Opéras baroques à Londres, XVIIIe siècle

publicité
F E S T I VA L
2 0 1 6
Opéras baroques à Londres, XVIIIe siècle
Allemand d’origine, Georg Friedrich Haendel s’installa très tôt à Londres alors
qu’il n’avait que 27 ans. Son premier grand succès auprès du public anglais
fut son opéra Rinaldo. Bien que Haendel le composa très rapidement en
empruntant beaucoup de matériel thématique à ses opéras précédents,
Rinaldo s’avère être le premier opéra italien spécifiquement conçu pour la
scène londonienne. L’œuvre, qui raconte une histoire d’amour, de guerre et de
rédemption au temps de la première croisade, fut instantanément un triomphe.
À cette époque, le compositeur et violoncelliste d’origine italienne
Giovanni Bononcini, venu lui aussi à Londres pour y développer sa carrière de
compositeur, se révéla être le principal « rival » de Haendel. Il profita de son
alliance avec le Parti whig qui s’opposait à la monarchie absolue pour faire
concurrence à Haendel qui jouissait, quant à lui, du soutien des Tories –
faction politique conservatrice favorisant un pouvoir royal fort. La carrière
londonienne de Bononcini s’interrompit abruptement lorsqu’il fut reconnu
coupable de plagiat. Il avait en effet fait passer pour sien un madrigal composé
par Antonio Lotti.
Nicola Francesco Haym, l’un des librettistes de Haendel et de Bononcini, était
compositeur et violoncelliste continuo à la Royal Academy of Music, pour
laquelle Haendel composait des opéras. Haym y devint par la suite le
secrétaire.
En 1729, les Whigs firent venir de Venise le célèbre Nicola Porpora dans le but
de fonder une compagnie d’opéra rivale à celle de Haendel. L’Opera of the
Nobility réussit peu à peu son ascension en engageant à prix élevé les plus
grandes têtes d’affiche de l’époque. La compagnie de Haendel, qui se
produisait au King’s Theatre, fut rapidement forcée de faire faillite et sa rivale
prit possession du théâtre à la fin de la saison 1734. Néanmoins, malgré
la participation du très populaire castrato Farinelli, l’Opera of the Nobility
dû à son tour fermer ses portes en 1737.
F E S T I VA L
2 0 1 6
Deux autres compositeurs anglais très influents à cette époque étaient
Thomas Arne et Johann Christoph Pepusch. Arne composa Artaxerxes,
premier opera seria chanté en anglais et créé au Royal Theatre à Covent
Garden en 1762. D’origine allemande, Pepusch passa la majorité de sa vie
en Angleterre et y fonda l’Academy of Ancient Music en 1726. De plus,
il dirigea pendant plus de 20 ans le département de musique à Cannons,
où Haendel travailla de 1717 à 1718.
À la même époque, Giacobbe Cervetto était aussi un musicien très populaire
à Londres. Né en Italie de parents juifs, il est reconnu comme l’un des
premiers instrumentistes à avoir donné au violoncelle ses notes de noblesse.
Il publia pendant sa carrière plusieurs trios, duos et sonates, la plupart plaçant
le violoncelle au premier plan.
L’opéra anglais The Fairies de John Christopher Smith, inspiré du Songe d’une
nuit d’été de Shakespeare, fut créé au Drury Lane de Londres en 1755.
Le populaire compositeur fut aussi secrétaire et copiste de Haendel lorsqu’à la
fin de sa vie, le maître presque aveugle éprouvait de la difficulté à écrire et à
diriger.
Téléchargement
Explore flashcards