Compte-rendu du CS du 17 juin 2014 [PDF - 811 Ko ]

publicité
UNIVERSITE DE POITIERS
Faculté de Médecine et de
Pharmacie
CONSEIL SCIENTIFIQUE
Assesseur chargé de la Recherche : Pr F. GUILHOT
Secrétaire de séance : Pr J.M. GOUJON
Membres de droit :
Le Doyen : Pr P. ROBLOT
Le Vice-Doyen de la section Pharmacie : Pr F. SEGUIN
L'Assesseur chargé de la Recherche : Pr F. GUILHOT
Les Représentants au Conseil scientifique de l’Université : Dr C. BODET,
Prs W. COUET, T. HAUET, M. PACCALIN
Réf : BA
Membres :
BOURMEYSTER Nicolas
BRIDOUX Franck
BURUCOA Christophe
DUPUIS Antoine
FAVOT-LAFORGE Laure
GOUJON Jean-Michel
GUILHOT François
HADJADJ Samy
HURET Jean-Loup
KARAYAN-TAPON Lucie
LAFAY-CHEBASSIER Claire
MARCHAND Sandrine
PAGE Guylène
RABOUAN Sylvie
RAGOT Stéphanie
TOUGERON David
Compte rendu de la séance du conseil scientifique
du mardi 17 juin 2014
1 – Informations générales de Monsieur l’assesseur recherche, président du conseil
scientifique
Le président de séance, le Professeur F.GUILHOT informe les membres du conseil de l’absence à ce
conseil de Monsieur le Doyen le Professeur P.ROBLOT. il indique aussi que le programme est
légèrement modifié en ce sens que nous devrons au cours de la séance, discuter du prix de thèse
2013 de médecine et donc analyser les dossiers de 7 candidats.
2 – Présentation du projet scientifique et du dossier de diplôme d’HDR du Docteur
D.TOUGERON
Le dossier est intitulé « réponse immunitaire et marqueurs prédictifs de réponse aux traitements anti
tumoraux dans les cancers colorectaux.
a) Rappel de la carrière
Le Docteur D.TOUGERON est actuellement maitre de conférence à l’Université et Praticien Hospitalier
dans la discipline gastro entérologie et participe aux travaux de l’UPRES – EA4331 au Pôle Biologie
Santé, les laboratoires inflammations tissus épithéliaux et cytokines (LITEC).
Le Docteur TOUGERON a effectué une partie de ses études médicales à la Faculté de Médecine
Necker enfants malades, l’internat de spécialité à ROUEN, il est titulaire d’un DIU de Réanimation
hépatique, d’un DIU sur les maladies inflammatoires chroniques intestinales, d’un DIU sur les
hépatites virales cytokines et anti viraux et un DIU de Pédagogie médicale, d’un DES d’hépato-gastroentérologie, d’une thèse pour le Doctorat en Médecine, d’un DESC de Cancérologie ; il a effectué des
travaux de recherche lui permettant de valider une maîtrise de science biologie médicale C1 de
biologie générale, C2 de biologie moléculaire option oncologie, un master II recherche dans la
spécialité biologie cellulaire, physiopathologie cellulaire et moléculaire portant sur l’immunothérapie
des cancers colorectaux et une thèse de Doctorat en science sur le rôle de la réponse immunitaire
dans les cancers colorectaux. Après avoir été Chef de Clinique Assistant dans les hôpitaux de ROUEN
et Chef de Clinique Assistant dans les hôpitaux de Poitiers, il est depuis 2011 Maitre de Conférences à
l’Université, Praticien Hospitalier.
b)
Le Docteur TOUGERON a une charge d’enseignements dans le domaine de ses compétences à
la Faculté de Médecine et de Pharmacie de Poitiers et il intervient aussi à la formation des étudiants
sage-femme, des étudiants infirmiers, effectue des cours en Master I dans des DIU et sur la question
des cancers colorectaux métastatiques de l’adénocarcinome du grêle et de la gestion des
thérapeutiques ciblées, au cours de meeting dans la région grand Ouest
c)
Activité de recherche
Cette activité se déroule en Recherche Clinique au sein du service de gastro entérologie, au sein du
Pôle Régional de Cancérologie, et au sein du laboratoire inflammation tissus épithéliaux et cytokines
(LITEC), UPRES – EA4331.
Au cours de la séance, le Docteur D.TOUGERON décrit ses thèmes de recherche à savoir :
L’immunité anti tumorale et l’immunothérapie des cancers colorectaux
Les effets immunologiques des thérapeutiques ciblées anti cancéreuses
L’étude des bio-marqueurs prédictifs de la réponse aux thérapies ciblées
L’étude de cancers colorectaux présentant une instabilité micro satellitaire
Outres ces travaux de recherche translationnelle, le Docteur D.TOUGERON a mis en place de
nombreux essais cliniques en hépato-gastro-entérologie et Oncologie digestive ainsi que dans le
domaine des études translationnelles.
Ces projets de recherche sont centrés sur le rôle de la réponse immunitaire dans les cancers
colorectaux et sur les marqueurs prédictifs des réponses oncologiques. A cet égard, il continue sa
collaboration avec l’INSERM U1079 du CHU de ROUEN sur la réponse anti tumorale et développe des
travaux de recherche au sein du laboratoire LITEC sur la toxicité cutanée des thérapeutiques ciblées
et sur la réponse immunitaire dans les cancers colorectaux.
De plus, il participe à l’activité de la plateforme de cancérologie biologique du CHU de Poitiers et de
TOURS, particulièrement sur les facteurs prédictifs de la réponse au traitement. De ce point de vue là,
il y a une étude portant sur l’hétérogénéité tumorale des mutations RAS, la corrélation du statut RER+
et de l’immuno-histochimie des protéines MMR.
A l’issue de cette présentation et de la description de nos nombreux projets de recherche, le Docteur
D.TOUGERON présente sa production scientifique faites de nombreux articles originaux dont plusieurs
en tant que premier auteur soit en tant que dernier auteur, dans des revues à fort impact factors ;
son score SIGAP est d’ailleurs de 482.
Après cette présentation, un débat d’institue avec des questions concernant son activité de recherche
particulièrement sur la biologie moléculaire des cancers, l’immunothérapie et les thérapeutiques
ciblées.
Le Professeur F.GUILHOT donne la parole ensuite au Professeur M.BEAUCHANT qui soutient cette
activité de Recherche Clinique et translationnelle et le Professeur C.SILVAIN souligne aussi la qualité
du projet de recherche, la capacité du Docteur D.TOUGERON à s’intégrer et à animer des réseaux de
recherche et à obtenir les budgets nécessaires pour sa recherche ; le Professeur L.KARAYAN est
enthousiaste concernant les travaux de recherche sur les cancers colorectaux et la collaboration avec
la plateforme d’Oncologie moléculaire et le Professeur JC.LECRON soutient aussi sans réserve l’activité
de recherche du Docteur D.TOUGERON particulièrement sur les aspects de toxicités cutanées des
thérapeutiques ciblées.
Enfin, le projet de jury d’HDR est discuté et n’appelle pas de remarques particulières.
A l’issue de cette discussion générale, le Conseil Scientifique donne un avis favorable à l’unanimité à la
présentation du dossier d’HDR du Docteur D.TOUGERON à l’Université de Poitiers.
3 – Présentation du projet scientifique du Docteur Blandine RAMMAERT
En préambule, le Professeur F.GUILHOT rappelle qu’il s’agit de la présentation d’un projet scientifique
et non d’une demande d’HDR comme cela était mentionné dans le projet de programme prévisionnel
du Conseil Scientifique.
Le Docteur B.RAMMAERT rappelle son parcours hospitalier en tant que pneumologue infectiologue,
ancien interne des hôpitaux de Lille, chef de clinique Assistant dans le service de maladie infectieuse
et tropicale à l’hôpital Necker enfants malades. Son parcours universitaire avec une thèse université
dans l’unité de mycologie moléculaire à l’Institut Pasteur en cours, un master II de bactériologie
moléculaire et médicale, un DIU infection et transplantation et un DU de Réanimation médicale.
Elle a été médecin de recherche clinique à l’Institut Pasteur du Cambodge de 2009 à 2010 et médecin
généraliste au Niger de 2005 à 2006.
Son expérience dans le domaine des activités hospitalières porte sur les avis diagnostiques et
thérapeutiques axés sur l’immunodépression au sein d’une équipe mobile d’infectiologie, la maitrise de
la consommation des anti infectieux, deux demi journées au centre médical de l’Institut Pasteur en
tant que consultante en maladie infectieuse et tropicale, et elle a assuré une continuité des soins dans
20 lits d’hospitalisations dans le domaine de l’infectiologie.
Le Docteur B.RAMMAERT a un projet pédagogique portant sur la participation à la formation
universitaire en maladie infectieuse et l’innovation en pédagogie. Elle poursuit son exposé sur son
activité de recherche qui est clinique et fondamentale.
Concernant les infections pulmonaires basses, elle décrit son activité sur les BPCO, et les travaux
qu’elle a effectué chez l’immuno déprimé, dans les infections fongiques invasives, ces travaux sur les
infections fongiques ostéo articulaires, sur la mucormycose, et les travaux qu’elle a effectué
concernant les infections fongiques en transplantation, en ce qui concerne la prophylaxie anti
fongique, l’étude de certaines infections émergeantes dans le domaine de la transplantation.
A cet égard, le Docteur B.RAMMAERT est l’investigateur coordonnateur du PHRC national CANHPARI
débuté en septembre 2013 pour une durée de 4 ans, 40 centres, 100 patients devraient inclus avec
300 témoins et le centre de Poitiers y participe ; elle est aussi responsable d’une recherche dans le
cadre de son master II sur l’évaluation de l’association AMPHOTERICINE B liposomale et l’inhibiteur de
la calcineurine dans un modèle murin de mucormycose disséminée.
Elle effectue actuellement sa thèse d’université sur le thème franchissement de la barrière épithéliale
bronchique par 3 champignons opportunistes, modèle in vivo et in vitro au sein de l’unité de
mycologie moléculaire CNRS URA 3012 poste d’accueil APHP Pasteur, lauréat d’une bourse DIM mal
inf. Elle rappelle dans son exposé son travail de recherche sur la modélisation du passage à la barrière
épithéliale bronchique et bronchiolaire et sur la réponse immune précoce avec recrutement de cellules
inflammatoires.
Projet de recherche.
Le Docteur B.RAMMAERT souhaite intégrer le CHU de Poitiers pour y poursuivre une activité de
recherche clinique, de soins et de recherche translationnelle, laquelle se situerait au sein de l’équipe
INSERM U1070 pharmacologie des anti-infectieux.
A cet égard, elle souhaite continuer à travailler sur de nouvelles méthodes d’approche de la PK/PD des
antifongiques, étudier les infections filamenteuses émergeantes, poursuite un travail de recherche sur
un modèle murin de SCEDOSPORIOSE pulmonaire.
Elle souhaite continuer à développer une expertise dans l’infection chez l’immuno déprimé dans le
domaine de la microbiologie et de l’hygiène, et donc s’intégrer de ce point de vue là dans le service de
maladie infectieuse et de l’unité INSERM U1070.
Enfin, l’H index du Docteur B.RAMMAERT est de 6, elle a 26 articles référencés dans PUBMED, 21 en
langue anglaise et 17 en premier auteur, son score SIGAP est 298.
A la suite de cette présentation, un débat s’instaure autours de son activité de recherche clinique et
translationnelle et particulièrement sur ses compétences dans le domaine de l’infection fongique de
l’immuno déprimé.
Le Professeur F.ROBLOT rappelle l’intérêt qu’il y aura à intégrer le Docteur B.RAMMAERT au sein de
notre communauté hospitalo-universitaire et l’importance de développer toute cette activité de
recherche clinique dans le domaine de l’infection de l’immuno déprimé.
Le Professeur W.COUET indique dans sa prise de parole l’intérêt qu’il y a à intégrer le Docteur
B.RAMMAERT à son unité afin de travailler l’aspect de PK/PD des anti-fongiques et de continuer la
recherche sur des modèles animaux plus particulièrement dans le domaine des infections fongiques et
de la prévention par des aérosols et donc toute la thématique de recherche combinant les travaux sur
les antifongiques, les infections fongiques et les tissus pulmonaires.
A l’unanimité, le Conseil Scientifique indique sa satisfaction de pouvoir soutenir l’intégration du
Docteur B.RAMMAERT dans notre communauté hospitalo-universitaire.
4 – sélection du prix de thèse 2013 médecine
En pièce jointe de ce compte rendu de Conseil Scientifique, on trouve les 7 thèses déposées à l’UFR
Médecine et de Pharmacie en vue de l’obtention d’un prix de thèse de médecine. Ces 7 dossiers sont
parvenus au Conseil et ont fait l’objet d’une analyse précise.
Le Professeur F.GUILHOT anime un débat pour sélectionner et classer les thèses.
A l’issue de ce débat et après étude des dossiers, des rapports de thèses et des courriers émanant des
Directeurs de thèses, le Conseil Scientifique de l’UFR Médecine et de Pharmacie propose deux
premiers prix de thèse ex aequo pour les Docteurs :
-
-
GUILIA GIAINI pour son travail portant sur « construction et validation d’un outil
d’évaluation des connaissances des médecins généralistes en matière de contraception
d’urgence »
VINCENT JAVAUGUE pour son travail portant sur « maladie de dépôts de chaine lourde
d’immunoglobuline monoclonale de type RANDALL : caractéristiques cliniques,
immunopathologiques et moléculaires ».
Professeur F. GUILHOT
Assesseur Recherche
Président du Conseil Scientifique
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire