LES METAZOAIRES TRIPOBLASTIQUES ACOELOMATES
I/Présentation.
Formation d’un mésoderme :
- Plein.
- Creux : cœlome
Permet l’apparition de la bilatéralité.
L’axe antéropostérieur divise l’organisme en deux parties droite et gauche et suit un plan de coupe
longitudinal (sagittal ou médian).
L’axe longitudinal divise l’organisme en deux parties ventrale et dorsale et suit un plan de coupe
frontal.
Le plan transversal ne suit aucun axe de symétrie.
Le cœlome se retrouve soit :
- En deux cavités de part et d’autre du tube digestif coelomates.
- En une cavité pseudocœlome.
Pour les acœlomates le mésoderme comble l’espace entre endoderme et ectoderme.
Protostomiens : bouche qui se forme en premier
Deutérostomiens : anus qui se forme en premier
origine du blastopore.
II/Les plathelminthes.
Ce sont des acœlomates aplatit sur un axe dorso ventral, ils possèdent un tissu mésenchymateux
(peu de cellules) qui a le rôle d’appareil circulatoire, respiratoire et excrétoire.
La diffusion se fait par des échanges entre toutes les cellules de l’organisme tandis que l’eau
traverse simplement les tissus.
Leur mode de vie est principalement parasite, ils font jusqu’à 5m de long mais jamais plus d’1mm
d’épaisseur.
Parenchyme : mésoderme des plathelminthes.
1) Les classes de plathelminthes.
Il existe trois classes de plathelminthes :
- Turbellariés.
- Trématodes.
- Cestodes.
a) Les turbellariés (planaires) :
Leurs caractéristiques :
- Corps plat ou foliacé.
- Bouche prolongée par un pharynx fait de muscles qui absorbe les proies.
- Le pharynx s’ouvre sur une cavité digestive ramifiée.
- La cavité digestive présente des formes diverses selon les espèces.
Ce sont des animaux benthiques très mobiles.
1
b) Les trématodes (douves) :
Leurs caractéristiques :
- Epiderme sécrète une cuticule de collagène pour combattre la digestion de l’hôte.
- Présentent des structures buccales de fixations.
c) Les cestodes (tænia) :
Osmotrophie : absorbance des produits déjà digérés par les téguments.
Multiplication des segments de son corps.
2) Les tissus embryonnaires.
L’ectoderme est formé par un épithélium monostratifié cilié :
- Cellules épithéliales.
- Cellules sensorielles qui se prolongent dans le mésoderme.
- Muscles longitudinaux.
- Muscles circulaires.
Il s’appuie sur le mésoderme qui sépare le sépare de la cavité gastrique.
L’endoderme est un épithélium monostratifié digestif :
- Cellules glandulaires (couche muqueuse).
- Cellules à rahbdites qui sécrètent des substances adhésives.
- Muscles transversaux.
Le syncytium est une association de cellules qui forment une grosse cellule et sert de système
digestif chez certains acœlomates sinon il possède des formes très variées.
3) L’appareil excrétoire.
Les plathelminthes possèdent des protonéphridies (reins) qui font partit du système excréteur.
Une grosse cellule (cellule flamme) a formé une cage autour du tubule et y insère de nombreux cils
vibratiles qui vont permettre un courant, qui permettra la filtration du liquide interstitiel.
2
4) Le système nerveux.
Le système nerveux consiste en deux nerfs longitudinaux qui s’épaississent en ganglions cérébroïdes
(zone de concentration nerveuse) qui sont liés à des cellules sensorielles dont certaines sont réceptrices
à la lumière.
5) L’appareil reproducteur.
Ce sont des organismes hermaphrodites protandriques.
Le système reproducteur mâle (les testicules) va être relié au système reproducteur femelle
(composé de deux ovaires) au niveau d'un gonopore femelle.
Ils ne pratiquent pas l’autofécondation.
3
La paratomie possède une reproduction asexuée qui consiste par le découpage d’un segment du
corps puis régénération complète en individu.
III/Les nématodes (1mm de diamètre).
Les caractéristiques des nématodes (pseudocœlomates) :
- Pas de segmentation.
- Libre ou parasite.
- Tube digestif syncytium à deux ouvertures (protostomiens).
- Cuticule très épaisse pour permettre les mouvements (squelette hydrostatique).
- Muscles longitudinaux (avancent en mouvements serpentiformes).
- Organes de reproduction oviductes.
- Système nerveux constitué d’un nerf dorsal et d’un nerf ventral.
- Système excréteur tubulaire : une cellule géante qui longe latéralement le corps du ver et
forme un canal excréteur.
- Dimorphisme sexuel par la taille.
- Appareil reproducteur :
 La femelle est formée de deux ovaires qui vont se relier au niveau
d'un vagin s’ouvrant indépendamment du tube digestif.
 Le male possède un testicule filiforme qui s'ouvre sur le cloaque.
Ils ne possèdent ni systèmes respiratoires et circulatoires.
4
Téléchargement

les metazoaires tripoblastiques acoelomates