Diapo LYMPHOIDE 2009

publicité
LE SYSTEME LYMPHOIDE
Classification des organes lymphoïdes
•Organes lymphoïdes primaires
•Organes lymphoïdes secondaires
Thymus
Les
lymphocytes
sont
produits dans la moelle
osseuse, se différencient
dans les organes centraux,
puis recirculent dans le sang
et les organes lymphoïdes
périphériques.
LE THYMUS
• Le thymus est un organe
lymphoïde central de
l'immunité cellulaire
• Il assure la différentiation
des lymphocytes T
• Lieu du développement de la
tolérance du soi
Thymus
Structure du Thymus
Travées conjonctives
• Organe encapsulé : capsule conjonctive fine
•Travées conjonctives → lobules irréguliers et incomplets
Charpente thymique
capsule
Epithéliocyte
• Charpente Thymique :
épithéliale (n’est pas
conjonctive)
Vaisseau
Cortex
•
maille
Médullaire
Thymocytes
• Cellules épithéliales
(épithéliocytes) étoilées avec
des prolongements jointifs
→ réseau
• Lymphocytes en voie de
maturation (Thymocytes)
dans les mailles du réseau
épithélial
Charpente thymique
capsule
Les cellules épithéliales : noyau
volumineux et pâle qui contraste
avec les petits noyaux denses
des lymphocytes.
Les cellules épithéliales
→
microenvironnement nécessaire
à
la
multiplication,
à
la
différenciation et à l'acquisition
de la compétence immunitaire
des lymphocytes T
Epithéliocytes
Parenchyme Thymique
• Cortex
– Périphérique
– Densité cellulaire +++
– Fortement coloré
Médullaire
• Médullaire
–
–
–
–
Corpuscule de Hassal
Centrale
Densité cellulaire +
Peu colorée
Corpuscules de Hassal +
Cortex
Corpuscule de Hassal
Médullaire
Cortex
capsule
Médullaire Thymique
Corpuscule de Hassal
Les corpuscule de Hassal
caractéristiques
de
la
médullaire et reconnaissables
par leurs lamelles cellulaires
épithéliales disposées comme
les écailles dans un bulbe
d'oignon.
Ils
contiennent
souvent
des
grains
de
kératohyaline
Cellule épithéliale
Lymphocytes Thymiques
• Les lymphoblastes gagnent le thymus
par voie sanguine et se divisent dans
la région sous-capsulaire du cortex
• En se divisant, les thymocytes,
migrent dans la région profonde du
cortex
lymphoblastes
thymocytes
medullaire
• Certains
dégénèrent
et
sont
phagocytés par les macrophages. les
autres migrent dans la médullaire puis
quittent
le
thymus
(veinules
postcapillaires) pour coloniser les
aires thymodépendantes des organes
lymphoïdes périphériques
cortex
Différenciation des
lymphocytes dans le thymus
Lymphocytes Thymiques
•
•
Les lymphocytes corticaux n'ont
pas de compétence immunitaire,
Au cours de leur différenciation,
apparaissent
les
antigènes
membranaires spécifiques des
cellules T mais ils ne possèdent
pas
les
antigènes
d'histocompatibilité.
Cortex
Les lymphocytes médullaires ont
la compétence immunitaire, les
antigènes de leur membrane sont
modifiés avec apparition des
antigènes d'histocompatibilité.
Médullaire
Les macrophages Thymiques
• Les macrophages thymiques (macrophages
sentinelles)
interviennent
dans
l'élimination des cellules mortes.
• Cytoplasme
:
épithéliales ou
dégradation.
thymocytes,
les produits
cellules
de leur
• Cortex sous capsulaire et autour des
vaisseaux thymiques.
Macrophage sentinelle
Circulation sanguine thymique
• le thymus n'est pas traversé par la
circulation lymphatique.
• Les cellules lymphocytaires souches
l'atteignent par voie sanguine et les
lymphocytes mûrs le quittent par la
circulation sanguine (veinules
post­capillaires.)
• Cortex : réseau capillaire de type
continu +++
Veinule post capillaire
Barrière Sang-Thymus
• Les thymocytes en voie de
différenciation sont protégés de
tout contact avec la circulation
sanguine
et
les
antigènes
circulants par la barrière SangThymus
Thymocyte
épithéliocyte
Thymocyte
Capillaire
• Double paroi : endothélium
capillaire + épithéliocytes
épithéliocyte
Involution Thymique
Cortex
Involution
Médullaire
Tissu adipeux
thymique:
le
parenchyme
diminue mais le collagène et le tissu adipeux
interlobulaire
augmentent.
L'involution
atteint essentiellement le cortex.
Les Ganglions Lymphatiques
•
Organes réniformes situés sur
le
trajet
des
voies
lymphatiques
•
Exposés
aux
antigènes
véhiculés par la lymphe →
Filtre lymphatique
•
Lymphe : excès de fluide
intercellulaire, exsudé
des
capillaires veineux et recueilli
par les capillaires lymphatiques.
•
Composition de la lymphe:
Lymphocytes
+
fluide
intercellulaire
enrichi
de
produits de la digestion
Structure du ganglion lymphatique
Vaisseaux lymphatiques afférents
capsule
Sinus
marginal
Corticale
externe
Corticale
profonde
Médullaire
Vaisseaux sanguins
3 compartiments fonctionnels:
Vaisseaux
lymphatiques
efférents
♦Voies lymphatiques : sinus
♦Réseau vasculaire sanguin
♦Parenchyme ganglionnaire cellulaire
Sinus médullaire
Charpente conjonctive ganglionnaire
Capsule
•Capsule conjonctivo-élastique mince → travées
incomplètes
•Tissu réticulé à mailles et prend appui sur la
capsule
conjonctive
et
les
travées
interfolliculaires
Charpente réticulinique
( imprégnation à l'argent)
Parenchyme ganglionnaire
Cortex
Cortex
Capsule
follicules
Paracortex
Médullaire
Cortex ganglionnaire: large bande lymphocytaire très dense et très colorée.
Elle est divisée en deux parties : cortex externe et paracortex . Dans le
cortex externe, on observe des follicules lymphoïdes primaires ou
secondaires.
Médullaire ganglionnaire : centrale , plus claire et
espaces réticulés : les sinus médullaires
composée de larges
Parenchyme ganglionnaire
capsule
Follicule secondaire
paracortex
Les follicules lymphoïdes
♦primaires
♦secondaires à centre germinatif ± volumineux selon le niveau de stimulation
antigénique
Parenchyme ganglionnaire
Coiffe (B mémoire)
Lymphocytes B stimulés
♦Le cortex externe
:lymphocytes B +++
Lymphocytes T + (interfolliculaires)
macrophages
♦La zone paracorticale : lymphocytes T++
Cellules interdigitées présentatrice d’antigènes +++
♦
La zone médullaire:
plasmocytes +++
macrophages
Les sinus lymphatiques
Sinus marginal
La
lymphe
(lymphatiques
afférents
valvulés)
est
déversée
dans
le
sinus
marginal
→ ralentie par les cellules et
les fibres réticulaires et les
macrophages favorisant la
fixation des antigènes.
Sinus radiaire
Sinus marginal
Filtration mécanique
Filtration biologique
Les sinus lymphatiques
Sinus médullaire
Sinus médullaire
Vx lymphatique efférent
Sinus médullaire
Sinus médullaire
•
les sinus médullaires
: labyrinthe grillagé par les fibres de réticuline
↓
ralentissement de la circulation lymphatique favorisant
l’exposition aux antigènes
• Drainage
par
les
voies
lymphatiques
efférentes
valvulées
.
Histophysiologie
•
Le ganglion lymphatique "filtre" la
lymphe
qui
le
traverse:
les
lymphocytes âgés y sont détruits et
phagocytés par les macrophages, et
des lymphocytes jeunes d’origine
centrale y sont ajoutés pour achever
leur maturation.
•
Dans le ganglion il existe aussi un
passage de lymphocytes T du sang (
veinules post capillaires) à la
circulation lymphatique: lymphocytes
recirculants après exposition aux
antigènes
(cellules
interdigitées
paracorticales)
• Adénopathie: accroissement
anormal,
localisé
ou
généralisé, du volume des
ganglions lymphatiques liée à
une prolifération massive des
lymphocytes compétents.
• Métastase
ganglionnaire:
prolifération
de
cellules
cancéreuses dans le ganglion
après détachement de la
tumeur et passage dans la
lymphe.
adénopathies
LA RATE
•
Volumineux organe lymphoïde
sur le trajet de la circulation
sanguine
•
Contrairement
au
ganglion
lymphatique
exposé
aux
antigènes convoyés par la
lymphe, la rate est exposée
aux antigènes transportés par
le sang
Sinusoïdes
Cordons de
Billroth
Pulpe blanche
•
Destruction
vieillies
des
hématies
Capsule
FILTRE HEMO-LYMPHATIQUE
capsule
La structure splénique est basée
sur sa vascularisation spécifique
PR
PB
PB
PR
Corpuscule de Malpighi
Artère centrale
capsule
Travée conjonctive
sinusoïdes
veineux
cordons de Billroth
Vascularisation de la rate
•
•
l'artère splénique se ramifie
en branches dans les travées .
elles quittent les travées et
donne les artères centrales
immédiatement enveloppées par
les manchons périartériolaires
de la pulpe blanche.
Les
artères
centrales
se
ramifient puis se divisent en un
pinceau de petites branches, les
artères pénicillées qui quittent
progressivement la pulpe blanche
pour pénétrer dans la pulpe
rouge. Elles donnent naissance à
de courts capillaires
A: Circulation ouverte:
capillaires des artères pénicillées s'ouvrent dans les espaces réticulés
des cordons de Billroth (6). Ceux- ci sont drainés par les sinusoïdes (7) qui s'unissent pour former
les veines septales (8).
B: Circulation fermée: capillaires des artères pénicillées ne s'ouvrent pas dans les espaces
réticulés mais sont en continuité directe avec les sinusoïdes veineux.
Charpente conjonctive de la rate
Charpente conjonctive de la rate:
♦Capsule conjonctive + travées
♦Réseau réticulinique de soutien
Structure de la rate
PR
PB
PB
PB
PB
PR
PR
PR
Macroscopie: La surface de la rate est parsemée
de points blancs, la pulpe blanche. Tout ce qui se
trouve entre ces points blancs est la pulpe rouge.
Microscopie: La pulpe blanche comprend de
nombreux amas lymphoïdes. La pulpe rouge est un
réseau d'espaces entre les formations lymphoïdes.
La Pulpe Blanche
Corpuscule de Malpighi
Corpuscule de Malpighi
Artère centrale
Artère centrale
Manchon lymphatique
périartériel
♦Les manchons périartériolaires : amas de lymphocytes associés à
quelques macrophages qui entourent de petites branches artérielles, les
artères centrales ( Lymphocytes T)
♦ Les corpuscules de Malpighi : follicules lymphoïdes traversés par un
rameau artériel (Lymphocytes B).
La Pulpe Blanche
Pulpe rouge
Corpuscule de Malpighi (secondaire)
Artère centrale
Les corpuscules de Malpighi : Follicules lymphoïdes primaires ou secondaire
La Pulpe Rouge
sinusoide
Cordon de Billroth
sinusoide
Cordons de Billroth : Lymphocytes B++, macrophages et cellules sanguines
Capillaires sinusoides: capillaires discontinus
La Pulpe Rouge
macrophage
Les cordons de Billroth sont
particulièrement riches en
macrophages
La zone marginale
•
zone mal définie entre les deux pulpes
•
Terminaison
centrale
•
Population
cellulaire
polymorphe:
lymphocytesB,macrophages,cellules
présentatrices
d’antigène
et
cellules
sanguines
•
Région capitale pour la différenciation
cellulaire et la concentration des antigènes
des
branches
de
l’artère
Formations lymphoïdes
associées au tube digestif
crypte
L’amygdale est un ensemble de nodules lymphoïdes recouvert par
un épithélium malpighien
Les plaques de Peyer au niveau de l’iléon occupent l'espace compris entre
l'épithélium et la musculeuse; elles sont donc situées à la fois dans la
muqueuse et dans la sous-muqueuse.
En regard des plaques de Peyer,
l’épithélium
intestinal
contient
des
cellules M capables de capter les
antigènes → cellules dendritiques et
macrophages sous jacents
Les plasmocytes passent au niveau du
chorion de la muqueuse digestive
(secrétion des Ig A)
L’appendice : muqueuse colique
transformée par la présence d’un
tissu lymphoïde développé avec de
nombreux follicules primaires et
secondaire
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire