’aide à la régulation au SAMU centre 15 » (SAMU de France – 2004).
Niveaux de priorité (PARM)
Les PARM appliquent 3 niveaux de priorité :



P0 : Déclenchement SMUR réflexe, régulation prioritaire ensuite.
P1 : Régulation immédiate.
P2 : Régulation qui peut être mise en attente, sans risque pour le patient, d’autres régulations étant
en cours.
Niveaux d’urgence (médecins régulateurs)
Les médecins régulateurs assument des décisions réparties en 4 niveaux d’urgence :


R1 : urgence vitale patente ou latente imposant l’envoi d’un moyen de réanimation (SMUR).
R2 : urgence vraie sans détresse vitale nécessitant l’envoi d’un médecin de proximité, d’une ambulance ou d’un VSAV dans un délai adapté, contractualisés entre le régulateur, l’effecteur et l’appelant.


R3 : recours à la permanence des soins, le délai ne constituant pas un facteur de risque en soi.
R4 : conseil médical ou thérapeutique.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
6/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. I –3 / Réponses, protocolisation et régulation
Mises à jour
Créé le :
Dernière validation :
Dernière MAJ :
5 septembre 2004
30 décembre 2008
4 décembre 2010
Par :
Par :
Par :
Dr Raymond
Dr Raymond
Dr Bécé
Réponses données par le CRRA15
Les affaires traitées par le CRRA15 peuvent donner lieu à différentes réponses :
 Renseignement non médical (pharmacies, médecins de garde…) : délivré par le PARM.
 Engagement d’un moyen par le PARM sur protocole sans régulation initiale :
 SMUR « flash » (Cf. « Départ flash d’un SMUR » p. 11).
 VSAV ou ambulance (voir ci-dessous).
 Régulation par un médecin, aboutissant à :
 un conseil médical,
 un engagement de moyen, médicalisé ou non.
Le type de moyen (ambulance, avec ou sans médecin) et le délai sont annoncés au requérant (CONTRACTUALISATION !).
La destination est également contractualisée avec le patient ou ses proches (proximité, plateau technique…).
Précautions concernant les « renseignements »
Si une demande de renseignement concerne la permanence des soins, il sera systématiquement proposé au requérant un entretien médical.
Le médecin régulateur sera tenu informé d’un refus s’il s’agit d’un symptome d’alarme : douleur thoracique, trouble de la conscience, paralysie, trouble de la sensibilité, céphalée violente, difficulté respiratoire..
Protocolisation des engagements de moyens non médicalisés
Cette procédure concerne les appels sans vecteur sur place.
Le PARM engage un moyen non médicalisé sans régulation, dans la mesure où :
 il n’existe pas d’indication à un engagement « flash » d’un SMUR,
 un contact est possible avec le patient,
 il s’agit d’un patient adulte,
 il n’y a pas de visite médicale possible,
 le patient ou la famille ne demande pas à parler à un médecin,
 il n’existe aucune difficulté respiratoire, céphalée ou douleur thoraco-abdominale,
 il n’existe pas d’hémorragie à risque :
 gros vaisseau d’un membre,
 vomissements ou selles de sang rouge ou noir,
 ou toute hémorragie jugée importante par le patient,
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
7/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
 il ne s’agit pas d’une intoxication médicamenteuse ou par un autre produit potentiellement dangereux.
Le bilan est récupéré conformément à la procédure « Retour de bilan des moyens non médicalisés »
p. 12.
Points particuliers concernant la régulation médicale
 Les pathologies relevant d’un plateau technique particulier nécessitent la recherche d’une place dès
l’alerte.
 Si un litige apparait (médecin demandeur / médecin transporteur) à propos de la médicalisation d’un
transport secondaire, le dernier mot est laissé au médecin demandeur après discussion argumentée
dans le service au lit du patient.
 Les urgences pédiatriques médicales de l’aire toulonnaise sont dirigées obligatoirement vers le CH
Font-Pré.
 Le plateau technique plus limité au CH La Seyne impose de bien peser l’admission de chaque patient,
au besoin avec le médecin sénior des urgences.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
8/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. I –4 / Coopération opérationnelle avec le SDIS
Mises à jour
Créé le :
Dernière validation :
Dernière MAJ le :
5 septembre 2004
30 décembre 2008
28 juillet 2010
Par :
Par :
Par :
Dr Bécé
Dr Raymond
Dr Bécé
Points importants
 Les CGI et le SAMU CRRA15 se tiennent mutuellement informés des opérations en cours.
 Le CGI est systématiquement informé de l’engagement d’un SMUR pour les interventions où les sapeurs-pompiers sont concernés.
 Le CODIS et le SAMU CRRA15 sont en liaison pour tous les sinistres et les opérations importantes,
les carences et les situations particulières.
 Le CODIS est informé des transports secondaires réalisés par Spinal 90 (cf. Engagement des moyens
aériens p. 42).
Motifs de départ réflexe des moyens SDIS avant régulation médicale
Situations de détresse vitale identifiée ou suspectée
 arrêt cardio-respiratoire (patient inconscient sans mouvement ventilatoire),
 détresse respiratoire,
 altération de la conscience,
 hémorragie grave extériorisée ou externe,
 section complète de membre, de doigt,
 brûlure,
 accouchement imminent ou en cours,
 écrasement de membre ou du tronc, ensevelissement,
 appel nécessitant une levée de doute lorsque l’urgence vitale n’est pas identifiée ou identifiable mais
suspectée.
Interventions sur la voie publique ou dans les lieux publics
Tout secours à personne sur la voie publique, dans un lieu public, dans un établissement recevant du
public.
Circonstances particulières de l’urgence
 tout fait accidentel,
 noyade,
 pendaison,
 électrisation, foudroiement,
 personne restant à terre suite à une chute,
 rixe ou accident avec plaie par arme à feu ou arme blanche,
 accident de la circulation avec victime,
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
9/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
 incendie ou explosion avec victime,
 intoxication collective,
 toutes circonstances mettant en jeu de nombreuses victimes,
 tentative de suicide avec risque imminent,
 accident de machine agricole ou industrielle.
Exemption de bilan des moyens SDIS
L’évacuation d’une victime peut être réalisée sur le CH de rattachement après transmission d’un bilan
secouriste au CGI sans transmission au CRRA15 :
 problème social, familial, relevage,
 contusions, plaies et brulures superficielles hors zones à risque,
 entorses sans déformation, fracture fermée non compliquée avec douleur modérée et sans déformation importante,
 ET constantes vitales dans les limites de la normalité.
Les personnes secourues par les sapeurs-pompiers pourront être accompagnées, après régulation
médicale, à un cabinet de médecine générale ou à une maison médicale de garde. La mission des sapeurs-pompiers s’arrête à cette prise en charge.
Relevage, brancardage
Relèvent notamment des missions du SDIS :
 le relevage à domicile de personnes âgées ou invalides,
 l’ouverture de porte,
 l’emploi de moyens spéciaux (levage, désincarcération, etc.),
De façon exceptionnelle le SDIS peut être amené à apporter une aide simple, sans moyens techniques
particuliers, à un effecteur (SMUR, ambulance privée) déjà engagé et dans l’incapacité d’assurer le
brancardage, la mission est alors considérée comme une carence. Dans ce dernier cas, le CRAU prévient le CODIS qui engage les moyens disponibles et adaptés. Le CODIS informe le CGI.
Références
 Note de service commune SAMU / SDIS N°89 du 27/11/2009 relative à la coopération opérationnelle des deux services.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
10/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. I –5 / Départ flash d’un SMUR
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Validé le :
5 septembre 2004
11 novembre 2008
30 décembre 2008
Par :
Par :
Par :
Dr Raymond
Dr Bécé
Dr Raymond
Objectif
Permettre une réanimation précoce d’une urgence vitale en engageant une équipe sans régulation médicale préalable = priorité P0 pour le PARM (cf. « Prise d’appel : Priorité (PARM) et niveaux
d’urgence » p. 6).
Contrainte
Le médecin régulateur doit être informé le plus tôt possible de l’engagement de l’équipe par le permanencier.
Les départs flashs répondent à des critères précis et ne doivent en aucun cas devenir une règle.
Méthode
Identifier un mot clé :
 état de mort apparente « subit » (arrêt circulatoire),
 accident à cinétique élevée (défenestration – éjection…),
 piéton ou conducteur inerte,
 écrasement permanent d’un membre ou du tronc ou ensevelissement permanent,
 pendaison très récente,
 plaie par arme à feu ou arme blanche de la région cervico-faciale, thoracique, abdominale, ou de
l’aine,
 section complète au dessus du métacarpe ou du métatarse avec saignement actif,
 accident grave de machine agricole ou industrielle,
 accident électrique haute tension ou foudre,
 inconscience après noyade.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
11/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. I –6 / Retour de bilan des moyens non
médicalisés
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Validé le :
5 septembre 2004
8 juin 2008
23 juin 2008
Par :
Par :
Par :
Dr Raymond
Dr Bécé
Dr Raymond
Objectifs
 assurer l’évacuation rapide en toute sécurité des patients vers les structures d’urgence adaptées,
sans régulation médicale systématique,
 permettre une régulation médicale efficace des affaires nécessitant un avis complémentaire,
 permettre au public d’accéder plus rapidement au 15.
Mise en œuvre du protocole « Bilan »
Routine informatique sur 4D
La case  Bilan VSAV/ AMBU reçu permet d’enregistrer le bilan (transmis par radio ou téléphone) d’un
vecteur non médicalisé, que l’affaire ait été régulée initialement ou non : sont pris en compte les constantes chiffrées (TA, SpO2, fréquence cardiaque) et l’état clinique (conscience et autres éléments
notables : douleur, pâleur, sueurs…).
Une grossesse en cours fait l’objet d’une évaluation par le PARM du score de Malinas et de « l’envie de
pousser ».
La réponse est donnée par le bouton « décision » et appliquée par le permanencier.
L’absence d’une ou plusieurs constantes impose une régulation par un médecin. Une constante absente n’est pas une constante normale.
Autres éléments imposant une régulation médicale
Cinétique d’un accident
 piéton ou 2 roues versus véhicule,
 vitesse > 25 km/h,
 chute autre que de la hauteur de la victime.
Lésion traumatique
 traumatisme crânien avec perte de connaissance, même transitoire,
 douleur thoracique, rachidienne, abdominale ou du bassin.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
12/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Autres données médicales
 Symptôme neurologique (trouble moteur, sensitif, sensoriel).
 Pathologie nécessitant un plateau technique particulier : chirurgie de la main, brûlures, fracture déplacé ou douloureuse…
 Conditionnement difficile (notamment difficulté à placer un collier cervical ou installer le patient dans
un matelas à dépression – « coquille »).
Réponses du protocole « Bilan »
Engagement « SMUR flash »
Si le médecin urgentiste n’est pas immédiatement disponible.
Transport sans régulation
Le permanencier autorise le transport par le vecteur. Si l’affaire a été régulée initialement, le nom du
médecin est laissé dans la case ad hoc.
Régulation médicale
La transmission orale d’un bilan par le PARM au médecin régulateur est mentionnée sur la fiche. Le
médecin est dès lors responsable de sa décision.
Pas de régulation initiale
 « régulation urgentiste »,
 « régulation libérale » (c'est-à-dire ‘généraliste’).
Régulation initiale
La réponse devient « repasser au médecin ». Il en effet préférable, quelques soient les éléments retournés et pour éviter la méconnaissance des éléments initiaux, que le même médecin suive l’affaire déjà
régulée. Le médecin ‘généraliste’ pourra, le cas échéant, demander conseil ou intervention médicalisée
au médecin ‘urgentiste’.
Numéro de mission
Pour les ambulances privées transportant sans SMUR, le PARM délivre un numéro de mission constitué des 16 premiers chiffres identifiants de l’affaire, servant à la facturation (procédure validée Centre 15
/ CPAM).
Dans l’hypothèse où le bilan est incomplet (ex. : défaut de matériel), le numéro est toutefois délivré ; le
PARM signale le problème en cochant la case souci ambulance des « critères d’alarme » (en détaillant
l’incident). La fiche est imprimée et archivée conformément à la procédure « Gestion des affaires » p. 4.
Exception
Le PARM a toute latitude pour transférer l’appel au médecin, même en l’absence de critère indiquant
une régulation médicale.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
13/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. I –7 / Transfert de l’appel sur le médecin
hospitalier ‘urgentiste’ ou libéral ‘généraliste’
Mises à jour
Créé le :
Dernière validation :
Dernière MAJ le :
5 septembre 2004
20 décembre 2008
28 juillet 2010
Par :
Par :
Par :
Dr Raymond
Dr Raymond
Dr Bécé
Objectif
Basculer un appel à réguler sur le médecin « généraliste » ou « urgentiste » en fonction de la gravité.
Procédures liées

« Retour de bilan des moyens non médicalisés » p. 12.
Avertissement
La régulation « généraliste » est assurée par un médecin hospitalier urgentiste du lundi au vendredi de
08h30 à 18h30, hors jours fériés.
Les médecins régulateurs ne peuvent refuser un appel transmis par un PARM.
Méthode
Le PARM est obligatoirement et immédiatement informé de la conclusion de la régulation médicale dès
qu’elle implique un engagement de moyens. Pour les conseils médicaux simples, il consulte la fiche
remplie par le médecin régulateur avant de la clore.
Critères de tri
Le PARM fait une première évaluation avant le transfert de l’appel. Les éléments suivants imposent un
transfert au médecin hospitalier « urgentiste ».
Eléments médicaux
 douleur thoracique avec facteurs de risque identifiés selon le protocole (antécédents coronariens,
risque de maladie thrombo-embolique…),
 trouble de la conscience (régressif ou non, convulsion), trouble neurologique (sensitif, moteur, sensoriel),
 dyspnée dans un contexte médical particulier (asthme – OAP) ou si le patient ne peut prononcer dix
mots d’affilée,
 allergie mal tolérée (difficultés respiratoires, difficultés à la déglutition, malaise),
 hémorragie (digestive, traumatique),
 accouchement,
 accidents domestiques (électrisation, agricole…),
 brûlures, noyades, accident de plongée,
 éléments de gravité lors d’un protocole bilan (cf. procédure liée ci-dessus).
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
14/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Eléments non médicaux
 centre pénitentiaire (cf. « Appels émanant des centres pénitentiaires » p. 56),
 intervention en milieu périlleux,
 VIP.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
15/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. I –8 / Evacuation, destination des patients et
recherche de places
Mises à jour
Créé le :
Dernière mise à jour :
Dernière validation :
15 aout 2010
8 mars 2011
15 février 2011
Par :
Par :
Par :
Dr Bécé – Dr Raymond
Dr Bécé
Dr Raymond
Choix de l’établissement de destination
Les critères retenus pour l’admission dans un établissement sont :
 la pathologie et le niveau de gravité,
 le plateau technique et les filière de soins,
 le souhait du patient ou de ses proches.
Par défaut l’évacuation est réalisée vers l’établissement de rattachement (permanence des soins,
art. L.6112 du code de la santé publique).
Le plateau technique plus limité au CH La Seyne impose de bien peser l’admission de chaque patient,
au besoin avec le médecin sénior des urgences.
Toute évacuation est effectuée après contact entre le chef d’agrès du VSAV ou l’ambulancier et le
CRRA, en dehors des situations prévues dans les notes communes SDIS – SAMU.
Les personnes secourues par les sapeurs-pompiers pourront être accompagnées, après régulation
médicale, à un cabinet de médecine générale ou à une maison médicale de garde.
Les pathologies relevant d’un plateau technique particulier nécessitent la recherche d’une place dès
l’alerte.
Si un litige apparait (médecin demandeur / médecin transporteur) à propos de la médicalisation d’un
transport secondaire, le dernier mot est laissé au médecin demandeur après discussion argumentée
dans le service au lit du patient.
Un changement de destination pour un transport secondaire ne peut être décidé sans l’aval du médecin
demandeur.
Evacuation hors secteur de rattachement
Ambulance privée
Une ambulance privée peut transporter un patient sur un établissement hors secteur de rattachement
sur demande du CRRA15.
VSAV
Si un patient pris en charge par un VSAV nécessite une évacuation hors secteur de rattachement :
 La demande doit être faite au CODIS.
 Il sera recherché une jonction avec une ambulance privée voire une UMH (SMUR). Le lieu de jonction
est déterminé communément par le CODIS et le CRRA15 en recherchant la solution profitant le
mieux au patient.
Tout problème doit être immédiatement transmis au CODIS.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
16/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Victime refusant son évacuation
Les secours sur place rendent compte au médecin régulateur d’un refus de transport de la victime ou de
sa famille. Le médecin demande un contact direct avec la victime et lui expose les risques encourus.
Certaines situations peuvent relever de l’hospitalisation sous contrainte.
Contact avec l’établissement receveur
Seules les évacuations médicalisées ou nécessitant un accueil particulier, bénéficieront d’un contact
direct avec le service receveur (infirmier d’accueil voire médecin).
Les règles de courtoisie et de déontologie médicale s’imposent.
Sécurisation des annonces de destination
Certains patients nécessitent une prise en charge lourde dès leur réception dans l’établissement qui les
a acceptés : coronarographie, bloc opératoire, déchoquage (SAUV)…
Or l’expérience montre que des erreurs préjudiciables de destination surviennent de temps à autre : le
patient est conduit dans un établissement où il n’est pas attendu et où les équipes ne sont pas disposées à la prise en charge particulière attendue.
Ces erreurs sont généralement liées :
 à une information délivrée erronée,
 un défaut de compréhension dans la communication entre PARM, médecin régulateur et/ou équipe en
charge du patient,
 un défaut de mémorisation ou intégration de l’information du médecin transporteur.
Il convient pour ces destinations sensibles de systématiquement :
 rechercher le contact direct médecin transporteur / médecin receveur (via le CRRA15 pour un enregistrement des communications qui reste effectif même après que le SAMU abandonne la conversation).
 veiller à la bonne prise en compte de l’information par le médecin transporteur,
 partager l’information (ARM / médecin régulateur) en salle CRRA oralement et en renseignant immédiatement le champ « destination » du logiciel de régulation.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
17/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. I –9 / Prise en charge des urgences et détresses
vitales intrahospitalières (UVH) du CHITS
Mises à jour
Créé le :
Dernière validation :
Dernière MAJ :
7 juillet 2005
30 décembre 2008
14 octobre 2010
Par :
Par :
Par :
Dr Raymond
Dr Raymond
Drs Masson, Bécé
Objectif
Assurer la prise en charge des urgences vitales intra hospitalières sur le CHITS.
Avertissement
Cette procédure est applicable sur tous les sites du CHITS, même en dehors des établissements de
soins (parking, direction, bâtiment administratif).
La ligne 1515 est traitée par MédiQ comme les appels « CHITS URGENT » et prend un niveau de priorité 1 (rouge) sur 4.
Méthode
Le PARM crée une fiche et transmet la communication dans les plus brefs délais au médecin régulateur.
Hôpitaux Chalucet et Clémenceau
er
 1 niveau : médecin du service si présent dans l’enceinte.
ème
 2
niveau : SMUR.
Hôpital de la Seyne
er
 1 niveau : urgentiste poste 3832.
ème
 2
niveau : anesthésiste Bip 3044.
Hôpital Font Pré
Médecine et autres sites non spécifiques
er
 1 niveau : urgentiste poste 6015,
ème
 2
niveau : réanimateur Bip 8098 ou anesthésiste Bip 9006.
USIC, salle de coronarographie, électrophysiologie
er
 1 niveau : réanimateur poste 8098 ;
ème
 2
niveau : urgentiste poste 6015 ou anesthésiste Bip 9006.
Chirurgie, O.R.L.
er
 1 niveau : anesthésiste Bip 9006 ;
ème
 2
niveau : urgentiste poste 6015 ou réanimateur Bip 9006.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
18/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Pédiatrie et néonatologie
Pédiatre Bip 7273.
Références
 urgences vitales intra hospitalières SFAR 2002.
 urgences vitales intra hospitalières SFUM 2005.
 procédure UVH CHITS.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
19/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. I –10 / Prescription médicamenteuse par
téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la
régulation médicale
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Validé le :
16 mai 2008
1er décembre 2010
4 septembre 2010
Par :
Par :
Par :
Dr Bécé
Drs Masson, Bécé
Dr Raymond
Qui est concerné ?
Médecins régulateurs hospitaliers et libéraux en régulation urgentiste et généraliste.
Quelles modalités ?
 prescription téléphonique orale,
 prescription d’ordonnance écrite (téléprescription).
Quel cadre ?
 Conseil médical après avoir éliminé une urgence vitale ou vraie nécessitant un examen médical rapide. Dans le doute sur le degré d’urgence ne pas faire de prescription téléphonique.
 Adaptation d’une prescription préalable en l’absence du prescripteur initial.
Information du patient
 Le médecin s’identifie auprès du patient.
 Il s’entretient de préférence avec lui mais peut faire appel à un proche en cas de doute sur la compréhension.
 Il informe que la conversation est enregistrée.
 Il informe le patient des effets secondaires éventuels.
 Il prévient le patient de la nécessité de revoir son médecin traitant dans les plus brefs délais.
Conditions de prescription
Nouvelle prescription
 Prescription à durée limitée, 72h maximum.
 Privilégier les mesures non médicamenteuses.
 Préférer les médicaments ayant peu d’effets secondaires et ceux disponibles dans la pharmacie familiale.
 Donner les modalités de prise.
 Vérifier les péremptions.
 Vérifier l’adaptation à l’âge.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
20/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
 Prescription orale : s’assurer que le patient est capable de reformuler la prescription (sinon y renoncer).
 S’assurer que le patient accepte et comprend la prescription. En cas de doute faire appel à un tiers.
(sinon y renoncer).
 Toute prescription orale ou télé transmise devra figurer dans le dossier de régulation.
Adaptation de prescription antérieure
 Retracer la maladie, faire relire l’ordonnance initiale, vérifier l’observance.
 En cas de rupture de traitement, renvoyer le patient à la pharmacie avec son ancienne ordonnance.
 Demander d’informer le prescripteur habituel au plus vite.
 Consigner l’information dans le dossier de régulation.
En cas d’appel d’un professionnel de santé non médecin
 Vérifier que le médecin en charge du patient est prévenu ,ou qu’il le sera au plus vite.
 Vérifier que l’appelant a connaissance du patient et de sa pathologie.
 Evaluer les moyens de surveillance du patient.
 Prescription mentionnée dans le dossier du patient.
Modalités de prescription
Informations préalables
 Nom, prénom, sexe, âge, allergies, grossesse, allaitement, traitements en cours, poids.
 Coordonnées du médecin traitant.
 Pharmacie identifiée en cas de télé-prescription.
Ordonnance
Généralités
Un modèle est disponible en salle CRRA.
 Transmise par télécopie (voire par courriel sécurisé).
 Identifié en « Télé-prescription ».
 Prescripteur identifié.
 Nom commercial, DCI, galénique, dosage.
 Eventuellement ajouter la mention « ordonnance à expliquer au patient en vérifiant la bonne compréhension ».
 Demander au patient de prévenir la pharmacie de sa venue.
Pour un enfant
 Préciser âge et poids.
 Utiliser les formes pédiatriques et uniquement les doseurs du fabricant.
 Préférer les médicaments déjà pris par l’enfant.
 < 1 an : privilégier un examen médical.
 < 3 mois : pas de prescription orale ou télé transmise.
 Vérifier l’autorité parentale.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
21/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Points importants
 Retour si possible de l’ordonnance validée par la pharmacie au centre de régulation par couriel ou
télécopie.
 Toute prescription orale ou télétransmise doit figurer dans le dossier de régulation.
 L’ordonnance est déposée dans une pochette à cet effet en salle CRRA15 puis secondairement
archivée par le secrétariat.
Références
 Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale, synthèse des recommandations de bonnes pratiques professionnelles, haute autorité de santé (HAS), février 2009
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
22/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chapitre II : Engagement des
moyens
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
23/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. II –1 / Engagement d’un moyen non médicalisé
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Validé le :
5 septembre 2004
17 juillet 2009
20 juillet 2009
Par :
Par :
Par :
Dr Raymond
Dr Bécé
Dr Raymond
Objectif
Engagement d’un moyen non médicalisé conformément à la réglementation et aux conventions.
Missions du SDIS
Généralités
Les missions propres du SDIS sont les évacuation d’urgence de victimes d’accidents, de sinistres, de
catastrophe.
En dehors de ce cadre, le SDIS peut également engager un moyen au titre du prompt secours, action
réflexe de l’opérateur SDIS.
Si un VSAV est déjà sur place ou engagé au titre du prompt secours, il assurera le transport, hors renfort
médical.
Le CRRA peut proposer au CODIS, en fonction de la situation, le désengagement d’un VSAV.
« Relevages »
Les relevages, en accord avec le SDIS, relèvent de leurs missions propres.
Missions des ambulances privées
Les transports sanitaires sont de principe dévolus aux ambulances privées.
Il n’existe en théorie aucune limitation de lieu, de pathologie ou de gravité pour l’intervention d’une ambulance privée. Sont cependant pris en compte :
 un nombre inférieur d’intervenants (2 vs 3 pour un VSAV) pouvant constituer un handicap lors de certaines interventions,
 un possible risque d’aggravation ou de pauvreté des informations transmises lors de l'alerte sur la voie
publique et dans les lieux fréquentés par le public,
 le délai contractualisé à la demande d’intervention sur les lieux.
Modalités d’engagement
Le PARM et/ou le coordinateur ambulancier se charge de trouver le moyen le plus adapté en se tenant
mutuellement informés.
Ambulances privées
Différence entre journée et garde préfectorale (20h00 – 08h00, dimanches et fériés).
Sont renseignés dans la fiche 4D les délais contractualisés ainsi que le nom des sociétés ayant refusé
une mission.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
24/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Engagement des moyens SDIS [PARM]
Si un VSAV est envoyé à domicile : indiquer le motif dans la case VSAV à domicile de la fiche de régulation (les motifs barrés ne sont pas utilisables dans ce contexte).
Définition de l’indisponibilité ambulancière (« carence »)
L’indisponibilité ambulancière est définie par :
 Indisponibilité « absolue » : absence de société disponible.
 Indisponibilité « relative » :
 absence de disponibilité d’une ambulance dans le délai fixé,
 ou absence d’ambulance répondant aux contraintes particulières demandées.
L’indisponibilité est tracée sur la fiche 4D : « Carence d’ambulance privée ».
Il n’existe pas, par définition, de carence pour les interventions relevant par principe des moyens SDIS.
Référence
Code de la santé publique (notamment art. R. 6312-15).
Loi du 3 mai 1996 relative aux services d’Incendie et de Secours.
Décret du 26 décembre 1997 sur l’organisation des services de secours et d’Incendie.
Circulaire du 13 octobre 2003 relative à la prise en charge financière des interventions effectuées depuis le 1 janvier 2003 par
les SDIS à la demande des centre15.Décret du 3 juillet 2000 fixant les catégories de personnes non médecin habilitées à utiliser
un défibrillateur semi-automatique.
 Arrêté du 23 décembre 2006 fixant le référentiel de prescription des transports prévu à l’article R. 322-10-1 du code de la sécurité sociale.
 Décret no 2006-1746 du 23 décembre 2006 relatif à la prise en charge des frais de transport exposés par les assurés sociaux et
modifiant le code de la sécurité sociale.




Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
25/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. II –2 / Choix de vecteur pour les transports
médicalisés
Mises à jour
Créé le :
17 février 2009
Par :
Dr Bécé
En attente de correction et validation par le chef de service.
Objectif
Transporter un patient médicalisé en conformité avec les textes en vigueur.
Procédures liées
 « Engagement d’un moyen non médicalisé » p. 24.
 « Engagement des SMUR Toulon » p. 29.
 « Engagement des SMUR du Var p. 39.
Avertissement
Le comité de suivi de la convention tripartite en décembre 2007 et la note préfectorale du 6 février 2009
précisent les modalités de transport d’un patient médicalisé par un SMUR.
Citation :
« Pour les SMUR dotés de moyens propres ou par convention, le transport du patient une fois médicalisé est confié à l’ambulance du SMUR, même si un VSAV se trouve sur les lieux, dans le cas où la convention n’a pas été conclue avec le SDIS.
(Il sera veillé) à ce que le mode de fonctionnement retenu ne le soit pas au détriment de la qualité de la
prise en charge des patients et que les articulations entre les vecteurs se fassent dans les meilleures
conditions.
En effet, il n.est pas admissible qu’un patient déjà ambulancé soit transféré dans un autre vecteur et cela
serait en outre source d’incompréhension pour les usagers ».
Conduite en pratique
Engagement d’un VSAV en « prompt-secours »
Un VSAV peut être engagé pour une action secouriste immédiate :
 sur ordre de l’échelon organisationnel SDIS avant même la décision de médicalisation (le CRRA pouvant éventuellement en proposer le désengagement . cf. « Engagement d’un moyen non médicalisé
[PARM] » p. 38),
 par le CRRA pour une action secouriste immédiate.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
26/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Actions lors de l’engagement d’un SMUR
En dehors des missions propres du SDIS (cf. « Engagement d’un moyen non médicalisé » p. 24), le
CRRA engage systématiquement un vecteur avec le SMUR (moyen propre ou sous convention) qui
assurera le transport du patient s.il est médicalisé, sauf si :
le patient est déjà mis en condition dans le VSAV,
le vecteur ne dispose pas du matériel nécessaire à la mise en condition du patient (matelas à dépression, attelles..).
Si le SMUR n.est pas doté de moyens propres ou sous convention, le CRRA engage un vecteur de
transport privé ou public immédiatement disponible.
Référence
 Convention tripartite du 21 juin 2006 entre le service départemental d’incendie et de secours du Var, le CHITS et les ambulanciers privés dans le cadre de l’aide médicale urgente.
 Comité de suivi de la convention tripartite du 6 décembre 2007.
 Note préfectorale du 6 février 2009.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
27/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. II –3 / Engagement d’une ambulance DSA avec
télétransmission d’ECG
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Validé le :
5 septembre 2004
3 décembre 2008
30 décembre 2008
Par :
Par :
Par :
Dr Raymond
Dr Bécé
Dr Raymond
Objectif
Assurer la sécurité du patient en déclenchant une ambulance non médicalisée avec DSA et éventuellement la transmission d’un ECG(complément d’information).
Avertissement
Le DSA avec télétransmission est à différencier des DSA simples qui équipent à l’heure actuelle
quelques ambulances privées et tous les VSAV.
L’engagement d’une ambulance « DSA – télétransmission » relève du médecin régulateur.
Contrainte
Vérifier le bon fonctionnement de l’ordinateur DSA
Le médecin régulateur renseigne le nom du patient lors de la lecture de l’ECG sur l’ordinateur modif. Patient puis imprime un exemplaire à insérer dans le classeur bleu « ECG DSA ».
Méthode
Si une ambulance est disponible (via système informatique)
 sélectionner « ambulance DSA » dans la liste des réponses ambulance ,
 ne cocher la case DSA utilisé que lors de l’utilisation sur un arrêt cardiaque.
Si aucune ambulance n’est disponible (via système informatique)
Choix libre.
Référence
 Décret du 3 juillet 2000 fixant les catégories de personnes non médecin habilitées à utiliser un défibrillateur semi-automatique.
 Arrêté du 23 décembre 2006 fixant le référentiel de prescription des transports prévu à l’article R. 322-10-1 du code de la sécurité sociale
 Décret no 2006-1746 du 23 décembre 2006 relatif à la prise en charge des frais de transport exposés par les assurés sociaux et
modifiant le code de la sécurité sociale
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
28/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. II –4 / Engagement des SMUR Toulon
Mises à jour
Créé le :
Dernière validation :
Dernière MAJ le :
29 novembre 2006
2 janvier 2011
14 janvier 2011
Par :
Par :
Par :
Drs Bécé, Lambert, Raymond
Dr Raymond
Drs Masson, Bécé
Objectif
Engagement de moyens médicaux et paramédicaux pour les missions primaires, secondaires et héliportées, après régulation médicale ou sur protocole (départ flash).
Procédures liées
 « Engagement de l’IDE du SMUR Toulon » p. 35.
 « Choix de vecteur pour les transports médicalisés » p. 26.
 « Engagement des moyens aériens » p. 42.
 « Transfusion sanguine en intervention primaire p. 50.
 « Missions en milieu périlleux » p. 117.
 « Evénements dits ‘sensibles’ » p. 119.
Définitions
Intervention primaire
Prise en charge urgente et non différée d’un patient hors établissement de santé.
Intervention secondaire
Transfert médicalisé d’un patient entre deux établissements de santé :
 différé,
 non différé (urgent) ;
 pathologie nécessitant un plateau technique spécifique sans délai,
 ou établissement ne disposant pas des moyens de stabilisation immédiate du patient (intervention communément désignée « primo-secondaire ») : on préfèrera l’intervention du SMUR
du secteur concerné.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
29/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Bips
Fonctionnement
L’opérateur compose :
830 + numéro de bip + numéro à rappeler
Les équipes vérifient leur bip à partir de 8h30 : numéro de bip, état de charge de la pile, bon fonctionnement à l’appel en inscrivant le numéro de rappel « 1111 ». Un dysfonctionnement confirmé sera signalé :
 au CRRA,
 au cadre de santé du service,
 à la hotline du CHITS (tél. 6133).
Les bips ne doivent être utilisés que de façon exceptionnelle hors intervention SMUR.
Numéros
Un numéro de bip correspond à un ou plusieurs récepteurs :
 le 7671 (SMUR 1) est reçu par le médecin 1, l’IDE 1, l’interne et les conducteurs ;
 le 7672 (SMUR 2) est reçu par le médecin 2, l’IDE 2, l’interne et les conducteurs ;
 le 7673 (SMUR 3) est reçu par le médecin 3, l’IDE 3 et l’interne ;
 le 6303 n’est reçu que par l’IDE 2.
Modalités d’engagement des équipes
Les actions exécutées par le PARM sont, dans l’ordre, les suivantes.
Impression de l’ordre de mission
L’ordre de mission est imprimé (garage ou salle CRRA – cf. ci-dessous) avec :
 le numéro d’équipe concernée et identité du personnel engagé,
 l’adresse exacte,
 l’identité, le sexe et l’âge (si connus),
 le numéro de contre-appel (il est indiqué au requérant qu’il doit laisser sa ligne libre),
 les coordonnées Planète.
Annonce interphonie
De 7h à minuit est annoncé par l’interphone :
 « départ » ou « DZ » + n° d’équipe SMUR,
 « primaire » ou « secondaire » ou « T2IH »,
 vecteur « AR » (par défaut) ou « VRM »,
 commune d’intervention.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
30/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Déclenchement par bip : code intervention
Pour éviter les rappels intempestifs au CRRA, le numéro de rappel est généralement remplacé par un
code d’intervention.
Les bips (et annonce interphonie) sont utilisés en priorité de 7h à minuit pour l’IDE et de 7h à minuit pour
le médecin.
Interventions terrestres ou hélicoptère d’état
Impression de l’ordre de mission et lieu de rendez-vous : garage SAMU .
 0000 : intervention primaire avec IDE.
 2222 : transport secondaire ou transfert médicalisé à partir de la DZ, sans IDE.
 3333 : T2IH.
 4444 : transfert néo-natal (ne concerne que les ambulanciers).
 5555 : transfert secondaire avec IDE.
®
 6666 : interve ntion primaire avec nécessaire pour transfusion (Tarabox ).
 (pour mémoire 7777 : rappel pour renfort de régulation).
 9494 : transfert non médicalisé à partir de la DZ (ne concerne que les ambulanciers).
 9797 : mission SAR (l’équipe récupère les informations en salle CRRA).
Interventions Spinal 90
Le pilote récupère l’ordre de mission imprimé en salle CRRA .
L’équipe rallie la DZ du CH Font-Pré.
 9090 : intervention primaire ;
 9292 : transport secondaire ;
 9393 : T2IH ;
 9595 : transport secondaire avec IDE.
®
 9696 : intervention primaire avec nécessaire pour transfusion (Tarabox ).
Déclenchement de nuit
Le déclenchement nocturne de l’équipe se fera par téléphone :
 de minuit à 7h pour l’IDE,
 de minuit à 8h30 pour le médecin.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
31/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
En cas de non-réponse, la procédure par bip + interphonie sera utilisée.
Composition des équipes, véhicules
Les équipes ne sont normalement pas dissociées sauf décision contraire motivée et exceptionnelle du
médecin régulateur.
Le personnel IDE, permanencier, ambulancier et les stagiaires inscrivent leur nom sur le tableau des
effectifs.
Les transports secondaires intra-muros (Ollioules – Toulon – Hyères) sont systématiquement réalisés
par l’équipe complète médecin + IDE si ce dernier est disponible.
Plage horaire
vecteur de
l’équipe
SMUR 1
SMUR 2
SMUR 3
T2IH
H24
H24
8h30 – 18h30
H24
cf. ci-dessous (note 1)
 AR2
 exceptionnellement
VRM2
 hélicoptère
médecin 2
 VRM3
 hélicoptère
médecin
médecin 1
infirmier
IDE 1
IDE 2
IDE 3
2 ambulanciers (AR1)
ou 1 ambulancier
(VRM1)
cf. ci-dessous (note 1)
2 ambulanciers
IDE ou médecin ou
ambulancier immédiatement disponible
7671
7672
7673
conducteur(s)
bip
indicatif
missions de
base
 ambulance TIH ou sous convention
 hélicoptère
médecin 3
SMUR 1 TOULON
SMUR 2 TOULON
SMUR 3 TOULON
 1er départ primaires
 3ème départ terrestre
sans vecteur
er
1 départ primaires avec
 1er départ héliporté
 secondaires terrestres
vecteur
(primaires et seconème
 2
départ secondaires)
daires héliportés
IDE 2 (IDE 1 en
2ème intention)
ambulanciers
TIH ou
ambulance
privée sous
convention
6303
sans objet
Transferts jusqu’à CCMU 3
(note 1) Vecteurs et conducteurs du SMUR 1
 Par défaut les journées de semaine de 7 à 19h : AR1 avec 2 conducteurs.
 Les nuits, WE ou sur annonce du CRRA : VRM1 avec un conducteur. Un conducteur reste à disposition du CRRA (SMUR 3, SMUR 4, DZ…).
 Hélicoptère.
Transport du patient médicalisé
Cf. « Choix de vecteur pour les transports médicalisés » p. 26.
 moyens CHITS (AR, TIH, hélicoptère) prioritairement,
 moyens privés sous convention,
 autres à défaut (ambulances hors convention, VSAV).
Il est admis qu’un médecin (éventuellement assisté d’un IDE) assure la responsabilité d’un convoi de
plus d’une ambulance.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
32/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Points particuliers
Interconnexion 15 – 18
Le CODIS est systématiquement informé de l’engagement d’un SMUR pour les interventions où les sapeurs pompiers sont concernés.
Cf. « Choix de vecteur pour les transports médicalisés » p. 26.
Sorties « techniques »
Si un seul SMUR reste opérationnel, il ne doit pas être autorisé à effectuer une sortie « technique ».
Demande de transfert secondaire pour examen ou acte court
La mission du SMUR se limite au transfert du patient. La surveillance du patient pendant l’examen ou
l’acte est en principe assurée par la structure responsable du plateau technique.
Engagement d’une équipe médicale supplémentaire
L’indicatif de cette équipe supplémentaire est « SMUR 4 TOULON » s’il s’agit d’un médecin régulateur
ou du médecin « Cadre ».
Situations
Les conditions requises sont :
 détresse vitale pouvant nécessiter un acte de réanimation,
 intervention sur le secteur du SMUR de Toulon,
 tous les SMUR de Toulon et de Hyères sont indisponibles.
Décision
Seul le médecin régulateur urgentiste peut déclencher le SMUR 4.
Médecin intervenant
 Journée de semaine : médecin hospitalier affecté à la régulation ‘généraliste’.
 Nuit et week-end : médecin régulateur ‘urgentiste’.
Accompagnement paramédical ou ambulancier
Le médecin intervenant est si possible accompagné (par ordre de priorité) :
 d’un IDE SMUR seul,
 ou en journée de semaine du cadre de santé,
 ou d’un ambulancier.
Véhicule
Le véhicule d’intervention est prioritairement la VRM 3 la nuit, la VRM 4 en journée.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
33/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Annonce du départ
Le SMUR annonce par radio son départ :
 indicatif,
 commune d’intervention,
 présence de l’infirmier ou non.
Exemple :
« SAMU 83 : SMUR 1 Toulon,
départ pour intervention primaire commune de La Seyne,
effectif complet ».
Autres indicatifs
 interne ou stagiaire
indicatif « SMUR 5 TOULON » ;
 DSM
indicatif « DSM 83 » ;
 hélicoptère CHITS
indicatif « SPINAL 90 ».
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
34/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. II –5 / Engagement de l’IDE du SMUR Toulon
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Validé le :
15 décembre 2006
15 mai 2009
15 mai 2009
Par :
Par :
Par :
Dr Valliccioni– Dr Bécé
Dr Lambert – Dr Bécé
Dr Raymond
Procédure liée
« Engagement des SMUR Toulon » p. 29.
Transports infirmiers inter-hospitaliers (T2IH)
A partir d’une situation clairement identifiée, le médecin régulateur urgentiste décide d’un transport infirmier en accord avec le médecin en charge du patient.
Outre la gravité de la situation, la durée du transport doit être prise en compte dans la décision.
L’infirmier se munit du matériel requis : sac T2IH, scope, PSE, respirateur.
 moyens CHITS TIH en priorité entre 7 h et 19 h quelque soit le lieu de prise en charge et la destination :
 en limitant les dépassements éventuels d’horaire à 30 mn (soit 18h30 max.),
 le T2IH est alors prioritaire sur les autres transferts TIH du CHITS,
 ambulance privée sous convention en seconde intention,
 hélicoptère Spinal 90 sur décision du médecin régulateur.
Les convois d’ambulances sous la responsabilité d’un IDE seul sont formellement exclus.
Un transfert programmé ne sera différé au profit d’une intervention primaire que sur indication du médecin régulateur.
Le SMUR de Toulon ne peut réaliser qu’un seul T2IH à la fois.
L'infirmier informe le CRRA de :
 son départ du CH Font-Pré,
 son départ du lieu d’intervention,
 sa disponibilité au retour du transport.
Engagement d’un IDE seul en intervention primaire
Conditions
De façon exceptionnelle, le médecin régulateur ‘urgentiste’ peut engager un IDE seul sur le secteur du
SMUR Toulon si les conditions suivantes sont remplies :
 les autres moyens SMUR de Toulon et Hyères sont déjà engagés,
 aucun geste de réanimation n’est envisagé : la réponse reste de meilleure qualité qu'une ambulance
non médicalisée chez des patients instables.
Les protocoles IDE du SAMU 83 sont alors appliqués.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
35/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Accompagnement de l’IDE
L’IDE doit être secondé dans sa mission (guidage, port du matériel, rapatriement du véhicule…). Le
choix se porte, par ordre de préférence :
 sur un ambulancier du service,
 sur un aide-soignant disponible des urgences.
Véhicule
Le véhicule d’intervention est la VRM 4 (prioritairement) ou tout autre VRM disponible.
Protocoles
Les protocoles répondent aux situations que peut rencontrer l’IDE dans les cadres décrits ci-dessus.
L’application n’est possible qu’après prescription téléphonique du médecin régulateur en fonction des
éléments recueillis par l’infirmier.
Les protocoles figurent sur le réseau informatique accessible de tout poste de travail. Ils sont opposables
et doivent être connus de tous les IDE et de tous les médecins régulateurs.
Catégorie
Symptomatologie
Symptomatologie
Symptomatologie
Symptomatologie
Symptomatologie
Acte
Acte
Acte
Acte
Acte
Acte
Acte
Acte
Acte
Acte
Acte
Acte
Acte
Acte
Cardiologie
Cardiologie
Cardiologie
Cardiologie
Cardiologie
Endocrinologie
Endocrinologie
Gastro-entérologie
Urologie
Réanimation
Réanimation
Réanimation
Neurologie
Neurologie
Neurologie
Protocoles
Arrêt circulatoire chez l’adulte [ACR]
Dyspnée aiguë
Hypotension <100 mmHg (Hypovolémie adulte)
Coma
Douleur thoracique
Utilisation du défibrillateur semi-automatique
Ventilation et oxygénothérapie
Bilan clinique et paraclinique standard chez
Bilan clinique et paraclinique standard chez
Abord veineux périphérique
Réalisation d’un ECG
Analgésie
Surveillance d'une seringue auto-pousseuse
Antibiothérapie en urgence
Surveillance d’un patient intubé ou trachéotomisé
Surveillance d’un transport par voie routière
Surveillance d’un transport héliporté
Rapport d’intervention
Abord veineux d'exception chez l'adulte
Syndrome coronarien aigu ST (+)
Syndrome coronarien aigu ST (-)
Œdème aigu du poumon avec HTA
Embolie pulmonaire cruorique
Bloc auriculo-ventriculaire
Hypoglycémie chez l’adulte
Acidocétose diabétique chez l’adulte
Hémorragie digestive
Colique néphrétique
Choc anaphylactique
Transport pour prélèvement d’organe
Etats septiques
Accident vasculaire cérébral
Crise convulsive unique
Hémorragie sous-arachnoïdienne [HSA]
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
36/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Neurologie
Gynécologie – obstétrique
Gynécologie – obstétrique
Pédiatrie
Pédiatrie
Pneumologie
Pneumologie
Pneumologie
Traumatologie
Traumatologie
Traumatologie
Traumatologie
Traumatologie
Accident physique
Accident physique
Accident physique
Accident physique
Accident physique
Toxicologie
Toxicologie
Toxicologie
Hémorragie cérébrale
Menace d’accouchement prématuré
Accouchement inopiné
Soins au nouveau-né
Crise convulsive hyperthermique de l’enfant
Décompensation d’une insuffisance respiratoire
Crise d’asthme non compliquée
Pneumothorax
Etat de choc traumatique
Fracture fermée de la diaphyse fémorale
Traumatisme crânien non compliqué
Traumatisme vertébro-médullaire
Enseveli
Accident en plongée
Brûlure thermique
Electrisation
Noyade
Hypothermie accidentelle
Intoxication médicamenteuse
Intoxication par fumée et/ou CO
Risque de contamination NRBC
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
37/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. II –6 / Engagement des SMUR du Var
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Dernière validation le :
5 septembre 2004
28 novembre 2010
22 juillet 2009
Par :
Par :
Par :
Dr Raymond
Drs Masson, Bécé
Dr Raymond
Objectif
Engagement de moyens médicaux et paramédicaux pour les missions CCMU 3, 4 et 5, primaires, secondaires, après régulation médicale ou sur protocole (départ flash).
Les missions héliportées font l’objet d’une procédure spécifique.
Procédures liées
 « Engagement des moyens aériens » p. 42.
 « Choix de vecteur pour les transports médicalisés » p. 26.
Méthode
Le médecin du SMUR est averti selon une procédure définie par le chef de service des urgences (les
SMUR du département sont sous la responsabilité du médecin chef des urgences qui organise le tableau de garde et le mode de fonctionnement du service) :
 Hyères : ligne codée sur les urgences ;
 Brignoles : ligne codée sur les urgences ;
 Fréjus : ligne codée sur les urgences ;
 Draguignan : ligne codée sur les urgences ;
 St-Tropez : ligne codée sur les urgences.
Noter le nom du médecin qui intervient. Seul le nom du médecin intervenant apparaît dans la deuxième
fiche.
Le PARM transmet les coordonnées de l’intervention au médecin (adresse exacte, numéro de contreappel et coordonnées Planète [grand Toulon] pour le SMUR Toulon et Hyères) ainsi que le motif d’appel.
Le médecin régulateur ne doit pas obligatoirement être mis en relation avec le médecin du SMUR à
l’engagement sauf demande de l’un ou l’autre.
Interconnexion 15 – 18
Le CODIS est systématiquement informé de l’engagement d’un SMUR pour les interventions où les sapeurs pompiers sont concernés.
Elargissement des indications de médicalisation
Un SMUR sera engagé :
 de principe en cas de notion de victimes multiples (même légères) sur demande du COS validée par
l’officier du CODIS,
 de façon large en cas de notion de gravité à distance d’un centre hospitalier.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
38/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Vecteurs
SMUR Hyères
Généralités
La société d’ambulance sous convention (titulaire du marché ) est actuellement « Le Trèfle ».
Si une ambulance doit être engagée pour bilan rapide sans médicalisation initiale ou en prompt-secours
avant intervention du SMUR, on privilégiera la société sous convention. En cas d’indisponibilité dans les
délais requis, il sera fait appel à un autre vecteur qui effectuera le transport.
L’engagement d’un VSAV pour une action secouriste immédiate (« prompt-secours ») peut être indiqué
en fonction de la situation (cf. « Choix de vecteur pour les transports médicalisés » p. 26).
Les indisponibilités (absolues ou relatives) de la société sous convention doivent être tracées et transmises à l'adjoint des cadres (ACH).
SMUR 2
Le SMUR 2 Hyères est mis en place tous les ans du 14 juillet au 30 aout inclus.
 A la caserne de Bormes de 19h30 à 9h : il assure la couverture Le Rayol, Le Lavandou, Bormes, La
Londe, Les Salins, la vallée de Sauvebonne, Pierrefeu, Collobrières ainsi que toutes les missions héliportées (DZ : préférentielle CS Bormes).
 Au CH Hyères de 19h30 à 9h : deuxième départ sur le secteur du SMUR Hyères.
Autres SMUR du département
Les autres SMUR du département fonctionnent sous convention avec les moyens du SDIS ou des ambulances privées.
Equipes supplémentaires
SMUR Brignoles
Sur demande du SAMU, le service des urgences du centre hospitalier Jean Marcel de Brignoles peut
éventuellement mettre à disposition un médecin et du matériel de réanimation. La procédure interne
impose de vérifier la configuration (médecins disponibles, expérience, patients en attente…) et au besoin, de rappeler le SAMU pour confirmation. Un refus sera argumenté sur les bases de cette procédure.
Le SAMU trouve un véhicule et un conducteur.
SMUR Draguignan
ème
Le service des urgences du CH Draguignan peut mettre à disposition du SAMU une 2
en heures ouvrables.
équipe SMUR
SMUR Hyères
Le SMUR Hyères peut mobiliser une deuxième équipe en semaine entre 8h et 18h. Cette possibilité est
réduite les week-ends et fériés, bien qu’envisageable.
L’appréciation est laissée aux médecins du service des urgences.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
39/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Autres points
Responsabilité de la médicalisation
Le médecin du SMUR est seul décideur de la médicalisation du transport. Il peut confier aux secouristes
la surveillance d’une perfusion à bas débit, soluté inactif ou antalgique de niveau 1.
Jonction entre SMUR
Il sera évité de transférer d’une ambulance à une autre un patient présentant une pathologie aiguë.
Urgences vitales intrahospitalières des CH Brignoles
Les urgences vitales intrahospitalières des CH Hyères et Brignole (cas des lits d’hospitalisation en dehors de l’hôpital) peuvent nécessiter l’intervention du SMUR par activation interne. Le SAMU est informé
de l’engagement et de l’indisponibilité de l’équipe.
Référence
 Décret du 30 mai 1997 relatif aux conditions techniques auxquelles doivent satisfaire les centres hospitaliers pour être autorisés
à mettre en œuvre un SMUR
 Loi du 6 janvier 1986 relative à l’Aide Médicale Urgente et aux transports sanitaires
 Procédure « engagement de 2ème SMUR primaire », 23 janv. 2007, CH Brignoles
 Message interne SAMU 83 après information téléphonique du Dr Minguet – Urgences CH Draguignan, 26 nov. 2006
 Manuel « Chaîne de survie intra-hospitalière », 6 déc. 2006, CH Brignoles
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
40/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. II –7 / Engagement des SMUR des départements
limitrophes
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Validé le :
17 juillet 2007
17 juillet 2009
22 juillet 2009
Par :
Par :
Par :
Dr Bécé
Dr Bécé
Dr Raymond
Objectifs
Engager une équipe médicale sur une commune varoise rattachée à un SMUR d’un département limitrophe.
Méthode
Le SAMU 83 régule l’affaire et transmet la demande de SMUR au SAMU départemental concerné.
Pour le SAMU 13 (VRM d’Aubagne et La Ciotat), le PARM engage la VRM sans « contre-régulation »,
seul le motif de l’intervention est communiqué.
Les coordonnées Planète sont utilisées en priorité pour le secteur littoral urbanisé ; les coordonnées
DFCI pour la campagne.
Le médecin du SMUR transmet son bilan au SAMU 83 qui choisit la destination en fonction des éléments habituels : proximité, plateau technique, suivi habituel du patient.
Le SMUR rend compte de la fin d’intervention à son SAMU départemental.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
41/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. II –8 / Engagement des moyens aériens
Mises à jour
Créé le :
Dernière validation :
Dernière MAJ :
5 septembre 2004
30 décembre 2008
5 juillet 2010
Par :
Par :
Par :
Dr Raymond
Dr Raymond
Dr Bécé
Procédures liées
 « Engagement des SMUR Toulon » p. 29.

« Secours en mer p. 54.
Objectif
Engagement du moyen :
 en fonction de la mission et des disponibilités,
 en respectant les procédures propres à l’appareil et aux structures,
 après concertation entre le médecin régulateur et l’officier du CODIS dans le cas d’une intervention
primaire.
Indications de vecteur aérien
Sont pris en compte les éléments suivants.
Eléments techniques
 difficultés d’accès (treuillage ?),
 nécessité de personnels spécialisés (médecin SMUR / SP, GRIMP, sauvetage côtier, plongeur…),
 conditions météorologiques.
Le pilote est seul décideur de la faisabilité technique de la mission sans influence de la pathologie, de
son degré d’urgence et des solutions alternatives.
Intervention primaire
 Gain de temps pour atteindre la victime par rapport à un SMUR routier (attention : complément de
carburant ? transit DZ – victime ?).
 Evolutivité et nature de la pathologie (plateau spécifique éloigné, pathologies de filières).
 Epargne ou retour plus précoce du SMUR routier dans son secteur d’intervention.
 Renfort du SMUR local pour ramener directement le patient sur le centre dont il relève.
Intervention secondaire
 Nécessité d’un renfort immédiat sur un établissement non hospitalier.
 Thérapeutique urgente dans un centre éloigné.
 Gain de temps toutes séquences incluses, alternatives routières.
 Ratio temps de vol médicalisé / temps de vol total.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
42/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Hélicoptères sanitaires
Ces appareils sont sous l’autorité des SAMU respectifs.
Ils ne disposent pas de treuil.
Spinal 90 (SAMU 83)
Il est basé à l’hôpital Font-Pré. Il réalise des missions secondaires ou des missions primaires (sans
treuillage).
Il est médicalisé en priorité par le SMUR Toulon mais peut l’être également par tout médecin SMUR du
département.
En dehors de ses horaires de présence (intervention tôt le matin…), le pilote peut être joint sur le téléphone mobile dédié ou sur ses numéros personnels (domicile et mobile).
Hélicoptères régionaux des SAMU 13 et 06
Ils peuvent être sollicités pour le Var via leur SAMU respectif, pour les missions secondaires ou primaires.
Hélicoptères d’état
Coordination zonale des hélicoptères d’état
Elle est assurée au niveau de l’état-major de la zone de défense Sud [EMZD]. Le SAMU 83 y accède par
l’intermédiaire du CODIS 83.
Sécurité Civile
Dragon 83
Dragon 83 est un hélicoptère implanté actuellement à Fréjus.
Il est médicalisé par le SSSM 83 ou à défaut (notamment en dehors des heures de présence normale)
par tout médecin SMUR du département.
L’appareil est un Ecureuil ; il ne peut embarquer qu’un équipage restreint : pilote, mécanicien et médecin
(sans IDE).
Il assure :
 les secours médicalisés et spécialisés à personne,
 le commandement sur les feux de forêts (CODIS),
 éventuellement des transports sanitaires interhospitaliers urgents hors période à risque feux de forêts
si aucun appareil sanitaire n’est disponible (décision conjointe CODIS – CRRA 15).
Dragon 131, 132
Basés à Marignane (Bouches-du-Rhône).
Dragon 06
Basé à Cannes.
Marine Nationale
Ses aéronefs de la base aéro-navale de Hyères sont essentiellement destinés aux missions de secours
en mer, assurées par le SMUR Toulon, à défaut par le SMUR Hyères (liste d’aptitude).
Pour des raisons aérodynamiques, il est souvent demandé à l’équipage de rallier la base aéronavale
plutôt qu’un embarquement au CH Font-Pré.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
43/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Gendarmerie
Hélicoptère du GOLF HOTEL (basé à la BAN de Hyères) voire de la base de Digne-les-Bains (Alpes-deHaute-Provence) pour le nord du département.
Le GOLF HOTEL est médicalisé par le SMUR Hyères (en priorité la journée) ou par le SMUR Toulon (en
priorité la nuit ou si milieu périlleux). De façon générale, l’équipe médicale rallie la base aéro-navale de
Hyères.
L’hélicoptère de Digne-les-Bains est médicalisé par le SAMU 04.
Ils assurent les missions de type primaire et à titre exceptionnel les évacuations secondaires immédiates
nécessaires (après autorisation du COG sur demande motivée). Pour ces dernières, le PARM faxe la
fiche de régulation sans les renseignements médicaux (cf. annuaire).
Douanes
L’EC135 des douanes (dans l’enceinte de la BAN de Hyères, disposant d’un treuil) peut être sollicité (via
CODIS).
Autres
Armée de terre …
Modalités d’engagement : mission primaire à terre
Demande et décision concertée
La demande émane :
 soit des organes de régulation (CRRA 15) ou de commandement (CODIS 83),
 soit des secours déjà sur place (médecin SMUR ou commandant des opérations de secours [COS]).
La Décision fait l’objet d’une concertation entre le médecin régulateur du CRRA et l’officier du CODIS.
Les organes de coordination régionale sont secondairement avisés (COZ par CODIS).
Engagement concomitante d’un SMUR routier
On privilégiera largement l’engagement concomitant d’un SMUR routier :
 pour palier aux imprévus techniques, opérationnels (zone de poser ?), médicaux (pauvreté des éléments initiaux) ou météorologiques,
 pour optimiser la prise en charge médicale : équipage aéroporté restreint, prise en charge médicale
difficile, victimes multiples, choix final d’une évacuation routière…
Choix de l’appareil
Les missions incombent en priorité aux hélicoptères Spinal 90 et Dragon 83.
Spinal 90
Interventions sans treuillage à l’ouest du département (cf. liste des communes et carte) voire à l’est si
Dragon 83 est indisponible.
Dragon 83
 interventions avec treuillage dans tout le département,
 interventions sans treuillage à l’est du département (cf. carte) voire à l’ouest si Spinal 90 est indisponible.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
44/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Zone de poser
Déterminée par le COS sur place.
Liaisons radio
Les hélicoptères intervenant dans le département ou le traversant entrent en contact avec le CODIS pour leurs différents mouvements en indiquant les horaires d’arrivée à destination (aller et retour) :
 appareils civils sur la fréquence RIS 29,
 appareils militaires sur l’interconnexion tous services (canal 99 ou 00).
Le COS (indicatif « COS ‘ville d’intervention’ ») établit un contact direct avec le vecteur aérien.
Si besoin, le CRRA peut joindre le Spinal 90 en vol via le CODIS. Il peut éventuellement être demandé
au pilote de basculer sur la fréquence SSU 52.
La fin de mission fait également l’objet d’une information au CODIS.
Modalités d’engagement : mission secondaire
Les transports secondaires sont dévolus de principe aux aéronefs sanitaires : Spinal 90 ou appareil de la
région.
Cependant, un transport urgent pourra être confié à Dragon 83 en deuxième ressort voire à un autre
hélicoptère d’état en dernier ressort après avoir étudié toutes les autres potentialités, après sollicitation
du COZ ou du COM.
Le CODIS 83 est informé des transports secondaires réalisés par Spinal 90.
Modalités particulières
Mission primaire en mer
Cf. « Secours en mer » p. 54.
 le CROSS MED recherche et engage l’hélicoptère après régulation,
 le médecin régulateur valide la pertinence de la réponse.
Particularité des plans de secours
Les demandes de renforts doivent transiter par le CODIS si un plan de secours est déclenché (coordination – information réciproque).
L’engagement des hélicoptères sanitaires se fait selon les procédures habituelles. Le poser doit
s’effectuer en zone sécurisée, sur DZ prévue ou sur avis de l’officier air-sol.
Rôle du PARM
 se met en relation le cas échéant et sur indication du médecin régulateur avec le CODIS ou les SAMU
intervenants,
 s’assure de la sécurité des DZ hospitalières,
 s’assure que le CODIS sécurise les autres DZ,
 remplit une fiche pour le SMUR ou hélicoptère hors Toulon + une fiche SMUH Toulon.
Précision : si le pilote se trouve dans l’enceinte du CRRA au déclenchement de l’intervention, il prévient
lui-même la sécurité à partir d’un poste enregistré.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
45/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Sectorisation Spinal 90 / Dragon 83
Liste des communes
Adrets
Aiguines
Ampus
Arcs (Les)
Artignosc-sur-Verdon
Artigues
Aups
Bagnols-en-Forêt
Bandol
Bargème
Bargemon
Barjols
Bastide (La)
Baudinard-sur-Verdon
Bauduen
Beausset (Le)
Belgentier
Besse-sur-Issole
Bormes
Bourguet (Le)
Bras
Brenon
Brignoles
Brue-Auriac
Cabasse
Cadière (La)
Callas
Callian
Camps-la-source
Cannet des Maures (Le)
Carcès
Carnoules
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Spinal
90
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Spinal
90
Spinal
90
Dragon
83
Spinal
90
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Spinal
90
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Spinal
90
Evenos
Spinal 90
Revest (Le)
Spinal 90
Farlède (La)
Dragon 83
Rians
Dragon 83
Fayence
Dragon 83
Riboux
Spinal 90
Figanières
Dragon 83
Rocbaron
Spinal 90
Flassans-sur-Issole
Dragon 83
Roquebrune-sur-Argens
Dragon 83
Flayosc
Dragon 83
Roquebrussane (La)
Spinal 90
Forcalqueiret
Dragon 83
Roque-Esclapon (La)
Dragon 83
Fox-Amphoux
Dragon 83
Rougiers
Spinal 90
Fréjus
Dragon 83
Saint-Antonin
Dragon 83
Garde (La)
Spinal 90
Saint-Cyr
Spinal 90
Garde-Freinet (La)
Dragon 83
Sainte-Anastasie-sur-Issole
Dragon 83
Garéoult
Spinal 90
Sainte-Maxime
Dragon 83
Gassin
Dragon 83
Saint-Julien
Dragon 83
Ginasservis
Dragon 83
Saint-Mandrier
Spinal 90
Gonfaron
Dragon 83
Saint-Martin
Dragon 83
Grimaud
Dragon 83
Saint-Maximin
Dragon 83
Hyères
Spinal 90
Saint-Paul
Dragon 83
Lavandou (Le)
Spinal 90
Saint-Raphaël
Dragon 83
Londe (La)
Spinal 90
Saint-Tropez
Dragon 83
Lorgues
Dragon 83
Saint-Zacharie
Spinal 90
Luc (Le)
Dragon 83
Salernes
Dragon 83
Martre (La)
Dragon 83
Salles-sur-Verdon (Les)
Dragon 83
Mayons (Les)
Dragon 83
Sanary
Spinal 90
Mazaugues
Spinal 90
Seillans
Dragon 83
Méounes
Spinal 90
Seillons-Source-d'Argens
Dragon 83
Moissac-Bellevue
Dragon 83
Seyne (La)
Spinal 90
Môle (La)
Dragon 83
Signes
Spinal 90
Mons
Dragon 83
Sillans-La-Cascade
Dragon 83
Montauroux
Dragon 83
Six-Fours
Spinal 90
Montferrat
Dragon 83
Sollies-Pont
Spinal 90
Montfort-sur-Argens
Dragon 83
Sollies-Toucas
Spinal 90
Montmeyan
Dragon 83
Sollies-Ville
Spinal 90
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
46/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Carqueiranne
Castellet (Le)
Cavalaire
Celle (La)
Châteaudouble
Châteauvert
Châteauvieux
Claviers
Cogolin
Collobrières
Comps-sur-Artuby
Correns
Cotignac
Crau (La)
Croix-Valmer (La)
Cuers
Draguignan
Entrecasteaux
Esparron
Spinal
90
Spinal
90
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Spinal
90
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Spinal
90
Dragon
83
Spinal
90
Dragon
83
Dragon
83
Dragon
83
Motte (La)
Dragon 83
Tanneron
Dragon 83
Muy (Le)
Dragon 83
Taradeau
Dragon 83
Nans-les-Pins
Spinal 90
Tavernes
Dragon 83
Néoules
Spinal 90
Thoronet (Le)
Dragon 83
Ollières
Dragon 83
Toulon
Spinal 90
Ollioules
Spinal 90
Tourrettes
Dragon 83
Pierrefeu
Spinal 90
Tourtour
Dragon 83
Pignans
Dragon 83
Tourves
Dragon 83
Plan d'Aups
Spinal 90
Trans-en-Provence
Dragon 83
Plan-de-la-Tour
Dragon 83
Trigance
Dragon 83
Pontevès
Dragon 83
Val (Le)
Dragon 83
Pourcieux
Dragon 83
Valette (La)
Spinal 90
Pourrières
Dragon 83
Varages
Dragon 83
Pradet (Le)
Spinal 90
Verdière (La)
Dragon 83
Puget-sur-Argens
Dragon 83
Vérignon
Dragon 83
Puget-Ville
Spinal 90
Vidauban
Dragon 83
Ramatuelle
Dragon 83
Villecroze
Dragon 83
Rayol-Canadel (Le)
Spinal 90
Vinon-sur-Verdon
Dragon 83
Régusse
Dragon 83
Vins-sur-Caramy
Dragon 83
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
47/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Carte du département
Références
 Projet d’ordre zonal d’engagement des hélicoptères concourant aux missions de sécurité civile.
 Note de service DDSIS Var du 18 juillet 2007 portant sur les missions et modalités d’engagement des moyens sanitaires héliportés dans le département du Var.
 Réunion SDIS 83 – SAMU 83 du 7 avril 2009 concernant la mise en place de l’hélicoptère « Dragon 83 ».
 Lettre du Dr Burckel (SAMU 04) du 1 avril 2010.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
48/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. II –9 / Missions primaires pédiatriques
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Validé le :
29 novembre 2006
18 novembre 2008
30 décembre 2008
Par :
Par :
Par :
Dr Lambert – Dr Raymond – Dr Bécé
Dr Bécé
Dr Raymond – Dr Lambert
Procédure liée
« Accouchement inopiné à domicile » p. 95.
Préambule
Pour les missions secondaires néo-natales, se référer à la procédure « Transports périnataux et néonataux » p. 99.
Le SMUR 3 est engagé en priorité.
ème
Le médecin régulateur a la possibilité d’engager un 2
SMUR en renfort pour des interventions CCMU
4 ou 5 des enfants de moins de 6 ans.
Missions proposées aux pédiatres
 accouchements à domicile (« Accouchement inopiné à domicile » p. 95) :
 dystociques,
 gémellarité,
 terme < 35 SA, poids < 1 800 g,
 liquide amniotique méconial,
 détresses vitales (CCMU 5) de l’enfant de 0 à 6 mois.
Le pédiatre accepte ou refuse la mission en fonction de sa disponibilité et de la situation estimée sur
place.
Contact et engagement
Pédiatre de garde en néonatalogie : bip 9009.
Le pédiatre peut être engagé avec la première équipe (si disponible immédiatement) ou véhiculé en
deuxième intention.
Accouchement et renfort médical
Renfort éventuel d’un SMUR, d’un pédiatre et/ou d’une sage femme : cf. « Accouchement inopiné à
domicile » p. 95.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
49/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. II –10 / Transfusion sanguine en intervention
primaire
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Validé le :
23 juillet 2008
18 novembre 2008
30 décembre 2008
Par :
Par :
Par :
Dr Castelein
Dr Bécé
Dr Raymond – Dr Charmant (EFS)
Préambule
Cette procédure concerne la mise à disposition par l’EFS Toulon de culots globulaires pour une urgence
vitale absolue en intervention primaire.
Activation de la procédure TRANSFUSION
La procédure est activée par le médecin régulateur.
Demande à l’EFS
Demande de culots globulaires en extrême urgence. Postes 6381, 5883, 5884 ou 5885.
