CHARTE DU JARDIN PARTAGE CHOU ET FLEUR À COUCY LE CHÂTEAU
Présentation.
C’est un jardin de proximité animé par l’association FAMILLES RURALES, qui propose des activités collectives de jardinage
développant l’échange et le partage, mais aussi l'éducation, l'insertion, et la création ou le renforcement de lien social, les
rencontres intergénérationnelles, en favorisant la biodiversité, l’action responsable :
- pour que les citoyens, sans aucune discrimination culturelle, ethnique ou sociale, puissent S’APPROPRIER LEUR CADRE
DE VIE quotidien et l’enrichir
- pour nouer des liens généreux autant que respectueux avec la Terre et le monde vivant
- pour le plaisir de créer, de goûter, de partager, comme de NOUVELLES FORMES DE LIBERTÉ ET D’AUTONOMIE.
Ce lieu ouvert sur le village se fonde sur des valeurs de solidarité, de convivialité, de lien entre les générations et les cultures.
Il contribue à valoriser les ressources locales et permet de tisser des relations entre les habitants et d’autres structures
(associations, établissements d’enseignement, maison de retraite…).
Produire ensemble légumes, fleurs, fruits, aromatiques, plantes médicinales leur donne une saveur particulière et permet de
retrouver le goût des légumes en partageant des recettes simples pour les cuisiner.
UN JARDIN DE PROJET
Un jardin, c’est avant tout un projet. Dans ce sens, il faut soutenir les principes suivants :
-
-
la DIVERSITÉ DES OBJECTIFS, qui contribue à la richesse des projets : écologiques, sociaux, culturels, éducatifs,
artistiques, paysagers, thérapeutiques, etc., valorisent au mieux les atouts du jardin.
la diversité des publics et des usagers favorisant la rencontre, les échanges, l’entraide : la MIXITÉ SOCIALE,
CULTURELLE et GÉNÉRATIONNELLE des acteurs.
La CONCERTATION, base indispensable de tout projet. Elle doit impliquer les habitants, les futurs usagers et les
intervenants sociaux, élus, techniciens, associations... Cette concertation doit s’attacher à faire ressortir la diversité
et l’évolution des besoins, y compris ceux des enfants, des plus démunis et des moins intégrés culturellement, et
éviter le clé en main et le pré-pensé.
La CRÉATION COLLECTIVE, qui permet des expériences nouvelles, le développement d’idées neuves, la
sensibilisation à des pratiques écologiques de jardinage et au développement durable (alimentation, consommation,
économie de ressource
UNE QUALITÉ DE MISE EN ŒUVRE
Dans la mise en œuvre d’un projet de jardin il y a lieu de à promouvoir :
-
La GESTION PARTICIPATIVE : elle organise des échanges entre les acteurs, prend en compte les souhaits, désirs
et contraintes, s’efforce de faire place à la diversité des points de vue. Les règles d’accès et de fonctionnement sont
définies collectivement.
-
L’ANIMATION : elle permet la pérennisation et l’évolution des projets. Elle est assurée par des personnes reconnues
des acteurs, attentives à écouter la parole de tous et capables de comprendre et de guider les pratiques de chacun.
-
Le RESPECT DE L’ENVIRONNEMENT : il est assuré par la mise en œuvre de modes de gestion et de pratiques
culturales favorisant la biodiversité (sauvage ou domestique), respectueuses du vivant, intégrant une gestion
écologique des cycles naturels, de l’eau et des déchets.
-
L’INTÉGRATION PAYSAGÈRE DU JARDIN : elle doit être recherchée, par la qualité des aménagements et des
constructions (favorisant notamment l’auto-construction dans de bonnes conditions), la prise en compte des
caractéristiques environnementales des sites, la gestion et la mise en valeur des paysages...
-
Le jardin peut être à la fois collectif, pédagogique, d’insertion, thérapeutique.
-
La participation des habitants à la vie du jardin (plantations, trocs de graines, échanges divers...), et à la gestion du
site est encouragée et doit permettre le développement de présences végétales de toutes sortes dans le village, ceci
s'inscrivant dans une démarche de développement durable.
Le jardin partagé représente un bon moyen de faire de l'éducation à l'environnement car on y parle de gestion
de
l'eau, de compost, de lutte biologique, de rapport aux saisons, aux espèces végétales... Cela nous amène à
penser notre rapport au milieu naturel.
La vie du jardin en partage est gérée par le règlement intérieur qui sera affiché et applicable à tous les participants.
Téléchargement

CHARTE du jardin partagé