Bicuspidie
vraie
Valve tricuspide
Ra
Bicuspidie
acquise
En systole, l’ouverture
est incomplète. Le bord
libre vibre dans le flux
(souffle éjectionnel)
© Chassot 2011
Figure 11.79 : Formes de bicuspidie. Dans la bicuspidie vraie, il n’existe embryologiquement que deux
bourgeons de valvules et deux commissures ; la position de ces dernières est variable, de même que la
taille respective de chaque cuspide. Dans la bicuspidie acquise, la valve a demarré dans l’embryon avec
trois feuillets et trois commissures, positionnées à équidistance en triangle équilatéral ; secondairement,
deux de ces feuillets ont fusionné, ne laissant qu’une trace de l’ancienne commissure sous la forme d’un
raphé (Ra). Comme le diamètre d’un cercle est plus petit que la moitié de sa circonférence, les bords
libres des cuspides ne peuvent pas être correctement alignés parallèlement au flux lorsque la valve est
ouverte en systole ; ils opèrent une relative sténose et vibrent dans le flux, ce qui crée un souffle
systolique sans relation avec une sténose car leur surface d’ouverture est encore normale.
Précis d’Anesthésie cardiaque 2011 – 11 Valvulopathies
258
Téléchargement

Figure 11.79 - Précis d`anesthésie cardiaque