Patrick Hannais : un comédien qui chante

publicité
Patrick Hannais : un comédien qui chante
Le premier contrat de théâtre du comédien Patrick Hannais s’est signé sur une audition de
chant au Théâtre de l’Est Parisien dans une pièce de Brecht : Sainte-Jeanne des Abattoirs. Il y
jouait un crieur de journaux et faisait partie du chœur des ouvriers avec le chanteur lyonnais
Alain Bert. Habillés en costume rayé comme dans les camps et maquillés en vert pour faire
affamés, ils chantaient : « Nous sommes trente-mille dans ces abattoirs du grand Chicago à
crever la faim… ». Il était à ce moment-là élève du Conservatoire… le CNSAD, comme on dit,
ce qui lui laissait le temps d’aller à Bobino voir Brassens ou Nougaro et d’y assister aux
soirées de la « Fine fleur de la Chanson Française » de Luc Bérimont. A l’Olympia, il allait
écouter Barbara ou Léo Ferré.
Comme comédien il a joué depuis, Harpagon, Las Casas, Bouvard et Pécuchet, Théramène,
Golaud et bien d’autres personnages. A Montpellier, outre son travail de comédien, il a
rencontré la compagnie Acte Chanson et participé à bien des hommages : Caussimon, Brel,
Béranger, Brassens ainsi qu’à plusieurs spectacles autour de la poésie et de la chanson :
Bruant, Cros, Aragon, Tardieu.
En parallèle il écrivait des chansons, quelquefois sur commande, mais ne les avait jamais
chantées. Aujourd’hui grâce à l’Acte Chanson et à ses amis musiciens, les voici réunies dans
ce disque « Etranger à personne » dédié au poète Frédéric-Jacques Temple.
La dédicace au poète
« Mon grand regret est de ne pas avoir rencontré Frédéric-Jacques Temple au temps où il
dirigeait la radio publique (la seule à cette époque) à Montpellier. L’antenne était alors
ouverte à la poésie et à la chanson. Je le connaissais comme « Poète de la Nature » révélé
pour moi par la jolie collection Poésie 1. J’ai découvert par la suite qu’il avait connu Blaise
Cendrars, Henri Miller, Lawrence Durrell ou Joseph Delteil. J’ai lu ses livres au fil des parutions
et à partir de « L’Enclos », à la librairie Molière notamment, j’ai pu participer à quelques
lectures publiques de ses œuvres et partager avec lui les multiples plaisirs qui les
accompagnaient, les agapes qui s’ensuivaient… Plus tard, avec Jacques Bioulès au Théâtre du
Hangar, nous avons créé un spectacle tout tricoté de ses textes « Le Grand Réservoir de Vie »,
titre qui illustre parfaitement à la fois l’auteur, le poète, le traducteur, et enfin l’homme dans
sa curiosité éternelle, sa gourmandise universelle.
Les amis musiciens et chanteurs
Attention, ce disque est aussi un voyage en amitié.
Jacques Palliès est à l’Acte Chanson comme l’âme du vin dans les bouteilles. En prenant pied
sur un tonneau, il grimpe souvent aux arbres avec son complice Gilbert Maurin pour chanter
les cabarets verts et les liqueurs pourprées chères aux poètes de sept à soixante-dix-sept
ans. Gilbert accompagne sans modération les musiques que Jacques a composées pour
« Maudit homme » et « Sans vous commander » et quelques autres chansons de ce disque.
Jean-Bruno Meier travaille lui pour le Béjart Ballet à Lausanne. Avec Citypercussion il a créé
les musiques de plusieurs spectacles de Maurice Béjart et de son successeur Gilles Roman. Il
est professeur de percussions au Conservatoire de Genève et entraîne les jeunes danseurs de
l’école Rudra Béjart. Il a signé la musique de « Pieds-nus-sans-papiers ».
Philippe Marcillac est pianiste et compositeur. Il a accompagné les tours de chant de
nombreux artistes dans beaucoup de cabarets parisiens (l’Ecluse, l’Echelle de Jacob) et
notamment Boby Lapointe dans les tournées de Jacques Canetti. Il vit à Lodève sur une
colline boisée et continue à pratiquer le piano dans ses formes les plus classiques. Il a
composé les musiques des chansons sur Bobino, Notre Dame et Fernando Pessoa :
« Etranger à Personne »
Marine Desola est chanteuse de père en fille, elle est habillée de chansons comme Peau
d’Âne a revêtu sa pelisse. Dessous elle a une voix, des yeux et une présence de contes de
fées. Elle charme les petits enfants dans ses spectacles jeune public et les grands dans ses
spectacles autour du jazz, du gospel, ou du manouche avec le groupe « Soleil Nomade ». Elle
chante Henri Salvador et Boris Vian,… C’est à elle qu’on doit la voix féminine dans « La valise
à Jean Vigo » et « De mémoire de rose »
Alain Garcia a un tempo d’enfer, puisque dans le quartier des Aubes à Montpellier où il
réside, sa maison donne sur les trains. Certains se souviennent qu’il est fondateur du Théâtre
du Griffy (aujourd’hui La Vista) dont il fut dépossédé. Aujourd’hui, il continue à chanter ses
chansons et ses poètes préférés dans le quartier des Beaux-Arts. Il a mis en musique trois
chansons de Patrick Hannais qu’il a interprétées dans ses disques. Dans celui-ci il signe la
musique d’ « Arletty ».
Tom Torel est comédien-chanteur-auteur-compositeur. Dans une autre vie il a même été
peintre en lettres, c’est dire sa vocation d’artiste complet. Aux côtés de Patrick Hannais il joue
« Dialogue avec mon Jardinier » de Henri Cueco qui continue sa carrière (bientôt en Corse,
en Ardèche et au musée Maurice Denis à St-Germain en Laye.) Actuellement il chante
Nougaro en jazz vocal avec ses amis du Rimes Quartet de Thierry Gautier. Il interprète aussi
« Brel à Gauguin » dans son CD, une chanson dont il a composé la musique.
Hervé Tirefort est pianiste-auteur-compositeur-chanteur-imitateur. Il a inventé le concept
« Chanson Bio » dans une jolie chanson qui fait partie de son disque : « Le pianiste aux mille
et une chansons ». Il est né dans l’Aude et quelque part il a un peu de cette folie-chantante
des deux grands Charles audois : Cros et Trenet. Passionné d’électronique musicale, Il a
enregistré toutes les chansons de ce disque et signé les arrangements de nombre d’entre
elles. Qu’il en soit remercié comme nous remercions Soisic pour sa collaboration attentive.
Pierre Diaz et son Saxodiaz ne sont étrangers à personne à Montpellier, ils sont de toutes les
aventures artistiques, même les plus risquées. Ainsi, pour le spectacle du Théâtre en l’R sur
le cinéma, il a écrit cette musique qui ouvre « la valise à Jean Vigo » avec vue sur l’Atalante.
Françoise Foli-Cardonnet enfin est musicienne-chanteuse lyrique. Elle enseigne la musique à
Lodève et en tant que chef de chœur elle a dirigé de nombreux spectacles dans lesquels
Patrick Hannais était comédien, à Pézenas pour les Fêtes de Bacchus et à Montpellier dans
« Love Side Story ». Elle signe avec lui la musique de la chanson « De mémoire de rose».
Trois générations de Hannais
Le musicien, le peintre et le comédien. On dirait le titre d’une fable qui comme chacun le
devine est aussi une vérité : on aperçoit en effet la signature du grand-père André Hannais au
bas du tableau qui orne les pages du CD et de son livret et c’est le petit-fils Jean-Loïc Hannais
qui signe la dernière musique du disque sur le texte « Soleil Rouge » de Frédéric-Jacques
Temple.
Une histoire de famille ? Peut-être, mais la morale de la fable reste encore à écrire !
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire