I. Nassiri, F. Arhlade, A. Kasongo, H. Najih, R. Habbal
Service de cardiologie, centre hospitalier universitaire Ibno Rochd, Casablanca
La fibrillation atriale et l’insuffisance cardiaque chronique: un poids croissant sur la
morbi-mortalité cardiovasculaires
Objectif: Evaluer l'incidence et le pronostic de la fibrillation auriculaire (FA) chez les patients
souffrant d'insuffisance cardiaque chronique (ICC).
Méthode: Tous les patients consécutifs atteints d’ICC ont été prospectivement analysés par un
électrocardiogramme au repos, après un examen clinique détaillé et qui ont bénéficiés aussi d’une
échocardiographie transthoracique. La population a été divisée en deux groupes: non-FA et FA
symptomatique.
Résultats: Parmi les 1613 patients avec ICC, suivis en unité d’ICC au sein de notre service de
cardiologie, 188 (12%) ont développé une FA symptomatique. En comparaison avec le groupe nonFA, les patients atteints de FA étaient nettement plus âgés (76 vs 62 ans, p <0,001), le plus souvent
des femmes (43% vs 30%, p = 0,006) et moins susceptibles d'être des fumeurs (20% vs 36%, p
<0,001). Ils avaient une fonction ventriculaire gauche altérée, fraction d’éjection du ventricule
gauche (FEVG) moins de 40%, et l'oreillette gauche (OG) élargie. En analyse multivariée ; l'âge,
l'histoire de la FA, la FEVG et la surface d’OG indexée ont été identifiés comme des facteurs prédictifs
indépendants de FA symptomatique. L’Hospitalisation et la mortalité étaient nettement plus élevé
dans le groupe FA par rapport non-FA patients (41,8% vs 21,0% et 10,4% contre 1,3%,
respectivement).
Conclusion: Notre étude a montré que la FA est fréquente chez la population marocaine souffrante
d’ICC, son apparence associée à un pronostic défavorable qui nécessite des soins adéquats avec un
suivi rapproché et à long terme.
Téléchargement

I. Nassiri, F. Arhlade, A. Kasongo, H. Najih, R. Habbal Service de