CBG Histopopulaire

publicité
Université Paris VI
Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie
TUTORAT MEDECINE PSA
MERCREDI 28 AVRIL 2010
HISTOLOGIE
Concours Blanc Général
Durée : 1h
Documents et calculatrices interdits
RECOMMANDATIONS IMPORTANTES
A LIRE AVANT DE COMMENCER L’EPREUVE
Pour cette épreuve, vous disposez d’un fascicule qui comprend 6 pages en comptant celle-ci avec :
30 QCM
Assurez-vous que le fascicule comporte bien 6 pages en comptant celle-ci. Dans le cas contraire,
prévenez immédiatement un tuteur.
AUCUNE RECLAMATION NE SERA ADMISE PAR LA SUITE
OBLIGATIONS CONCERNANT LA FEUILLE DE REPONSES AUX QCM
Vous devez absolument utiliser un stylo ou un feutre noir pour la feuille de réponses en prenant soin
de remplir complètement les cases sans déborder. Les feuilles de réponses remplies au crayon ne
pourront pas être lues par le lecteur optique et seront affectées de la note zéro.
En cas d’erreurs, n’hésitez pas à demander une autre feuille de réponses.
Pour toutes questions sur ce sujet, rendez-vous à la fin de l’épreuve en bas de l’amphi ou sur le
forum du Tutorat (http://tutopsa.free.fr/) pour les poser.
Bon courage !! 
Site du Tutorat : http://tutoratpsa.free.fr/
Adresse mail du Tutorat : tutorat.psa@gmail.com
Ne peut être vendu ou utilisé dans un but commercial sous peine de poursuite.
1
1) Parmi les propositions suivantes concernant la matrice extracellulaire, laquelle
(lesquelles) est (sont) exacte(s) ?
A) Les molécules de collagène de type I s’associent pour former des fibrilles, qui
s’assemblent pour former des faisceaux qui s’assemblent pour former des fibres.
B) Le composant amorphe des fibres élastiques est principalement constitué d’élastine.
C) Les glycosaminoglycanes sont constitués d’un noyau protéique sur lequel se lie un
protéoglycane.
D) La famille de collagène caractéristique des membranes basales est le collagène de type II.
E) La membrane basale est constituée de 3 couches : la lamina rara, la lamina densa, la lamina
réticulata.
2) Parmi les propositions suivantes concernant les jonctions cellule-cellule et cellule-MEC,
laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s) ?
A) Les cadhérines sont responsables essentiellement des interactions cellule-MEC.
B) Les cadhérines sont associées au réseau de filaments intermédiaires du cytosquelette par
l’intermédiaire du complexe des caténines.
C) Les CAM sont des molécules d’adhérence de la superfamille des immunoglobulines.
D) Les zonula adhaerens sont des jonctions d'ancrage qui constituent des ceintures
d'adhérence, et sont constituées des cadhérines classiques.
E) Les hémidesmosomes sont constitués d’une plaque cytoplasmique interne associée aux
tonofilaments et d’une plaque cytoplasmique externe constituée de cadhérines.
3) Parmi les propositions suivantes concernant les épithéliums de revêtement, laquelle
(lesquelles) est (sont) exacte(s) ?
A) La classification morphologique prend on compte 3 critères : la forme des cellules les plus
superficielles, le nombre de couches de cellules, la nature des différenciations apicales.
B) Les épithéliums de revêtements reposent directement sur du tissu conjonctif.
C) Le revêtement des cavités qui correspondent aux prolongements du monde extérieur à
l'intérieur du corps s’appellent une séreuse.
D) Les épithéliums de revêtements sont riches en capillaires sanguins et lymphatiques.
E) Les épithéliums de revêtement sont faits de cellules cohésives, juxtaposées, jointives,
hautement polarisées et dont les cytokératines sont des filaments intermédiaires
caractéristiques de leur cytosquelette.
2
4) Parmi les propositions suivantes concernant les épithéliums de revêtement, laquelle
(lesquelles) est (sont) exacte(s) ?
A) La figure ci-dessus correspond à un épithélium pseudo-stratifié.
B) La figure ci-dessus est un épithélium des séreuses, ou mésothélium.
C) Les principales protéines du feuillet externe de l’urothélium sont les uroplakines.
D) L’épithélium des tubes séminifères des testicules est constitué de cellules de Sertoli
enchâssant les cellules germinales.
E) L’endothélium, épithélium des cavités cardiovasculaires et lymphatiques, est pavimenteux
stratifié.
5) Parmi les propositions suivantes concernant l’épiderme, laquelle (lesquelles) est (sont)
exacte(s)?
A) La couche germinative est la seule au contact de la membrane plasmique.
B) On observe une disparition des noyaux et organites au niveau du stratum granulosum.
C) Les cellules les plus superficielles de la couche à épine forment des jonctions serrées entre
elles.
D) Il existe deux types de mélanine génétiquement déterminés : l’eumélanine et la
phéomélanine.
E) L’ensemble des étapes de la maturation des cellules épithéliales de l’épiderme se déroule
sur 120 jours.
6) Parmi les propositions suivantes concernant les glandes exocrines, laquelle (lesquelles) est
(sont) exacte(s) ?
A) Les glandes lacrymales sont des glandes mérocrines.
B) La glande thyroïde sécrète les hormones thyroïdiennes et la calcitonine.
C) Les cellules parotidiennes sécrètent l’amylase.
D) Les cellules des glandes séreuses ont un réticulum endoplasmique granulaire très
développé.
E) Les capillaires sanguins y sont en faible proportion.
3
7) Parmi les propositions suivantes concernant les glandes endocrines, laquelle (lesquelles)
est (sont) exacte(s) ?
A) Les cellulaires glandulaires qui sécrètent les hormones hydrosolubles ont les mêmes
caractéristiques morphologiques que les cellules exocrines.
B) La vitamine D3 est une hormone stéroïdienne.
C) En MO, l’utilisation de solvants des graisses dans la préparation des coupes empêche que
les inclusions se vident de leur contenu lipidique pour les cellules endocrines sécrétrices
d’hormones stéroïdes.
D) Les hormones stéroïdes ne sont jamais stockées sous forme d’hormones actives.
E) L’adéno-hypophyse déverse dans le sang entre autres la prolactine, l’hormone de
croissance, TSH, ACTH, FSH, LH.
8) Parmi les propositions suivantes concernant le tissu conjonctif réticulaire, laquelle
(lesquelles) est (sont) exacte(s) ?
A) Il forme le stroma de la moelle spinale.
B) Il est présent dans l’adventice des vaisseaux
C) Il forme, avec les tissus squelettiques, le groupe des tissus mésenchymateux.
D) Il est principalement fait de fibres de réticuline.
E) La substance réticulée est formée en grande partie de ce tissu conjonctif réticulaire.
9) Parmi les propositions suivantes concernant le tissu adipeux chez l’adulte, laquelle
(lesquelles) est (sont) exacte(s) ?
A) Les adipocytes blancs contiennent une volumineuse inclusion lipidique entourée par une
mince couronne de membrane plasmique d’environ 0.5 micromètre d’épaisseur.
B) Les adipocytes blancs sécrètent une hormone qui va activer la voie anorexigène et inhiber
la voie orexigène.
C) Le tissu adipeux blanc est la source la plus importante d’angiotensinogène dans
l’organisme.
D) Les adipokines ont des effets endocrines, exocrines ou paracrines.
E) Le tissu adipeux brun a un rôle purement thermogénique.
10) Parmi les propositions suivantes concernant le cartilage, laquelle (lesquelles) est (sont)
exacte(s) ?
A) Il s'agit d'un tissu conjonctif minéralisé non vascularisé.
B) Les pièces cartilagineuses sont entourées par une couche de tissu conjonctif, le
périchondre.
C) Le cartilage des conduits auditif ne présente pas d'orientation déterminée.
D) Les tissus cartilagineux ne renferment qu’un seul type cellulaire, les chondrocytes qui
représentent entre 90 et 99% de leur volume.
E) La structure du cartilage est analysable en MO.
4
11) Parmi les propositions suivantes concernant le tissu osseux, laquelle (lesquelles) est (sont)
exacte(s) ?
A) Il est en constant renouvellement pendant toute la croissance puis cesse de se renouveler.
B) Il remplit 3 fonctions : mécanique, hématopoïétique, et métabolique.