Si l’identité complète est connue, la communiquer.
Prévenir l’EFS de l’arrivée d’un membre de l’équipe.
®
Temps nécessaire au conditionnement (pains de glace, culots, scellement de la Tarabox ) : 3 – 4 mn.
Bip de l’équipe SMUR
 6666 (transfusion / SMUR routier),
 9696 (transfusion / SMUR héliporté),
Déléguer à l’EFS le premier membre de l’équipe SMUR arrivé en régulation pour réquisitionner la Tara®
box .
Rédaction de l’ordonnance par le médecin régulateur
Ordonnance pour 3 culots globulaires (ordonnance de produits sanguins labiles [PSL] dans le porte
document beige sur les casiers PARM) :
 remplir seulement 4 cases (prescripteur, patient si connu, date de prescription, quantité souhaité : max
3),
 vérifier que la case « Urgence Vitale Immédiate » est cochée.
Contenu de la Tarabox®
Boîte de transport grise et scellée :
 3 culots globulaires,
 3 transfuseurs CGR,
 3 cartes de contrôle,
 1 traceur thermique,
 l’ordonnance du régulateur (2 feuillets colorés, le blanc et le bleu restent à l’EFS),
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
50/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
 1 Fiche de délivrance (blanche),
 1 sachet absorbeur,
 2 sachets EFS pour les 3 tubes mauves de détermination sanguine (2+1).
Modalités de la transfusion
 Prélever les 3 tubes mauves des deux déterminations avant la transfusion et les mettre dans la
Tarabox® (après les groupages deviennent impossibles).
 Contrôle ultime. Il ne doit y avoir aucun agrégat pour la poche (groupe O Rhésus NEG).
Après la transfusion ou l’intervention
Documents
Ordonnance de PSL [Médecin]
 feuillets blanc et bleu pour l’EFS,
 feuillet jaune pour dossier SAMU 83,
 feuillet rose pour dossier patient = service receveur.
3 cartes de contrôle ultime [IDE]
A laisser dans le dossier patient (service receveur).
Fiche de délivrance (blanche) [IDE]
®
Coller les étiquettes et la laisser dans la Tarabox .
Dossier SAMU 83 et fiche jaune de transfusion
A laisser dans la case courrier du Dr Castelein (traçabilité, statistiques).
®
Tarabox
Non descellée
®
Le médecin ramène la Tarabox à l’EFS avec :
 le traceur thermique !!
 3 tubes de détermination à identifier et répartir dans les deux sachets EFS,
 les documents :
 la fiche de délivrance blanche avec les étiquettes des culots transfusés,
 les 2 feuillets de l’ordonnance de PSL (blanc et le bleu),
 signer à l’EFS la fiche de prescription d’examen d’immuno-hématologie sur place.
Descellée
Laisser les culots non transfusés au service receveur en notant l’heure de la rupture de la chaîne du
®
froid sur les poches (heure d’ouverture de la Tarabox ).
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
51/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Pour Mémoire :
 Les culots globulaires doivent être transfusés dans les 6h à partir de la rupture de la chaîne du froid
(4°C),
 Prix Tarabox® : 60 € ;
 Prix culot globulaire : 190 € ;
 Prix traceur : 40€.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
52/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chapitre III : Procédures par sites
géographiques
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
53/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. III –1 / Secours en mer
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Validé le :
5 septembre 2004
18 novembre 2008
30 décembre 2008
Par :
Par :
Par :
Dr Raymond
Dr Bécé
Dr Raymond
Objectif
 assurer le secours en mer,
 assurer la réception et l’orientation à terre.
Procédure liée
Accidents de plongée p. 61.
Responsabilités
Les missions en mer sont sous l’autorité du préfet maritime.
L’accueil à terre se fait sous l’autorité du préfet du département.
Le SCMM (SAMU de Coordination Médicale Maritime) pour la Méditerranéenne est :
 le SAMU 83 pour la façade continentale méditerranéenne (eaux territoriales françaises de sud Sardaigne à Baléares, hors Corse),
 le SAMU 2A Ajaccio pour la Corse.
Le CCMM (Centre de Consultation Médicale Maritime) est implanté au SAMU 31 à Toulouse.
Le CROSS (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage) de référence pour la Méditerranée est le CROSS Méd. (fort Ste Marguerite – la Garde et le centre secondaire d’Ajaccio).
Vecteurs
 aériens (cf. Engagement des moyens aériens p. 42),
 nautiques (sapeurs-pompiers, sauveteurs des plages, bateau-taxi, SNSM),
 terrestres (VSAV, ambulances).
La décision est conjointe CROSS / CRRA via CODIS le cas échéant.
Transmission de l’alerte
 au CROSS Méd. par le canal 16 de la VHF Marine ou le numéro 1616 par téléphone mobile,
 parfois au CODIS ou au SAMU du département directement par les téléphones mobiles (15, 18,
112…).
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
54/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Régulation
Toute régulation se fait en conférence avec l’appelant et le CROSS,
L’organisme régulateur est :
 le SCMM pour les accidents de plongée,
 le CCMM pour toute autre demande en mer.
Engagement des moyens
Après régulation médicale, le moyen d’évacuation est décidé par le CROSS en accord avec le SCMM.
Le SCMM :
 planifie la partie médicale en mer et à terre,
 mandate l’équipe médicale au besoin en sollicitant le SAMU départemental côtier compétent,
 coordonne les moyens à terre via le SAMU du département receveur,
 informe le CROSS Méd. de la destination.
Liste des médecins SAR
La liste des médecins du SAMU 83 assurant les missions la nuit et les jours fériés est affichée en salle
de régulation. Ils sont contactés par le PARM par ordre d’appel sur la liste.
Le médecin concerné doit être contacté précocement pour organiser la mission avec le médecin régulateur.
En heures ouvrables, en fonction du type de mission (urgence au déclenchement, durée, difficulté…), le
choix est à l’appréciation du médecin régulateur : médecin en poste ou disponible à son domicile, prioritairement celui d’astreinte.
Particularités
Accidents (hors plongée) dans la bande des 300 m
Ils sont sous la responsabilité des SAMU départementaux. Le CROSS MED doit être informé s’il ne
l’était préalablement.
Victime sur un bateau à quai
Hors compétences du CROSS MED mais ce dernier doit être informé.
Secours à naufragés
L’interface terre – mer est assurée par la mise en place d’un PC au CROSS ou se rendent un médecin
SAR et un PARM du SAMU 83 (coordination et conseil médical) avec le PC Mobile en support logistique
et matériel.
Engagement d’un moyen maritime
Tout engagement d’un moyen maritime, y compris pour les îles (bateau-taxi, SNSM) passe par le
CROSS Méd.
Références
 article 11 du décret du 2 mai 1988 « organisation des secours, recherche et sauvetage des personnes en détresse en mer »,
 protocole d’accord 2006 CCMM – CROSS Méd. – SAMU 83 – SAMU 2A
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
55/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. III –2 / Appels émanant des centres
pénitentiaires
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ :
Dernière validation :
5 septembre 2004
1er janvier 2011
2 janvier 2011
Par :
Par :
Par :
Dr Raymond
Dr Bécé
Dr Raymond
Objectif
Réguler les appels à caractère médical émanant des centres pénitentiaires de Draguignan et la Farlède.
Avertissement
Les centres pénitenciers dépendent directement des centres hospitaliers. Les appels émanant de l’une
de ces structures doivent être régulés par le médecin hospitalier « urgentiste ».
Réponses possibles
 conseil médical,
 visite,
 EVASAN,
 EVAMED.
Moyens disponibles
 SOS Médecins pour la commune de la Farlède,
 SMUR de rattachement,
 ambulance privée,
 VSAV.
Accès en dehors des heures ouvrables aux dossiers médicaux et à la
pharmacie au centre pénitentiaire de La Farlède
Accès aux dossiers médicaux
Les dossiers médicaux sont accessibles aux seuls médecins (armoire à cadenas, code : 8825). Ils sont
classés par ordre alphabétique. Certains sont rangés dans le placard (bas) de la salle de soins en vue
de l’activité du lendemain.
Il appartient au médecin urgentiste (SOS Médecins / SMUR) de replacer le dossier afin de préserver la
confidentialité des documents médicaux.
Ouverture du local pharmacie
Les mêmes dispositions sont prévues, les clefs sont déposées dans l’armoire n°1 (dans une boîte identifiée au bas de l’armoire).
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
56/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Confidentialité, sécurité et continuité des soins
Le médecin urgentiste doit :
 Renseigner les items suivants :
 identité du patient,
 date et heure de l’intervention, nature des évènements médicaux,
 identité et n° de téléphone du médecin,
 produits ou médicaments prélevés sur la dotation pharmacie.
 Déposer ce document sous enveloppe scellée, en évidence sur le bureau infirmier.
Références
 Procédure du 10 12 2010 UCSA – Toulon, Dr L. Pernice.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
57/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. III –3 / Urgences sur un site militaire
Mises à jour
Créé le :
Validé le :
15 décembre 2006
17 janvier 2007
Par :
Par :
Dr Bécé
Drs Arzalier, Raymond
Avertissement
 certains sites militaires ne disposent pas d’équipes mobiles, premiers secours ou équipes médicales,
ni parfois de permanence de soins,
 les centres médicaux ne peuvent pas tous assurer une surveillance ou un traitement rapprochés de
patients mêmes simples,
 les vecteurs militaires non médicalisés, souvent peu ergonomiques et inconfortables, sont parfois
réservés aux accidents du travail,
 la pratique de la médecine d’urgence est diverse parmi les équipes médicales.
Conséquences
Le SAMU doit pouvoir répondre à toute demande, régulation ou intervention, de la part d’un interlocuteur
d’un site militaire.
Il est rappelé la nécessité d’assurer la liberté d’entrée et de circulation aux intervenants (notamment
SOS Médecins), au besoin sous escorte.
En cas d’intervention d’un hélicoptère civil :
 les équipes sur place effectuent les demandes réglementaires d’autorisation, l’urgence primera toutefois sur la confirmation de l’autorisation.
 il sera rappelé la nécessité de sécurisation de la zone de poser.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
58/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. III –4 / Evacuation sanitaire à partir des îles
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Validé le :
14 mars 2006
4 juin 2008
6 juin 2008
Par :
Par :
Par :
Dr Bécé
Dr Bécé
Dr Raymond
Avertissement
Les coordonnées téléphoniques peuvent être consultées dans l’annuaire PARM (version informatique ou
imprimée) ou dans le logiciel 4D.
La réception peut être assurée par un VSAV ou une ambulance.
Evacuation sanitaire de l’île des Embiez
Correspondants
Il n’y a plus de médecin de l'île. Contacter la capitainerie.
Vecteurs
 vedette,
 navette régulière,
 hélicoptère.
Evacuation sanitaire de l’île de Porquerolles (commune de Hyères)
Moyens :
 navette régulière,
 bateau taxi,
 vedette d'intervention rapide (VIR CS Hyères) par le CSP Hyères ou le CS Porquerolles,
 vedette SNSM par le CROSS Méd.,
 hélico gendarmerie Golf Hôtel,
 le médecin de l'île (Dr Philippe Lenzt) peut être contacté.
Evacuation sanitaire à partir des autres îles
 Bendor (commune de Bandol),
 Port-Cros (commune de Hyères),
 Le Levant (commune de Hyères).
Se référer aux annuaires en salle CRRA15.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
59/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chapitre IV : Procédures par pathologies
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
60/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. IV –1 / Accidents de plongée
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Validé le :
5 septembre 2004
8 mai 2010
26 avril 2010
par :
par :
par :
Dr Raymond
Dr Bécé
Dr Raymond
Objectif
 assurer le secours aux accidents liés à la plongée sous-marine,
 assurer la réception et l’orientation à terre.
Procédure liée
Procédure « Secours en mer » p. 54.
Avertissement
La régulation des accidents de plongée est du ressort du SCMM.
La responsabilité générale des opérations d’intervention relatives aux accidents de plongée sous-marine
incombe au Préfet maritime.
En rade de Marseille, le SAMU 13 sera tenu au courant de l’affaire.
Définitions
« Incident » de plongée
Erreur de procédure (vitesse de remontée anormale, paliers non respectés) sans symptôme.
« Accident » de plongée
Défini par la présence de symptômes au cours ou au décours de la plongée, sans lien obligatoire avec
une erreur de procédure.
Caisson de recompression
Le caisson territorialement compétent est mis en alerte par le SCMM avant toute décision d’évacuation.
Sur Toulon, le seul caisson hyperbare désormais existant se situe à l’hôpital Ste-Anne.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
61/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Vecteurs et médicalisation
Hélitreuillage
Il est important de limiter les transferts de charges en limitant le nombre de vecteurs, donc favoriser les
hélitreuillage en mer, y compris près du port si besoin (d’autant qu’il n’existe pas de DZ sur le port et que
l’embarcation n’est pas manouvrante).
Indication de médicalisation
La médicalisation est principalement indiquée pour :
 les détresses vitales,
 les pathologies à forte évolutivité : surpression pulmonaire, accident neurologique central, noyade…
Les autres accidents peuvent relever d’un transport non médicalisé, d’autant qu’ils ont bénéficié du traitement initial (réhydratation + oxygène + aspirine). Les hélicoptères de la Marine Nationale disposent
d’oxygène médical.
Solutions proposées en fonction des situations
Evacuation aérienne non médicalisée immédiate
 erreur de procédure,
 accident de désaturation bénin : cutané, ostéo-articulaire, monoplégie.
Soins médicaux sur place puis évacuation par voie aérienne ou terrestre
 barotraumatisme pulmonaire,
 accidents médicaux graves (asthme, noyade, syncope, douleur thoracique).
Evacuation aérienne médicalisée immédiate
Accidents graves de désaturation : paraplégie, vertiges, troubles de la conscience.
Evacuation par voie terrestre
 barotraumatisme bénin : auriculaire, sinusien ;
 accident médical bénin.
Fiche de recueil des éléments de l’alarme
Cf. page suivante.
La fiche reçue du CROSS est faxée au caisson receveur.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
62/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Caissons hyperbares de la façade méditerranéenne
 Toulon, hôpital d’instruction des armées Ste-Anne (via SAU) tél. 04 83 16 20 16.
 Ajaccio, centre hospitalier de la miséricorde : tél. 04 95 29 91 93 / 63 19.
 Nice, hopital Pasteur : tél. 04 92 03 77 72.
 Marseille :
 Hôpital Salvator, 04 91 74 49 96.
 Clinique Valmante, tél. 04 91 17 19 61 (04 91 17 18 19 le week-end).
 Clinique Clairval, tél 04 91 17 12 30 (le week-end par le standard 08 26 66 69 68).
 Perpignan, Clinique St-Pierre, Tél. 04 68 56 26 14, 04 68 56 28 28.
Rappels médicaux : types d’accidents
Accidents de désaturation (ou « maladie de désaturation »)
Cascade pathologique tissulaire liée à la formation de bulles vasculaires (artérielles ou veineuses) ou
tissulaires et l’ischémie locale qui en découle.
L’urgence est à la recompression en chambre hyperbare.
Cutanés
 « puces » : prurit sans lésion visible ;
 « moutons » : modification de la coloration cutanée.
« Bends »
Crise douloureuse ostéo-articulaire pouvant faire le lit d’une ostéo-nécrose.
Labyrintho-vestibulaires
Crise vertigineuse avec nausées et vomissements.
Atteinte neurologique d’origine médullaire
Tableaux variables, souvent moins francs qu’une atteinte traumatique.
Atteinte neurologique d’origine cérébrale
Tableaux variables : déficit localisé, hémiplégie, troubles sensoriels (éblouissements…), troubles de la
conscience, coma…
Barotraumatismes
Symptomatologie liée à la dilatation lors de la remontée des cavités contenant de l’air sous pression.
Estomac
Rare. Distension voire rupture.
Oreille
De l’otalgie simple à la perforation tympanique et au « coup-de-piston » labyrinthique.
Sinus
Douleur, extériorisation de sang.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
63/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Poumon
De la distension simple à la surpression gravissime avec aéro-embolisme cérébral majeur : troubles de
la conscience, perte de connaissance, convulsions, déficits localisés, hémiplégie….
L’urgence est aux soins sur place (réanimation, drains thoraciques) puis à la recompression.
Accidents médicaux
L’urgence est aux soins médicaux sur place.
 noyades,
 hypoglycémie,
 SCA,
 syncope thermo-différentielle,
 animaux et flore : piqure, morsure…
Accidents toxiques
L’urgence est aux soins médicaux sur place.
 crise convulsive hyperoxique (plongée profonde, mélanges enrichis en oxygène…),
 narcose à l’azote au-delà de 40 m : ivresse, hilarité, hallucinations, troubles de la décision…
 syndrome nerveux des hautes pressions (150 – 400 m) : tremblements, dysmétrie, somnolence…
Références




Article 11 du décret du 2 mai 1988 « organisation des secours, recherche et sauvetage des personnes en détresse en mer ».
Instruction N° 978 du 15 octobre 1992 sur les accidents de plongées.
Accord de partenariat CROSS MED – SCMM 83 du 8 aout 2007
Protocole d’accord 2006 CCMM – CROSS Méd. – SAMU 83 – SAMU 2A.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
64/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
65/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. IV –2 / Etat de mort apparente : indications de
recours à la permanence de soins
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ :
Dernière validation :
28 septembre 2005
28 novembre 2010
1er décembre 2010
Par :
Par :
Par :
Dr Bécé
Drs Masson, Bécé
Dr Raymond
Objectif
Non engagement ou désengagement du SMUR et recours à la permanence des soins lors d’un décès
certain avec réanimation illusoire.
Situations
Le SMUR n’est pas engagé ou est désengagé dans les situations suivantes.
Le malaise n’a pas eu lieu devant les témoins, patient présentant des signes objectifs
de mort
Signes objectifs de mort : raideur cadavérique, lividités, décapitation…
 appel d’un intervenant professionnel,
 appel d’un proche si celui-ci comprend et accepte la situation (vérifier le lien de parenté).
Etat de mort apparente, ambulance ou VSAV sur place
 pas de réanimation cardio-pulmonaire pendant au moins 10 mn,
 pas de cause asphyxique, absence d’hypothermie,
 > 75 ans ou pathologie à pronostic vital compromis à court terme (<12 mois),
 rythme non "choquable" au DSA,
 mydriase bilatérale aréactive.
Exceptions
 doute,
 incompréhension de la famille ou de l ‘entourage,
 mort violente, voie publique,
 enfant, mort subite du nourrisson.
Avertissement
La décision de l’arrêt d’une réanimation sera prise par le médecin régulateur après entretien téléphonique avec la famille ou un proche sur place. Toute réticence de ces derniers doit entraîner une intervention médicale immédiate.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
66/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Un obstacle médico-légal ne doit pas empêcher la rédaction du certificat de décès par le médecin sur
place. Ce certificat doit être rédigé dans les 24 heures suivant le décès.
Il est conseillé à l’entourage d’arrêter les chauffages et d’aérer les pièces en cas d’arrivée différée du
médecin de permanence.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
67/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. IV –3 / Accidents vasculaires cérébraux
Mises à jour
Créé le :
Dernière validation :
Dernière MAJ :
5 septembre 2004
1er décembre 2010
24 novembre 2010
Par :
Par :
Par :
Dr Raymond
Dr Raymond
Drs Masson, Bécé
Définition
Un accident vasculaire cérébral (AVC ; parfois appelé « attaque cérébrale » ou anciennement attaque
d'apoplexie), est un déficit neurologique soudain d'origine vasculaire (caillot dans un vaisseau ou hémorragie).
Objectif
Identifier les patients et orienter de façon pertinente : accès à une unité neuro-vasculaire (UNV), nécessité d’un traitement spécifique…
Méthode et points importants
Le PARM recueille les éléments habituels.
La régulation des AVC est du ressort des médecins hospitaliers « urgentistes ».
Privilégier la rapidité : ambulance 15 le plus souvent possible.
La décision de prise en charge dans la structure contactée et de mise en route de l’éventuelle procédure
« thrombolyse » est du ressort du neurologue dès la phase de régulation pour les patients relevant de
l’UNV.
La conférence à trois entre les intervenants de terrain, le régulateur et le neurologue sera systématiquement privilégiée.
Sont absolument essentiels :
 l’heure exacte du début,
 l’identité du patient,
 ses antécédents et traitements en cours :
 demander que l’ordonnance ou la famille accompagne le patient jusqu’au contact avec le neurologue, un patient aphasique ou confus aura du mal à répondre…
 en cas de stent coronarien dont certains types contre-indiquent l’imagerie par résonance magnétique, faire acheminer la carte d’identification du produit.
Eligibilité à la thrombolyse
Thrombolyse intraveineuse
L’éligibilité à la thrombolyse est fonction :
 de la symptomatologie,
 des contre-indications éventuelles,
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
68/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
 du délai avant traitement, à partir des premiers symptômes, séquence d’imagerie incluse. Elle peut
être proposée (le plus précocement possible) :
 jusqu’à 4h30 avant 80 ans,
 jusqu’à 3h après 80 ans.
Le médecin régulateur se réfère au score NIHSS.
Même non éligible à la thrombolyse, un patient sera préférentiellement orienté vers l’UNV de son secteur, le CH Font-Pré ou l’HIA Ste-Anne pour le secteur TPM.
Thrombolyse par voie intra-artérielle
Des décisions de thrombolyse par voie intra-artérielle peuvent être prises au cas par cas, après concertation entre neurologues vasculaires et neuroradiologues :
 jusqu’à 6 h pour les occlusions de l’artère cérébrale moyenne,
 voire au-delà de 6 h pour les occlusions du tronc basilaire du fait de leur gravité extrême (hors AMM –
accord professionnel).
Unités neuro-vasculaires et patients éligibles à une thrombolyse
Pour le Var, deux structures toulonnaises se partagent l’astreinte une semaine sur deux : le CH Font-Pré
et l’HIA Ste-Anne.
Procédure CHITS, hôpital Font-Pré
12 lits sont dédiés et 1 à 2 lits pour la thrombolyse en USIC.
 joindre au plus tôt le neurologue qui validera la faisabilité et assure la disponibilité du lit en USC cardio (poste 6253),
 bip neuro-vasculaire 7220 en heures ouvrables,
 téléphone mobile hors heures ouvrables (astreinte à domicile),
 avertir au plus tôt le manipulateur (astreinte à domicile) qui contactera le radiologue :
 poste 6040 en heures ouvrables (7 – 21h les lundi, jeudi et vendredi ; 7 – 19h les mardi et
mercredi),
 ou astreinte hors heures ouvrables tél. 06 24 74 00 49 ;
 orienter vers la salle d’accueil des urgences vitales (SAUV : alerter précocement IAO et médecin) du
service des urgences qui amènera le patient en IRM.
Procédure HIA Ste Anne - Toulon
 joindre le neurologue d’astreinte (tél. 06 14 04 32 35), qui valide l’indication de l’IRM et l’admission,
 annoncer le patient aux urgences.
De façon générale, le patient sera confié aux équipes hospitalières directement à la console IRM.
Nice
CHU St-Roch (tél. 04 92 03 27 39 – Dr Mahagne).
Marseille
Passer préférentiellement par le SAMU 13.
On peut également contacter le service du Pr Nicoli (CHU Timone) : 04 91 38 59 32 / 06 07 79 22 36.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
69/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Score NIHSS simplifié
0
1
2
3
niveau de conscience
vigilance normale
éveil facile par des
simulations mineures
obnubilé ou
nécessite des
stimulations
répétées
questions : mois
en cours, âge
2 réponses
correctes
1 réponse correcte
aucune
commandes :
yeux / main
2 taches correctes
1 tache correcte
aucune
oculomotricité
horizontale
normal
paralysie partielle
déviation forcée
ou paralysie
complète
champ visuel
normal
hémianopsie partielle
hémianopsie
totale
double hémianopsie
paralysie faciale
aucune
mineure
partielle (hémiface inférieure)
complète d’un ou
2 côtés
motricité MSG
(45° 10 s)
pas de chute
chute sans heurter
le lit
heurte le lit
aucun effort
possible
motricité MSD
idem
motricité MIG
(tendues 30° 5
s)
idem
motricité MID
idem
ataxie
absente
1 membre
2membres
sensibilité
normale
hypoesthésie
modérée
anesthésie
langage
normal
aphasie modérée
(pas de limitation)
aphasie sévère
dysarthrie
aucune
modérée
sévère : incompréhensible ou
mutisme
extinction et
négligence
aucune
visuelle, tactile,
auditive ou personnelle
sévère dans
plusieurs modalités sensorielles
4
réponse réflexe
ou aréactif
aucun mouvement
pas de langage
utile, mutisme
Contre-indications à la thrombolyse
Ne sont pas éligibles à la thrombolyse :
 les comas,
 les AVC du petit matin et tous ceux dont l’heure de début des symptômes est incertaine.
Antécédents et événements récents
 AVC ischémique < 3 mois,
 antécédent AVC hémorragique,
 infarctus du myocarde < 3 mois,
 hémorragie gastro-intestinale ou urinaire < 21 j,
 acte chirurgical majeur < 14 j,
 ponction artérielle dans un site non compressible < 7 j.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
70/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Clinique
 déficit neurologique mineur (score NIHSS < 7) et/ou symptômes s’améliorant rapidement,
 AVC jugé sévère cliniquement (par exemple NIHSS > 20 pour un accident sylvien de l’hémisphère
non dominant voire 23 pour un accident sylvien de l’hémisphère dominant : hémiplégie droite et aphasie) et/ou par imagerie,
 crises convulsives au début de l’AVC,
 saignement actif ou traumatisme aigu (fracture) à l’examen.
Traitements
 administration d’héparine < 48 h et tests de coagulation dépassant la normale,
 traitement anticoagulant oral avec INR > 1,5 ;
 association clopidogrel + aspirine (contre-indication propre à l’HIA Ste Anne).
Biologie
3
 plaquettes < 100 000/mm ,
 glycémie < 50 ou > 400 mg/dl.
Imagerie
 infarctus multilobaire,
 hypodensité > 1/3 hémisphère cérébral.
Références
 Prise en charge de l’accident vasculaire cérébral chez l’adulte et l’enfant par le réanimateur (nouveauné exclu), (hémorragie méningée exclue). Recommandations formalisées d’experts sous l’égide de la
Société de réanimation de langue française, Réanimation (2010).
 Accident vasculaire cérébral : prise en charge précoce (alerte, phase préhospitalière, phase hospitalière initiale, indications de la thrombolyse). Recommandations de bonne pratique, HAS, mai 2009.
 Circulaire DHOS/DGS/DGAS/571 du 3 novembre 2003 relative à la prise en charge des accidents
vasculaires cérébraux.
 European stroke initiative (EUSI) recommendation for stroke management.
 Procédures CHITS ‘imagerie médicale’ et ‘pôle neuro-cardiovasculaire’ du 4 septembre 2007.
 Convention spécialisée en neurologie urgente entre l’HIA Ste-Anne et le CHITS, 15 septembre 2006.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
71/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. IV –4 / Brûlés, orientation
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Validé le :
5 septembre 2004
27 septembre 2005
1er janvier 2005
Par :
Par :
Par :
Dr Raymond
Drs Raymond, Bécé
Drs Arzalier, Raymond
Objectif
Adresser les brûlés dans les services adapté à leur prise en charge.
Avertissement
En fonction de l’origine des brûlures il peut être nécessaire de disposer d’un plateau technique pluridisciplinaire avec, entre autres, un caisson hyperbare en cas d’intoxication aux CO.
Seul le service de réanimation du HIA Sainte–Anne est compétent dans le département du Var.
Les enfants brûlés dirigés vers Marseille, le seront préférentiellement vers le CHU Nord ; à défaut le
CHU Timone.
Méthode
Le PARM crée une fiche.
Le Centre 15 contacte systématiquement le service de réanimation polyvalente de l’HIA qui accueille
tous les patients du secteur de Toulon (adultes et enfants), même en l’absence de place, pour une évaluation et une mise en condition.
Le SAMU 83 recherche une place après l’avis spécialisé, même pour les patients relevant d’une hospitalisation simple.
A titre exceptionnel et si un moyen aérien est immédiatement disponible un brûlé peut être évacué directement sur un Centre hors département.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
72/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. IV –5 / Traumatismes graves du rachis
Mises à jour
Créé le :
Validé le :
3 mars 2006
3 mars 2006
Par :
Par :
Drs Raymond, Bécé
Drs Arzalier, Raymond
Objectif
Garantir une orientation optimale des traumatisés rachidiens graves du secteur TPM.
Méthode
Patients pris en charge par le SAMU sur la voie publique
Patients suspects de lésions traumatiques du rachis :
 Avec signes cliniques neurologiques : prioritairement proposés aux urgences de l’HIA Ste-Anne qui
rechercheront l’accord du neurochirurgien.
 Sans signes neurologiques : prioritairement proposés aux urgences du CH Font-Pré.
Patients déjà présents au SAU Font-Pré
Patients porteurs d’une lésion traumatique documentée du rachis et devant bénéficier d’un geste de
neurochirurgie après avis du chirurgien orthopédiste de Font-Pré. Ils sont proposés :
 prioritairement à l’HIA Ste Anne,
 secondairement aux CHU de Marseille et Nice.
Références
 Staff inter-service du 25 janvier 2005.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
73/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. IV –6 / Traumatisés graves
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Validé le :
2 janvier 2007
8 juin 2008
30 décembre 2008
Par :
Par :
Par :
Dr Bécé
Dr Bécé
Dr Raymond
Définition du traumatisé grave
Définition générale
Patient dont :
 une des lésions menace le pronostic vital ou fonctionnel
 et/ou le mécanisme ou la violence du traumatisme laisse penser que de telles lésions puissent exister.
Critères de Vittel
La présence d'un seul critère suffit à caractériser la gravité du traumatisme !
Variables physiologiques
GCS < 13, PAS < 90mmHg, SpO2 < 90%.
Éléments de cinétique
 éjection d'un véhicule,
 autre passager décédé dans le même véhicule,
 chute > 6 m,
 victime projetée ou écrasée,
 appréciation globale : déformation du véhicule, vitesse estimée, absence de casque, absence de ceinture de sécurité ;
 blast .
Lésions anatomiques
 traumatisme pénétrant : tête, cou, thorax, abdomen, bassin, bras, cuisse ;
 volet thoracique,
 brûlure sévère, inhalation de fumées associée,
 fracas du bassin,
 suspicion d'atteinte médullaire,
 amputation poignet, cheville ou au dessus,
 ischémie aiguë de membre.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
74/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Réanimation préhospitalière
 ventilation assistée,
 remplissage >1 000 ml de colloïdes,
 catécholamines,
 pantalon antichoc gonflé.
Terrain (à évaluer)
Evaluation au cas par cas.
 âge > 65 ans,
 insuffisance cardiaque ou coronarienne,
 insuffisance respiratoire,
e
e
 grossesse (2 et 3 trimestres),
 trouble de la crase sanguine.
Orientation
Il n'existe que 2 structures dans le Var susceptibles d'accueillir un traumatisé grave :
 l’HIA Ste Anne (demande d’accord au médecin réanimateur en prévenant le SAU),
 le CH Font-Pré (demande au SAU).
Il est inutile et dangereux d'orienter vers un CH de proximité, hors geste urgent d'hémostase ou absence
de solution rapide (hélicoptère) d’évacuation vers une structure adaptée.
Hors possibilité d’évacuation vers Marseille ou Nice, si les deux structures précitées font état de
l’amoindrissement de leurs capacités de prise en charge (salles d’accueil des urgences vitales, blocs
opératoires ou médecins spécialistes indisponibles, etc.…), le médecin régulateur étudiera, en fonction
de l’état du patient :
 l’accueil dans un centre hospitalier au plateau technique moins adapté,
 ou l’accueil dans la moins « diminuée » des deux premières structures.
L'absence de place en réanimation n’entraîne pas un refus systématique du patient (point validé par les
deux centres cités).
Particularités de classification du SAU HIA Ste-Anne
Au SAU de l’ HIA Ste-Anne, les traumatisés graves sont classés en trois catégories.
 Groupe III : TAS > 90 mmHg, SaO2 > 90 %, GCS > 8  objectif de passage en SAUV ≤ 30 mn ;
 Groupe II : TAS ≤ 90 mmHg, SaO2 ≤ 90 %, GCS ≤ 8  objectif de passage en SAUV ≤ 20 mn ;
 Groupe I : TAS ≤ 65 mmHg, SaO2 ≤ 80 %, GCS < 4 (critères de gravité extrême de la conférence de
Vittel)  objectif de passage en SAUV ≤ 10 mn.
Accueil
En fonction des données recueillies, le médecin régulateur pourra préconiser la présence d’un chirurgien
en salle d’accueil.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
75/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Références
 Steele R, Green SM, Gill M, Coba V, Oh B, Clinical decision rules for secondary trauma triage: predictors of emergency operative management, Ann Emerg Med 2006; 47(2): 135-146.
 Journées scientifiques de SAMU de France, Vittel – Octobre 2002
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
76/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. IV –7 / Neurochirurgie, neuroradiologie
interventionnelle et HIA Ste Anne
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Validé le :
6 juillet 2007
15 mai 2008
23 mai 2008
Par :
Par :
Par :
Drs Raymond, Bécé
Dr Bécé
Dr Raymond
Urgences requérant à l’évidence une compétence neurochirurgicale
ou de neuroradiologie interventionnelle
Liste
Selon les termes de la convention Ste-Anne – CHITS du 15/09/2006 :
 fracture du crâne avec embarrure,
 plaie crânio-cérébrale,
 hématome sous-dural ou extra-dural,
 perte de connaissance brève initiale, puis intervalle libre de conscience normale, et installation progressive et croissante d’une altération de la vigilance,
 hémorragie des citernes de la base et/ou des ventricules cérébraux,
 syndrome d’HTIC non traumatique, d’origine mécanique (hydrocéphalie, tumeurs),
 hémorragie méningée (= sous-arachnoïdienne),
 syndrome compressif médullaire,
 hématome intracérébral avec détérioration de la conscience,
 détérioration de la vigilance ou/et syndrome hémiplégique dans les suites immédiates d’un traumatisme cervical, faisant suspecter une dissection artérielle carotidienne ou vertébrale.
Procédure de demande d’avis spécialisée
Médecin demandeur
 message informatisé standardisé à neurochir@sainteanne.org,
 mise à disposition préalable de l’imagerie sur le serveur d’images du CHITS (Easyweb),
 appel téléphonique au SAU pour informer l’urgentiste qu’une demande d’avis neurochirurgical vient
d’être adressée, ce dernier contacte le neurochirurgien disponible.
Neurochirurgien
 Répond par mail en précisant la conduite à tenir,
 contacte téléphoniquement le médecin demandeur.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
77/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Urgences neurologiques traumatiques dont l’orientation dépend du
type de place disponible à Ste-Anne ou au CHITS
Liste des urgences
Traumatologie intracrânienne
 avec altération franche ou croissante de la conscience : place en réanimation spécialisée (Ste Anne
ou CHITS selon place disponible) ;
 sans altération franche de la conscience ou avec amélioration croissante : place en service de traumatologie non spécialisée (Ste Anne ou CHITS selon place disponible).
Traumatologie rachidienne
 avec syndrome neurologique sous-lésionnel : place en réanimation spécialisée et/ou disponibilité d’un
bloc opératoire et d’une équipe compétente en ostésynthèse rachidienne (Ste Anne ou CHITS selon
place disponible) ;
 sans signes neurologiques associés : disponibilité d’un bloc opératoire et d’une équipe compétente en
ostéosynthèse rachidienne (Ste Anne ou CHITS selon place disponible).
Traumatologie des membres avec signes neurologiques radiculaires ou
périphériques
Service de traumatologie non spécialisée puis avis neurochirurgical différé.
Procédure d’orientation
Le médecin demandeur est un chirurgien, neurologue ou anesthésiste-réanimateur ou est mandaté par
un des spécialistes cités.
 message informatisé standardisé à neurochir@sainteanne.org,
 mise à disposition préalable de l’imagerie sur le serveur d’images du CHITS (Easyweb),
 appel téléphonique au SAU pour informer l’urgentiste qu’une demande d’avis neurochirurgical vient
d’être adressée, ce dernier contacte le neurochirurgien disponible.
 Urgences neurologiques relevant en principe
Autres situations
Les pathologies en dehors des catégories définies ci-dessus ne relèvent pas d’une demande d’avis systématique auprès des spécialistes neurochirurgicaux de l’HIA Ste-Anne. Elles nécessitent d’abord un
examen clinique détaillé, des explorations biologiques et d’imagerie adaptées et la discussion écrite des
hypothèses envisagées.
ème
ème
S’il reste un doute neurochirurgical, il s’agit d’une demande de 2
ou 3
intention : la demande sera
faite par un chirurgien, neurologue ou un anesthésiste-réanimateur ou un médecin mandaté par un de
ces spécialistes.
La procédure est identique.
Extrêmes urgences pédiatriques
Sont prises en charge par le neurochirurgien de garde de l’HIA Ste-Anne, quel que soit l’âge de l’enfant :
 hématome extradural,
 hypertension intracrânienne rapidement évolutive d’origine tumorale ou hydrocéphalique.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
78/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Particularités d’orientation préhospitalière (staff interservices 2005)
Hémorragie méningée (suspectée ou confirmée)
Les suspicions d’hémorragie méningée des patients du secteur, sans trouble de conscience, sont systématiquement acceptées au SAU de l’HIA Ste-Anne sans avis d’un autre spécialiste (réanimateur ou
neurochirurgien).
Traumatisés crâniens graves isolés
Les traumatismes crâniens graves de l'agglomération toulonnaise sont systématiquement acceptés si le
SAMU en fait la demande même en l’absence de place en réanimation. Un transfert secondaire pourra
alors être envisagé (le patient ne reste pas à la charge du SMUR après une simple prestation
d’imagerie…).
Références
 Courriel du 20 juin 2007, Dr Daniel VINCIGUERRA, chef de service de l’HIA Ste Anne
 Convention spécialisée en neurologie urgente entre l’HIA Ste-Anne et le CHITS, 15 septembre 2006
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
79/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. IV –8 / Syndromes coronaires aigus
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Validé le :
8 novembre 2005
13 janvier 2008
13 janvier 2008
Par :
Par :
Par :
Dr Arzalier
Dr Bécé
Dr Raymond
Définition
On regroupe sous le terme de syndrome coronaire aigu les affections telles que l’angine de poitrine
(transitoire) et l’infarctus du myocarde (lésion définitive du muscle cardiaque), qui traduisent une insuffisance d’apport d’oxygène par les artères propres du cœur (artères coronaires), partiellement ou totalement obstruées.
Les risques immédiats sont :
 la mort subite par trouble du rythme grave (« fibrillation ventriculaire ») justifiant l’emploi des défibrillateurs,
 l’insuffisance cardiaque (choc = hypotension grave) ou l’œdème aigu du poumon (OAP) par stagnation liquidienne en amont du cœur.
La rapidité de la prise en charge permet de prévenir les risques immédiats et préserver au maximum le
muscle cardiaque en initiant un traitement adapté.
Objectif
Orienter les patients vers un environnement cardiologique adapté.
Avertissement
Le logiciel 4D prévoit pour les permanenciers un protocole « douleur thoracique ». Celui-ci est incontournable et aide l’orientation des appels.
Toute difficulté à faire admettre un patient dans la structure adaptée doit faire l’objet de la part du régulateur d’un signalement sur le dossier informatique souci.
Le transport des patients présentant une douleur thoracique devra être assuré par un vecteur disposant
d’un défibrillateur.
Méthode
L’avis d’un cardiologue (voire d’un angioplasticien) peut être recherché pour définir la meilleure stratégie.
Si une coronarographie est indiquée sur un des sites et en l’absence de place en USIC, il peut être demandé, comme mesure temporaire après la procédure, un accueil en salle de surveillance postinterventionnelle [SSPI] ou dans une salle de déchocage du service des urgences.
Structures et contacts
Ouest-Var
 USIC Font-Pré,
 USIC Clinique des Fleurs (Ollioules).
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
80/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Est-Var
CHI Fréjus – Saint Raphaël :
 USIC 04 94 40 21 30,
 standard hôpital 04 94 40 21 21
8h30 – 18h30
Contacter l’USIC (ou le standard CHI si occupé) et demander :
 le médecin coronarographiste d’astreinte (Dr LAMIT au 2796 ou Dr Zettelmaier au 2935) si angioplastie urgente envisagée,
 le cardiologue de garde sinon.
18h30 – 8h30
Contacter l’USIC (ou le standard CHI si occupé) et demander le poste du cardiologue de garde au Poste
2807.
Stratégies ST+
Questions
 délai estimé de transfert en salle de KT ?
 contre indication à la thrombolyse ?
 signes de choc cardiogénique ?
 durée des symptômes ?
Indications d’angioplastie primaire
 délai ECG qualifiant – transfert en salle de KT < 45 mn,
 OU choc cardiogénique (demande préférentiellement une angioplastie primaire mais doit bénéficier
d’une fibrinolyse en l’absence d’accès immédiat à une salle opérationnelle et en cas de choc réfractaire au traitement adapté),
 OU contre indication à la thrombolyse.
Indications de thrombolyse
 délai ECG qualifiant – transfert en salle de KT > 45 mn,
 ET durée des symptômes < 6 h,
 ET pas de CI à la thrombolyse.
Le choc cardiogénique n’est pas une contre indication absolue à la thrombolyse (cf supra).
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
81/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Stratégies ST–
Le traitement fibrinolytique n’est pas recommandé pour les patients présentant un syndrome coronaire
aigu sans élévation persistante du segment ST.
Stratification du risque :
Eléments cliniques de gravité présents d’emblée
Imposent le rapprochement du patient d’une table d’angioplastie (idéalement pour une coronarographie
dans la première heure).
 douleur de repos récidivantes subintrantes,
 modifications dynamiques du segment ST,
 élévation de la troponine,
 instabilité hémodynamique,
 insuffisance ventriculaire gauche (stade Killip  2, PAS < 100 mmHg, FC > 100),
 troubles rythmiques ventriculaires,
 diabète.
Eléments à prendre en compte pour envisager une coronarographie < 48 h
 âge  65 ans,
 > 3 facteurs de risque coronarien,
  2 crises douloureuses dans les 24 dernières heures,
 sténose  50% sur une coronarographie antérieure,
 angor instable précoce après infarctus.
Références
 Conférence de consensus novembre 2006 « Prise en charge de l’infarctus du myocarde à la phase aiguë en dehors des services
de cardiologie
 ANTMAN (EM), COHEN (M), BERNINK (P), MCCABE (CH) et al, « The TIMI risk score for Unstable angina/non-ST elevation MI
: A method for prognostication and therapeutic decision making », JAMA 2000; 284(7): 835-842.
 BONNEFOY (E), SANCHEZ (I), « Syndromes coronariens aigus sans sus-décalage de ST en médecine d’urgence », EMC
(Elsevier SAS Paris), Anesthésie – Réanimation, 36-725-F-12, 2005.
 THE TASK FORCE ON THE MANAGEMENT OF ACUTE CORONARY SYNDROMES OF THE EUROPEAN SOCIETY OF
CARDIOLOGY, “Management of acute coronary syndromes in patients presenting without persistent ST-segment elevation”,
European Heart Journal 2002 23, 1809–1840.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
82/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. IV –9 / Fièvre > 38° chez l’enfant
Mises à jour
Créé le :
Validé le :
25 juillet 2008
31 octobre 2008
Par :
Par :
Dr Bécé
Dr Raymond
Avertissement
Cette procédure n’est qu’un support condensé des données acquises.
Procédure liées
 « Prise d’appel : Priorité (PARM) et niveaux d’urgence » p. 6,
 « Convulsion chez l’enfant » p. 89,
 « Dyspnée chez l’enfant » p. 86,
 « Malaise du nourrisson » p. 93.
Priorité de régulation pour le PARM
Fièvre isolée : P2.
Interrogatoire téléphonique
L’avis des parents est important.
Faire déshabiller l’enfant pour examen cutané par les parents au téléphone.
L’interrogatoire est rigoureux. Il intègre :
 âge, terrain à risque,
 circonstances, contage, évolution, réaction aux antipyrétiques,
 détresse vitale,
 signes généraux (tolérance) :
 tonus, réactivité (joue ?), somnolence, irritabilité, cri anormal,
 frissons,
 teint, marbrures,
 signes associés :
 respiration, toux, rhinite,
 refus alimentaire, signes digestifs,
 heure de la dernière miction (déshydratation ?),
 éruption (type, topographie).
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
83/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Niveaux d’urgence
Urgence R1 = SMUR
 purpura (pas d’effacement à la vitropression)  antibiothérapie préhospitalière ;
 troubles de la conscience, difficultés de réveil,
 autres détresses vitales,
 < 3 mois et altération de l’état général ou troubles du comportement,
 température > 41°.
Urgence R2
Indications systématiques d’hospitalisation : vecteur immédiat
 enfant < 28 jours (infection materno-fœtale ?),
 frissons (pyélonéphrite ?),
 perte de connaissance, troubles du comportement,
 risque de paludisme.
Consultation d’emblée si possible
 enfant < 6 mois,
 autres critères de gravité : hypotonie, déshydratation ;
 pathologie chronique,
 boiterie,
 céphalées, photophobie,
 gêne respiratoire.
 signes neurologiques.
Urgence R3 = consultation dans les 12 h
 fièvre > 48 h,
 résistance aux antipyrétiques à bonne dose > 12 h,
 vomissements et/ou difficultés à l’hydratation, à l’alimentation,
 asthénie intense,
 éruption non purpurique, prurigineuse et/ou généralisée ou multifocale.
Urgence R4 = conseil médical
 fièvre < 48h, comportement et aspect normaux,
 éruption :
 depuis plus de 3 jours,
 ou rosée après 2 – 5 j de fièvre.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
84/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Conseils
Le bain 2°C sous la température corporelle est considéré comme insuffisamment efficace (– 0,3°C).
 gestes de secours le cas échéant,
 déshabiller,
 boire souvent (même la nuit), paracétamol  ibuprofène,
 surveiller pendant les 48 premières heures et consulter un médecin au-delà ou plus tôt si comportement inhabituel ou aspect cutané anormal.
Références
 Guide d’aide à la regulation au SAMU Centre 15, SAMU de France, 2004.
 Cours du DU de régulation médicale dans un CRRA, Université Paris XII – Val-de-Marne, 2008.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
85/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. IV –10 / Dyspnée chez l’enfant
Mises à jour
Créé le :
Validé le :
25 juillet 2008
31 octobre 2008
Par :
Par :
Dr Bécé
Dr Raymond
Avertissement
Cette procédure n’est qu’un support condensé des données acquises.
Procédure liées
 « Prise d’appel : Priorité (PARM) et niveaux d’urgence » p. 6,
 « Fièvre > 38° chez l’enfant » p.83,
 « Convulsion chez l’enfant » p. 89,
 « Traumatisme crânien chez l’enfant » p. 91,
 « Malaise du nourrisson » p. 93.
Actions du PARM
Priorité de régulation
 P0 : enfant inconscient, cyanosé ou qui ne respire pas ;
 P1 : enfant très dyspnéique, conscient et réactif (engagement d’un prompt-secours si régulation immédiate impossible) ;
 P2 : enfant conscient, bien coloré.
Conseils du PARM en attendant la régulation médicale et l’arrivée des secours
 maintenir la position prise spontanément par un enfant conscient,
 ne pas faire vomir ni tenter l’extraction d’un corps étranger si la respiration est possible,
 mettre en position latérale de sécurité et dégager la bouche d’un enfant inconscient.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
86/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Interrogatoire médical
 âge, état respiratoire antérieur,
 antécédents identiques, mode de début, circonstances,
 signes accompagnateurs : toux, signes allergiques, bruit, fièvre,
 approcher le combiné de l’enfant (respecter la position assise),
 signes de gravité :
 teint gris, cyanose > 1 mn, signes de lutte,
 agitation, somnolence, hypotonie, coma,
 polypnée > 70/mn, pauses, difficultés à pleurer,
 difficultés d’alimentation,
 hypersialorrhée et absence de vaccin anti-hæmophilus,
 inefficacité du traitement de la crise chez un asthmatique connu.
Attention aux fausses améliorations : épuisement !
Niveaux d’urgence
Urgence R1 = SMUR
 signes de gravité,
 malaise, suffocation,
 difficultés persistantes après un syndrome de pénétration.
Conseils : maintenir la position prise spontanément par un enfant conscient.
Urgence R2
Rappeler si absence d’amélioration.
Consultation d’emblée (< 1 h) si possible
 nourrisson < 3 mois,
 apparition brutale,
ère
®
 1
laryngite (conseils : humidification de la pièce, CELESTENE
2 mg/kg),
10 gttes/kg ou SOLUPRED
®
 signes de mauvaise tolérance : alimentation, sommeil, état général, pleurs inconsolables ;
 antécédents :
 prématurité,
 pathologie chronique (cardiaque, pulmonaire, neuromusculaire…).
Indications systématiques d’hospitalisation : vecteur immédiat
Dans le cadre d’une bronchiolite : dyspnée intense, intolérance alimentaire, prématurité, pathologie
chronique, apnée, augmentation des signes de lutte.
Urgence R3 (= consultation dans les 12 h) et R4 (= conseil médical)
Autres situations.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
87/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Références
 Guide d’aide à la regulation au SAMU Centre 15, SAMU de France, 2004.
 Cours du DU de régulation médicale dans un CRRA, Université Paris XII – Val-de-Marne, 2008.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
88/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. IV –11 / Convulsion chez l’enfant
Mises à jour
Créé le :
Validé le :
25 juillet 2008
31 octobre 2008
Par :
Par :
Dr Bécé
Dr Raymond
Avertissement
Cette procédure n’est qu’un support condensé des données acquises.
Procédure liées
 « Prise d’appel : Priorité (PARM) et niveaux d’urgence » p. 6,
 « Fièvre > 38° chez l’enfant » p.83,
 « Dyspnée chez l’enfant » p. 86,
 « Traumatisme crânien chez l’enfant » p. 91,
 « Malaise du nourrisson » p. 93.
Actions du PARM
Priorité de régulation
 P1 : enfant qui convulse (engagement d’un prompt-secours si régulation immédiate impossible) ;
 P2 : enfant qui a convulsé.
Conseils du PARM en attendant la régulation médicale
 position latérale de sécurité et dégagement de la bouche, pas d’objet dans la bouche,
 expliquer le déroulement habituel d’une crise : cède dans les 5 minutes avec récupération lente
(quelques minutes) d’un état normal de conscience ;
 déshabiller si convulsion hyperthermique,
 prise de température après la convulsion,
 glycémie capillaire chez un diabétique.
Interrogatoire médical
Equivalents convulsifs chez le nourrisson : hypotonie brutale, clonies des paupières.
Eléments de base
 âge, terrain à risque,
 antécédents familiaux et personnels,
 convulse encore ?
 tonus, couleur, contact,
 circonstances, description de la crise,
 fièvre.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
89/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Signes de gravité
 nourrisson < 6 mois,
 durée > 5 mn,
 coma persistant,
 signes focaux persistants,
 détresse respiratoire, pauses,
 persistance, récidive des convulsions,
 fièvre élevée,
 cyanose persistant après l’arrêt des convulsions,
 après traumatisme crânien, intoxication,
 diabète.
Eléments complémentaires
 développement psycho-moteur, périmètre crânien sur la courbe,
 affection associée : diarrhée, ORL…
 traitement en cours, intoxication (CO ??).
Niveaux d’urgence
Urgence R1 = SMUR
Détresse vitale et/ou convulsion qui ne cesse pas au cours de l’interrrogatoire téléphonique.
Urgence R2 = consultation d’emblée
Autres cas.
Indications de prise en charge à domicile
Peut être laissé à domicile en l’absence de facteur de gravité avec un accompagnement familial :
 épileptique connu avec un facteur déclenchant retrouvé,
 contexte hyperthermique, sans critère de gravité.
Références
 Guide d’aide à la regulation au SAMU Centre 15, SAMU de France, 2004.
 Cours du DU de régulation médicale dans un CRRA, Université Paris XII – Val-de-Marne, 2008.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
90/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. IV –12 / Traumatisme crânien chez l’enfant
Mises à jour
Créé le :
Validé le :
25 juillet 2008
31 octobre 2008
Par :
Par :
Dr Bécé
Dr Raymond
Avertissement
Cette procédure n’est qu’un support condensé des données acquises.
Points particuliers :
 il existe d’authentiques hématomes intracrâniens :
 sans perte de connaissance,
 après chute d’une table à langer,
 un hématome intracrânien chez un nourrisson peut être responsable d’une anémie aiguë voire d’un
choc hémorragique,
 évoquer une maltraitance.
Procédure liées
 « Prise d’appel : Priorité (PARM) et niveaux d’urgence » p. 6,
 « Convulsion chez l’enfant » p. 89.
Actions du PARM
Priorité de régulation
 P0 = SMUR flash : coma ;
 P1 = régulation prioritaire : perte de connaissance initiale, trouble du comportement (engagement
d’un prompt-secours si régulation immédiate impossible) ;
 P2 : autres cas.
Conseils du PARM en attendant la régulation médicale
 ne pas mobiliser,
 gestes élémentaires de survie (PLS, compression d’une hémorragie…),
 dégagement avec précaution des voies aériennes,
 couvrir.
Interrogatoire médical
 âge,
 horaire, circonstances,
 point d’impact, hauteur, nature de la réception (sol dur, objet contendant),
 perte de connaissance, pleurs immédiats,
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
91/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
 vomissements multiples,
 signes neurologiques, tonus anormal,
 rhinorrhée, otorrhée,
 lésions associées.
Niveaux d’urgence
Urgence R1 = SMUR
 signes neurologiques, coma,
 embarrure.
Urgence R2 = consultation d’emblée
 < 6 mois,
 perte de connaissance brève, somnolence,
 plus de 2 vomissements ou vomissements au-delà de 6 h après le traumatisme.
Urgence R3 = consultation dans les 12 h
Pas de perte de connaissance, enfant tonique sans trouble du comportement, affolement de l’entourage.
Urgence R4 = Conseil médical
Pas de lésion apparente ni plainte.
Conseil médical lors d’un maintien à domicile
Rappel du 15 si :
 comportement, somnolence inhabituels,
 céphalées croissantes,
 convulsions,
 démarche instable,
 vomissements  3.
Références
 Guide d’aide à la regulation au SAMU Centre 15, SAMU de France, 2004.
 Cours du DU de régulation médicale dans un CRRA, Université Paris XII – Val-de-Marne, 2008.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
92/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. IV –13 / Malaise du nourrisson
Mises à jour
Créé le :
Validé le :
25 juillet 2008
31 octobre 2008
Par :
Par :
Dr Bécé
Dr Raymond
Avertissement
Cette procédure n’est qu’un support condensé des données acquises.
Définition
Survenue inopinée et brutale :
 d’un accès de paleur,
 d’un épisode de cyanose,
 d’une apnée,
 d’un accès d’hypotonie voire de perte de connaissance.
Hospitalisation systématique.
Procédure liées
 « Prise d’appel : Priorité (PARM) et niveaux d’urgence » p. 6,
 « Fièvre > 38° chez l’enfant » p.83,
 « Convulsion chez l’enfant » p. 89,
 « Dyspnée chez l’enfant » p. 86,
 « Traumatisme crânien chez l’enfant » p. 91.
Actions du PARM
Priorité de régulation
 P0 : enfant inconscient, cyanosé ou qui ne respire pas ;
 P1 : troubles de la conscience, de la coloration, de la respiration (engagement d’un prompt-secours si
régulation immédiate impossible) ;
 P2 : enfant conscient, bien coloré.
Conseils du PARM en attendant la régulation médicale
 ne pas alimenter ni faire boire,
 description des gestes élémentaires de survie.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
93/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Interrogatoire médical
Eléments de base
 âge,
 antécédents néonataux,
 état lors de l’appel,
 description du malaise,
 circonstances, chute, fièvre.
Signes de gravité
 < 6 mois,
 anomalie persistante du tonus, de la conscience (réactivité, suivi oculaire…), de la coloration,
 difficultés respiratoire : signes de lutte, encombrement, pauses.
Niveaux d’urgence des réponses
Urgence R1 = SMUR
 détresse vitale,
 < 6 mois,
 signes de gravité.
Urgence R2 = consultation d’emblée
Autres cas.
Références
 Guide d’aide à la regulation au SAMU Centre 15, SAMU de France, 2004.
 Cours du DU de régulation médicale dans un CRRA, Université Paris XII – Val-de-Marne, 2008.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
94/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. IV –14 / Accouchement inopiné à domicile
Mises à jour
Créé le :
Validé le :
25 juillet 2008
30 décembre 2008
Par :
Par :
Dr Bécé
Dr Raymond
Procédure liée
« Missions primaires pédiatriques » p. 49.
Avertissement
Cette procédure n’est qu’un support condensé des données acquises.
Les risques liés à l’accouchement inopiné à domicile sont :
 pour le nouveau-né :
 procidence du cordon,
 prématurité,
 détresse respiratoire,
 hypothermie,
 pour la mère : hémorragie de la délivrance.
Actions du PARM
Evaluation
Accouchement non fait
 date prévue de l’accouchement,
 maternité de suivi,
 nombre de grossesses, nombre d’accouchements,
 score de Malinas (routine informatique 4D) : contractions, perte des eaux…
Bébé né
 cri ? immédiat ?
 accouchement > 15 mn avant l’appel ?
Priorité de régulation
 P0 : bébé en train de naître (visualisation tête, fesses, pieds, cheveux…) ;
 P1 (avec engagement d’un transport sanitaire si régulation immédiate impossible) ;
 envie de pousser (« comme pour aller à la selle »),
 saignement,
 enfant né,
 P2 : autres situations.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
95/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Conseils du PARM en attendant la régulation médicale
Accouchement réalisé
 ne pas secouer le nouveau-né,
 sécher l’enfant sans oublier la tête,
 enfant sur le ventre de la mère, proclive (= corps incliné vers le haut), decubitus latéral (= couché sur
le côté), tête légèrement en arrière.
Accouchement en cours
 ne pas tirer,
 s’allonger, arrêter de pousser,
 décubitus latéral gauche (= couchée sur le côté gauche).
Evaluation médicale de l’imminence de l’accouchement
Les éléments en faveur de l’imminence de l’accouchement sont :
 envie de pousser,
 score de Malinas  7,
 score de Malinas 5 ou 6 avec des éléments prédictifs supplémentaires (multiparité, rapidité des accouchements précédents, délai d’arrivée à la maternité…).
 éventuellement score SPIA (calcul en temps réel sur http://www.sfmu.org/calculateurs/SPIA.htm – lien
dans le dossier procédures), en fonction du délai prévu d’admission à la maternité (VPP > 33 %, spécificité > 80 %) :
> 24 pour un délai < 30 mn,
> 15 pour un délai < 1 h,
> 10 pour un délai < 5.
Niveaux d’urgence des réponses
Urgence R1 = SMUR
 accouchement en cours,
 accouchement probable avant admission à la maternité :
 accouchement réalisé.
Urgence R2
Accouchement non imminent : transport sanitaire ou médecin de proximité afin de mieux caractériser le
travail.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
96/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Conseils médicaux
Accouchement réalisé
Garder l’appelant en ligne.
 ne pas tirer sur le cordon,
 2 nœuds espacés de 1 cm, à 10 cm de l’ombilic (ficelle de ménage ou lacet bouillis ou trempés dans
l’alcool, bande de gaze) :
 nouveau-né : nettoyer doucement la bouche ;
 réchauffer :
 bonnet (par exemple avec une chaussette),
 corps : par exemple dans un sac congélation – sans la tête ! –, découpage le cas échéant
d’orifices pour les jambes + couverture.
 si la mère est pale, somnolente : Trendelenburg.
Accouchement en cours
 ne pas tirer…
 installer la mère en travers du lit, fesses au bord, deux oreillers fermes sous les fesses,
 faire préparer toile cirée, draps et serviettes propres, bassine d’au tiède.
Eléments de discussion avec le SMUR sur place
 Prioriser le transport vs accouchement à domicile (apprécier le temps pour rejoindre le CH),
 Si on voit les cheveux à la vulve (petite couronne), réaliser l’accouchement à domicile.
2ème équipe SMUR et/ou renfort spécialisé
Si le besoin est avéré, le médecin régulateur peut demander un renfort spécialisé au pédiatre de garde
en néo-natalogie (Bip 9009, cf. « Missions primaires pédiatriques » p. 49) et/ou à une sage femme de la
maternité. Ces intervenants acceptent ou refusent leur concours en fonction de leur disponibilité et de la
situation estimée sur place.
Ils peuvent être engagés avec la première équipe (si disponibles immédiatement) ou véhiculés en deuxième intention.
ème
Lors d’un accouchement sans pédiatre, une 2
équipe SMUR sera engagée :
ère
 en l’absence d’IDE au sein de la 1
équipe,
 ou pour un accouchement dystocique.
Orientation
 maternité prévue ou choisie (place disponible ?) : terme  37 SA, poids > 2 500 g, pas de détresse
vitale,
 maternité de niveau 2A :
 poids > 1 500 g,

terme  34 SA ;
 maternité de niveau 2B voire 3 et réanimation néonatale :
 terme < 34 SA ou poids < 1 500 g,
 souffrance fœtale aiguë, détresse vitale.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
97/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Références
 Guide d’aide à la regulation au SAMU Centre 15, SAMU de France, 2004.
 Staff EPP SAMU 83, 25 septembre 2008.
 Cours du DU de régulation médicale dans un CRRA, Université Paris XII – Val-de-Marne, 2008.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
98/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. IV –15 / Transports périnataux et néonataux
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Validé le :
17 janvier 2007
16 mai 2008
23 mai 2008
Par :
Par :
Par :
Dr Bécé
Dr Bécé
Dr Raymond
Objectif
Organiser la régulation et le transfert adapté des mères (pathologies périnatales) et des nouveau-nés
(pathologies néo-natales) vers les structures adéquates.
Avertissement
Les niveaux de maternités sont définis en fonction du service de néonatologie rattaché :
 niveau 1 : maternité ;
 niveau 2 :
 A : néonatologie ;
 B : soins intensifs ;
 niveau 3 : réanimation néonatale.
Les pédiatries et maternités de niveau 3 se situent aux CHU de Nice et Marseille.
La pédiatrie et la maternité de niveau 2 B se situent à l’hôpital Font-Pré.
Compétences à destination des C.H.U de Nice et Marseille
Régulation des transports néo-nataux et périnataux
 cellule régionale du réseau périnatalité (dans les locaux du SAMU 13) pour la région PACA en
journée ;
 SAMU 83 de nuit.
Transport
Néo-nataux
Les SAMU 13 et 06 assurent les transports à destination de leur CHU respectif.
A titre exceptionnel en accord avec la cellule régionale et les pédiatres du CHITS, l’équipe de néonatologie de Toulon peut assurer un transport vers un CHU.
Péri-nataux
Le SAMU 83 assure les transferts.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
99/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Compétences à destination des services de néonatologie du Var
Vers le CHITS
Régulation et transport par les pédiatres du CHITS.
Pédiatre d’astreinte région Toulonnaise
Le service appelant est mis en relation avec le pédiatre d’astreinte du SMUR pédiatrique :
 en journée du lundi au vendredi de 08h30 à 18h30 et le samedi de 08h30 à 12h00 :
 poste 6249 en priorité,
 poste 7213 ( service de néonatologie.),
 le samedi à partir de 12h00, la nuit les dimanches et jours fériés :
 joindre le pédiatre d’astreinte (poste fixe – portable – autre selon indication du médecin),
 en cas d’échec, joindre les postes 6249 OU 7213 (le pédiatre peut être dans l’établissement).
Le PARM doit mettre directement en contact le service demandeur avec le pédiatre d’astreinte. Dans
l’impossibilité, noter le numéro de téléphone cellulaire de l’appelant et le communiquer au pédiatre
d’astreinte afin d’éviter les difficultés d’accès aux services via les standards des cliniques.
Vecteurs
 en journée du lundi au dimanche :
 hélicoptère du CHITS préférentiellement (limite l’indisponibilité de l’équipe),
 AR SMUR 2,
 ambulance privée sous convention en dernier recours ;
 la nuit : ambulance privée sous convention.
Vers les services de Fréjus ou Draguignan
 régulation par le médecin régulateur du SAMU 83,
 transport assuré par le TIH de Draguignan.
Circulaire DHOS 2006-273
La décision et l’organisation du transport médicalisé sont consensuelles entre les différents praticiens
(service demandeur, SAMU, service d’accueil). Le choix de la structure d’accueil tient compte du plateau
technique, des possibilités d’hospitalisation sur place et du facteur temps.
Liste indicative de cas relevant plus particulièrement d’un transport ambulancier sans
accompagnement paramédical ou médical
 rupture prématurée des membranes isolée,
 placenta prævia sans métrorragie ou métrorragie datant de plus de 12 h si transfert nécessaire,
 état hypertensif, retard de croissance intra-utérin et rythme cardiaque fœtal normal,
 diabète maternel sans pousse-seringue d’insuline,
 cholestase,
 MAP (y compris les gémellaires) sans tocolyse IV,
 MAP, grossesse simple sous tocolyse IV par antagoniste de l’ocytocine,
 pré-éclampsie avec TA équilibrée (≤ 160 / 100 mmHg) sans signe fonctionnel si transfert nécessaire.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
100/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Liste indicative de cas relevant plus particulièrement d’un transport infirmier
 placenta prævia avec métrorragies < 12 h, sans saignement actif et durée de transport < 30 mn,
 diabète maternel avec insuline au pousse-seringue électrique,
 MAP, grossesse simple sous tocolyse IV (médicalisation à discuter au cas par cas si nécessaire en
fonction du tocolytique choisi),
 MAP gémellaire avec tocolyse IV par antagoniste de l’ocytocine.
Liste indicative de cas relevant plus particulièrement d’un transport médicalisé
 placenta prævia avec métrorragies < 12 h, sans saignement actif, et durée de transport > 30 mn,
 MAP sous tocolyse IV : médicalisation à discuter au cas par cas en fonction du tocolytique utilisé ;
 MAP avec un col  4 cm de dilatation et terme < 30 S.A. : à discuter en conférence téléphonique demandeur / receveur ;
 pré-éclampsie avec traitement antihypertenseur IV et PA équilibrée,
 pré-éclampsie avec PAS > 160 mmHg ou PAD > 100 mmHg, ou toxémie avec céphalées ou barre
épigastrique ou acouphènes ou HELLP syndrome : à voir au cas par cas ;
 hémorragie de la délivrance, transport pour embolisation, après stabilisation de l’état hémodynamique.
Liste indicative des contre-indications au transport maternel
 placenta prævia avec métrorragies significatives en cours,
 état hypertensif, RCIU avec anomalie grave du rythme cardiaque fœtal,
 MAP avec dilatation du col ≥ 4 cm et terme > 30 S.A.,
 risque d’accouchement pendant le transport,
 hémorragie de la délivrance avec état hémodynamique instable.
Extrait des procédures du réseau Périnat Sud
Menace d’accouchement prématuré
Prérequis
 antécédents (médico-chirurgicaux et obstétricaux),
 terme,
 facteurs de risque (gémellaire, signes infectieux, malformation connue, toxicomanie, grossesse non
suivie, contexte socio-économique…),
 examen clinique, particularités (métrorragies, fièvre, HTA, etc…), surveillance de l’évolution,
 monitoring,
 échographie obstétricale +/- du col,
 bilan biologique.
Des signes de gravité (anomalies du monitoring, aggravation de l’état maternel, métrorragies etc) ou une
mise en travail doivent faire annuler le transfert materno-fœtal.
Préconisations
 éviter les transferts inutiles,
®
 privilégier les transports non médicalisés sous Tractocile .
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
101/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Indications
Patientes se présentant pour contractions utérines :
 col > 25 mm à l’échographie : la patiente peut rentrer chez elle ou rester en surveillance, le transfert
ne sera demandé qu’en cas d’aggravation du tableau ;
 transfert d’emblée :
 col < 15 mm,
 ou impossibilité de prise en charge sur place, même temporaire,
 ou éloignement géographique,
 ou pathologie maternelle ou fœtale surajoutée, facteurs de risque présents,
 demande différée (3 h) en fonction de l’efficacité de la tocolyse dans les autres cas.
 pas de transfert si risque d’accouchement imminent : arrêter la tocolyse, organiser l’accouchement sur
place, assurer la prise en charge pédiatrique.
Pré-éclampsie
Définitions
 pré-éclampsie :
 HTA de novo après 20 SA avec PAS ≥ 140 et/ou PAD ≥ 90 mmHg,
 et protéinurie ≥ 1+ sur deux prélèvements ou > 300 mg/24 h,
 pré-éclampsie sévère :
HTA sévère (PAS ≥ 160 et/ou PAD≥110) + protéinurie ≥ 1+ ou >300mg/24h,
ou HTA modérée associée à :
 Protéinurie à 3+ ou > 3,5 g/24 h,
 oligurie < 20 ml/h,





créatininémie > 100 mol/l,
Œdème pulmonaire,
Hyper-réflexivité, troubles visuels, acouphènes, barre épigastrique,
Thrombopénie < 100 000, ASAT > 3N, HELLP Syndrome,
Retentissement fœtal sévère ( RCIU, Oligamnios ).
 HELLP Syndrome :
 LDH > 600 UI/l,
 Bilirubine totale >ou 1,2 mg/dl,
 ASAT > 70 UI/l,
 Plaquettes < 100.000.
Transfert Materno-fœtal
Toujours médicalisé. Admission en salle de réveil. Réanimation si critères de pré éclampsie sévère.
Patiente en DLG 15°, sonde urinaire et diurèse horaire.
Correction de l’hypovolémie relative précédant le traitement hypotenseur (macromolécules contreindiquées).
Indications d’extraction fœtale en urgence
 Eclampsie, CIVD, HELLP syndrome sévère, anomalies sévères du R.C.F.,
 HTA sévère non contrôlé,
 HRP,
Même après extraction fœtale la maladie peut évoluer pour son propre compte.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
102/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Hémorragie du post-partum immédiat
Généralités
Les options thérapeutiques sont :
 délivrance artificielle,
 réanimation standard, transfusion CG / PFC / plaquettes, vasopresseurs, ventilation assistée…
®
®
 Syntocinon , Nalador ,
 embolisation, chirurgie (conservatrice privilégiée)…
Indication d’embolisation des artères utérines
A envisager lorsque l’hémorragie du postpartum immédiat persiste malgré une prise en charge active
conforme au protocole :
 hémodynamique stable : FC  100, TAS  80 mmHg, Hb > 8 g/dl de façon stable ;
 hémorragie distillante : appréciation clinique et quantification par la poche de recueil ;
 accouchement par voie basse, efficacité incomplète d’une chirurgie conservatrice, saignement
d’origine cervico-vaginale,
 de préférence en dehors d’un placenta accreta ou percreta (taux de succès de l’embolisation inférieur
dans ces indications).
Régulation d’un transfert pour embolisation
Le médecin régulateur organise une conférence téléphonique avec les obstétriciens demandeur et
receveur. Ce dernier organise la réception (place de réanimation…).
Les situations seront discutées au cas par cas si la distance entre établissements est importante. Le
bilan du médecin transporteur permettra l’évaluation dynamique des décisions.
Pour l’AP-HM, l’embolisation sera effectuée au CHU Timone. L’obstétricien de garde du CHU Concepème
tion (04 91 38 36 68) organise la réception voire appelle une 2
équipe de garde en cas de nécessité
de déplacement à la Timone.
Références




circulaire DHOS n°2006-273 du 21 juin 2006 relative à l’organisation des transports périnatals des mères,
protocoles Périnat Sud 2007,
décret du 9 septembre 1998 concernant les activités d’obstétriques, de néonatologie ou de réanimation néonatale,
charte du réseau de Perinatalité de la région PACA Corse « Perinatsud ».
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
103/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. IV –16 / Intoxication au monoxyde de carbone
Mises à jour
Créé le :
Validé le :
16 mai 2008
23 mai 2008
Par :
Par :
Dr Bécé
Dr Raymond
Objectif
 prodiguer les conseils thérapeutiques en régulation,
 orienter les patients ou non vers une structure hyperbare.
Principes thérapeutiques et diagnostiques
 Oxygénothérapie normobare (ONB) à fort débit ininterrompue (éviter les arrêts intempestifs même
brefs pendant les transports) pour tous les patients victimes ou suspects d’intoxication.
 Le taux d’HbCO (gazométrie artérielle ou prélèvement veineux) a une valeur diagnostique mais
non pronostique ni d’indication thérapeutique :  à 6 % chez un non-fumeur ou  à 10 % chez un fumeur, néanmoins une valeur inférieure n’élimine pas le diagnostic.
Indications de l’OHB
 perte de connaissance initiale,
 troubles de la conscience (GCS < 15) et/ou autres signes cliniques objectifs neurologiques ou neuropsychiatriques, constatés aux urgences,
 signes cliniques objectifs cardio-vasculaires et/ou respiratoires en rapport avec l’intoxication, constatés aux urgences,
 Femme enceinte quelque soit le terme.
Si des signes disparaissent sous ONB en pré-hospitalier ou à l’arrivée aux urgences, l’OHB ne sera pas
indiquée (sauf perte de connaissance initiale).
Par contre l’apparition ou la réapparition de ces signes durant les 12 – 24 heures de surveillance renvoie
à une forme sévère et doit faire prévenir le médecin hyperbariste.
Contre-indications à l’OHB
 syndromes coronariens aigus même en rapport avec l’intoxication,
 pneumothorax non drainé.
L’OHB n’est pas recommandée après un délai de 24 heures après la fin de l’exposition si le patient est
asymptomatique.
Surveillance
 Tout patient intoxiqué doit bénéficier d’au moins 12 ou 24 heures de surveillance à l’hôpital selon la
gravité de l’intoxication.
 Une consultation par un obstétricien et une échographie fœtale sont nécessaires chez la femme enceinte intoxiquée après la séance de caisson.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
104/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Références
 Intoxication au CO – service de réanimation CH Font-Pré, sept. 2006.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
105/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. IV –17 / Céphalées
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Validé le :
1er janvier 2011
13 février 2011
15 février 2011
par :
par :
par :
Drs Masson, Bécé
Dr Masson
Dr Raymond
Objectif
La difficulté de régulation d’une céphalée tient dans la différenciation entre :
 céphalée primitive : souvent bénigne du type migraine ou apparenté ;
 céphalée secondaire à une pathologie organique potentiellement grave.
Prise en charge de l’appel par l’ARM
Interrogatoire
 Possible intoxication : plusieurs personnes ?
 Notion de chute ou de traumatisme crânien ?
 Terrain migraineux ? Si oui : “est la même douleur que d’habitude ?”
 Brutale ou progressive ?
 Récente ou depuis plusieurs jours ?
 Violente ou modérée ?
Priorité de régulation

P1 (= régulation immédiate) : en cas de troubles de conscience associés, ou de trouble moteur, de la
parole, de la vision, de l’équilibre.

P2 (= régulation qui peut être mise en attente) : autres situations.
Orientation de l’appel
 Détresse vitale potentielle, trouble de conscience : régulation urgentiste.
 Signes neurologiques déficitaires (paralysie, trouble sensoriel : trouble de la vision, audition, vertige…) : régulation urgentiste.
 Autres situations = pas de détresse vitale ni de signe neurologique :
 Céphalée inaugurale ou inhabituelle : engagement d’un vecteur. L’appel pourra être passé au
médecin régulateur généraliste en cas d’inquiétude du patient ou de la nécessité d’expliquer
l’intérêt d’examens complémentaires.
 Céphalée habituelle mais persistante : régulateur généraliste.
 Céphalée habituelle chez un céphalalgique connu : régulation généraliste.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
106/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Interrogatoire médical
Critères de gravité
 troubles de conscience,
 signes neurologiques focaux, convulsions,
 signes d’hypertension intracrânienne (vomissements en jet),
 signes de sepsis, purpura,
 début brutal, caractère récent,
 évolution rapidement progressive,
 caractère inhabituel de la céphalée chez un migraineux connu, résistance au traitement habituel.
Contextes associés particuliers
 pathologie évolutive sous jacente ; néoplasie, immunosuppression ;
 HTA non contrôlée ou inhabituelle,
 prise d’anti-agrégants plaquettaires ou d’anticoagulants,
 œil rouge (glaucome aigu),
 palpation douloureuse du cuir chevelu (maladie de Horton),
 grossesse.
En absence de signes de gravité, recherche de signes de migraine
 crise de 4 h à 72h,
 céphalée unilatérale, pulsatile, limitant les activités habituelles,
 nausées ou vomissements, phono- ou photophobie durant les céphalées,
 état normal entre les crises.
N’évoquer néanmoins une migraine qu’en cas d’antécédents identifiés de la maladie.
Niveaux d’urgence
 Risque vital associé (signe de méningite avec sepsis ou purpura, détresse hémodynamique ou neurologique ) : R1
= SMUR.
 Signe(s) neurologique(s) déficitaire(s) sans détresse vitale : R2  VSAV ou ambulance immédiats.
 Syndrome céphalalgique inaugural ou inhabituel : R2  VSAV ou ambulance.
 Syndrome céphalalgique persistant malgré un traitement antalgique adapté : R2  consultation aux
urgences ou renvoi à la permanence des soins dans un délai contractualisé en fonction du traitement
déjà entrepris et de la durée de la symptomatologie.
 Le conseil médical (R4) a rarement sa place dans ce cadre nosologique (cas de la céphalée habituelle
pour conseil d’antalgiques). Dans ce cas conseiller à l’appelant de rappeler en cas de modification de
la symptomatologie et de revoir un médecin en consultation ambulatoire.
Conseils en attendant les secours
 repos, surveillance par un tiers,
 traitement antalgique type paracétamol et dérivés en évitant les AINS et l’aspirine,
 si on suspecte une méningite avec purpura et qu’un médecin est sur place, l’administration
d’antibiotiques doit être proposée sans attente.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
107/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Orientation
 SAUV si urgence vitale, préférentiellement vers un plateau neurochirurgical si une hémorragie méningée ou un hématome intracérébral sont suspectés.
 Urgences de proximité avec tomodensitométrie disponible en l’absence de détresse vitale immédiate
mais présence de signes de gravité ou de contexte défavorable.
 En cas de recours à la PDS, il est demandé au patient ou à l’entourage de rappeler le CRRA15 si la
symptomatologie évolue.
Références
 Guide d’aide à la regulation au SAMU Centre 15, SAMU de France, 2004.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
108/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. IV –18 / Transport de patients contagieux
Mises à jour
Créé le :
Validé le :
16 juillet 2006
17 janvier 2007
Par :
Par :
Drs Raymond, Bécé
Dr Arzalier
Objectif
Assurer le suivi et le traitement des personnels ayant assuré le transport de patients contagieux.
Méthode
Toute suspicion en régulation de contagiosité chez un patient transporté (méningocoque, grippe, etc…)
doit faire l’objet d’un signalement aux autorités hiérarchiques des transporteurs : CODIS, sociétés
d’ambulance, hôpitaux de rattachement des SMUR.
Il est nécessaire d’assurer une traçabilité du signalement : fax ou mention sur la fiche de régulation.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
109/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. IV –19 / Accident d’exposition à un risque viral
Mises à jour
Créé le :
Validé le :
5 septembre 2007
5 septembre 2007
par :
par :
Dr Raymond
Dr Raymond
Objectif
Conseiller les victimes d’un accident d’exposition à un risque viral : liquide biologique – professionnel ou
non, sexuel…
Méthode
Si l’accident date de moins de 48 heures
Il doit être proposé à la victime une consultation dans un service des urgences :
 pour réaliser les prélèvements sanguins de référence,
 pour définir le risque de contamination virale,
 pour proposer éventuellement une chimioprophylaxie antirétrovirale qui doit être démarrée au plus tôt,
 pour proposer le suivi par un médecin infectiologue référent.
Si l’accident date de plus de 48 heures
La victime sera orientée vers son médecin traitant pour une consultation dans les jours qui suivent.
Références
 Circulaire N° GDS/DH/DRT/DSS/98/228 du 9 avril 1998 relative aux recommandations de mise en œuvre d’un traitement antirétroviral après exposition au risque de transmission du VIH.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
110/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. IV –20 / Hospitalisation sans consentement : HO
et HDT
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Validé le :
3 janvier 2007
16 mai 2008
23 mai 2008
Par :
Par :
Par :
Dr Bécé
Dr Bécé
Dr Raymond
Avertissement
Patients concernés
Les mineurs ne sont pas concernés par ces recommandations.
Concernant les incapables majeurs :
 leur consentement doit être recherché dans la mesure du possible, l’information et la participation
(systématiques) sont adaptées à leurs facultés ;
 le consentement d’un tuteur n’est pas un préalable obligatoire.
Transport
Le transport doit être assuré par un transporteur sanitaire agréé. Il est recommandé que la régulation
se fasse à partir du Centre 15 SAMU.
Types d’hospitalisation sous contrainte
Hospitalisation à la demande d’un tiers (HDT)
 troubles mentaux,
 impossibilité de consentir à l’hospitalisation (5 dimensions : recevoir une information, comprendre /
écouter, raisonner, exprimer librement sa décision, maintenir sa décision dans le temps),
 nécessité de soins immédiats et d’une surveillance constante en milieu hospitalier.
Hospitalisation d’office (HO)
 troubles mentaux,
 nécessité de soins,
 atteinte à la sûreté des personnes ou, de façon grave, à l’ordre public.
Situations particulières
Prise d’alcool ou de toxiques aiguë ou chronique
Peut justifier une hospitalisation sans consentement à condition qu’elle soit associée à :
 des troubles psychiatriques,
 et/ou des antécédents de passage à l’acte,
 et/ou un risque prévisible pour le patient et/ou pour autrui.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
111/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Incurie
Peut justifier une hospitalisation sans consentement à condition qu’elle soit associée à :
 des troubles cognitifs,
 et/ou des troubles de l’humeur,
 et/ou un délire et/ou des hallucinations.
HDT : méthode, points particuliers
Tiers : membre de la famille, de l’entourage ou toute personne pouvant justifier de relations antérieures à
la demande (personnelles ou professionnelles).
Demande manuscrite du tiers
« Je, soussigné …, né le …, pièce d’identité … n°…, domicilié à …, profession…, demande en ma qualité de …, conformément à l’article L.32-12 du Code de la Santé Publique et selon la loi du 27 juin 1990 et
aux conclusions du (des) certificat(s) médical(aux) ci-joint(s), l’admission à l’hôpital de … de M.(me) …,
âgé(e) de …, pièce d’identité … n°…, demeurant à …, profession … Fait à …, le … ; pièce d’identité
N°… »
Certificats médicaux
Procédure normale
Le premier certificat ne peut être établi par un médecin exerçant dans l’établissement d’accueil.
« Je, soussigné docteur …, exerçant …, certifie avoir examiné ce jour M.(me) …, né le … à … et avoir
constaté les troubles suivants (description symptomatique sans diagnostic). Son état de santé le met
dans l’impossibilité de donner son consentement, des soins immédiats et une surveillance constante en
milieu hospitalier sont nécessaires. Dans ces conditions, ce malade doit être hospitalisé selon les termes
de l’article L.3212-1 du Code de la Santé Publique et selon la loi du 27 juin 1990. Fait à …, le … »
Procédure d’urgence
Notion de péril imminent, c’est-à-dire de risque de dégradation grave de l’état de la personne en
l’absence d’hospitalisation. A titre exceptionnel, un seul certificat d’un médecin de l’établissement peut
être alors accepté. La demande du tiers reste indispensable.
« Il existe un péril imminent pour la santé du malade… articles L.3212-1… et conformément à l’article L.
3212-3 du même code. »
Procédures relatives à la sécurité
Lorsque des problèmes d’insécurité sont identifiés, le SAMU servira d’intermédiaire avec les forces de
l’ordre pour sécuriser l’intervention du médecin. Le SAMU 83 a pour mission de coordonner les différents
intervenants : les forces de l’ordre et le moyen de transport devront être présents sur place en même
temps que le médecin.
HO : méthode, points particuliers
Procédure courante
« Je, soussigné docteur …, domicilié …, exerçant …, certifie avoir examiné (ou tenté d’examiner) ce jour
M.(me) …, né le … à … et avoir constaté les troubles suivants : (description symptomatique sans diagnostic). Ces troubles compromettent gravement l’ordre public et la sûreté des personnes. Son état justifie son hospitalisation d’office dans un établissement spécialisé habilité à soigner les personnes atteinte
s de troubles mentaux, en application de l’article L.3213-1 du Code de la Santé Publique et selon la loi
du 27 juin 1990 modifiée par l’ordonnance du 15 juin 2000. Fait à …, le … »
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
112/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Procédure d’urgence
En cas de danger imminent pour la sûreté des personnes : déclarée par les maires au vu d’un avis médical (et non d’un certificat) qui atteste de la dangerosité.
« Danger imminent pour la sûreté des personnes… article L.3213-2 … Fait à …, le … ».
Références
 Loi n° 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé
 Loi n° 90-527 du 27 juin 1990 relative aux droits et à la protection des personnes hospitalisées en raison de troubles mentaux,
modifiée par la loi du 4 mars 2002, reprise dans les art. L3212-1 et suivants, L3213-1 et suivants du Code de la Santé Publique
 Modalités de prise de décision concernant l’indication en urgence d’une hospitalisation sans consentement d’une personne
présentant des troubles mentaux – recommandations professionnelles haute autorité de santé (HAS), avril 2005
 Convention de partenariat SAMU 83 – SOS Médecins, mars 2006
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
113/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. IV –21 / Régulation des suicidants
Mises à jour
Créé le :
Validé le :
25 juillet 2008
31 octobre 2008
Par :
Par :
Dr Bécé
Dr Raymond
Avertissement
Cette procédure n’est qu’un support condensé des données acquises.
Procédure liées
 « Prise d’appel : Priorité (PARM) et niveaux d’urgence » p. 6,
 « Hospitalisation sans consentement : HO et HDT » p. 111.
Définitions
 suicidé : personne décédé par suicide (12 000/an) ;
 suicidant : personne qui tente de se suicider ;
 tentative de suicide ( 160 000/an) : acte auto-agressif destiné à mettre fin à ses jours auquel la personne survit ;
 idéation suicidaire : idée que se fait un sujet selon laquelle le suicide pourrait être une solution à sa
situation.
Actions du PARM
Priorité de régulation
 P1 : risque imminent de comportement suicidaire avec un moyen létal ;
 P2 : autres situations.
Actions prioritaires
 localisation précise d’un appelant isolé, nature de la menace,
 parler au patient ou, si impossible, recommander aux témoins de garder un contact physique et verbal.
Evaluation médicale
Facteurs de risque
 âge, situation familiale, sociale,
 antécédents psychiatriques,
 pathologie en cours (cancer, VIH…),
 dimension psychologique et comportementale (désespoir, anxiété sévère, agitation…),
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
114/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
 traumatisme infantile.
 accès à un moyen de suicide (arme à feu…).
Urgence
Evaluation de la probabilité de passage à l’acte dans les 48 heures :
 idéation suicidaire et intensité,
 absence d’alternative autre, sentiment d’incurabilité inébranlable,
 souffrance psychique intense,
 scénario et imminence :
 faible : pense au suicide, pas de scénario précis ;
 moyen : scénario envisagé mais reporté ;
 élevé : planification claire, passage à l’acte prévu.
Eléments rassurants
 variabilité du pessimisme, l’intention étant de mobiliser des tiers et non de mourir,
 facteur déclenchant énoncé,
 ébauche de coopération par le dialogue avec le médecin,
 accepte de différer son geste,
 bien entouré, communique des coordonnées de tiers.
Action médicale
Niveaux d’urgence
Urgence R1 = SMUR
Selon la conjonction : imminence, moyen à disposition, entourage…
Urgence R2 = consultation d’emblée
Signes de gravité sans tableau typique, signes précurseurs.
Urgence R3 ou R4 (consultation différée ou conseil médical)
Eléments rassurants.
Attitude médicale face à un passage à l’acte imminent
 ne pas insister sur les thèmes de souffrance,
 « comment puis-je vous aider » ?
 important : information sur la localisation du patient !
 reprendre les rennes sans subir l’appel,
 aborder des thèmes plus superficiel pour garder le patient en ligne le temps de l’intervention des secours,
 éviter banalisation, reproches, ironie, défi, jugement, discours philosophique, sous-estimation.
Références
 Guide d’aide à la regulation au SAMU Centre 15, SAMU de France, 2004.
 Cours du DU de régulation médicale dans un CRRA, Université Paris XII – Val-de-Marne, 2008.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
115/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chapitre V : Procédures particulières
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
116/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. V –1 / Missions en milieu périlleux
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Validé le :
29 novembre 2006
16 mai 2008
23 mai 2008
Par :
Par :
Par :
Drs Lambert, Raymond
Dr Bécé
Dr Raymond
Définition
Une mission, indépendamment du vecteur aérien ou terrestre, sera qualifiée comme « milieu périlleux »
par le médecin régulateur sur la base de notions comme :
 nécessité de treuillage et conditions d’intervention délicates,
 difficultés d’accès avec marche,
 intervention en mer, sur falaise, dans une gorge, un ravin,
 intervention en hauteur,
 conditions météorologiques difficiles (vent, froid),
 technicité,
 sauvetage-déblaiement,
 difficultés de renfort…
Contraintes
Un intervention en milieu périlleux implique l’engagement d’un médecin de la liste « SAR » tant que faire
se pourra. On favorisera, autant que possible, l’association avec un infirmier.
Si la plus-value est avérée et que les conditions techniques le permettent (notamment aéronef adapté),
l’engagement d’un pédiatre pourra être étudié.
Ces missions nécessitent une préparation et une organisation optimales avant déclenchement par le
CROSS en mer ou le CODIS à terre. Il sera porté une attention particulière au point d’embarquement de
l’équipe médicale : base aéro-navale, centre hospitalier, HIA Ste-Anne (DZ agréée pour le Super Frelon)…
Eléments de décision
Délai court
Il s’agit d’un départ quasi-immédiat, en général dans un délai inférieur à 30 mn.
Un médecin de la liste « SAR » est extrait du pool présent, médecin SMUR voire médecin régulateur. Si
seul le médecin régulateur ‘urgentiste’ est qualifié, il ne laissera son poste à un médecin non accoutumé
qu’en situation d’extrême nécessité.
En l’absence de médecin de la liste, il est fait appel au médecin présent, volontaire et le plus qualifié sur
les SMUR de Toulon et Hyères.
Délai long
Il s’agit d’un délai en général supérieur à 30 mn, concernant souvent les soirs et fins de semaine.
Il est fait appel au médecin SAR d'astreinte (cf. tableau).
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
117/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Consignes avant départ
Sont rappelés à l’équipe d’intervention :
 l’importance des tenues vestimentaires : chaussures, pantalons, sweat, polaire coupe-vent « softshell », casque, lampe frontale, masque, baudriers…
 le matériel nécessaire : gilet, sac, monitorage, matelas à dépression, oxygène et communications
(VHF, téléphone satellite, GSM).
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
118/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. V –2 / Evénements dits ‘sensibles’
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ :
Dernière validation :
29 novembre 2006
28 novembre 2010
1er décembre 2010
Par :
Par :
Par :
Drs Lambert, Raymond
Dr Masson
Dr Raymond
Définitions
Affaire à fort potentiel médiatique et/ou impliquant une ou plusieurs hautes personnalités.
Mission SMUR
Le SMUR du secteur est engagé en priorité.
Déplacement dans le département d’un responsable du pouvoir exécutif
Concernant le Président de la République ou le Premier Ministre, leur venue est en général préalablement annoncée au SAMU 83 par les services médicaux ou de sécurité de l’Elysée ou de Matignon.
Ceux-ci réservent parfois un lit dans le service de réanimation polyvalente de l’HIA Ste Anne.
Sont prévenus sans délai :
 les responsables du service : chef de service et responsable(s) du CRRA 15 ;
 le médecin régulateur et les permanenciers du jour.
Les informations détaillées et confidentielles (dont le groupe sanguin du président ou du premier ministre) seront déposés sous enveloppe « CONFIDENTIEL MEDICAL » dans la boite ‘évènements sensibles’. Ces documents doivent ensuite être détruits.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
119/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. V –3 / Conduite à tenir en cas de CRISE
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ :
Dernière validation :
16 juillet 2006
4 décembre 2010
11 octobre 2010
Par :
Par :
Par :
Drs Legrand, Bécé
Dr Bécé
Dr Raymond
Objectif
 Montée en puissance lors de blessés multiples.
 Adapter l’alerte et l’engagement des personnels et des moyens aux éléments connus et supposés.
 Prévoir les véhicules et matériels impliqués.
Procédure liée
 Procédure « Engagement de la CUMP » p. 126.
Eléments supplémentaires à prendre compte
Les éléments suivants peuvent amener à élever le niveau de réponse, chacun des items pouvant incrémenter le niveau de réponse :
 explosion,
 foule,
 feu,
 NRBC,
 pressions médiatiques…
Régimes de réponses en fonction du nombre de blessés connus ou
supposés
0 – 5 blessés = niveau 1 : ALERTE
Régime normal  alerte SMUR voisins.
5 – 10 blessés = niveau 2 : EVALUATION
Se munir du classeur plan rouge sous le tableau de la permanence des soins.
Engagement immédiat des moyens sur zone
er
er
 un ou plusieurs SMUR en renfort, un médecin tient le rôle de 1 DSM (normalement le 1 SMUR),
 envisager le déclenchement du DSM d’astreinte préfectorale,
 en fonction du lieu et des vecteurs disponibles, envisager l’engagement d’un PARM prélevé sur la
salle avec le matériel dédié (local enregistreur, code dans le couloir 3436) :
 téléphone satellite + 2 GSM (1 rouge pour le médecin, 1 bleu pour le PARM),
 deux radios 400 Mhz,
 valise PARM et valise DSM (en salle CRRA),
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
120/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr

éventuellement le téléphone satellite SAR en supplément (matériel SAR au local « réserve »,
code A1583).
Alerte des personnels et des services
 chef de service,
 médecins responsables des CRRA, SMUR, CATA,
 cadre de santé du service, adjoint des cadres,
 services d’urgences des CH concernés,
 ARS, CODIS, préfecture, SAMU voisins et de référence pour la zone de défense Sud.
Rappel de personnels au CRRA
Rappel d’un PARM + 1 médecin régulateur.
10 – 15 blessés = niveau 3 : PLAN ROUGE
Alerte de tous les personnels SAMU.
En fonction du dimensionnement, demande de retour (les autres personnels en stand by) de :
 4 binômes médecin + IDE ;
 2 PARM et 1 médecin régulateur pour le PC mobile,
 1 – 2 ambulanciers, 1 IDE pour le PSM voire le camion logistique ;
 2 PARM et 1 médecin régulateur pour la salle CRRA.
Alerte du référent plan blanc, déclenchement de la cellule de crise plan blanc hospitalier à discuter.
plus de 15 blessés = niveau 4 : PLAN ROUGE + PLAN BLANC
+ PLAN DEPARTEMENTAL
 plan blanc niveau 1, 2…
 plan blanc sectorisé médecine / chirurgie,
 retour de l’ensemble du personnel du SAMU
Liste des matériels du PC mobile
 deux ordinateurs portables,
 deux cartes 3G,
 une imprimante,
 une antenne satellite,
 un HUB,
 trois radios 400 Mhz avec leur chargeur.
Ouverture de la boite courriel Yahoo
L’adresse à donner aux correspondants est « samu83_plan_blanc@yahoo.fr ».
Pour récupérer les messages et pièces jointes :
 Dans le navigateur Internet (Mozilla Firefox), taper l’adresse fr.yahoo.com.
 Cliquer « Mail » dans les liens à gauche.
 Nom d’utilisateur : « samu83_plan_blanc ». Mot de passe : « plancblanc ».
 L’ouverture des pièces jointes se fait en ouvrant les messages « boite de réception » ou en accédant
directement par le lien « Mes pièces jointes ». Il est également possible de les enregistrer sur le
disque dur (attention de bien noter le dossier d’enregistrement).
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
121/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Activation de la session téléphonique « crise »
Le ‘Parm Crise’ traitera uniquement les appels à caractère de crise : choix *71 ou *72 des professionnels. L’identification dans MédiQ ne se fait alors, non pas avec le patronyme mais avec les libellés
« Parm Crise 1 », « … 2 », etc…
Le ‘Med Crise’ traite uniquement les régulations de crise. Afin d’être mieux identifié lors d’une crise, il
remplace son patronyme par « Crise méd 1 », « …2 », etc…
Points particuliers
 Même hors plan rouge, la classification UA / UR et les notions de PMA et de DSM restent valables.
 A défaut d’identité (Nom + prénom), demander d’identifier les victimes par un numéro.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
122/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. V –4 / Secours en cas de défaillance ou de
débordement des lignes 15 de l'autocommutateur
principal
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Validé le :
3 mars 2006
21 novembre 2007
21 novembre 2007
Par :
Par :
Par :
Drs Raymond, Bécé
Drs Raymond, Bécé
Dr Raymond
Pré-requis
Les lignes téléphoniques destinées au CH Font-Pré (SAMU et tous services) transitent par
l’autocommutateur (PABX) principal. 31 lignes sont attribuées aux entrées « 15 ».
Le PABX de secours du CH Font-Pré n’est destiné qu’au SAMU. Il prend le relais :
 en cas de débordement des lignes 15 sur le PABX principal lorsque les capacités « 15 » sont dépassées (31 appels simultanés),
 en cas de panne du PABX principal, la panne concerne alors toutes les lignes de l’hôpital.
La mise en œuvre du PABX de secours se traduit par l’arrivée des lignes « 15 » sur les postes de secours :
 3 postes PARM branchés en permanence :
 deux en salle CRRA (lignes 5712 et 5713),
 un dans la « bulle » (ligne 5701),
 un poste PARM en salle de repos (non branché, prise spécifique, ligne 5714).
Le branchement en salle CRRA des postes de secours des médecins régulateurs (prises spécifiques
côté régulation généraliste, lignes 5700 et 5702) n’est nécessaire qu’en cas de panne du PABX principal.
Débordement
Diagnostic
 des appels parviennent sur les postes de secours,
 l’écran en salle indique un nombre élevé d’appels « 15 » en attente,
 les lignes CHITS (7670, 7671…) et les lignes médecins (5700, 5702…) reçoivent normalement les
appels.
Conduite à tenir
Les appels parvenant sur les postes de secours ne sont pas pris en compte.
Le fonctionnement de la salle ne varie pas.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
123/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Panne de l’autocommutateur
Diagnostic
 des appels parviennent sur les postes de secours,
 les lignes 15 ne sont apparemment pas saturées,
 les lignes CHITS (7670, 7671…) et les lignes médecins (5700, 5702…) ne reçoivent pas les appels.
Conduite à tenir
Pour mémoire : les trois postes non branchés sont stockés dans des cartons sous l’imprimante. Chacun
est spécifique d’une prise.
La procédure dégradée est mise en œuvre. Tous les postes de secours (PARM et médecins) sont branchés, les agents migrent en conséquence :
 les PARM 1 et 2 conservent leur place,
 le PARM 3 rejoint la bulle,
 le PARM 4 rejoint la salle de repos,
 les deux médecins régulateurs conservent leur place.
Sont informés de la situation :
 l'administrateur de garde et les cadres de l’UF CRRA 15,
 le CODIS,
 le CROSS Méd.,
 la préfecture du Var,
 les SAMU des départements voisins.
Si le PABX de secours ne prend pas le relais :
 demander à France Télécom de dériver le 15 vers le 18 du CSP Toulon,
 envoyer au CSP Toulon un médecin régulateur et un PARM
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
124/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. V –5 / Défaillance de l’accès à Internet
Mises à jour
Créé le :
Validé le :
6 juillet 2007
6 juillet 2007
Par :
Par :
Dr Bécé
Dr Raymond
Méthode
L’accès à Internet est primordial en salle CRRA : gardes Ordre des médecins, annuaire Pages Jaunes et
annuaire inversé, plans, VIDAL, etc…
Une défaillance devra faire alerter les services informatiques du CHITS (hotline du service informatique).
L’absence de solution rapide proposée sera signalée de façon répétée au cadre de garde.
Les solutions de secours peuvent être :
 l’utilisation des ordinateurs portable (cartes GPRS) stockés dans la salle enregistreur : procédure
jointe ;
 l’appel des responsables du CRRA pour consultation au domicile et télécopies éventuelles.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
125/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. V –6 / Engagement de la CUMP
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Validé le :
5 septembre 2004
6 juillet 2007
17 janvier 2007
Par :
Par :
Par :
Dr Raymond
Dr Bécé
Drs Arzalier, Raymond
Objectif
Engager la cellule d’urgence médico-psychologique en cas d’accident impliquant de nombreuses victimes ou d’événements à fort retentissement psychologique :
 attentats, accidents collectifs, situations catastrophiques,
 soutien d’équipes d’interventions,
 demande formulée par un SMUR sur place,
 demande formulée par une autorité DDASS ou préfecture.
Avertissement
La CUMP ne peut être déclenchée que par le médecin régulateur, après avis du psychiatre de garde.
La demande d'une autorité (préfecture par exemple) n'est pas en soi un critère. Le psychiatre de garde
donnera l'argumentation de refus si nécessaire.
L’acheminement de la CUMP sur les lieux de l’intervention est organisée par le SAMU.
En raison d’une carence en personnel, la CUMP ne pourra être activée que pour un Plan Rouge ou un
événement à fort retentissement psychologique.
Méthode
Le PARM crée une fiche.
Le Centre 15 contacte :
 le Dr Raucoules (psychiatre référent CUMP pour le Var) en passant par le standard de l’hôpital de
Font Pré pour confirmation de engagement,
 en son absence le Dr Rossi,
 le psychiatre de garde en dernier ressort.
L’acheminement de la CUMP se fait (par ordre de priorité) par :
 VRM,
 véhicule identifié CHITS,
 ambulance privée ou VL pompiers à défaut.
Un lot avec drogues, chasubles et papeterie est disponible à la réserve du SAMU 83.
Références
 arrêté du 28 mai 1997 du ministre de la santé relatif à la création d’un Comité National de l’Urgence Médico-psychologique en
cas de catastrophe,
 arrêté du 1er janvier 2001 du Ministre de la Santé relatif à la création d’un Comité National de l’urgence Médico-psychologique en
cas de catastrophe.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
126/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. V –7 / Veille sanitaire
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
Validé le :
5 septembre 2004
3 mars 2006
3 mars 2006
Par :
Par :
Par :
Dr Raymond
Drs Raymond, Bécé
Drs Arzalier, Raymond
Objectif
 assurer une écoute médicale permanente en prenant en compte les activités des intervenants de
l’urgence,
 diriger les informations vers la cellule de coordination nationale.
Avertissement
Toutes les situations jugées anormales (nombre d’individus concernés ou caractère inhabituel du phénomène) doivent obligatoirement être signalées à l’institut par le médecin cadre d’astreinte ou par le
médecin régulateur hospitalier « urgentiste ».
Contrainte
Les demandes sont centralisés quotidiennement sans délai.
Une information particulièrement sensible sera transmise au chef de service, au responsable de l’UF
Centre 15 ou au cadre d’astreinte.
L’alerte sera déclenchée essentiellement par fax : modalités de prise en charge, recueils de données,
coordonnées téléphoniques importantes.
Méthode
La cellule de coordination des alertes de l’I.N.V.S. peut être jointe en permanence.
 téléphone : 01 41 79 67 15 ;
 e-mail : alerte@invs.sante.fr ;
 fax : 01 43 75 88 36.
Tous les fax concernant la même alerte seront centralisés dans le classeur « veille sanitaire » en salle
de régulation (un intercalaire par pathologie).
Un message par intranet à tous les permanenciers et aux médecins régulateurs hospitaliers « urgentistes » doublera l’information.
Les PARM sont responsables de la mise à jour du classeur, les documents obsolètes sont éliminés.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
127/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. V –8 / Enregistrements, réclamations, plaintes,
demande de saisie de documents par la justice
Mises à jour
Créé le :
Dernière MAJ le :
17 juillet 2007
1 er septembre 2010
Par :
Par :
Dr Bécé
Drs Raymond, Bécé
Enregistrements téléphoniques
La réécoute des enregistrements est accessible à tous les agents en temps réel sans possibilité d’export
de fichier.
La réécoute différée d’enregistrements exportés sur support amovible est réservée aux responsables
médicaux du service.
Réclamations
Lorsque celles-ci parviennent par téléphone, le médecin régulateur doit accepter le contact si l’appel
concerne une appel qu’il vient de traiter. Il ne transmet une information explicative que s’il la maitrise
parfaitement. En cas de doute, il doit signaler à son interlocuteur qu’il n’a pas tous les éléments pour
transmettre une réponse précise. Dans tous les cas, il demandera à l’interlocuteur de transmettre une
demande écrite précise à la direction du CHITS.
Lorsque la réclamation parvient par courriel, il convient de demander l’envoi d’un courrier papier traditionnel. Faute de sécurisation, aucun renseignement ne doit être transmis par voie électronique.
Perquisition
Cadre : flagrant délit, enquête préliminaire ou instruction d’une affaire.
Une perquisition dans un service hospitalier est effectuée par un magistrat et en présence :
 du directeur de l’hôpital ou de son représentant,
 d’un membre du conseil de l'ordre,
 du chef de service ou de son représentant.
On recherchera la présence du médecin concerné par l’affaire voire d’un représentant du bureau de
l’ARL 83 le cas échéant.
Enquête préliminaire : procureur
 Une saisie de documents ne peut s’effectuer que sur réquisition.
 Hors procédure de flagrant délit, il ne peut y avoir :
 de saisie de dossier médical,
 d’utilisation de moyen coercitif ni d’obligation de se soumettre.
 Une perquisition nécessite l’accord écrit de la direction (art. 76).
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
128/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Instruction d’une affaire : juge
Le juge a la possibilité de demander la saisie d’un ou plusieurs dossiers médicaux.
Un DVD d’enregistrement contient des milliers de dossiers. Le secret professionnel s’appliquant strictement pour les dossiers non concernés par l’affaire, le disque ne peut être saisi en l’état. Ne seront ainsi
remis que des copies numériques des enregistrements recherchés (clé USB…).
Références
 Guide d’aide à la regulation au SAMU Centre 15, SAMU de France, 2004.
 Code de procédure pénale.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
129/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. V –9 / Glossaire
 04 : département des Alpes-de-Haute-Provence ;
 05 : département des Hautes-Alpes ;
 06 : département des Alpes-Maritimes ;
 13 : département des Bouches-du-Rhône ;
 APHM : Assistance Publique – hôpitaux de Marseille ;
 AR : ambulance de réanimation
 ARH. : agence régionale d’hospitalisation ;
 AS : aide-soignante ;
 ASSU : ambulance de secours et soins d’urgence.
 ATSU : association des transports sanitaires urgents ;
 AVC : accident vasculaires cérébral ;
 BAN : base aéronavale ;
 CCI : centre de cardiologie interventionnelle ;
 CCMM : centre de consultation médicale maritime, implanté au SAMU 31 à Toulouse ;
 CCMU : classification clinique des malades des urgences ;
 CH : centre hospitalier ;
 CGI : centre de gestion des interventions (SDIS).
 CHITS : centre hospitalier intercommunal de Toulon – la Seyne sur mer ;
 CHR : centre hospitalier régional ;
 CHS : centre hospitalier spécialisé (psychiatrie) ;
 CHU : centre hospitalier universitaire ;
 CIM-10 : classification internationale des maladies ;
 CLIN : comité de lutte contre les infections nosocomiales ;
 CODAMUPS-TS : comité départemental de l’aide médicale urgente, de la permanence des soins et
des transports sanitaires ;
 CODIS : centre opérationnel départemental d’incendie et de secours ;
 COM : centre des opérations maritimes ;
 COS : commandant des opérations de secours ;
 COZ : centre opérationnel de zone (zone militaire de défense) ;
 CPAM : caisse primaire d’assurance maladie ;
 CRRA : centre de réception et de régulation des appels (SAMU).
 CRAU : centre de réception des appels d’urgence (SDIS).
 CROSS : centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage, implanté pour la Méditerranée
au fort Ste Marguerite à la Garde (83) ;
 CRRA : centre de réception et de régulation des appels ;
 CS : centre de secours ;
 CSP : centre de secours principal ;
 CTA : centre de traitement des appels ;
 CUMP : cellule d’urgence médico-psychologique ;
 CO : monoxyde de carbone ;
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
130/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
 DDASS : direction départementale des affaires sanitaires et sociales ;
 DRASS : direction régionale des affaires sanitaires et sociales ;
 DSA : défibrillateur semi-automatique ;
 DSM : directeur des secours médicaux ;
 DZ : dropping zone = zone d’atterrissage pour un hélicoptère ;
 ECG : électrocardiogramme ;
 EMZD : état-major de zone de défense sud = échelon zonal regroupe les régions PACA, Corse et
Languedoc-Roussillon ;
 EVAMED : évacuation médicalisée ;
 EVASAN : évacuation sanitaire ;
 FC : fréquence cardiaque ;
 FR : fréquence respiratoire ;
 HDT : hospitalisation à la demande d’un tiers ;
 HIA : hôpital d’instruction des armées ;
 HO : hospitalisation d’office ;
 IADE : infirmier anesthésiste diplômé d’état ;
 IDE : infirmier diplômé d’état ;
 InVS : institut national de veille sanitaire ;
 IV : intraveineux ;
 MAP : menace d’accouchement prématuré ;
 NIHSS : national institutes of health stroke scale = échelle de graduation des accidents vasculaires
cérébraux de l’institut national américain des accidents et désordres neurologiques ;
 O.A.P. : œdème aigu pulmonaire ;
 O2 : oxygène ;
 PA : pression artérielle ;
 PAD : pression artérielle diastolique (chiffre le moins élevé des deux chiffres de tension artérielle) ;
 PARM : permanencier auxiliaire de régulation médicale ;
 PAS : pression artérielle systolique (chiffre le plus élevé des deux chiffres de tension artérielles) ;
 PC : poste de contrôle, poste de commandement ;
 PDS : permanence de soins = médecine générale libérale ;
 PMA : poste médical avancé ;
 PSE : pousse-seringue électrique (voir aussi SAP) ;
 PSM : poste sanitaire mobile = lot médical conçu pour la prise en charge de 25 blessés graves dans
les conditions de fonctionnement d’un poste médical avancé ;
 RCIU : retard de croissance intra-utérin ;
 SA : semaines d’aménorrhée = période sans règle lors d’une grossesse ;
 SAP : seringue auto-pousseuse ;
 SAR : search and rescue = mission hélicoptère de recherche et de secours ;
 SAU : service d’accueil des urgences ;
 SCMM : SAMU de coordination médicale maritime ;
 SDIS : service départemental d’incendie et de secours.
 SMC : soins médicaux continus ;
 SMUH : service mobile d’urgence héliportée ;
 SMUR : service mobile d’urgence et de réanimation ;
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
131/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
 SNSM : société nationale de sauvetage en mer, association loi 1901 ;
 SSSM : service de santé et de secours médical (SDIS).
 SSPI : salle de surveillance post-interventionnelle = salle de réveil ;
 SpO2 : saturation pulsée en oxygène ;
 ST : sur l’électrocardiogramme, les déflexions électriques sont nommées P, Q, R, S et T ; le ST est un
segment dont l’analyse est capital dans l’analyse d’une douleur thoracique et le diagnostic éventuel
d’un infarctus ou d’une menace ;
 TIH : transfert interhospitalier ;
 TV et FV : tachycardie et fibrillation ventriculaire = troubles graves du rythme cardiaque, la FV se traduisant par un arrêt cardiaque ;
 T2IH : transport infirmier interhospitalier = transport non médicalisé régulé par le SAMU avec soins
assurés par un personnel infirmier sans accompagnement médical ;
 TA : tension artérielle ;
 TAD : tension artérielle diastolique (chiffre le moins élevé des deux chiffres de tension artérielle) ;
 TAS : tension artérielle systolique (chiffre le plus élevé des deux chiffres de tension artérielles) ;
 UF : unité fonctionnelle ;
 UMH : unité mobile d’hospitalisation ;
 USC : unité de soins continus ;
 USIC : unité de soins intensifs de cardiologie ;
 UVH : urgences vitales hospitalières ;
 UVI : urgence vitale immédiate.
 VHF : very high frequency = bande de radiofréquences comprise entre 30 et 300 MHz ;
 VL : véhicule léger ;
 VRM : véhicule rapide médicalisé ;
 VSAV (remplace l’ancienne appellation VSAB) : véhicule de secours et d’assistance aux victimes.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
132/133
Service d’aide médicale urgente SAMU 83
Centre de réception et de régulation des appels (CRRA 15)
Hôpital Font-Pré – Centre hospitalier intercommunal de Toulon / La Seyne-sur-mer
B.P. 1412 – 83056 TOULON CEDEX
Téléphone : 04 94 61 61 15
Télécopie 04 94 61 60 99
e-mail : samu@ch-toulon.fr
Chap. V –10 / Loi de Murphy et autres vérités au SAMU
Mises à jour
Créé le :
12 novembre 2006
Par :
Dr Arzalier
A méditer
 le bilan parvient plus sûrement à ceux qui en ont le moins besoin,
 tout ce qui peut aller de travers, ira de travers,
 toute consigne qui peut être mal comprise a été mal comprise,
 si tout semble manifestement bien se passer, c'est que quelque chose vous a échappé,
 quoiqu'il arrive avec le CODIS, faites comme si c'était prévu,
 un bon plan tout de suite vaut mieux qu'un parfait… trop tard !
 la difficulté de trouver une adresse est directement proportionnelle aux conséquences que ne pas la
trouver entraînerait,
 quand un appareil en panne est présenté au responsable du matériel, il fonctionne à merveille,
 gérer la crise ne signifie pas nécessairement lui trouver une solution.
Procédures régulation CRRA - version en vigueur
Version du 05/03/2011 16:03 imprimée le 08/03/2011 15:03 par Laurent
133/133
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire