Dossier de presse

publicité
ARTE Découverte
Ce qu’Einstein
ne savait pas encore
Une série documentaire en 3 parties de Joseph McMaster
présentée par Brian Greene
diffusée dans ARTE Découverte
du lundi 7 mars au mercredi 9 mars à 19.00
ARTE France - Direction de la Communication
8, rue Marceau 92130 Issy-les-Moulineaux
Contact presse Grégoire Mauban / Audrey Jactat / Marie-Charlotte Ferré
01 55 00 70 42 / g-mauban@artefrance.fr / a-jactat@artefrance.fr / mc-ferre@artefrance.fr
dossier de presse en ligne sur www.artepro.com
ARTE Découverte
Ce qu’Einstein ne savait pas encore
Introduction
L’une des plus ambitieuses
productions jamais proposée
sur l’univers des théories
scientifiques.
Univers parallèles, boucles vibrantes et invisibles... il ne s’agit plus
de science-fiction.
Des premières découvertes d’Einstein aux
plus récentes théories sur l’interaction des
forces, le physicien et mathématicien Brian
Greene présente ici une passionnante adaptation télévisée de son best-seller, l’univers
élégant.
A l’aide d’images de synthèse éblouissantes
et d’expériences simples puisées dans notre
quotidien, il s’attaque à la fameuse “théorie
des cordes”.
Au cours de ces 3 films, Greene décrit les
étapes qui ont mené à ce que nous savons
aujourd’hui, d’une formule de 200 ans
oubliée dans un tiroir jusqu’à la mécanique
quantique en passant par la recherche sur
la fission des atomes qui nous permet de
comprendre la formation de l’univers.
Un merveilleux ballet de particules élémentaires qui ouvre une nouvelle
dimension dans la perception du monde
qui nous entoure.
lundi 7 mars à 19.00
mercredi 9 mars à 19.00
1. Le rêve d’Einstein
3. Bienvenue dans la 11e dimension
Malgré le bouleversement apporté par Einstein dans notre
compréhension de l’univers, la physique moderne semblait depuis plus d’un siècle dans une impasse. Car la
théorie de la relativité générale, qui permet d’expliquer les
phénomènes de l’infiniment grand et la mécanique quantique qui rend compte de l’infiniment petit sont en apparence incompatibles. Le rêve d’Einstein, à savoir
déboucher sur une explication globale des forces d’unification de la nature, est donc resté lettre morte jusqu’à la
découverte de la théorie des cordes exposée dans cette
première partie et dont l’idée de départ est que les ingrédients fondamentaux de la nature sont des cordes d’énergie minuscules dont les différents modes de vibration sont
à la base de tout ce qui se produit dans l’univers.
En 1995, Edward Witten et son équipe de l’Institute for
Advanced Study à Princeton ont réussi à combiner les
cinq approches différentes de la théorie des cordes en une
seule version, appelée théorie M. Celle-ci suppose un univers à 11 dimensions dans lequel les univers parallèles et
la possibilité de passage de l’un à l’autre ne sont donc plus
de la science-fiction. Mais les instruments actuels d’expérimentation ne permettent pour l’instant aucune vérification de ces avancées théoriques. C’est pourquoi tous les
espoirs reposent sur le futur accélérateur de particules du
CERN, le centre européen de recherches nucléaires. La
découverte du mystérieux graviton, une particule subatomique qui transmet la gravitation, pourrait à son tour
modifier notre compréhension de l’univers et, qui sait,
ouvrir encore d’autres perspectives.
mardi 8 mars à 19.00
2. La théorie des cordes
La série
Ce qu’ Einstein ne savait pas encore
a été primée plusieurs fois :
2003 : Emmy Award du meilleur montage
2004 : Grand Prix du Festival Image et Sciences
Peabody Award du meilleur programme
Selon la théorie des cordes, les éléments fondamentaux
qui composent l’univers ne sont donc pas des points mais
des cordes vibrantes, si minuscules et si complexes que la
formule mathématique qui en rendrait compte n’a pas
encore pu être établie. Seule une comparaison peut en
donner une idée : si ces cordes avaient la taille d’un tronc
d’arbre, un atome serait aussi grand que l’ensemble de
l’univers connu. En outre, d’après cette théorie, l’univers
ne serait pas constitué de quatre dimensions comme on le
pensait jusqu’ici, mais de dix au moins, peut-être enroulées les unes dans les autres. Dans leur quête de la “formule universelle”, les scientifiques ont finalement élaboré
cinq versions concurrentes de la théorie des cordes. Estce à dire que celle-ci serait déjà dépassée ? Ou que la formule unique de l’univers n’existe décidément pas ?
Réalisation : Joseph McMaster
Production : WGBH NOVA
Unité de programmes Découverte et Connaissance :
Hélène Coldefy
Chargé de programmes :
Nicolas Deschamps
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

Créer des cartes mémoire