Coup de barre ou grosse fatigue?

publicité
NUTRITION
UNE ASSIETTE 100% ÉNERGIE,
C’EST D’ABORD DE MANGER VARIÉ!
• Des aliments complets (pâtes, riz), des légumes secs
(lentilles…) et des agrumes (citron, orange…).
• Du chocolat noir et des fruits secs pour le magnésium.
• Des eaux minérales riche en magnésium.
• Des oméga-3 (poissons gras), qui dopent le moral.
• Une ration normale de viande (100 à 150g par jour) pour
votre apport en protéines.
Coup de barre
ou grosse fatigue?
C
onnaître une petite baisse de forme pendant l’hiver, rien de plus banal. Mais parfois, celle-ci s’éternise…
«Docteur, je suis fatigué» est certainement une des phrases les plus souvent entendues par le médecin
généraliste. Aller voir son médecin est un bon réflexe quand on ne parvient pas à identifier les causes de
sa lassitude physique et/ou intellectuelle, et que le repos ne suffit plus…
Simple fatigue ou asthénie?
La fatigue correspond à un
état physiologique passager et
naturel. Être fatigué après un
effort, c’est normal, qu’il soit
physique ou psychique. Cette
fatigue passagère doit être effacée par le repos, qu’il s’agisse du sommeil ou de la relaxation. Par contre, l’asthénie,
sensation de perte de tonus,
est une situation pathologique puisqu’elle peut être définie comme la persistance de
la sensation de fatigue malgré
le repos. Si elle dure depuis
plusieurs mois, elle nécessite
un bilan médical.
Normal ou pas normal?
• La fatigue normale ou phy-
siologique: elle peut être
la conséquence d’un effort
physique intense au cours
d’une journée, d’un stress
émotionnel ou d’un surmenage. Dans ces différentes circonstances, la cause
est évidente et n’entraîne
que rarement le besoin de
consultation.
• La fatigue pathologique ou
anormale est une fatigue qui
survient plus rapidement et
persiste de façon chronique.
Elle peut être liée à des facteurs psychiques (80% des
cas) ou physique (maladie:
mononucléose, problème
de thyroïde…).
La difficulté pour
le médecin est
d’apprécier la part
respective du versant
physique et psychique
de la fatigue.
pétées trois ou quatre fois
par jour, elles sont très utiles pour évacuer le stress et
augmenter l’énergie.
• Pratiquer une activé physique régulière: il ne s’agit
pas de vous mettre au footing si vous n’aimez pas,
mais de bouger à votre rythme idéalement 3 fois par semaine durant minimum 30
DES ADOS
TOUJOURS
FATIGUÉS!
Le besoin de sommeil accru
des ados est lié aux changements neurophysiologiques
de la puberté. Ajoutez à cela
les pics de croissance, de
nouvelles habitudes alimentaires et des endormissements trop tardifs. Pour les
aider, encouragez-les à prendre un bon petit déjeuner,
mettez-les en garde contre
les régimes, et expliquez leur
les bienfaits du sommeil.
Trouver la ou les causes…
Huit fois sur dix, c’est bien la
discussion avec le médecin,
puis l’examen clinique, qui
permettent de déterminer
l’origine de la fatigue: un trouble du sommeil, une carence
en vitamines ou en certains
oligo-éléments, un syndrome
dépressif ou anxieux, ou encore un régime trop strict qui
épuise l’organisme. Un bilan
sanguin peut être nécessaire
La fatigue est souvent inhérente à notre
mode de vie. Surmenage, insomnie
et stress sont les principaux fautifs.
Mais la fatigue peut parfois cacher
d’autres causes: troubles endocriniens,
mononucléose, carences alimentaires…
pour écarter une anémie, un
problème endocrinien (thyroïde, diabète) ou encore une
infection passée inaperçue.
Rééquilibrer son hygiène
de vie
Concernant la fatigue passagère, quelques règles d’hygiène
de vie méritent d’être testées.
• Dormir suffisamment: adoptez les siestes-flash dans la
journée pour compenser le
manque de repos nocturne.
Même si elles ne durent
qu’entre 2 et 5 minutes, ré-
minutes. L’essentiel est de
bouger et de vous oxygéner.
Les moins sportifs pourront
se mettre au yoga.
• Rééquilibrer son alimentation en misant sur une
assiette 100% énergie (voir
encadré).
• Limiter l’alcool et stopper le
tabac.
De l’énergie en comprimé!
donner un coup de fouet. Ces
compléments alimentaires ne
sont efficaces qu’à condition
d’être pris en cure. Un seul
comprimé pris au moment
où vous vous sentez fatigué ne
changera rien à votre état général! Pour faire votre choix,
demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.
• Les vitamines sont des mi-
cronutriments que le corps
n’est pas capable de synthétiser seul; elles agissent
comme des activateurs
d’énergie. Elles pallient le
déficit des apports nutritionnels alimentaires.
• Essentiel au bon fonctionnement de l’organisme, le
magnésium participe à de
très nombreuses réactions
métaboliques. Une fatigue
récurrente chez certaines
personnes doit faire évoquer
un déficit en magnésium.
Un apport complémentaire
en magnésium réparti au
cours de la journée restaure
en 8 à 15 jours le tonus et
la vitalité lorsque la fatigue
est liée à ce déficit. Les symptômes de manque de tonus
sont associés en général à
des troubles anxieux, une
vulnérabilité au stress, des
tendances aux crampes et
aux spasmes des paupières.
• La gelée royale est le «lait» sécrété par les jeunes abeilles
et qui pourvoit aux besoins
nutritionnels des larves et
de la reine. Très riche en
vitamine du groupe B, en
sels minéraux et en oligoéléments, elle aide le corps
à combattre la fatigue et à
réagir au stress.
• Les acides aminés jouent de
multiples rôles dans notre
organisme et contribuent
tous à son bon fonctionnement et à notre bien-être.
Parmi eux, certains acides
aminés jouent un rôle énergétique. La taurine, déjà
naturellement
présente
dans notre organisme mais
synthétisée en faible quantité, agit sur les performances physiques et permet de
maintenir un niveau élevé
d’énergie pendant un effort
intense ou de longue durée.
De plus, elle possède une
action bénéfique sur les per-
formances
intellectuelles
lors de charges de travail
intense. La carnitine et la
citrulline agissent sur les
performances physiques et
permettent de mieux récupérer au niveau musculaire
après l’effort ou en période
de convalescence.
• Il est également utile d’augmenter les apports en probiotiques que ce soit par
le biais de yaourts et/ou de
compléments alimentaires.
Les probiotiques sont des
micro-organismes vivants
qui tapissent notre paroi intestinale pour empêcher les
microbes de s’y développer,
ils participent donc à l’équilibre de la flore intestinale.
• Les plantes dites adaptogènes, telles que le ginseng ou
la rhodiola aident l’organisme à lutter contre le stress
tout en augmentant la résistance.
• Différentes plantes agissent
au niveau tonique grâce
à leur richesse en caféine.
C’est le cas par exemple du
guarana, que l’on retrouve
dans de nombreux compléments alimentaires. ■
NICOLAS PONCELET
Si ces compléments alimentaires sont disponibles sans ordonnance, ils
ne sont pas anodins pour
autant et des risques de
surdosage peuvent exister. Aussi, respectez les doses prescrites et demandez
toujours conseil à votre
médecin ou votre pharmacien. Mais attention, la
fatigue peut aussi être un
signal d’alarme de l’organisme auquel il faut être
attentif. Si elle s’aggrave
ou persiste, n’hésitez pas à
consulter votre médecin.
Une grande majorité
de la population
présente un déficit
en magnésium, qui
exerce un rôle central
dans notre centrale
énergétique.
En complément de ces règles
d’hygiène de vie, il existe des
cocktails de substances qui
devraient également vous re-
Une des causes importantes de fatigue correspond au manque de sommeil ou au sommeil
non réparateur. Une heure trente de manque
de sommeil par jour, c’est la moyenne actuelle
constatée en Belgique chez les adultes. La solution repose sur la sieste ou la restauration d’un
sommeil de qualité et en quantité suffisante.
LA LUMIÈRE
VOUS MANQUE…
Vous fonctionnez au ralenti en hiver, mais vous revivez au printemps, le manque de lumière vous rend moins tonique. Peut-être
souffrez vous de trouble affectif saisonnier, comme 3 à 5% de la
population! Ce dérèglement de votre horloge interne peut entraîner des symptômes d’une fatigue intense, voire proches de la
dépression. Parlez-en à votre médecin.
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire