Introduction George Washington

publicité
Trois_figures_marquantes_de_la_période_nationale
Introduction
Durant la grande période nationale de 1783 à 1865, la fameuse Constitution de 1787 est signée par plusieurs pères
fondateurs, résultats de compromis entre les camps fédéraliste et les anti-fédéralistes. L'un d'eux est Georges
Washington, le premier président des Etats-Unis. Dans cet article nous parlerons de ce dernier, ainsi que ses
successeurs, John Adams et Andrew Jackson et finalement, nous pourrons voir l'évolution de la politique
Américaine au long de ces années. Il sera question de leur courte biographie, de leur vie précèdent leur présidence
et un résumé de celle-ci.
George Washington
George Washington est considéré comme le père fondateur des États-Unis, le « Father of his country » et c?est
parce que, grâce à lui, l?indépendance a été acquise pour les Treize Colonies, ce qui a mené à la création d?un
nouveau pays : les États-Unis. En plus d?être un battant, Washington a fait preuve d?une grande intégrité et d?une
sagesse hors-pair. C?est ci-dessous que les exploits qui ont marqués sa vie dès sa naissance serons exposés
jusqu?au jour malheureux de la mort d?un grand héros national.
texte descriptif
Biographie
George Washington est né le 22 février 1732 dans sa plantation familiale de Pope?s Creek dans le comté de
Westmoreland situé dans la colonie anglaise de Virginie. Son père Augustine Washington et sa mère Mary Ball
Washington ont eu ensemble six enfants dont George en était l?ainé. Augustine Washington était un planteur
prospère, mais il mourut lorsque George avait seulement onze ans. Suite à cet évènement, George et le reste de la
famille ont dû s?occuper de la plantation. Au même temps, celui-ci a suivi une éducation typique d?un jeune
garçon de famille riche. Peu de détails sont connus, mais des historiens pensent qu?il aurait terminé ses études vers
l?âge de quinze ans. Il est connu que Washington était très brillant en mathématiques et c?est ce qui lui a permis
d?amasser ses premières économies et par la suite d?acquérir ses premières terres. À l?âge de 20 son demi-frère
Lawrence est décédé suite à la tuberculose et a ainsi légué sa propriété de Mount Vernon, sur la rivière Potomac
près d?Alexandria en Virginie. Cinq ans après, en 1759, George Washington a marié Martha Dandridge Custis, une
veuve qui avait déjà 2 enfants. On dit que George Washington était un beau-père attentionné. C'est en 1789 qu'il a
occupé pour la première fois le poste de présidence des États-Unis d'Amérique. Il est par la suite réélu en 1793
pour un deuxième mandat. Puis il en a refusé un troisième en 1787. Après sa présidence, il est retourné vivre dans
ses plantations de Mount Vernon où il vécut seulement trois ans avant son décès au jeune âge de 67 ans. George
Washington est ainsi décédé le 14 décembre 1799 d?une infection à la gorge causée par un rhume qu?il avait
contractée en inspectant ses plantations.
Avant sa présidence
George Washington a commencé l?âge adulte en intégrant l?armée. Dès ses débuts en 1752, il a été immédiatement
nommé lieutenant-colonel dans l?armée de la Virginie, malgré le fait qu?il n?avait aucune expérience militaire.
C?est à son sein qu?il a combattu pendant la Guerre de la conquête et est, par la suite, monté au rang de
Introduction
1
Trois_figures_marquantes_de_la_période_nationale
commandant en chef de toutes les forces armées de la Virginie. C?est suite à cette guerre que Washington a cessé
ses fonctions au sein de l?armée de la Virginie et est retourné chez lui à Mount Vernon en 1759 où il a débuté dans
le monde politique lors de son élection à la Virginia House of Burgesses (la première Assemblée législative avec
des représentants élus en Amérique du Nord) à laquelle il a été membre jusqu? en 1774. Il pensait ferment que les
treize colonies avaient intérêt à déclarer leur indépendance, car il avait lui-même expérimenté durement
l?augmentation des taxes. En 1775, il a débuté son rôle de commandant en chef de l?armée continentale ce qui a
perduré jusqu?à la fin de La guerre d'indépendance américaine. On dit que c?est en partie grâce à lui que la victoire
a été aux Américains et dès cette époque il a été considéré comme un héros national. En 1787, George Washington
a été l?un des premiers à s?engager dans la lutte pour une nouvelle constitution, car il pensait que l?ancienne
constitution ne fonctionnait pas bien. Dès que le projet a été lancé, le Collège Électoral a élu unanimement
Washington en tant que président de la convention qui allait rédiger la nouvelle constitution. Deux ans plus tard, en
1789, il a été nommé le premier président des États-Unis d?Amérique, malgré sa résistance à prendre le poste, en
effet, celui-ci voulait retourner à une vie tranquille dans ses plantations et laisser à d?autres la tache de gouverner
le nouveau pays. Il a tout de même tenté sa chance, car une grande majorité de la population le voulait au pouvoir
et de ce fait, il a été élu haut la main à la présidence le 7 janvier 1789.
Sa présidence
Lorsque George Washington a pris la tête du pouvoir en 1789, les États-Unis n?avaient jamais eu leur propre
gouvernement, alors il est certain que la façon dont serait gouverné ce pays pour la première fois suivrait pour tous
les présidents à venir. Washington avait une grande responsabilité et sachant cela, ce premier président à travailler
fort pour montrer un exemple de justice, de respect et d?intégrité. S?il y a bien un exemple de la politique de
George Washington qui a traversé les âges, ce serait l?adoption de la neutralité en ce qui a trait aux conflits et en
particulier ceux en Europe en plus d?entretenir une politique cordiale envers tous les pays. Un bon exemple de
cette politique serait lors des guerres qui opposaient les français et les britanniques, celui-ci a tenu à rester neutre,
malgré les recommandations de son secrétaire d?États Thomas Jefferson et son secrétaire du trésor Alexander
Hamilton qui était respectivement pour les français et pour les britannique. De plus, en ce qui concerne ses deux
secrétaires, il s?agit de Washington lui-même qui les a nommés, il pensait qu?avoir deux personnes de points de
vue, la plupart du temps, divergent a ses coté ferait en sorte qu?il y aurait un gouvernement plus fort. Il a accompli,
durant ses deux mandats de nombreuses réalisations pour le pays. Il a, entre autre, établit la première banque
centrale des États-Unis en 1789 et créé le premier cabinet présidentiel. C'est après avoir refuser le poste de
président pour un troisième mandats consécutifs que George Washington est retourner chez lui à Mount Vernon en
1797.
Conclusion
« I can only say that I have contributed towards the organization and administration of the Government the best
exertions of which a very fallible judgment was capable. »September 17th, 1796. (« Je peux seulement dire que j'ai
contribué à l'organisation et à l'administration du gouvernement avec les meilleurs efforts auxquels un jugement
très faillible était capable. » 17 septembre 1796) [1] Ce sont les mots du grand président que fut George Washington
à propos des décisions qu?il a prises lors de ses deux mandats à la présidence des États-Unis. Pour conclure,
George Washington a été le premier président des États-Unis et avec ce poste, viennent ses grandes responsabilités
qu?il a su assumer avec brio.
Avant sa présidence
2
Trois_figures_marquantes_de_la_période_nationale
Andrew Jackson
Andrew Jackson est le 7ème président des États-Unis et il est le premier président aux origines modestes, en plus
d?être le premier candidat du parti démocrate à accéder à la présidence des États-Unis. Cet homme au fort
caractère a eu un impact dans l?histoire des États-Unis.
Portrait d'Andrew Jackson
Biographie
Andrew Jackson est né en 1767 en Caroline, probablement proche de la frontière entre la Caroline du Nord et la
Caroline du Sud (le lieu précis reste encore incertain, car certains historiens affirment qu?il serait né en Caroline du
Nord alors que d?autres affirment qu?il serait né en Caroline du Sud). Ses parents sont des immigrants écossais et
Irlandais venus habités sur le continent Américain avant sa naissance. Son père est mort dans un accident, quelques
semaines avant sa naissance; ce qui fait qu?il ne l?a jamais connu. Durant son enfance, il a reçu une éducation de
base dans des petites écoles. Au début de son adolescence, il a participé à la Guerre d?indépendance des États-Unis
avec ses frères dans un petit régiment de patriotes. Andrew est le seul à avoir survécu parmi les trois garçons. À
l?âge de 14 ans, il se retrouve à être orphelin, car sa mère meurt du choléra[2]. Il ne s?est cependant pas retrouvé
complètement seul puisque des membres de sa famille du côté de sa mère ont pu s?occuper de lui par la suite.
