Les poissons d`eau douce

publicité
Les poissons d'eau douce
Nous pouvons rencontrer plusieurs espèces de poissons dans les eaux douces. Il n'est pas possible de tous
les référencer et certains ont peu de chance de se retrouver dans des lacs ou carrières.
Il y a plusieurs méthodes pour classer les poissons.
Selon leur famille. Par exemple la famille des cyprinidés ou des salmonidés.
Selon leur méthode alimentaire:
- le "blanc" qui se compose de poissons fouilleurs comme la tanche ou la carpe,
- les carnassiers qui chassent pour se nourrir, comme le brochet ou le sandre.
Voici quelques espèces, et parfois sous-espèces que nous pouvons facilement apercevoir.
L'ablette
C'est un petit poisson pouvant atteindre une vingtaine de
centimètre et qui est de couleur argentée.
Elle se nourrit principalement à la surface de l'eau mais l'hiver
elle a tendance à rejoindre le fond.
Le poisson étant de petite taille, il se regroupe en banc avec ses
congénères afin de se protéger des prédateurs.
Ce poisson est assez sensible à la pollution de l'eau.
L'amour blanc
L'amour blanc aussi appelé carpe amour, est un poisson effilé,
de plus ou moins un mètre de long et dont les écailles sont
argentées. Il peut atteindre jusqu'à 35 kg.
Ce poisson se nourrit de plantes sur le fond des lacs.
Il est originaire des fleuves Amour et Yang Tse Kiang en Chine,
d'où son nom. On l'a introduit dans nos eaux pour lutter contre la
prolifération des plantes.
Le barbeau
C'est un poisson de fond que l'on risque de ne jamais rencontrer
dans la mesure ou il affectionne particulièrement les courants.
Le barbeau est un poisson très puissant qui peut atteindre un
mètre de long. Sa bouche, entourée de quatre barbillons, lui
permet d'aspirer le fond de l'eau pour y trouver sa nourriture.
Elle lui permet également de ne maintenir sur le fond de l'eau en
cas de fort courrant.
Les petits barbeaux ressemblent à s'y méprendre aux goujons
(voir ci-dessous). On peut les différencier en fonction du nombre
de barbillons: 4 pour le barbeau, 2 pour le goujon.
La brème
Ce poisson est appelé le "poisson assiette" par les pêcheurs, et ce
à cause de forme de son corps très étroit.
Il s'agit aussi d'un poisson fouilleur. Elle mesure une
cinquantaine de centimètre et peut être argentée ou dorée.
La forme de son corps lui permet de se placer à la verticale afin
de fouiller plus facilement le sol.
En période de reproduction, le museau des mâles se couvre de
petits point blancs: les "boutons de noces".
Ce poisson a un corps constamment couvert d'un mucus
visqueux.
Le brochet
Requin d'eau douce, poisson à bec de canard à cause de la forme
de sa mâchoire, c'est le super prédateur d'eau douce. Mesurant
jusqu'à 1.20 m, le brochet a un corps cylindrique et effilé.
Il est de couleur verte et tachetée afin de se dissimuler et
attendre ses proies.
Sa tête comporte plusieurs organes sensoriels permettant de
détecter ce qui se passe sous l'eau.
Sa mâchoire contient plus de 600 dents, toutes tranchantes
comme des lames de rasoir et placées vers l'arrière afin de ne pas
permettre à ses victimes de s'échapper. Les pêcheurs doivent
utiliser du câble d'acier ou du kevlar pour essayer de la capture.
Ses nageoires sont placées de telle manière à lui permettre de foncer rapidement sur ses proies. Il peut atteindre
20 km/h. Ce poisson très territorial peut s'abriter dans des herbes ou sous des souches d'arbres. Les plus gros
brochet sont en général des femelles qui peuvent, en période de fraie, se nourrir des mâles plus petits.
C'est peut-être un des rares poisson d'eau douce qui peut s'attaquer à l'homme lorsqu'il est acculé dans un coin.
Le carassin
Poisson proche de la carpe on le surnomme aussi carpe à la lune
à cause de sa forme arrondie.
Complètement recouvert d'écailles dorées, le carassin est un
poisson d'une quarantaine de centimètre, dont la bouche est
dépourvue de barbillon (cela permet de le distinguer des jeunes
carpes communes).
Il se nourrit en fouillant le fond de l'eau.
La carpe
C'est le plus grand représentant de la famille des cyprinidés
(famille comprenant également le barbeau, le goujon, la brème,
le gardon, la tanche, le chevesne, ...).
La carpe peut avoir plusieurs "formes". Allongés, circulaire,
"ventrue", elle peut dépasser un mètre de long et avoisiner des
poids records de 35 kilos.
Sa bouche se termine par quatre barbillons qui l'aide dans sa
recherche de nourriture. Comme la plupart des cyprinidés, la
carpe se nourrit en fouillant le sol.
Ses nageoires très puissantes lui permettent de s'enfuir très
rapidement.
Il semblerait que les carpes, qui vivent en groupe, voyages dans
le plan d'eau et suivant le même itinéraire pour se nourrir.
La nageoire dorsale se compose à l'avant de petites dents
(peut être uniquement pour pouvoir cisailler le fil des pêcheurs,
et je vous assure que ça marche !).
Il existe trois sortes de carpe (si on considère uniquement la
carpe et non pas les poissons dérivés):
- la carpe commune, complètement couverte d'écaille, elle est de
teinte argentée ou cuivrée (première image).
- la carpe cuir qui comporte seulement de grosses écailles le
long de la nageoire dorsale et près de la queue. Le reste du corps
ressemble à du cuir (seconde image).
- la carpe miroir qui comporte aussi de grosses écailles sur le
dos; mais également le long de la ligne latérale (ligne d'écaille
qui part de la tête pour rejoindre la queue). Le reste du corps
ressemble également à du cuir (dernière image).
Ces deux dernière espèces sont issues de sélections sur la carpe commune (aussi appelée carpe sauvage).
Les carpes ont une très longue durée de vie, la légende parle de carpe centenaires.
Il existe d'autres variétés de carpe: les poissons rouges et les koïs qui sont également issus de sélection sur base
de carpes communes. Les poissons rouges sont .... rouges mais également parfois comme les koïs, colorés de
manière irrégulière. Les koïs peuvent atteindre 60 centimètre et peser plusieurs kilos.
Le chabot
Poisson d'une vingtaine de centimètre, le chabot
est poisson au corps élancé, avec des épines sur
les nageoires.
Il vit souvent dans les eaux courantes propres ou
sur les côtes rocheuses, souvent caché sous les
pierres près de la surface.
Ses nageoires pectorales, en éventail, sont très
larges.
Comme il n’a pas de vessie natatoire, il est obligé de ramper sur le fond et se nourrit des petits organismes qu'il
trouve. La vessie natatoire est une poche de gaz, située à l’intérieur du poisson, a un rôle de ballaste. Il utilise
sa bouche pour se propulser.
Le chevaine (ou chevesne)
Cyprinidé au corps allongé et trapu, le chevaine un est poisson
qui préfère les courants. Il est donc peut probable de le trouver
dans des eaux stagnantes.
Ses écailles sont cuivrée et ses nageoires rouges. Il peut mesurer
une cinquantaine de centimètre.
C'est un poisson omnivore qui se nourrit tant dans les herbiers
qu'à la surface de l'eau.
L'épinoche
Petit poisson de moins de 10 centimètre, l'épinoche n'a pas
d'écailles.
Il est protégé par une rangée de plaques osseuses le long de la
ligne latérale.
C'est un petit poisson omnivore.
En avant de la nageoire dorsale, le dos porte 2 à 5 épines qui lui
permettent de se protéger des prédateurs.
Il est très simple de distinguer le mâle de la femelle. Le mâle
(image du haut) est très coloré alors quel femelle (image du bas)
est brunâtre.
Le mâle s'occupe des oeufs après la ponte.
On peut confondre l'épinoche te l'épinochette qui est un poisson
qui a neuf épines sur le dos.
L'esturgeon
Il a un corps est très effilé, sans écaille, mais recouvert de
rangées d’écussons osseux proéminents, de couleur gris clair à
marron foncé et avec un ventre blanc. Sa tête est très allongée et
terminée par un museau pointu et retroussé, équipé de 4
barbillons tactiles.
Poisson recherché parce qu'il produite le caviar, il se répartit en
diverses espèces: béluga, sterlet, ...
L'esturgeon est un poisson fouisseur, sa bouche est située sous
un rostre cartilagineux qui lui permet d'aspirer ses proies.
Dans nos carrières c'est principalement le sterlet, d'une longueur
d'un mètre à un mètre cinquante que l'on trouve. Il est gris foncé.
Les autres espèce peuvent dépasser les 5 mètres et avoisiner les
300 kg.
Le gardon et le rotengle
Ces deux poissons sont fort similaires du point de vue de leur
morphologie. Ils atteignent en général 20 centimètres et vivent
en banc.
Le gardon se nourrit principalement d'algues et de petits
organismes trouvés dans les différentes profondeurs. Le rotengle
préfère se nourrir d'insecte à la surface.
Le gardon est argenté et ses nageoires sont oranges. Le rotengle
est doré et ses nageoires sont rouges. Le gardon a une forme
allongée alors que le rotengle est plutôt arrondi.
Chez le gardon, la nageoire dorsale se trouve à la même distance
que les nageoires ventrales. Chez le rotengle, elles sont décalées.
Le goujon
C'est un petit poisson fouilleur qui peut ressemble au jeunes
barbeaux. Pouvant atteindre 15 centimètres, sa bouche se
termine par deux barbillons. Son corps est de couleur dorée et de
forme allongée.
Il vit en banc sur le fond et fouille afin de trouver de petits
organismes.
Il est également témoin de la bonne qualité de l'eau.
La grémille
C'est un petit poisson vorace est aussi appelé perche
goujonnière.
Son corps, allongé et légèrement bossu, est de couleur brun
verdâtre, tacheté plus ou moins foncé. Les nageoires sont
recouvertes de points noirs ou bruns. Son corps reflète
également des couleurs rouges, bleues et vertes.
Ses opercules sont terminées par des épines, tout comme sa
nageoire dorsale.
Ses deux nageoires dorsale de la grémille sont réunies en une
seule.
Elle mesure jusqu'à 20 centimètres.
Pour chasser, la grémille se sert principalement de sa ligne
latérale très sensible.
La perche
Ce poisson prédateur est facilement reconnaissable à son corps
parcouru de bandes noires verticales. Pouvant atteindre 30 à 40
cm, la perche a une nageoire dorsale qui se termine en épines.
Ses nageoires sont rouges.
Comme d'autre poissons prédateurs, elle recherche des endroits
ou elle peut se cacher et attendre ses proies mais également pour
se protéger d'autres prédateurs comme le brochet ou le sandre.
Les jeunes perches vivent souvent en banc, mais lorsqu'elles
deviennent plus grosses elles deviennent solitaires.
Le poisson chat
C'est un poisson avec un corps moyennement allongé, assez
massif et cylindrique dans sa partie antérieure. Sa peau est nue et
sa bouche est entourée de 8 barbillons.
Il est de couleur verdâtre et mesure jusqu'à 50 centimètres.
Les premiers rayons épineux des nageoires dorsale et pectorales
sont légèrement denticulés et sont pourvues d'un aiguillon acéré
et vénéneux.
Ce poisson est très résistant. Il peut s'envaser en période de
sécheresse.
Il vit en groupe sur fond ou il cherche sa nourriture. Il mange absolument de tout ... Son corps est recouvert de
milliers de cellules sensorielles.
Véritable catastrophe écologique, il est classé comme "nuisible" est il est souvent demandé de le détruire.
Le sandre
Le sandre est aussi appelé perche-brochet, parce qu'il a des
similitudes avec ces deux espèces.
Grand carnassier, ce poisson fait de l'ombre au brochet. Mais à
la différence de celui-ci, les sandres chassent en groupe.
Son corps est élancé, de couleur gris-verdâtre. Comme la perche,
son corps est ligné avec les rayures sombres. Sa nageoire dorsale
se termine par des épines.
Il mesure jusqu'à 70 centimètres et peut se trouver à tous les endroits d'un plan d'eau, en eau profonde ou en
pleine eau.
Le silure
C'est le plus gros poisson que l'on peut trouver en eau douce.
Chez nous il atteint 1,50 m, mais dans le Danube on a capturé
des spécimens de 5 m pour plus de 300 kg.
Ce carnassier s'attaque à tous les autres poissons (sauf si leur
taille devient trop importante, comme les brochets, carpes ou
esturgeons). Il chasse également le gibier d'eau ou les petits
rongeurs qui s'aventurent sur l'eau.
Durant la première partie de sa vie, il vit en groupe, puis, il
s'isole de plus en plus et définit son territoire de chasse.
Sa tête est massive et aplatie, avec une bouche immense. Les mâchoires puissantes portent 2 longs barbillons au
dessus et 4 petits en dessous. Ses yeux sont petits. Il possède une nageoire dorsale très réduite et une nageoire
anale très longue.
Il n'a aucune écaille et son corps, ressemblant à du cuir, est relativement visqueux. Ce n'est pas un poisson chat.
Ses dents sont minuscules et se trouvent principalement sur la langue sous forme d'une râpe. Il est considéré
comme très nuisible.
La tanche
Poisson fouilleur, la tanche est un poisson verdâtre qui peut
mesurer 60 centimètres, avec un corps trapu et une bouche
terminée par deux petits barbillons.
C'est aussi un poisson fouilleur assez timide et très méfiant.
Son corps est également visqueux et est entièrement recouvert
de petites écailles. Toutes ses nageoires sont arrondies. Ce
mucus était autrefois utilisé pour soigner les gens. On dit que les
poissons blessés viennent se frotter à la tanche pour se guérir.
C'est de là que vient le surnom de poisson médecin de la tanche.
Particularité de ce poisson, son sang est très toxique.
La truite
Poisson voisin du saumon, la truite est un chasseur qui peut
atteindre un mètre de long.
Il existe plusieurs variétés de truite. L'image du haut représente
une truite fario alors que celle du bas est une truite arc-en-ciel (à
cause de ses couleurs).
En lac il n'est possible de voire que des truites acr-en-ciel. La
truite fario réclame des eaux beaucoup plus oxygénées.
Ce poisson vit en général seul en n'accepte pas la présence de
ses congénères.
Elle est un très bon indicateur de la qualité de l'eau et à
l'oxygénation. Non seulement pour elle mais également à cause
des animaux dont elle se nourrit qui sont en général aussi très
sensible aux pollutions.
Le vairon
Contrairement à la carpe, le vairon est le plus petit cyprinidé.
Il vit en bancs de centaines, voire de milliers d’individus et ce
afin de se protéger des prédateurs.
Son corps est élancé et cylindrique, et porte des écailles
minuscules. Sa robe varie du marron au gris vert. Son museau
est arrondi et la bouche est de petite taille
Il est omnivore.
Sans vouloir être très précis, voici une idée de la taille des poissons a une échelle plus ou
moins similaire:
Téléchargement
Explore flashcards