C) Le périoste est constitué de 2 couches : externe formée de tissu conjonctif dense et interne
formée d'ostéoblastes.
D) L'os lamellaire est aussi appelé "os immature". On ne le trouve plus chez l'adulte.
E) L'os haversien est formé d'ostéone centré par un canal. Les différents canaux
communiquent vers le périoste par les canaux de Havers (d'où le nom de "Haversien").
12) Parmi les propositions suivantes concernant les cellules osseuses, laquelle (lesquelles) est
(sont) exacte(s) ?
A) Les cellules ostéoformatrices ont une origine mésenchymateuse.
B) Les cellules ostéorésorbantes ont une origine mésenchymateuse.
C) La détection d'une activité phosphatase alcaline révèle la présence des ostéoclastes.
D) Le M-CSF intervient dans la régulation de l'activité des ostéoclastes.
E) Les ostéocytes ne sont jamais en contact de la MEC minéralisée.
13) Quel est l'ordre des étapes de l'ossification endochondrale ?
1 : Cartilage calcifié
2 : Multiplication des chondrocytes à proximité du front d'ossification : groupes isogéniques
axiaux
3 : Cartilage sérié
4 : Tissu osseux lamellaire
5 : Bourgeons conjonctivo-vasculaires
6 : Cartilage hypertrophié
7 : Matrice ostéoïde
A) 2, 5, 7, 3, 6, 1, 4
B) 5, 2, 3, 6, 1, 7, 4
C) 5, 2, 6, 3, 1, 7, 4
D) 7, 5, 3, 6, 1, 2, 4
E) 4, 5, 7, 2, 3, 6, 1
5
14) Parmi les propositions suivantes concernant l’image ci-dessous, laquelle (lesquelles) est
(sont) exacte(s) ?
A) Cette cellule est un granulocyte.
B) Les granulations contiennent des éïcosanoïdes et des substances qui entraînent la
dégranulation des neutrophiles.
C) Elle détruit particulièrement les bactéries.
D) Sa durée de vie moyenne est de l’ordre de plusieurs années.
E) Les granulations sont colorées en bleu-noir après coloration au May-Grünwald Giemsa.
15) Parmi les propositions suivantes concernant un hémogramme, laquelle (lesquelles) de
ces caractéristiques est (sont) normale(s) chez une femme?
A) Hématocrite : 48%
B) Nombre de globule rouge : 4 800 000/ μl
C) Monocyte : 1 800/mm³
D) Nombre de globule blanc : 8 000/ μl
E) Neutrophile : 1 600/ μl
16) Parmi les propositions suivantes concernant les cellules du sang, laquelle (lesquelles) est
(sont) exacte(s) :
A) Les cellules souches totipotentes ne donnent que des cellules souches pluripotentes.
B) Les cellules CFU-L donnent des progéniteurs érythroblastiques (BFU-E, CFU-E).
C) Les stades d’érythroblastes sont dans l’ordre : basophiles I et II, polychromatophiles,
acidophiles ou orthochromatiques.
D) Le contrôle de l’érythropoïèse s’effectue directement par l’érythropoïétine et l’hormone de
croissance et plus indirectement sous le contrôle des hormones thyroïdiennes et des
androgènes.
E) Aux différents stades d’érythroblastes, la synthèse d’hémoglobine est faible.
6
17) Parmi les propositions suivantes concernant l’image ci-dessous, laquelle (lesquelles) est
(sont) exacte(s) ?
A) L’élément 1 contient des mitochondries, des vésicules à cœur dense et un cytosquelette
riche en protéines contractiles.
B) L’élément 2 représente 20 à 30 % des lymphocytes circulants totaux.
C) L’élément 3 a une durée de vie de 120 jours.
D) L’élément 4 est un granulocyte éosinophile.
E) L’élément 1 peut avoir une durée de vie normale d’environ 12 jours.
18) Parmi les propositions suivantes concernant le neurone, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s) :
A) Les ganglions lymphatiques renferment des neurones en T.
B) Les neurones d'association sont aussi appelés neurones de Golgi type II.
C) En microscopie optique les corps de Nissl sont visibles sous la forme d'amas très
éosinophiles.
D) L'activité ATPasique des dynéines est nécessaire au flux axonal orthograde rapide.
E) Les neurohormones sont incluses dans des vésicules de sécrétion denses entourées d'un
halo clair.
19) Parmi les propositions suivantes concernant les astrocytes, laquelle (lesquelles) est (sont)
exacte(s) ?
A) Les astrocytes contiennent la majeure partie des réserves énergétiques du cerveau.
B) Il existe deux principaux types d'astrocytes : plasmiques et protofibrillaires.
C) La GFAP est une protéine glio-fibrillaire acide.
D) Leurs prolongements constituent à eux seuls la barrière hémato-encéphalique.
E) Les astrocytes n'établissent de jonctions communicantes qu'avec d'autres astrocytes.
7
20) Parmi les propositions suivantes concernant la myéline du système nerveux central,
laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s) ?
A) Les principales protéines qui la constituent sont la PLP, la MBP et la GFAP.
B) Un oligodendrocyte myélinise plusieurs internodes.
C) Elle est synthétisée principalement par les oligodendrocytes périneuronaux.
D) Elle est marquée par l'alternance de lignes denses majeures et de lignes claires périodiques.
E) Elle contient plus de lipides que de protéines.
21) Parmi les propositions suivantes concernant les synapses, laquelle (lesquelles) est (sont)
exacte(s) ?
A) La libération du contenu des petites vésicules nécessite un influx rapide d'ions calcium
dans la terminaison pré-synaptique.
B) Les endorphines ne sont présentes que dans les grandes vésicules à centre dense.
C) Le CO a un rôle modulateur dans le fonctionnement neuronal.
D) Les oligodendrocytes participent à la recapture des neurotransmetteurs grâce à des
transporteurs membranaires spécifiques.
E) L'ocytocine, la sérotonine et la vasopressine sont des neuropeptides non-opioïdes.
22) Parmi les propositions suivantes concernant l'image ci-dessous, laquelle (lesquelles) est
(sont) exacte(s) ?
A) La légende A est le péricaryon d'un neurone.
B) La cellule B est un oligodendrocyte interfasciculaire.
C) La cellule B appartient à la microglie.
D) La structure D est une cavité contenant le liquide céphalo-rachidien.
E) Cette image a été obtenue en microscopie électronique.
8
23) Parmi les propositions suivantes concernant le système nerveux périphérique, laquelle
(lesquelles) est (sont) exacte(s) ?
A) Une cellule de Schwann myélinise une quarantaine d’internodes en moyenne.
B) Le terme de fibre nerveuse périphérique désigne l’axone + succession de cellules de
Schwann.
C) Les cellules de Schwann sont revêtues d’une MB.
D) Toutes les fibres nerveuses périphériques sont myélinisées.
E) On retrouve les languettes paranodales dans la myéline compacte.
24) Parmi les propositions suivantes concernant l’image ci-dessous, laquelle (lesquelles) est
(sont) exacte(s) ?
A) La structure 1 est l’endonèvre.
B) La structure 2 est composée de cellules périneurales aplaties.
C) La structure 3 est un tissu conjonctif dense riche en fibrilles collagènes disposées
longitudinalement.
D) Les nerfs périphériques sont constitués de fibres nerveuses périphériques myélinisées et
amyéliniques, groupées en fascicules.
E) On retrouve de telles structures dans le SNC.
25) Parmi les propositions suivantes concernant les cellules musculaires en général, laquelle
(lesquelles) est (sont) exacte(s) ?
A) Les myofilaments d’actine et de myosine sont associés à un cytosquelette comportant des
filaments intermédiaires de desmine.
B) Elles synthétisent les constituants de leur membrane basale (collagène IV, lamine,
protéoglycanes).
C) La dystrophine est codée par le plus grand des gènes connus sur le chromosome X.
D) Tous les types de cellules musculaires possèdent une plaque motrice.
E) La membrane plasmique de ces cellules contient de nombreux transporteurs comme GLUT
5.
9
26) Parmi les propositions suivantes concernant le tissu musculaire squelettique, laquelle
(lesquelles) est (sont) exacte(s) ?
A) Les rhabdomyocytes ont une forme cylindrique allongée avec un noyau central.
B) Les cellules satellites sont les cellules souches du tissu musculaire squelettique.
C) Les rhabdomyocytes possèdent uniquement des récepteurs à l’acétylcholine.
D) Ce tissu est riche en mitochondries et possède de nombreux grains de glycogène visibles
en MO.
E) Un muscle squelettique est constitué par des cellules musculaires striées groupées en
faisceaux et assemblées par du tissu conjonctivo-vasculaire.
27) Parmi les propositions suivantes concernant le tissu musculaire strié cardiaque, laquelle
(lesquelles) est (sont) exacte(s) ?
A) La transmission intercellulaire directe des signaux contractiles est facilitée par les
jonctions communicantes dans les cardiomyocytes.
B) Les mitochondries et les grains de glycogène y sont moins abondants que chez les
rhabdomyocytes.
C) Les cellules de Purkinje situées dans les branches du faisceau de His et dans le réseau de
Purkinje sont les mêmes que celles du cortex cérébelleux.
D) Le rythme de contraction du tissu musculaire strié cardiaque est régulé par le système
nerveux végétatif : le parasympathique (acétylcholine) ralentit le cœur au contraire du
sympathique (noradrénaline).
E) Les cellules myoendocrines sont pauvres en myofibrilles et ont une activité sécrétrice
conduisant à une vasoconstriction, une baisse de la PA, une diminution du volume sanguin
avec une considérable augmentation de la diurèse et de l’élimination urinaire de sodium.
28) Parmi les propositions suivantes concernant le tissu musculaire lisse, laquelle
(lesquelles) est (sont) exacte(s) ?
A) Les Cellules Musculaires Lisses (CLM) sont polynucléées.
B) En microscopie électronique de routine, seuls les filaments épais de myosine sont visibles.
C) Les filaments d’actines sont associés à des molécules de troponine.
D) Contrairement à celle du muscle strié, la contraction du muscle lisse n’est pas dépendante
du calcium.
E) On trouve de très nombreuses jonctions gap au niveau de l’utérus lors de la phase de
travail.
10
29) Parmi les propositions suivantes concernant le muscle lisse, laquelle (lesquelles) est (sont)
exacte(s) ?
A) Le sarcolemme des CML est divisé en deux domaines : celui des plaques d’adhérence et le
domaine cavéolaire.
B) Le complexe dystrophine – protéines associées est retrouvé au niveau du domaine
cavéolaire.
C) Les terminaisons qui innervent les CML sont encapsulées et font synapse avec les
vaisseaux.
D) On trouve des cellules myoépithéliales au niveau de certaines glandes exocrines.
E) Le phénomène de « chair de poule » est dû à la contraction de CML regroupées en
tuniques.
30) Parmi les propositions suivantes concernant les cellules souches et le renouvellement
tissulaire, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s) ?
A) Les cellules souches sont des cellules indifférenciées qui peuvent donner tous les lignages
cellulaires et qui sont capable de s’auto-renouveler.
B) Des cellules souches totipotentes persistent chez l’adulte, notamment au niveau du
cerveau.
C) A côté des cellules souches nerveuses et des cellules souches mésenchymateuses, on
retrouve une troisième population, les MAPC.
D) Les cellules constituant un micro-environnement qui ont un rôle de nourrice des cellules
souches, les protégeant des stimuli de différenciation ou d’apoptose sont appelées niches des
cellules souches.
E) Les ostéoclastes et les cellules du stroma de la moelle osseuse sont les niches des cellules
souches hématopoïétique.
Alors voilà, c’est
fini !!!!
J’espère que notre travail vous a plu (enfin c’est un grand mot mais j’ai pas trouvé
mieux !!) en ce qui nous concerne, on a vraiment adoré le faire et on espère vous avoir
aussi donner envie de le faire !!!
Vu qu’il le verra pas avant le CBG, je vais aussi remercier Gagan Deep qui fait un ENORME
boulot que ce soit sur le forum (qui compense mon manque de geekage), tous les samedis
matins ET pour la mise en page des sujets !!!! MERCIIIIII
RM: Héva & Gagan Deep
Remerciements : A nos super rédacteurs (Aëlle, Anne Sophie, Cyril, Maud, Noëlle, Sara) et
aussi un gros merci à nos relecteurs (Wayne, Thomas et les 2 supers RMs) qui ont tous aidés à
boucler le sujet !
Ainsi qu’un grand merci à nos P1 VIP : Carole, Julie et Omar !!
11
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire