Médicament émergent

publicité
Médicament émergent
ESCITALOPRAM
OFFICE CANADIEN DE
COORDINATION DE L'ÉVALUATION
DES TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ
NO
Dénomination générique
(commerciale) :
35
JANVIER
2003
Escitalopram (LexaproMC)
Fabricant :
Forest Laboratories, Inc.
Indication :
Le traitement de la dépression majeure chez l'adulte1.
État actuel :
En août 2002, la FDA aux États-Unis a autorisé la commercialisation d'escitalopram dans
l'indication ci-dessus2. Le médicament vient tout juste d'apparaître sur le marché américain, selon le site Web du fabricant3. En juin 2002, sous l'appellation commerciale
Cipralex, il a été mis sur le marché au Royaume-Uni par la société Lundbeck pour le
traitement de la dépression et du trouble panique4. Au Canada, le médicament est sous
examen sans que la date prévue de la commercialisation ne soit connue (communication
personnelle du 30 septembre 2002 avec le service d'information sur les médicaments de
Lundbeck Canada, Montréal).
Description :
L'escitalopram est le S-énantiomère du composé chiral citalopram. Il se range dans la
catégorie des inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine, et il exerce son activité à
la fois dans les troubles dépressifs et les troubles de l'anxiété. La concentration plasmatique du médicament est maximale trois ou quatre heures suivant l'administration orale
d'une dose simple. Le médicament est largement métabolisé au foie, la proportion
inchangée excrétée par les reins n'est que de 8 %. Après une dose de 20 mg, la demi-vie
d'élimination (du composé d'origine) va de 22 heures à 27 heures5.
Traitements existants :
Dans le traitement des troubles dépressifs, les options thérapeutiques sont multiples et
englobent notamment les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine et de la
noradrénaline (IRSN), les inhibiteurs du recaptage de la dopamine et de la noradrénaline
(IRDN), les inhibiteurs du recaptage de la sérotonine et antagonistes de la sérotonine-2
(IRAS), les antidépresseurs sérotoninergiques spécifiques et noradrénergiques (ASSN),
les inhibiteurs réversibles de la MAO-A (IRMAO-A), les inhibiteurs irréversibles de la
monoamine oxydase (IMAO), les antidépresseurs tricycliques (ATC) et les inhibiteurs
sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS). L'escitalopram deviendrait le sixième
ISRS sur le marché canadien, à la suite de la fluoxétine (Prozac®- Lilly), de la fluvoxamine (Luvox® - Solvay Pharma), de la sertraline (ZoloftMC - Pfizer), de la paroxétine
(Paxil® - GlaxoSmithKline) et du citalopram (Celexa® - Lundbeck)6.
Coût :
Le fabricant indique que le prix de gros moyen du flacon de 100 comprimés de Lexapro
aux États-Unis est de 213,46 $ à la teneur de 10 mg et de 222,76 $ à la teneur de 20 mg1.
L’Office canadien de coordination de l’évaluation des technologies de la santé (OCCETS)
est un organisme sans but lucratif financé par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux. (www.ccohta.ca)
Médicament émergent
ESCITALOPRAM
Données probantes :
OFFICE CANADIEN DE
COORDINATION DE L'ÉVALUATION
DES TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ
Les résultats d'un essai clinique à double insu de huit semaines, publiés par Wade et ses
collaborateurs, révèlent que le traitement ambulatoire par l'escitalopram à raison de
10 mg par jour est d'efficacité supérieure, selon le seuil statistique, à celle du placebo
dans le soulagement des symptômes de la dépression7.
Montgomery et ses collègues ont dirigé une étude de huit semaines comportant trois
groupes d'intervention, dont l'objectif consistait à évaluer l'efficacité et l'innocuité des
traitements après quatre semaines d'intervention. Les participants (n=469) souffrant de
dépression majeure ont été répartis de façon aléatoire dans le groupe du citalopram à la
dose de 20 mg par jour, dans le groupe de l'escitalopram à raison de 10 mg par jour ou
dans le groupe du placebo. Il était entendu que la dose pouvait être doublée après quatre
à six semaines de traitement. À la quatrième semaine, la réponse suscitée par l'escitalopram a été considérée comme étant statistiquement significative comparativement à celle
provoquée par le placebo (p=0,002), ce qui n'était pas le cas du citalopram (p=0,095).
Les auteurs concluent que les constatations tirées de l'essai indiquent que le délai d'efficacité de l'escitalopram est plus court que celui des comparateurs. À noter, cependant,
que l'essai n'était pas précisément conçu pour évaluer cet aspect, ni pour comparer entre
eux les groupes d'intervention active8.
Burke et ses collègues examinent l'efficacité et l'innocuité de l'escitalopram pendant huit
semaines en traitement ambulatoire chez 491 personnes souffrant de dépression majeure.
Les participants sont répartis de façon aléatoire dans quatre groupes : l'escitalopram à
10 mg et à 20 mg par jour, le citalopram à 40 mg par jour et le placebo. À la fin de
l'étude, toutes les interventions actives suscitent une réponse statistiquement supérieure
à celle du placebo sous l'angle des paramètres d'efficacité évalués (p<0,05). Les
chercheurs n'observent pas d'écart statistiquement significatif du taux de réponse entre
les trois groupes d'intervention active9.
De leur côté, Wade et ses collaborateurs rapportent que l'amélioration attribuable à l'escitalopram à 10 mg ou 20 mg est soutenue pendant le traitement au long cours, d'après les
données collectées pendant un essai clinique ouvert de suivi de 52 semaines10.
Un résumé présenté en octobre 2002 au Congrès de l'ECJP fait état des résultats d'un
essai clinique randomisé et en double insu de huit semaines selon lesquels l'escitalopram
(10 mg ou 20 mg par jour) est aussi efficace que la venlafaxine XR (75 mg ou 150 mg
par jour) dans le traitement du trouble dépressif majeur11. D'autre part, des résumés
rendent compte de l'efficacité statistiquement supérieure de l'escitalopram, par rapport au
placebo, dans le trouble d'anxiété sociale et le trouble panique12,13. L'emploi du médicament dans le trouble d'anxiété généralisée a également été évalué14. D'autres renseignements concernant les résumés présentés à diverses conférences, notamment des données
regroupées et des analyses de sous-groupes, sont disponibles dans le site Web du fabricant à http://www.lundbeck.com/investor/pipeline/clinicaldata/default.asp.
L’Office canadien de coordination de l’évaluation des technologies de la santé (OCCETS)
est un organisme sans but lucratif financé par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux. (www.ccohta.ca)
Médicament émergent
ESCITALOPRAM
OFFICE CANADIEN DE
COORDINATION DE L'ÉVALUATION
DES TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ
Effets indésirables :
Burke et ses collaborateurs mentionnent que, dans leur essai clinique, l'escitalopram est
bien toléré. Au nombre des effets indésirables éprouvés par au moins 10 % des patients
et de survenue plus fréquente que dans le groupe témoin, mentionnons la nausée, la
diarrhée, l'insomnie, la bouche sèche et un trouble de l'éjaculation. Le taux d'effets
indésirables provoqués par le traitement diffère de façon statistiquement significative
entre le placebo et l'escitalopram à la dose de 20 mg par jour (p<0,01), alors que cela n'a
pas été constaté en ce qui concerne le médicament à raison de 10 mg par jour7.
Commentaire :
D'après les renseignements disponibles à ce jour, l'escitalopram, S-énantiomère du citalopram, est un antidépresseur de la classe des ISRS efficace et bien toléré qui pourrait
s'avérer également utile dans les troubles de l'anxiété. Toutefois, aucune donnée précise
ne vient démontrer les avantages de ce nouvel antidépresseur par rapport aux autres
actuellement sur le marché, notamment comparativement au composé racémique
d'origine. Un rapport récent examinant les différences entre les énantiomères simples et
les composés racémiques exprime la même préoccupation quant à l'éventualité que les
différences présumées ne se manifestent pas sur le plan clinique15.
Références :
1.
2.
3.
O'Mara NB. Escitalopram (Lexapro). Pharm Lett [serial online] 2002:180906.
Market news for the US. Inpharma 2002;1352:18.
Lexapro™ is now available in pharmacies nationwide for the treatment of depressive disorder
[press release]. New York: Forest Laboratories; 2002 Sep 5. Available:
http://www.frx.com/servlet/financial.displayDoc?doc_id=09-05-2002/0001794727.
4. EU market news. Inpharma 2002;1345:18.
5. Klasco RK, editor. DRUGDEX® System. Greenwood Village (CO): MICROMEDEX; 2002 Dec.
6. Bezchlibnyk-Butler KZ, Jeffries JJ, editors. Clinical handbook of psychotropic drugs. 11th ed.
Toronto: Hogrefe & Huber Publishers; 2001.
7. Wade AG, Lemming OM, Hedegaard KB. Escitalopram 10 mg/day is effective and well tolerated in a
placebo-controlled study in depression in primary care. Int Clin Psychopharmacol 2002;17(3):95-102.
8. Montgomery SA, Loft H, Sanchez C, Reines EH, Papp M. Escitalopram (S-enantiomer of citalopram):
clinical efficacy and onset of action predicted from a rat model. Pharmacol Toxicol 2002;88(5):282-6.
9. Burke WJ, Gergel I, Bose A. Fixed-dose trial of the single isomer SSRI escitalopram in depressed outpatients. J Clin Psychiatry 2002;63(4):331-6.
10. Wade A, Despiegel N, Reines E. Depression in primary care patients: improvement during long-term
escitalpram treatment [poster]. 15th European College of Neuropsychopharmacology Congress; 2002
Oct 5-9; Barcelona. Poster no P.1.156. Available:
http://www.lundbeck.com/investor/Pipeline/ClinicalData/Depression in Primary Care Patients
Improvement During Long-term Escitalopram Treatment.pdf (accessed 2002 Dec 9).
11. Montgomery SA, Huusom AKT, Bothmer J. Escitalopram is at least as effective as venlafaxine XR in
the treatment of depression and is better tolerated [poster]. 15th European College of
Neuropsychopharmacology Congress; 2002 Oct 5-9; Barcelona. Poster no P.1.206. Available:
http://www.lundbeck.com/investor/ Pipeline/ClinicalData/Escitalopram Is at Least as Effective as
Venlafaxine XR in the Treatment of Depression and Is Better Tolerated.pdf (accessed 2002 Dec 9).
12. Stahl S, Gergel I, Li D. Escitalopram in the treatment of panic disorder. 155th Annual Meeting of the
American Psychiatric Association; 2002 May 18-23; Philadelphia. Poster no 485. Available:
http://www.lundbeck.com/investor/Pipeline/ClinicalData/APA 2002 - Escitalopram in the treatment of
panic disorder.pdf (accessed 2002 Dec 9).
L’Office canadien de coordination de l’évaluation des technologies de la santé (OCCETS)
est un organisme sans but lucratif financé par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux. (www.ccohta.ca)
Médicament émergent
ESCITALOPRAM
OFFICE CANADIEN DE
COORDINATION DE L'ÉVALUATION
DES TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ
13. Kasper S, Loft H, Smith JR. Escitalopram is efficacious and well tolerated in the treatment of social
anxiety disorder. 155th Annual Meeting of the American Psychiatric Association; 2002 May 18-23;
Philadelphia. Poster no 491. Available: http://www.lundbeck.com/investor/Pipeline/ClinicalData/APA
2002 - Escitalopram is efficacious and well tolerated in the treatment of SAD.pdf (accessed 2002 Dec 9)
14. Davidson J, Bose A, Su G. Escitalopram in the treatment of generalized anxiety disorder [abstract].
22nd Annual Conference of the Anxiety Disorders Association of America; 2002 March 21-4; Austin
(TX). Available: http://www.lundbeck.com/investor/Pipeline/ClinicalData/ Escitalopram in the treatment of Generalized Anxiety Disorder.PDF (accessed 2002 Dec 9).
15. Do single stereoisomer drugs provide value? Ther Lett 2002;45:1-4. Available:
http://www.ti.ubc.ca/pages/letter45.htm (accessed 6 Dec 2002).
Cette publication met en relief des technologies médicales qui ne sont pas encore répandues
au Canada, susceptibles d'exercer une incidence de taille sur le système de santé. Le
contenu reflète l'expérience préliminaire concernant la technologie en question; toutefois
d'autres faits démontrés à son sujet viendront probablement s'ajouter à l'avenir. Ces
sommaires ne sont pas conçus pour tenir lieu d'expertise médicale professionnelle. Les
renseignements techniques sont rassemblés à titre de service d'information offert aux
personnes participant à la planification et à la prestation des soins au Canada.
Ces résumés n'ont pas été critiqués à l'externe par des pairs.
ISSN 1496-9521 (enligne seulement)
L’Office canadien de coordination de l’évaluation des technologies de la santé (OCCETS)
est un organisme sans but lucratif financé par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux. (www.ccohta.ca)
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

TEST

2 Cartes Enrico Valle

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Créer des cartes mémoire