Andrew Jackson s?est marié avec Rachel Donelson Robards (qui est devenue Rachel Jackson suite au mariage) en
1794. Ils auraient commencé à vivre dans la même maison en 1791, alors que Rachel était encore officiellement
mariée avec son précédent mari. Cependant, elle avait en quelque sorte été abandonnée par son précédent mari,
donc en réalité, elle n?était plus vraiment en couple avec cet homme. C?est lorsqu?elle divorce officiellement avec
son précédent mari qu?elle a pu se marier avec Andrew. Plusieurs adversaires politiques d?Andrew Jackson ont
d?ailleurs utilisé les circonstances entourant le mariage de d?Andrew et Rachel (en les accusant de vivre en
bigamie) dans le but de le nuire dans ses campagnes présidentielles[3]. Selon plusieurs écrits, ils étaient très
amoureux l?un de l?autre et ils ont eu une vie de couple heureuse[4]. Andrew et Rachel Jackson n?ont jamais eu
d?enfants biologiques, mais ils ont adopté plusieurs enfants.
Il va mourir en 1845 dans son domaine nommé «The Hermitage» (l?Hermitage) à l?âge de 78 ans suite aux
problèmes de santé qu?il avait lors de la fin de sa vie.
Ascension politique
Bien qu?Andrew Jackson ne fasse pas encore parti de la vie politique des États-Unis, c?est le fait qu?il ait pris la
décision d?aller étudier en droit pour devenir avocat qui a été l?élément déclencheur des débuts de son ascension
dans la vie politique. Bien qu?Andrew Jackson ne fasse pas encore parti de la vie politique des États-Unis, c?est le
fait qu?il ait pris la décision d?aller étudier en droit pour devenir avocat qui a été l?élément déclencheur des débuts
de son ascension dans la vie politique. Après qu?il ait fini ses études, il a donc commencé à pratiquer le droit dans
la Caroline du Nord. Il aurait commencé à acquérir une «réputation d?être quelqu?un de charismatique et
ambitieux»[5]; il a donc commencé à être connu et à avoir de l?influence dans les régions de la Caroline du Nord où
il travaillait. Par la suite, Jackson a acheté un domaine qu?il a appelé «l?Hermitage» (situé proche de Nashville, au
Tennessee) où il a exploité une plantation avec plusieurs esclaves. C?est en 1796 qu?Andrew Jackson entre
officiellement dans la vie politique, puisqu?il a été élu à la chambre des Représentants en 1796 où il a gardé son
poste durant une année de temps. Par la suite, il a après siégé à la cours Suprême de l?État du Tennessee et a fait
Andrew Jackson
3
Trois_figures_marquantes_de_la_période_nationale
partie du Sénat américain. Durant la période qui a précédé sa présidence, où il a joué un rôle actif dans la vie
politique des États-Unis, Andrew Jackson s?est aussi beaucoup impliqué dans le domaine militaire. Lors du conflit
de 1812 qui opposait les États-Unis à la Grande-Bretagne, il a dirigée des troupes de soldats pour défendre le pays
contre l?invasion britannique. Jackson prenait d?ailleurs très à c?ur son rôle dans l?armée puisqu?il éprouvait une
haine envers les Britanniques (il conserve la vieille rancune envers les Britanniques à cause qu?il leur impute les
décès d?une partie des membres de sa famille). Les troupes de Jackson ont été envoyées en Nouvelle-Orléans pour
défendre cet État et l?invasion des Britanniques dans cette région a pu être repoussée avec succès. Il est considéré
comme étant un héros national en ayant battu les Britanniques[6]. Andrew Jackson a aussi participé aux campagnes
militaires contre les amérindiens [7] à cause que ceux-ci étaient perçu comme étant une menace envers le pays et
envers les intérêts expansionnistes de la nouvelle nation américaine. De plus, il a fait partit des régiments militaires
dans quelques conflits opposant les États-Unis contre l?Espagne. Après sa carrière militaire, il retourne en 1823 au
Sénat où il va y siéger jusqu?en 1825. Lors des élections l?année suivante, il va être candidat du parti démocrate
pour devenir président des États-Unis. Même si Andrew Jackson a obtenu une majorité de votes de la population et
du collège électoral, la Chambre des représentants va être majoritairement en faveur au candidat du parti
républicain [8].
