Mucilarm en question s

publicité
Mucilarm en question ... s
Un entretien
avec le Dr Benoît BRIAT*
Réalités
Ophtalmologiques:
Muci/arm
du Laboratoire
Ophtalmie est un complément alimentaire pour le confort de
l'œil sec. Dans quels cas le prescrivez-vous?
Réalités Ophtalmologiques: La formule équilibrée de Muci/arm
agit sur les trois couches du film lacrymal. En quoi Muci/arm esti/ complémentaire des substituts lacrymaux?
B. BRIAT: Le traitement classique de l'œil sec repose depuis toujours
B. BRIAT: Les acides gras polyinsaturés
sur l'instillation d'un lubrifiant. Il ne faut cependant pas oublier que l'œil
férents mécanismes,
sec est le plus souvent un phénomène
saire de savoir reconnaître
inflammatoire,
multifactoriel,
et traiter
soit un trouble
il est donc néces-
en amont soit un syndrome
hormonal
avec insuffisance
meïbo-
inflammatoire,
(AGPI) interviennent
dont celui des prostaglandines
sur dif-
avec un rôle anti-
ainsi que sur la phase lipidique. De plus, l'acide alpha-
lipoïque, antioxydant
protecteur cellulaire, contribue
la phase mucinique
essentielle
à
l'adhésion
à
la synthèse de
du film sur la cornée.
Enfin, l'ajout des vitamines C, E, 812 et zinc est bénéfique contre le
mienne, soit encore un déficit androgénique ...
stress oxydant au sein de la surface oculaire.
Outre la prise en charge
compte de l'ergonomie
psychologique
du patient et la prise en
du produit lubrifiant,
un trouble
Ce n'est que face
tement
à
minime,
à
consiste, face
une sécheresse
local bien conduit
modérée,
et plus visqueux,
alimentaire
et malgré un trai-
souhaitables
d'hygiène alimentaire sont néanmoins toujours
à
et doivent être explicitées
nos patients.
apprécié
bien souvent,
sont sous tranquillisants
médicaments
qui d'ailleurs
aggravent
Le confort supdes patients qui,
et/ou antidépresseurs
la sécheresse
faut dire que chez ce type de patients très chroniques
par douter de l'efficacité
des thérapeutiques
apporté
Réalités Ophtalmologiques: Selon vous, la prise d'une capsule
par jour est-elle un avantage supplémentaire?
que je rajoute un trai-
tel Mucilarm.
est réel et particulièrement
sons, le bénéfice
médecin-malade.
à
prescrire d'abord les collyres lubrifiants seuls.
tement par complément
plémentaire
Des recommandations
du coût du traitement
ainsi que de sa tolérance, ma stratégie thérapeutique
améliore
La simplification
de la compliance
d'un traitement
est toujours un élément
de nos patients aux thérapeutiques
à
-
leur sont prescrites. La posologie de Mucilarm
Il
par jour s'inscrit dans ce cadre et représente un atout.
oculaire.
qui
raison d'une capsule
qui finissent
que nous leur propo-
par ce traitement
B. BRIAT:
important
la relation
Réalités Ophtalmologiques: En résumé, quelles sont vos motivations à prescrire Muci/arm ?
B. BRIAT: En matière de syndrome sec, une hiérarchie thérapeutique
Mucilarm
est aussi très présent dans mon arsenal thérapeutique
lorsque je traite des syndromes de Gougerot-Sj6gren
neurotrophiques
dans le cadre de la chirurgie
et des kératites
réfractive, et lorsque
existe et l'apport des AGPI est intéressante
local par lubrifiant n'est plus suffisant
nique. Les AGPI interviennent
dès lors que le traitement
pour assurer un bénéfice cli-
dans le cadre de la discussion
d'une
j'adapte des patients en lentilles de contact, qui de plus en plus sou-
aide reconnue des oméga 3 et 6 et donc du rôle de l'alimentation
vent sont symptomatiques
de l'acide alpha-Iipoïque
d'œil sec.
Réalités Ophtalmologiques: Quel(s) bénéfice(s) en termes de
confort avez-vous noté chez vos patients?
Dans ma pratique,
que j'explique
Certaines
B. BRIAT: Cette arme supplémentaire
sécheresse
dans la prise en charge de la
oculaire m'est très utile. Les bénéfices
encore, appréciés essentiellement
sont, aujourd'hui
de façon subjective, mais de nom-
breuses études sont en cours avec des résultats concordants
(en par-
ticulier dans le cadre de la chirurgie réfractive +++ et du syndrome de
Gougerot-Sj6gren).
Il me semble donc que Mucilarm
proposé avec un certain succès dès l'aggravation
pathologies
gie réfractive
des règles d'hygiène
comme
les syndromes
ainsi que l'aggravation
sont des candidats
tion par AGPI et certainement
acide alpha-lipoïque).
alimentaire
pour œil sec.
inflammatoires
type
de l'œil sec après chirur-
reconnus
à la supplémenta-
par les antioxydants
(vitamines
C'est en 'ce sens que Mucilarm
et
m'aide au
+
quotidien.
pourrait être
d'un syndrome sec
ou dans le contexte d'une attente "pesante" des patients.
Réalités Ophtalmologiques'
je préconise
à chacun de mes patients consultant
Gougerot-Sj6gren
et
dans l'œil sec.
W 165 - Cahier 1 • Septembre 2009
• Cabinet d'Ophtalmologie,
Visiopôle,
LA ROCHELLE.
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

TEST

2 Cartes Enrico Valle

Algorithme

3 Cartes trockeur29

Créer des cartes mémoire