Les initiateurs et les partenaires du Concours
Créée par la loi du 1er août 2003, l’ANRU met en œuvre des projets de
renouvellement urbain afin de transformer les conditions de vie de 5 millions
d’habitants. A travers le Programme National de Rénovation Urbaine et le
Programme « Quartiers Anciens » (PNRQAD), l’ANRU intervient notamment sur
les logements, les espaces publics, les équipements scolaires, les crèches, les
commerces, l’activité économique.
La loi de Programmation pour la Ville et la Cohésion urbaine du 21 février 2014 a confié à l’Etablissement
la réalisation du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) de 7.4 milliards
d’euros sur la période 2015 - 2025 qui vont permettre de générer 20 milliards d’euros d’investissements.
200 quartiers d’intérêt national et 250 quartiers d’intérêt régional parmi les 1 500 Quartiers prioritaires de
la Politique de la Ville, en métropole et Outre-mer, sont identifiés. Y sont concentrés des financements
exceptionnels, là où les difficultés sociales et urbaines sont les plus importantes.
Egalement opérateur au titre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), l’ANRU accompagne la mise
en œuvre de projets destinés à la Jeunesse par le développement d’internats, de la culture scientifique,
technique et industrielle, et de « projets innovants en faveur de la jeunesse ». Les actions du PIA portées
par l’Agence concernent également la Ville et les Territoires durables. A ce titre, l’ANRU pilote notamment
une action visant la très haute performance et l’innovation environnementale pour le renouvellement
urbain dans des quartiers du NPNRU. De plus, l’Agence déploie un autre programme de 250 millions
d’euros, en vue de faciliter des opérations de co-investissement public-privé dans les nouveaux quartiers
de la politique de la ville.
C’est aujourd’hui près d’un milliard d’euros d’investissements d’avenir confié à l’ANRU.
Pour en savoir plus : www.anru.fr
Créée en 1993, à l’initiative de Martine Aubry, avec 15 Grands Groupes, la
Fondation Agir Contre l'Exclusion (FACE), est aujourd’hui présidée par Gérard
Mestrallet, Pdg du Groupe Engie. C’est un réseau national de 82 structures locales
qui développent des actions de prévention et de lutte contre l’exclusion, les
discriminations et la pauvreté en favorisant l’engagement social et sociétal des
entreprises qui apportent leurs compétences d’acteurs économiques.
FACE conduit ses actions en partenariat avec l’Etat, les collectivités territoriales et les acteurs associatifs
et institutionnels locaux. Reconnue d'utilité publique, la Fondation, rassemble et mobilise aujourd’hui plus
de 5 400 entreprises locales et nationales, Grands Groupes et PME, souhaitant s’inscrire dans une relation
dynamique avec leur environnement.
FACE agit, avec la participation active des entreprises et de leurs salariés, sur des thématiques telles que
l’accès à l’emploi et aux formations professionnalisantes, le développement économique et social des
territoires, la citoyenneté et l’égalité des chances, la mixité professionnelle, l’éducation et l’orientation à
travers la découverte des métiers et des entreprises. Dans chaque champ d’intervention de la Fondation,
des actions sont animées par ses 82 structures locales pour plus de 200 000 bénéficiaires chaque année.
Pour en savoir plus : www.fondationface.org
Le Commissariat Général à l’Egalité des Territoires est un service du Premier ministre à vocation
interministérielle. Il est mis à disposition du Ministre de la Ville et de la Jeunesse et des Sports et du
Ministre de l’Aménagement du Territoire, de la Ruralité et des Collectivités Territoriales. Il agit sur toutes
les politiques publiques d’égalité des territoires.
Le CGET poursuit trois objectifs majeurs :
-
Il tend tout d’abord à réduire les inégalités territoriales, qu’elles soient liées à l’emploi, aux
infrastructures et à l’accès aux services, pour améliorer la vie quotidienne des habitants de tous
les territoires. Le CGET met en œuvre la politique de la ville.
-
Il est chargé d’assurer la continuité territoriale de la République. Le CGET favorise un
développement durable, équilibré et cohérent, ainsi que la mise en œuvre de la transition
énergétique et écologique, sur tous les territoires. Il prend en compte tous les territoires pour
répondre à leurs besoins et aux attentes de leurs habitants.
-
Enfin, il participe à développer les territoires au profit des habitants. Le CGET donne les moyens à
chaque territoire de développer son potentiel en fonction de ses spécificités et de ses atouts.
Pour en savoir plus : www.cget.gouv.fr
L’Union sociale pour l’habitat représente, en France métropolitaine et dans les territoires d’Outre-mer,
quelque 730 organismes Hlm à travers ses cinq fédérations (la Fédération nationale des Offices Publics de
l’Habitat, les Entreprises sociales pour l’habitat, la Fédération nationale des Sociétés coopératives d’Hlm,
l’Union d’économie sociale pour l’accession à la propriété et la Fédération nationale des Associations
régionales d’organismes d’habitat social).
Elle remplit trois missions : un rôle de représentation nationale auprès des pouvoirs publics, des médias,
des milieux professionnels et de l’opinion publique ; une mission de réflexion, d’analyse et d’étude sur
tous les dossiers relatifs à l’habitat et l’élaboration de propositions pour une politique sociale de l’habitat ;
une fonction d’information, de conseil et d’assistance auprès des organismes afin de faciliter, rationaliser
et développer leurs activités et leurs compétences professionnelles.
En 2015, 84 500 logements locatifs et foyers ont été financés par les organismes Hlm qui détiennent et
gèrent 4,8 millions de logements et logent plus de 10 millions de personnes. Les opérateurs de logement
social sont aussi des acteurs importants de l’accession sociale à la propriété : 12 400 logements ont été
vendus à des accédants, en secteur groupé ou en diffus.
Animés par 12 000 administrateurs bénévoles, ils emploient 82 000 salariés.
Pour en savoir plus : www.union-habitat.org
ENGIE inscrit la croissance responsable au cœur de ses métiers (électricité, gaz naturel, services à l’énergie)
pour relever les grands enjeux de la transition énergétique vers une économie sobre en carbone : l’accès
à une énergie durable, l’atténuation et l’adaptation au changement climatique, la sécurité
d’approvisionnement et l’utilisation raisonnée des ressources.
Le Groupe développe des solutions performantes et innovantes pour les particuliers, les villes et les
entreprises, en s’appuyant notamment sur son expertise dans quatre secteurs clés : les énergies
renouvelables, l’efficacité énergétique, le gaz naturel liquéfié et les technologies numériques.
ENGIE déploie également une politique de Responsabilité Sociale axée sur la diversité, la solidarité,
l’intégration et l’inclusion de populations précarisées et éloignées de la formation et de l’emploi.
Pour en savoir plus : www.engie.com
Créé en 2001 à partir d’un tissu d’entreprises locales historiquement très ancrées dans leurs territoires
d’activité (près de 70 % des entreprises du Groupe ont moins de 100 salariés), VINCI est un acteur mondial
des métiers des concessions et de la construction, employant plus de 185 000 collaborateurs dans une
centaine de pays. Les missions des sociétés de VINCI sont de concevoir, financer, construire et gérer des
infrastructures et des équipements qui contribuent à l’amélioration de la vie quotidienne et à la mobilité
de chacun.
Elles sont ainsi des acteurs de premier plan de l’aménagement des territoires, tant dans les zones rurales
qu’urbaines. Non délocalisables, les sociétés du Groupe contribuent à la structuration et à la cohésion de
ces territoires et favorisent son développement économique et social. Par leur ancrage territorial,
l’autonomie et la capacité d’initiative que leur assure le modèle de management décentralisé du Groupe,
elles participent aux dynamiques locales.
En signant en 2013 la Charte Entreprises et Quartiers, VINCI s’est engagé à poursuivre ses efforts pour
favoriser le développement social, économique et culturel dans les quartiers prioritaires de la ville en
collaboration avec les acteurs publics. C’est donc naturellement que depuis 2014 VINCI est devenu
partenaire du concours « s’engager pour les Quartiers ».
Pour en savoir plus : www.vinci.com
Téléchargement

CSPLQ 2017 Présentation des partenaires