Macroblépharon (ou Euryblépharon) chez le chien

publicité
Macroblépharon (ou Euryblépharon) chez le chien
Par le Docteur Guillaume PAYEN
Service d’Ophtalmologie, CHV FREGIS
Une anomalie des paupières et de la fente palpébrale
Le macroblépharon, également appelé euryblépharon, est une anomalie se caractérisant par une
fente palpébrale (ouverture formée par les deux
paupières) anormalement ouverte.
Chez les chiens de grande race, la longueur anormalement importante des paupières comparativement à la taille du globe oculaire provoque à la
fois un entropion de la paupière supérieure et un
ectropion de la paupière inférieure. Dans les cas
extrêmes, le macroblépharon donne un aspect
particulier qui l’a fait appeler « œil en diamant »,
Chien Mastiff de 12 mois : macroblépharon
ou « œil en pagode ».
majeur, entropion combiné à un ectropion de
la paupière inférieure. Dans ce cas extrême,
les paupières forment un losange, et l’œil ne
se trouve pas réellement en face de l’ouverture des paupières. La chirurgie est indiquée,
pour améliorer le champ de vision et limiter les
conjonctivites.
Les races de chien prédisposées au macroblépharon
On rencontre cette anomalie chez des chiens de
race brachycéphale. Chez ces chiens, la faible
profondeur de l’orbite (à l’origine d’une apparente exophtalmie) combinée au macroblépharon peut provoquer une souffrance de la
cornée car celle-ci est très exposée (kératite d’exposition, parfois ulcérative).
Une prédisposition est également rencontrée chez certains individus de race géante,
comme : Bouvier bernois, Bull mastiff, Cane corso, Dogue allemand, Matin de Naples, Saintbernard, Saint-Hubert.
Il s’ensuit habituellement des épisodes récurrents d’inflammation des surfaces oculaires,
et parfois même un décentrage de l’œil par rapport à l’ouverture palpébrale à l’origine
d’une gêne visuelle chez certains individus.
Quel est le traitement du macroblépharon chez le chien ?
Chez les chiens brachycéphales, le traitement consiste d’une part à lubrifier régulièrement
les surfaces oculaires et la cornée en particulier par des substituts de larmes, afin de la protéger. De plus, une réduction chirurgicale de la longueur des paupières peut également
être préconisée (blépharorraphie).
La correction chirurgicale du macroblépharon est, souvent nécessaire. Elle est généralement complexe à mettre en œuvre : aucune technique ne donne entière satisfaction, et il
fréquent que plusieurs procédures soient combinées, incluant entre autres la réduction de
la longueur des paupières. Une consultation spécialisée d’ophtalmologie est donc indispensable.
Références
1. Payen G (2012) Plaies et traumatismes oculaires. Congrès de l’Association Française des
Vétérinaires pour Animaux de Compagnie (AFVAC), Lyon, France
2. Stades FC, Gelatt KN (2007) Diseases and surgery of the canine eyelid. In: Veterinary
Ophthalmology 4th Edn. Blackwell Publishing Ltd, Ames, IA, USA, pp 563-617
Les points importants
Le macroblépharon est une anomalie des paupières responsable d’une diminution de la fente
palpébrale
Certaines races sont prédisposées : brachycéphales, races géantes
Le macroblépharon est souvent responsable d’autres affections de l’œil (kératites, conjonctivites, …)
Le traitement est chirurgical mais reste délicat
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire