Cytopénies auto-immunes et greffe de cellules souches

publicité
Cytopénies auto-immunes et greffe de
cellules souches hématopoïétiques (CSH)
M.Benakli, R.Ahmed nacer, R.Belhadj, F.Mehdid,
N.Rahmoune, M.Baazizi, A.Talbi, RM.Hamladji
Service d’Hématologie - Greffe de moelle,
CPMC, Alger
Objectifs de l’étude
{
{
{
{
Evaluer fréquence cytopénies AI post greffe
Type de cytopénie (PTAI, AHAI, S.Evans)
Contexte de survenue
Réponse au traitement
Introduction (1)
La Greffe de CSH Allogénique
{
{
Objectifs :
z Destruction de la Moelle Osseuse du Receveur.
Receveur
z Remplacement par la Moelle Osseuse et le
Système Immunitaire du Donneur
Applications :
z Hémopathies malignes
(leucémies, myélome, lymphomes...)
z Pathologies hématologiques non-malignes
(aplasies, hémoglobinopathies...)
z Déficits immunitaires sévères
Introduction(2)
{
{
Greffe de CSH: situation éminemment favorable à
l’éclosion de manifestations de dysfonctionnement
immunitaire du fait de l’interaction conflictuelle
entre le système immunitaire du greffon et celui de
l’hôte: maladies auto-immunes
GVHc: - complication majeure de la greffe de CSH
- présentation proche des maladies AI
- phase tardive de l’alloréactivité dirigée
contre les Ag mineurs d’histocompatibilité
- défaut d’immunorégulation des lymphocytes
autoréactifs secondaire à une
reconstitution immunitaire imparfaite
Physiopathologie
Facteurs impliqués dans l’autoimmunité
- terrain HLA et susceptibilité génétique
- restauration immunologique imparfaite entraînant
l’apparition de lymphocytes alloréactifs.
- microchimérisme
- transfert direct et immunité adoptive
- mimétisme moléculaire ou réactions croisées
Matériel et méthodes
{
{
Période: Avril 1998 à Décembre 2006:
916 greffes de CSH
Evaluables: 858 greffes
Allogreffes: 635, myéloablatives: 458
NMA:
177
Autogreffes: 223
{
Conditionnement: chimiothérapie seule
{
Prévention GVH (allo): CSA- MTX ou MMF
Matériel et méthodes
Diagnostic de cytopénie AI:
{
{
{
{
{
Hémogramme
Médullogramme
Signes d’hémolyse
Coombs direct
Réponse au traitement IS
Résultats(1)
Au 31 décembre 2007: recul min de 12 mois
recul max de 118 mois
{
{
{
{
Cytopénie AI: 9 pts dont 7 après allogreffe
2 après autogreffe
Age: 17 ans (6-33)
Sex-ratio(M/F): 2
Pathologie: Allo: AMS (3), LAM (1), LMC (1),
Burkitt (1), thal (1)
Auto: LNH (1), HDK (1)
Résultats(2)
Autogreffes:
{
{
{
{
Cytopénie AI: type PTAI précédant rechute: 2 pts
Pathologie: LNH, HDK
Conditionnement: BEAM, TUTSHKA
Délai: 435 j (410 - 460)
Résultats(3)
Allogreffes:
{
{
{
{
{
Cytopénie AI: 7 pts ( 1,1 %)
Age: 15,8 ans (6-33)
Délai: 349 j (42-1110)
Sex-ratio: 1,3
Conditionnement: myéloablatif (7)
Résultats(4)
Type de cytopénie AI: 7 (1,1 %)
{
{
{
PTAI
4 pts
AHAI
1 pt (IgG)
S.Evans 2 pts (IgG; IgG + C)
Résultats(4)
Contexte de survenue
N
CSP
Chim
100%
GVH
ABO
HBS
CMV
PTAI
4
4
4
2
2
1
1
AHAI
1
1
1
1
0
0
1
Evans
2
2
2
1
0
1
0
Traitement(1)
Traitement PTAI après autogreffe (2)
{
{
1 pt: CTC, bonne évolution
1 pt: échec CTC et Danazol
bonne réponse sous Rituximab
Traitement(3)
Traitement après allogreffe (7 pts)
{
{
{
PTAI (4): réponse CTC (1)
échec CTC, MMF; réponse Rituximab (1)
abstention (1)
échec CTC, DCD (1)
AHAI (1): réponse CTC
Evans (2): réponse CTC (1)
échec CTC, réponse Rituximab (1)
Cytopénies postgreffe CSH
Littérature
{
PTAI: - formes transitoires, précoces, bonne évolution
- f. prolongées, tardives, associées GVH, de
mauvais pronostic
First LR, Blood, 1985
Anaseti C, Blood, 1989
{
AHAI: - f.précoce associée AC froids (IgM)
- f.tardive (6-18 mois), AC chauds (IgG),
associée à GVH
Klumpp TR, BMT, 1990
Conclusion
Cytopénies auto-immunes:
-
Autogreffe: -liées à la maladie
-
Allogreffe: liées à un conflit immunologique dont le
mécanisme est complexe
-
Rituximab: semble être une alternative
thérapeutique efficace en cas de
corticorésistance
Téléchargement
Explore flashcards