La Guerre froide

publicité
La Guerre froide
bipolarisation : A partir de 1947, les relations internationales sont déterminées par l'affrontement
idéologique de l'URSS et des États-Unis. Cette situation entraine une division du monde en deux
camps que chaque pôle domine.
Bloc : Ensemble de pays qui partagent une idéologie commune et sont liés entre eux par des accords
politiques, économiques et militaires. Chaque bloc se forme autour d'un Grand ( URSS ou ÉtatsUnis), qui en devient le pôle.
Communisme : Idéologie fondée sur la propriété collective des moyens de production dans le
domaine économique et sur la primauté du Parti communiste comme seul détenteur du pouvoir
politique. La finalité du communisme est, d'après Karl Marx, la réalisation d'une société sans classe
et sans État.
Chronologie de la guerre froide
1945 : fin de la 2 GM.
1947 : début officielle de la guerre froide
1956 – 1962 : mise ne place de la coexistence pacifique
1962 – 1975 : Détente
1975 – 1987 : « Guerre fraîche »
1987 – 1991 : Retour de la Détente et fin de la guerre froide.
Accords de Washington : Traité signé le 8 décembre 1987 par le président américain Ronald
REAGAN et le Premier Secrétaire du PCUS Mikhaïl GORBATCHEV prévoyant la destruction des
missiles nucléaires de courte et moyenne portées. La signature de ces accords est généralement
considérés comme la fin militaire de l'affrontement américano-soviétique.
I. Berlin, un lieu symbolique de l'affrontement Est – Ouest
Chronologie de Berlin
1945 : division de Berlin en 4 zones d'occupation
1948 – 1949 : Blocus de Berlin – Ouest
1949 : Création de la République Démocratique d'Allemagne (RDA) et de la République Fédérale
d'Allemagne (RFA).
1953 : Émeutes ouvrières à Berlin – Est
1961 : Construction du mur de Berlin dans le nuit du 12 ou 13 août 1961.
1969 – 1974 : Willy Brandt chancelier de la RFA
1989 : Chute du mur de Berlin le 9 novembre.
1990 : Réunification de l'Allemagne.
1991 : Berlin devient la capitale de l'Allemagne réunifiée.
Occupation quadripartite : L' Allemagne vaincue en 1945 est divisée en 4 zones d'occupation
attribuées à chacune des puissances alliées victorieuses, c'est pourquoi on parle d'occupation
quadripartite.
« Rideau de fer » : expression proposée par Winston CHURCHILL dans un discours prononcé à
l'université Fulton, aux États-Unis, en 1946, pour désigner l'installation d'une ligne de séparation
infranchissable, en Europe entre, la zone d'occupation soviétiques et les zones occidentales.
CHURCHILL Winston (1874 – 1965) : est un homme politique britannique connu pour avoir
dirigé le Royaume-Uni pendant la Seconde Guerre mondiale. Il fut Premier ministre du
gouvernement britannique de 1940 à 1945 et puis de 1951 à 1955.
Enclave : bout d'un territoire d'un État enserré dans le territoire d'un autre État. La ville de Berlin –
Ouest est une enclave de la RFA en RDA
TRUMAN Harry : Président des États-Unis d'Amérique de 1945 à 1952, il entraine son pays dans
la guerre froide en mettant en œuvre une politique d'endiguement du communisme conforme à sa
vision bipolaire du monde.
STALINE Joseph ( 1879 - 1953): homme politique soviétique, successeur de Lénine après avoir
écarté ses adversaires potentiels. Partisan d'une révolution limitée à l'URSS , il essaie de maintenir
son pays à l'écart des revendications nazis en signant le pacte germano-soviétique en 1939. Précipité
dans le conflit par l'agression allemande en juin 1941, il profite de la victoire de l'URSS sur les
nazis pour installer une zone d'influence soviétique en Europe orientale et renforcer son pouvoir
personnel en URSS jusqu'à sa mort en 1953.
« endiguement » : traduction française du mot anglais « containment ». Politique menée par le
président américain Harry Truman consistant à intervenir par tous les moyens contre
l'expansionnisme soviétique.
Plan Marshall : plan d'aide américain destiné au redressement économique de l' Europe d'après
guerre ,baptisé par les journalistes du nom du Secrétaire d'État des États-Unis, le général George
Marshall qui présenta lors d'un discours à l'Université Harvard, le 5 juin 1947, les grandes lignes du
projet. Adressé à l'ensemble des pays européens, ce plan, développé dans le cadre de la mise en
place de la guerre froide , ne concerna en fait que 16 états regroupés dans l'organisation européenne
de coopération économique ( OECE) qui acceptaient indirectement les normes du modèle
économique américain.
Démocratie populaire : Régime politique communiste d'Europe de l'Est – copié sur celui de
l'Union soviétique – caractérisé par une parti unique, la restriction des libertés, l'adoption du
communisme comme doctrine politique et économique officielle.
Blocus de Berlin : Opération d'enclavement de Berlin – Ouest menée par Staline à partir du 24 juin
1948 afin de permettre aux soviétiques détendre leur contrôle à l'ensemble de la ville. Les
américains y répondirent par la mise en place d'un pont aérien qui permit de ravitailler les deux
millions de berlinois de l' Ouest. La détermination américaine fit échec au blocus qui fut levé le 12
mai 1949.
Mur de Berlin : Pour éviter le départ massif des Allemands de l'Est vers l' Ouest - depuis 1949,
près de trois millions d' allemands avait quitté la RDA – un mur fut construit à partir du 13 aout
1961 autour de Berlin Ouest.
« coexistence pacifique » : Politique de relation internationale proposée par Nikita Khrouchtchev
aux États – Unis selon les principes de la reconnaissance officielle de l'autre dans ses spécificités
politiques et économiques et de la recherche d'un compromis pacifique qui permettait aux deux
blocs de vivre côte à côte sans plus s'agresser.
Détente : Rapprochement mutuel des deux Grands pour éviter tout risque de conflit nucléaire.
« Ostpolitik » : Politique d'ouverture vers la RDA et les démocraties populaires menées par le
chancelier de la RFA, Willy Brandt, de 1969 à 1974.
BRANDT Willy : Social – démocrate, il fut élu député de Berlin – Ouest de 1950 à 1957, puis
maire de Berlin – Ouest de 1957 à 1966. Il prôna dans les années 1960, une politique d'ouverture
vers la RDA et vers l'Europe de l'Est. Vice chancelier à partir de 1966, il fut élu chancelier de la
RFA en 1969 et mit en ouvre l' Ostpolitik, pour laquelle il reçut le prix Nobel de la paix en 1971;
II. La crise de Cuba, 1962.
Chronologie
1959 : Révolution socialiste à Cuba. Fidel CASTRO prend le pouvoir.
1962 : le 14 octobre, un avion américain photographie les rampes de lancement soviétiques
installées secrètement à Cuba.
1962 : le 22 octobre, le Président américain John F. Kennedy prononce un discours annonçant la
mise ne quarantaine de Cuba.
1962 : le 28 octobre, Accord entre Kennedy et Khrouchtchev à propos de Cuba.
1963 : Traité de Moscou.
CASTRO Fidel : Arrivé au pouvoir en 1959, il entreprit une révolution socialiste qui le rapprocha
de l'URSS à partir de 1961. Sous la menace d'une invasion orchestrée par les États-Unis, il accepta
l'installation de missiles nucléaires soviétiques à Cuba en 1962. Après la crise des missiles, et
soumis à un embargo américain, Castro soutint les mouvements de guérilla révolutionnaire dans le
Tiers – Monde.
KROUCHTCHEV Nikita : Arrivé au pouvoir à la mort de Staline en 1953, il initia au niveau
international la politique de « coexistence pacifique ». Il effectua de nombreux voyages à l' Ouest
mais multiplia aussi les crises ( mur de Berlin, crise de Cuba). Il fut écarté du pouvoir lorsqu'il
chercha à s'attaquer aux privilèges de l'élite soviétique, la nomenklatura.
Dissuasion nucléaire : Politique menée par un État visant à détenir l'arme nucléaire afin de
dissuader un autre État de l'attaquer.
Équilibre de la terreur : Parité approximative des moyens de destruction massive avec acceptation
de sa propre vulnérabilité.
KENNEDY John Fitzgerald : Élu président des États – Unis en novembre 1959, il lanca la
politique des « Nouvelles frontière » contre la pauvreté et les discriminations raciales aux États –
Unis. Il affronta l'URSS lors de la Crise de Cuba et fit de Berlin, la ville symbole de la liberté lors
d'un discours resté mémorable en 1963. Il fut assassiné lors d'une voyage à Dallas, le 22 novembre
1963.
III. La guerre du Vietnam
Chronologie de la guerre du Vietnam
1964 : début l'intervention américaine au Vietnam
1968 : offensive du Têt
1969 : début du retrait américain au Vietnam
1973 : signature des accoerds de Paris, le 27 janvier, établissant les modalité du retrait de l'armée
américaine au Vietnam.
1975, Chute de Saïgon le 30 avril 1975 qui devient Ho Chi Minh ville.
Indochine française : ensemble des territoires de la péninsule indochinoise placés sous l'autorité
coloniale française de 1887 à 1954. Elle regroupait les protectorats du Tonkin et du Annam, la
colonie de Cochinchine, le Protectorat du Laos, le Protectorat du Cambodge et le Kouang – Tchéou
– Wan.
Viet – Minh : Organisation politique et paramilitaire vietnamienne, créée en 1941 par le Parti
communiste indochinois.
Accords de Genève : Accords signés à Genève , le 21 juillet 1954, à la suite d'une Conférence
réunissant les délégués de 19 nations sur la réorganisation territoriale de l'Indochine après la défaite
des armées coloniales françaises en mai 1954. Les accords établirent l'armistice entre la France et la
république démocratique du Vietnam; Le Vietnam était divisé en deux zones de regroupement
militaire le long du 17 parallèle. Le Vietnam du Nord, communiste, étant sous influence soviétique
alors que le nouvel état du Vietnam du Sud recevait l'aide des États- Unis.
Guerre asymétrique : type de conflit qui oppose deux forces inégales, aux tactiques différentes :
d'un côté, une armée conventionnelle ; de l'autre, des mouvements de guérilla ou des groupes
terroristes;
Offensive du Têt : campagne militaire menée en 1968 par les forces combinées du Front national
de libération du Sud Viêt Nam (ou Viet Cong) et de l'Armée populaire vietnamienne pendant la
guerre du Viêt Nam. Les buts poursuivis étaient le soulèvement de la population sud-vietnamienne
contre la République du Viêt Nam,
Viet cong : Cette appellation est utilisée pendant la Guerre du Việt Nam par les Sud-Vietnamiens et
leurs alliés américains pour désigner les combattants du Front national de libération du Sud Viêt
Nam (FNL), dont ils assimilent l'action à une guérilla communiste. Le FNL regroupe les opposants
au régime sud-vietnamien et à la présence américaine au Vietnam, et les communistes affiliés au
Vietnam du Nord ou en provenant, en une alliance nationaliste
FONDA Jane : Actrice américaine, elle prit des positions contre la manière dont le gouvernement
américain menait la guerre au Vietnam . Son action illustre le courant anti-guerre qui sévit dans le
milieu culturel américain au début des années 1970.
Piste Hô Chi Minh : Piste construite par le Viet Minh à travers les territoires laotien et cambodgien
pour approvisionner et soutenir la guérilla viet cong du sud Vietnam.
Hô Chi Minh ( 1890 - 1969) : Dirigeant du Parti communiste vietnamien, il proclame
l'indépendance du Vietnam dès 1945. Il est l'animateur de la résistance à l'armée française durant la
guerre Indochine, puis à l'armée américaine, durant la guerre du Vietnam jusqu'à sa mort en 1969.
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Créer des cartes mémoire