Grille d’évaluation en cours d’apprentissage – Écriture – 1re année du 2e cycle
Nom de l’élève : _______________________________________________
CRITÈRES
Groupe : ________
Date : ___________________
COTE
A, B, C, D
ÉLÉMENTS OBSERVABLES
ÉLÉMENTS OBSERVABLES
1. Adaptation à la situation d’écriture
2. Cohérence du texte
3. Utilisation d’un vocabulaire approprié
4. Construction de phrases et ponctuation
appropriées
5. Respecte des normes relatives à
l’orthographe d’usage et grammaticale
6. Qualité de la présentation*
7. Recours à des stratégies d’écriture
appropriées *
 Doivent être précisés pour l’élève en fonction de la tâche proposée, de la Progression des apprentissages et du Cadre d’évaluation en écriture. Pour vous aider,
vous pouvez vous référer au tableau Repères pour l’enseignant qui suit dans lequel les exigences et les apprentissages sont regroupés à partir des critères
d’évaluation en écriture.






Exemple de légende
A Très satisfaisant
B Satisfaisant
C Acceptable
D Peu satisfaisant
Appréciation globale
Forces à maintenir :
Points à améliorer :
Défi personnel pour une autre situation :
*Cet élément fait l’objet d’une rétroaction à l’élève, mais ne sera pas considéré dans la cote globale.
Source : Cadre d’évaluation et progression des apprentissages, français primaire MELS avril 2011 ; Progression des apprentissages au primaire français MELS aout 2009
CP français primaire CSA version janvier 2012
Signature des parents :
Repères pour l’enseignant – Écriture – 1re année du 2e cycle
CRITÈRES
EXIGENCES ET APPRENTISSAGES DE FIN DE 3E ANNÉE DU PRIMAIRE
1. Adaptation à la situation d’écriture
Pertinence et suffisance des idées :
o Présente des idées pertinentes reliées au sujet ou au thème  et à l’intention d’écriture. ()
2. Cohérence du texte
Organisation :
o Suit un ordre chronologique ou séquentiel (), en ordre logique (), en fonction du genre du texte. ()
o Met un titre suivi du texte. 
o Met un titre suivi de paragraphes. ()
3. Utilisation d’un vocabulaire approprié
Vocabulaire conforme à l’usage et à la norme :
o Choisit et emploie un vocabulaire pertinent (en consultant (voir critère 7, Stratégies) une ressource provenant
de cartes thématiques, constellations de mots ou listes de mots). ()
Variété du vocabulaire :
o Remplace les mots qui se répètent inutilement par des synonymes. ()
Syntaxe :
o Présente, dans chaque phrase, au moins un verbe conjugué. 
o Présente, dans chaque phrase, tous les mots placés dans l’ordre. 
o Place les marques de négation au bon endroit :
 ne/n’… pas , ne/n’… jamais. ()
4. Construction de phrases et ponctuation
appropriées
5. Respecte des normes relatives à
l’orthographe d’usage et grammaticale
Ponctuation :
o Présente, dans chaque phrase, une majuscule au début et un point à la fin (.?!). 
o Met une majuscule au début et un point à la fin (.?!) d’une phrase qui contient deux verbes conjugués et un
mot comme quand, lorsque, que, parce que, si, qui. ()
o Met un point d’interrogation à la fin d’une phrase qui contient un mot interrogatif. ()
o Utilise la virgule pour séparer les mots ou groupes de mots non reliés par et, ou dans une énumération. ()
o Utilise le tiret pour indiquer le changement d’interlocuteur. ()
Orthographe d’usage :
o Orthographie spontanément des mots traités fréquemment en classe. 
o Orthographie correctement des mots (en consultant (voir critère 7, Stratégies) une banque de mots, un
dictionnaire mural). 
o Emploie la majuscule dans les noms propres de personnes, d’animaux, de personnages  et de lieux. ()
o Connait les règles d’emploi de l’apostrophe pour le, la, je, ne devant un mot commençant par une voyelle ou
un h muet.  et pour de, me, te, se (devant un mot commençant par une voyelle ou un h muet) et ce (devant
les formes du verbe être). ()
Orthographe grammaticale :
o Accorde le déterminant avec le nom. 
o Accorde l’adjectif (en identifiant ou non le groupe du nom). ()
o Accorde le verbe avec le sujet quand il est pronom de conjugaison qui précède immédiatement le verbe
(verbes à l’étude). ()
o Accorde l’adjectif attribut du sujet avec le sujet lorsque l’adjectif suit le verbe être. ()
6. Qualité de la présentation*
o
o
o
o
L’écriture est généralement lisible.
Forme correctement des lettres majuscules et minuscules en écriture script.
Laisse un espace régulier (peut être variable) entre les mots et les lettres.
Adopte un format (mise en page et disposition) approprié à la tâche.
EXEMPLES DE STRATÉGIES LIÉES AUX CRITÈRES D’ÉVALUATION
(voir le programme et la progression des apprentissages pour d’autres stratégies)
Stratégies liées au critère Adaptation :
o Précise les éléments de la situation d’écriture. ()
o Note ses idées à développer en tenant compte de la situation d’écriture. ()
o Relit pour vérifier le choix des idées  et la pertinence et la suffisance des idées reliées au sujet ou au thème
et à l’intention d’écriture. ()
o Invite une autre personne à écrire un point positif ou un point à améliorer dans son texte. ()
Stratégies liées au critère Cohérence du texte :
o Établit un premier regroupement d’idées. ()
o Se rappelle les traits caractéristiques du genre de texte à écrire pour structurer et découper son texte (ex. : la
disposition dans une lettre, la liste des ingrédients d’abord puis, la marche à suivre dans une recette). ()
o Présente son organisation du texte à une autre personne pour obtenir des suggestions de réorganisation des
idées. ()
o Relit pour vérifier l’organisation des idées, le découpage du texte. ()
o Invite une autre personne à écrire un point positif ou un point à améliorer dans son texte. ()
7. Recours à des stratégies d’écriture
appropriées.
Stratégies liées au critère Vocabulaire :
o Consulte une ressource pour choisir le vocabulaire pertinent (ex. : cartes thématiques, constellations de mots
personnelles ou bâties en classe avec l’enseignant). ()
o Recherche les mots répétés inutilement. ()
o Corrige l’emploi d’un mot dont l’enseignante ou l’enseignant a indiqué un mauvais emploi en vérifiant dans
le dictionnaire. ()
Utilise des stratégies liées au critère Construction de phrase et ponctuation appropriées :
o Consulte une banque de groupes du nom liés au thème, établie collectivement en planification.
o Ajoute des compléments du nom dans les groupes du nom pour préciser ses idées. ()
o Consulte une banque de verbes suivis de compléments liés au thème, établie collectivement à l’étape de
planification. ()
o Relit chaque phrase à l’aide d’une procédure de révision pour vérifier les éléments attendus (voir critère 4
Construction de phrase et ponctuation appropriées).
o Invite un ou une autre élève à lire ses phrases dans le but de détecter des problèmes de sens, de structure
ou de ponctuation et dans le but d’avoir des suggestions d’amélioration. ()
Utilise des stratégies liées au critère Respect des normes relatives à l’orthographe d’usage :
o Se questionne sur l’orthographe d’usage et laisse des traces de ses doutes lors de l’étape de rédaction. ()
o Se rappelle les observations ou les liens établis autour de ce mot pour rechercher en mémoire l’orthographe
d’un mot déjà étudié (voir les neuf stratégies pour mémoriser des mots correctement orthographiés
(Progression des apprentissages, version du 24 aout 2009, page 18)). ()
o Jette sur papier quelques façons possibles d’écrire ce mot pour susciter un rappel visuel. ()
o
o
o
Consulte une banque de mots ou un dictionnaire mural  un dictionnaire papier ou informatisé () pour
vérifier l’orthographe de ses mots.
Consulte une personne jugée experte. 
Relit la version finale de ses textes pour repérer et corriger les coquilles ou erreurs qui y restent. ()
Utilise des stratégies liées au critère Respect des normes relatives à l’orthographe grammaticale :
o Vérifie et corrige, au besoin, les types d’accord à l’étude en appliquant une procédure d’autocorrection et en
laissant des traces de son raisonnement grammatical (Voir critère 5, Respect des normes relatives à
l’orthographe grammaticale).
o Effectue une première correction de son texte seul, puis corrige les erreurs signalées par l’enseignant ou par
un pair. ()
o Transforme le verbe conjugué dans sa forme infinitive en vue de trouver son modèle de conjugaison et de
prédire la façon de l’écrire. ()
o Recourt à ses connaissances du système de la conjugaison et aux stratégies développées en classe pour
orthographier correctement (radical et terminaison) les verbes aux temps de conjugaison à l’étude (Voir
Annexe 1 de la Progression des apprentissages au primaire, français langue d’enseignement). ()
o Vérifie le radical et la terminaison des verbes à l’étude en recourant à ses aide-mémoire personnels ou à des
tableaux de conjugaison. ()
o Relit la version finale de ses textes pour repérer et corriger les coquilles ou erreurs qui y restent. ()
o Corrige son texte avec la collaboration d’un pair. ()
o Consulte ses outils de référence pour vérifier ou confirmer la classe d’un mot et pour vérifier le genre et le
nombre d’un nom ou d’un adjectif. (ex. : tableau de déterminants, grammaire, dictionnaire, liste
orthographique). ()
o Vérifie à l’intérieur de chaque phrase tous les types d’accord connus et apporte les corrections nécessaires
en faisant appel à l’ensemble de ses connaissances orthographiques et grammaticales. ()
*Cet élément doit être l’objet d’une rétroaction à l’élève, mais ne doit pas être considéré dans les résultats communiqués à l’intérieur des bulletins.
Source : Cadre d’évaluation et progression des apprentissages, français primaire MELS avril 2011 ; Progression des apprentissages au primaire français MELS aout 2009
Document : Grille d’évaluation en cours d’apprentissage, Béatrice Halsovet, conseillère pédagogique de français, CSRDN, novembre 2011
j:\mes documents\1_francais primaire\1_francais\2011-2012\melanie\écriture\grille_ecriture_2e_cycle_1re_annee_janvier2012.docx
CP français primaire CSA version janvier 2012
Téléchargement

Repères pour l`enseignant – Écriture – 1 re année du 2 e cycle