Présidence
Andrew Jackson réussi à accéder à la présidence en 1829 après une lutte acharnée pour en obtenir le pouvoir. Déjà
au début de son mandat, il critique beaucoup la manière comment est fait le gouvernement. Il aurait proposé de se
débarrasser du Collège électoral, mais finalement, cette proposition n?a pas été appliquée. Il a aussi proposé de de
démocratiser certaines sphères du pouvoir américain mais ce projet n?a pas été adopté. Le président Jackson ne
faisait pas du tout confiance à la Banque des États-Unis, parce qu?il la voyait comme étant corrompue et ne servait
que les intérêts des élites américaines. Il a utilisé tous ses pouvoirs de président qu?il pouvait utiliser pour tenter de
limiter ceux de la Banque des États-Unis. Il a utilisé tous ses pouvoirs de président qu?il pouvait utiliser pour tenter
de limiter ceux de la Banque des États-Unis. Par exemple, lorsque des chartes étaient votées en faveur de la
Banque, Jackson n?hésitait pas à s?opposer à l?application de ces chartes en utiliser son droit de véto. [9] C?est
Andrew Jackson qui a signé en 1830 la loi sur la déportation des Amérindiens (Indian Removal Act). Cette loi
avait déjà été proposée dans le passé, mais elle n?avait pas été appliquée. [10] Des milliers d?Amérindiens vivant
dans le sud-est des États-Unis seront forcés d?aller vivre dans une immense réserve plus loin dans le territoire
américain puisque leurs terres étaient convoitées pour leurs ressources naturelles. À la fin de son dernier mandat,
en 1837, il va se retirer de la vie politique pour retourner à ses plantations de son domaine à Nashville.
Conclusion
Sa présidence de 1829 à 1837 a permis d?élargir le droit de vote pour qu?en 1840 (après sa présidence), le suffrage
universel blanc soit partout aux États-Unis. Andrew Jackson a toujours considéré qu?il a de compte à rendre qu?au
peuple et non aux élites. Il a aussi toujours cru que c'est au peuple de prendre les décisions pour le bien-être du
pays.
John Adams
De 1797 à 1801, un fédéraliste du nom de John Adams, qui devient le deuxième président officiel des États-Unis,
succédant à Georges Washington et prédécesseur de Thomas Jefferson, marqua l'histoire de la période nationale en
Ascension politique
4
Trois_figures_marquantes_de_la_période_nationale
Amérique.
Biographie
Né le 30 octobre 1735 en Quincy au Massachussetts, descendant d?une famille colons puritaine, aîné de 3 enfants.
Il a étudié à l?Université d?Harvard, après une courte expérience en enseignement, il étudie en droit à l'école de
Worcester, puis devient avocat à Boston en 1758. Son père, John Adams Senior, était un fermier, un
congrégationaliste ainsi qu'un conseiller municipal, descendant d?une famille immigrante de l?Angleterre. Sa
mère, Susanna Boylston est descendante d?une famille éminente du Massachussetts. John Adams marie Abigail
Smith, sa troisième cousine en 1764. Ils ont eu 6 enfants ensemble, soit Abigail, John Quincy, Susanna, Charles,
Thomas et Élizabeth, dans un intervalle de 10 ans. Malgré sa grande famille, Adams était souvent absent à cause de
sa grande implication dans la politique. John Adams devient considéré comme l?un des pères fondateurs des
États-Unis. Finalement, il meurt à l'âge de 91 ans en 1826.
Vie politique avant la présidence
Adams a lancé sa carrière juridique à Boston en 1758. Il a fait face à plusieurs années de lutte pour établir sa
pratique. Il avait un seul client lors de sa première année et n'a pas gagné son premier cas. Il est rapidement
identifié avec les patriotes, à cause de son opposition au « Stamp act » de 1765, il écrit un essaie contre cette loi le
« Essay on the canon and feudal Law », qui a été publié en quatre séries dans la Gazette de Boston. Comme le
succès est venu, Adams a beaucoup écrit, en publiant de nombreux essais dans les journaux de Boston sur les
questions sociales, juridiques et politiques. En 1770, Adams devient un avocat très réussie avec la plus grande
charge de travail d?avocat à Boston. Il défend les colons américains en disant que cette loi leur prive des droits de
base sur les taxes. En 1770, il accepte d?être représentant dans l?affaire du massacre de Boston pour le meurtre de
5 civiles, défendant huit soldats britanniques prenant part à cet événement, puisqu?il appuie que chaque personne
mérite une défense égale. Dans la même année, Adams est élu comme un des cinq représentants du premier
congrès continental. Durant cela, en 1776, Adams convainque le jury d?adapter une résolution selon laquelle
chaque état doit être représenté par un gouvernement indépendant. Il a été élu au deuxième Congrès Continental,
convoquée en mai 1775. Il a également été un membre important du comité qui a proposé le Traité type, qui ont
envoyé en France de l?aide pour sécuriser le commerce extérieur et de l'assistance militaire. Durant ces années, il
prit part à près de 90 comités. Ensuite, en 1779, il est envoyé comme représentant à l?écriture du traité de Paris, qui
se finissait par la guerre de révolution. Après cette guerre, il retourna en Europe et prit part à certain arrangement
de traité de commerce avec quelques nations d?Europe. Finalement, en 1785, il devient le premier ministre des
États-Unis en Angleterre. Nommé ambassadeur des États-Unis à Londres, il écrit en 1787 la Défense des
constitutions du gouvernement des États-Unis, dans laquelle, il développe sur la séparation des pouvoirs dans un
système de poids et contrepoids (checks and balances) qui empêche l?élection d?un chambre constitué seulement
de riches et de personne hautement placé. De retour, en 1789 après 10 ans en Europe, il participa au premier
ballotage de la première élection présidentielle. C?est Georges Washington qui l?emporta, recevant le plus grand
nombre de votes. Adams est cependant élu vice-président de Washington. Par contre, cela lui permet néanmoins
d'exercer une certaine influence ; il s'emploie notamment à résoudre des conflits politiques au Sénat entre
démocrates afin de préserver la liberté individuelle et de limiter les pouvoirs du gouvernement fort et centralisé,
favorisant les industriels, les propriétaires terriens et les marchands. Cet événement s?est encore produit une
deuxième fois après l?élection d?un deuxième mandat pour Washington. Durant toutes ses années, Adams est
complètement en opposé avec les idées et les positions de son président; c'est donc pourquoi ces deux personnes ne
s?attendaient pas à merveille.
John Adams
5
Trois_figures_marquantes_de_la_période_nationale
Présidence
Le Parti Fédéraliste a été formé tandis que George Washington était président. Le parti croyait en un gouvernement
central fort. Adams, cependant, était un penseur indépendant. Cela lui a mis en désaccord avec de nombreux dans
son propre parti. En 1796, Adams est enfin élu par son parti fédéraliste, malgré tout, comme deuxièmes présidents
et le troisième mandat des États-Unis. Il la gagna par un minuscule écart avec Jefferson. Pendant cette présidence,
une guerre éclate entre les Français et les Anglais, qui lui causaient des difficultés avec sa politique. Il se concentra
sur ses efforts diplomatiques envers la France, qui avait suspendu leur activité commerciale. En 1797, il a envoyé
une délégation en France pour négocier un traité, mais les Français ont refusé de rencontrer les délégués, et le
ministre français des Affaires étrangères a exigé une grande somme d?argent. Adams à refuser cet accord et une
guerre navale non déclarée a éclaté entre les États-Unis et la France en 1798 qui a duré jusqu'en 1800, quand un
traité de paix a été signé. Lorsque la nouvelle se répandit, la nation américaine devenu en faveur d?une guerre,
mais leur président Adams n?était point vouloir appeler à une déclaration de guerre, question de stratégie navale.
Aussi, il devient un doute auprès de autres en s'opposant à l'application des « lois contre les étrangers et les
séditieux » votées en 1798 pour diminuer les activités des partisans des révolutionnaires français et limiter les
critiques envers le gouvernement. La loi sur les étrangers lui a donné la permission d?arrêter et d'expulser tout
étranger dont il considéré dangereux. La Loi sur la Sédition fait une infraction pénale d'imprimer des déclarations
fausses, malveillantes ou scandaleuses qui ont critiqué les fonctionnaires du gouvernement ou du gouvernement.
En 1800, la guerre prit fin, et Adams devenait de moins en moins populaire de son peuple. Son attitude distante et
le refus d'entrer directement dans le conflit politique, aussi en croyant que le pouvoir exécutif doit être au-dessus
de la politique, a probablement sapé son efficacité et lui a coûté sa réélection en 1800, mais encore seulement à
quelques votes d?écart avec Thomas Jefferson, qui à son tour devient le troisième président. Il créa certaines
affinités avec Jefferson, après ces multiples tensions, et même après sa présidence, il continua sa correspondance
avec ce dernier. Plus tard, c?est son fils, John Quincy Adams, qui devenu le sixième président des États-Unis, étant
membre du parti démocratique républicain. L'Adams aîné et Jefferson étaient parmi les derniers signataires de vie
de la Déclaration d'Indépendance. Adams se retira dans sa ferme à Quincy ayant toujours craint le peuple et son
pouvoir de majorité. Pas plus tard que le 4 Juillet 1826, il a chuchoté ses derniers mots:
"http://wiki2.edavid.profweb.caThomas Jefferson survit."http://wiki2.edavid.profweb.ca Mais Jefferson était mort
à Monticello quelques heures plus tôt.
Conclusion
En conclusion, le président Adams a marqué l'histoire principalement par le conflit entre les États-Unis et la France
ainsi que sa nombreuse participation au sein de la politique Américaine. L'héritage de Adams est l'une des raisons
du pourquoi notre histoire est comme elle est aujourd'hui, il incarne le leadership moral, la primauté du droit, la
compassion, et une politique étrangère prudente, mais active, qui vise à la fois à assurer l'intérêt national et la
réalisation d'une paix honorable
Conclusion
Pour conclure l?article, trois des figures marquantes des États-Unis pendant la période nationale sont les présidents
George Washington, Andrew Jackson et John Adams. Ces trois chefs du gouvernement ont accompli beaucoup
pour leur pays et c?est pourquoi il est très intéressant d?en savoir plus sur leur vie et leurs accomplissements. Tout
commence avec le premier président de l?histoire des États-Unis; George Washington. Ici étaient dépeints les
Présidence
6
Trois_figures_marquantes_de_la_période_nationale
éléments de sa biographie, ses réalisations antérieures à la présidence puis finalement ses mandats en tant que
premier président américain. Ensuite venait Andrew Jackson où étaient détaillés les éléments de sa vie, puis son
ascension en politique menant à son élection et à la présidence. Finalement, le dernier président illustré dans cet
article, John Adams est dépeint de sa naissance vers ses accomplissements en tant que président, en passant par sa
vie politique précédant son élection. Si Washington n?avait pas été le premier président ou si celui-ci n?avait pas
tenu en compte l?avenir des États-Unis lors des débuts de la présidence au sein de ce pays, l?Amérique serait-elle
la même aujourd?hui ?
Références
1. ? Stephen Knott. (2005). George Washington. Repéré à :http://millercenter.org/president/washington
2. ? Daniel Feller. (n/a). Andrew Jackson: Life Before the Presidency. Repéré à:
http://millercenter.org/president/biography/jackson-life-before-the-presidency
3. ? Daniel Feller. (n/a). Andrew Jackson: Life Before the Presidency. Repéré à:
http://millercenter.org/president/biography/jackson-life-before-the-presidency
4. ? Daniel Feller. (n/a) Andrew Jackson: Life in brief. Repéré à:
http://millercenter.org/president/biography/jackson-life-in-brief
5. ? The Hermitage. (n/a). Orphan: Spark from the Start. Repéré
à :http://thehermitage.com/learn/andrew-jackson/orphan/
6. ? rank Freidel and Hugh Sidey. (2006). Andrew Jackson Repéré à :
https://www.whitehouse.gov/1600/presidents/andrewjackson
7. ? Federal Reserve History. (n/a). Andrew Jackson. Repéré à:
http://www.federalreservehistory.org/People/DetailView/272
8. ? Federal Reserve History. (n/a). Andrew Jackson. Repéré à:
http://www.federalreservehistory.org/People/DetailView/272
9. ? Daniel Feller (n/a) Andrew Jackson: Domestic Affairs. Repéré à:
http://millercenter.org/president/biography/jackson-domestic-affairs
10. ? Daniel Feller (n/a) Andrew Jackson: Domestic Affairs. Repéré
à:http://millercenter.org/president/biography/jackson-domestic-affairs
Médiagraphie
Biography.com Editors. (n/a). John Adams Biography. The Biography.com website. A&E Television Networks.
Récupéré le 18 avril 2016 de : http://www.biography.com/people/john-adams-37967
Dignat, A. (2015). George Washington : Un président modeste pour une jeune Nation. Herodote.net. Récupéré le
14 avril 2016 de: https://www.herodote.net/George_Washington_1732_1799_-synthese-209.php
Feller, D. (n/a). Andrew Jackson: Domestic Affairs. Miller Center of Public Affairs. Université de Virginie.
Récupéré le 20 avril 2016 de http://millercenter.org/president/biography/jackson-domestic-affairs
Feller, D. (n/a). Andrew Jackson: Life Before the Presidency. Miller Center of Public Affairs. Université de
Virginie. Récupéré le 14 avril 2016 de :
http://millercenter.org/president/biography/jackson-life-before-the-presidency
Conclusion
7
Trois_figures_marquantes_de_la_période_nationale
Feller, D. (n/a). Andrew Jackson: Life in Brief. Miller Center of Public Affairs. Université de Virginie. Récupéré le
20 avril 2016 de : http://millercenter.org/president/biography/jackson-life-in-brief
Federal Reserve History. (n/a). Andrew Jackson. Federal Reserve History. org. Récupéré le 21 avril 2016 de:
http://www.federalreservehistory.org/People/DetailView/272
Freidel, F. et Sidey, H. (2006). Andrew Jackson. The Presidential biographies. White House Historical
Association. Récupéré le 13 avril 2016 de: https://www.whitehouse.gov/1600/presidents/andrewjackson
Freidel, F. et Sidey, H. (2006). George Washington. The Presidential biographies. White House Historical
Association. Récupéré le 13 avril 2016 de: https://www.whitehouse.gov/1600/presidents/georgewashington
Freidel, F. et Sidey, H. (2006). John Adams. The Presidential biographies. White House Historical Association.
Récupéré le 13 avril 2016 de: https://www.whitehouse.gov/1600/presidents/johnadams
History.com Staff. (2009). George Washington. History. Récupéré le 13 avril de :
http://www.history.com/topics/us-presidents/george-washington
Knott, S. (2005). George Washington. Miller Center of Public Affairs. Université de Virginie. Récupéré le 14 avril
2016 de: http://millercenter.org/president/washington
Toinet, M. (n/a). ADAMS JOHN - - (1735-1826). Encyclopædia Universalis. Récupéré le 13 avril 2016 de :
http://www.universalis-edu.com/encyclopedie/adams-john-1735-1826/
Taylor, J. (n/a). John Adams: Life Before the Presidency. Miller Center of Public Affairs. Université de Virginie.
Récupéré le 13 avril 2016 de : http://millercenter.org/president/biography/adams-life-before-the-presidency
The Hermitage. (n/a). Orphan: Spark from the Start. Hermitage. Récupéré le 21 avril 2016 de :
http://thehermitage.com/learn/andrew-jackson/orphan/
Médiagraphie
8
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire