République du Bénin
Ministère de l'Agriculture de l'Elevage et de la Pêche
Secrétariat Général du Ministère
Institut National des Recherches Agricoles du Bénin
-
Centre de Recherches Agricoles Plantes Pérennes
Contrôle phytosanitaire des nuisibles en
culture du palmier à huile au Bénin
Document technique et d’informations
Dr Ir. Alassane COFFI
Attaché de recherche CRA-PP/INRAB
Dr Ir. Hervé N. S. AHOLOUKPE
Attaché de recherche CRA-PP/INRAB
Ir. Alphonse O. OMORE, MSc
Assistant de recherche CRA-PP/INRAB
Jacques S. DOSSA, MSc
Assistant de recherche CRA-PP/INRAB
Ir. Félix N. KAKPO
Assistant de recherche CRA-PP/INRAB
Pobè, le
décembre 2014
Dépôt légal N°xxxx du xx décembre 2014, 4ème trimestre, Bibliothèque Nationale
(BN) du Bénin ISBN : xxxxxxxxx
Préambule
L’élaeiculture occupe une place prépondérante dans l’économie des régions du Sud
Bénin avec une production qui est passée de 130.000 tonnes d’huile en 1994 à
environ 300.010 tonnes en 2007 (DPP/MAEP, 2009). L’installation d’un grand
nombre de pépinières privées agréées et l’appui à l’extension des superficies des
plantations privées de palmier à huile amélioré, ont contribué à cet essor. Le palmier
à huile, avec tous ses dérivés, constitue pour l’économie béninoise, une opportunité
en termes de rentrée de devises. Cependant, Le palmier à huile est attaqué par
plusieurs ravageurs (Mariau, 1996 ; Mariau, 2000a, b) dont les dégâts se traduisent
par une diminution considérable de la quantité et de la qualité de la récolte des
régimes. Ces ravageurs, en particulier les insectes, appartiennent à différents ordres
et familles (Jacquemard, 1995). Ils attaquent différents organes aériens et
souterrains du palmier à huile. Dans l’ordre des Lépidoptères, nous rencontrons les
chenilles défoliatrices et les chenilles diverses (Jacquemard, 1995). Au niveau des
fourmis défoliatrices, les dégâts sur les feuilles sont caractérisés par la
consommation des limbes, ne laissant que la nervure principale. Chez les
Coléoptères, nous observons principalement les Oryctes dont les dégâts se
manifestent par l’attaque de la base des feuilles vers le cœur de la plante. Le
Rhynchophore dont les dégâts sont attribués aux larves qui attaquent le bourgeon.
La mineuse de feuilles (Coelaenomenodera sp.), le plus important ravageur de
l’Afrique dont les larves creusent des galeries dans les feuilles (Mallamaire, 1954).
Par ailleurs, le palmier à huile est affecté par de nombreuses maladies tant en
pépinière qu'au champ (Mariau, 1999a). Parmi les maladies, la Fusariose (Wilt) est
de loin la plus redoutable. Le présent document technique et d'informations est
conçu afin d'actualiser les connaissances et mieux outiller les pépiniéristes, les
producteurs et autres acteurs de la filière palmier à huile au Bénin, à connaître et
maîtriser les principaux nuisibles du palmier à huile.
Le Directeur du CRA-Agonkanmey/INRAB
Dr Ir. Guy Apollinaire MENSAH
(Directeur de recherche)
2
1. Tableau synoptique des principaux ravageurs du palmier à huile
N°
1
Ravageurs
Criquets puants (Zonocerus variegatus)
Symptômes des dégâts
Les criquets font le décapage de la face supérieure des
folioles du palmier à huile
Adultes de criquet
2
3
Cicadelles : Temnoschoïtes
Les Petites larves de Temnoschoïtes restent dans le
bulbe de palmier à huile
a
b
c
Cicadelles (a et b : larves c : Adulte)
Oryctes sp.
Gros coléoptères pouvant atteindre 8 cm. Les larves
atteignent jusqu’à 9cm de long. Seuls les adultes sont
Ces coléoptères s’attaquent à la couronne du palmier en
détruisant les jeunes tissus qui entourent le bourgeon
terminal.
nuisibles au palmier à huile.
Oryctes monocerus
Oryctes rhinocerus
Dégâts d’Oryctes
monocerus
Larve d’Oryctes
monocerus
3
Stades
végétatifs
Pépinière
ou jeunes
cultures
depalmier à
huile
Méthodes de lutte
Traitement à la deltaméthrine (Décis
12,5EC par exemple) ou à la
cyperméthrine (Cypercal 50EC) ou de
carbamate (Propoxur) à raison de 50 ml
pour 1000 plants tous les 15 jours
Pépinière
et jeunes
cultures de
palmier à huile
Traitement à la delthamétrine, Décis
12,5EC par exemple à raison de 50 ml
pour 1000 plants tous les mois si dégâts
importants.
Jeunes
cultures de
palmier à huile
Application d’insecticides mélangés à la
sciure de bois au niveau des orifices de
pénétration réalisés par l’insecte ou de
granulés à l’aisselle de la première feuille
du palmier à huile
4
Ravageurs
Symptômes dégâts
Stades
végétatifs
Méthodes de lutte
Rhynchophores
Gros charançons de 2 à 5cm de long. Ils sont des
Les larves sont nuisibles et minent le tronc des arbres
en entraînant rapidement leur mort par décomposition
des tissus aux dépens desquels elles vivent
Cultures de
palmier à huile
adultes
Application d’insecticides par
pulvérisation au niveau de la couronne
des arbres.
parasites de blessure.
5
Dégâts
Larve
Adulte
Mineuse des feuilles de palmier à huile
(Coelaenomenodera sp.)
-
Dessèchement des feuilles
Réduction de la production en cas de
défoliation sévère
1)
Cultures de
palmier à huile
adultes
Lutte chimique par
thermonébulisation
Insecticide de synthèse utilisé à la dose
de 1 litre/ha pour 3 litres de gas oil dans
l’appareil de traitement (
thermonébulisateur)
2)
Larves
Régulation naturelle de la
population de l’insecte : utilisation
Nymphes
Palme desséchée
Galerie larvaire
des parasites entomopathogènes
dans la lutte contre les ravageurs
a
b
Attaque des larves de C. lameensis par
Adultes
Oecophylla longinoda (a) et par Pheidole
Larves dans Galerie larvaire
4
megacephala (b)
N°
Ravageurs
Symptômes dégâts
6
Limacodides : Parasa bimaculata
Petits papillons de 4 à 6cm dont les chenilles constituent le stade
nuisible au palmier à huile car elles rongent le limbe des feuilles
Défoliation allant jusqu’à 100%
Parasa bimaculata
Parasa bimaculata
Stades
végétatifs
Cultures de
palmier à huile
adultes
Méthodes de lutte
Les dégâts sont causés par les chenilles qui creusent
les galeries dans les flèches du palmier à huile.
Les attaques
peuvent être
importantes en
pépinière et
dans les jeunes
plantations.
Application
d’insecticides granulés à
l’aisselle de la première
feuille
Les dégâts sont causés sur plants à différents âges et
les régimes du palmier à huile.
Jeunes plants
et régimes
En zone infestée de
rongeurs, la pose de
grillage métallique de
maille 15 mm découpé
en morceau de 70 cm
sur 8 cm en pépinière
quelques jours avant la
plantation est la
technique la plus
efficace et économique
Application
d’insecticides granulés à
l’aisselle de la première
feuille
d
c
c : Défoliation partielle des palmes, d : Défoliation sévère des
palmes.
a
b
Chenilles urticantes (a : Chenille, b : Chenille et dégât sur les folioles)
(Pimelephila ghesquierci) : Papillon de 2,5 à 3cm d’envergure.
7
Pyrale
8
Adulte
Larves
Rongeurs (écureuils, lagomorphes : lièvres, rats et aulacodes)
a
b
c
d
Rongeurs (a : Ecureuil, b : Lièvres, c : Rats et d : Aulacodes)
5
2. Tableau synoptique des principales maladies du palmier à huile
N°
Maladies
Anthracnose
Symptômes
Taches brunes à bords arrondis sur les folioles des plants de palmier à huile
Stades végétatifs
Pépinière
Mesures de luttes
Il faut éviter les excès
d’ombrage ou d’arrosage.
Il faut détruire les plants
malades.
Pépinière
Il faut détruire les plants
malades.
Pépinière
Jeunes cultures et
cultures adultes de
palmier à huile
Il faut faire un traitement
préventif mensuel en alternant
les produits fongicides
approprié
1
Blast
Foliole présentant les syptômes
Le premier signe est une perte de turgescence des feuilles. Les feuilles extérieures sèchent à partir de
leur extrémité, avec brunissement de la flèche. Pourriture de la flèche et du cortex racinaire. Un plant
atteint de blast s’arrache très facilement à la main, car les racines sont déjà pourries.
2
Cercosporiose
Plants atteints de blast
- Petites taches brun-orange sur feuilles âgées,
- Dessèchement des extrémités des folioles de palmier à huile
3
Folioles présentant les symptômes
6
N°
Maladies
Fusariose
Symptômes
- Jaunissement puis dessèchement de feuilles de palmier à huile
- Mort fréquente des arbres de palmier à huile
-Production faible à nulle du palmier à huile
Plant en pépinière atteint de
Fusariose
Stades végétatifs
Jeunes cultures en replantation
cultures adultes de palmier à huile
Palmier atteint de fusariose
4
Palmier adulte atteint de
fusariose chronique
Foyer de fusariose dans une palmeraie
7
Mesures de luttes
Aucune pratique culturale ne permet de la réduire
significativement et la lutte chimique peut avoir des
conséquences économiques et environnementales
inacceptables.
Il faut détruire les plants malades.
Il faut faire la replantation le plus loin possible des anciennes
souches de palmier et utiliser du matériel de palmier à huile
tolérant ou résistant à la fusariose
N°
Maladies
Ganoderma
-
Symptômes
pourriture basale du stipe
jaunissement de la couronne foliaire
Emission à la base du stipe de sporophores et fructifications
de ces organes de reproduction
Stades végétatifs
Jeunes cultures et cultures
adultes de palmier à huile
Jeune plant avec carpophores
5
Arbre âgé avec crevasse et carpophores
carpophores
Arbre mort
8
Mesures de luttes
L’éradication des palmiers malades en cours de culture pour
la réduction de l’incidence de la maladie fait partie de
certaines pratiques culturales par un travail du terrain avant
la replantation :
Conclusion
La gestion des nuisibles inclut une plus grande analyse de l’écosystème. Les facteurs
comprenant le niveau des ennemis naturels, la santé de la plante et sa capacité de
compensation des dégâts, d'autres investissements intéressants, la santé personnelle, et le
temps sont pris en compte dans le processus décisionnel. Ainsi, la Connaissance des
nuisibles du palmier à huile contribue à la prise de décision pour la lutte chimique en vue
d’enrayer les pullulations de nuisibles sur pour le respect de l’environnement.
Remerciements
Les auteurs remercient Dr Ir. Guy Apollinaire MENSAH, Directeur de recherche
(CAMES) pour les observations constructives et les critiques scientifiques et techniques
faites sur ce document.
Références bibliographiques
1. Berti N. et Mariau D. 2000. «Coelaenomenodera lameensis n. Sp., ravageur du
palmier à huile (Coleoptera, Chrysomelidae)», Nouv.revue Ent. (NS), Paris,
septembre 1999 : 253-267
2. Coffi A. 2003. Rapport sur les dégâts de Coelaenomenodera lameensis : défoliations
des palmeraies du CRA-PP de Pobè, 25 p.
3. Coffi
A.
2006.
Etude
du
développement
de
la
mineuse
des
feuilles,
Coelaenomenodera lameensis Berti (Coleoptera : Chrysomelidae- Hispinae) sur deux
Backcross de l’hybride interspecifique et quatre origines de palmier à huile. Mémoire
du diplôme d’étude approfondie. Université d’Abomey – Calavi. 71 p.
4. Coffi A., Atachi P. et Philippe R. 2009. Développement de Coelaenomenodera
lameensis Berti (Coleoptera : Chrysomelidae - Hispinae) sur diverses provenances
de palmier à huile. Annales des Sciences Agronomiques. 12 (1): 1 - 14
9
Téléchargement

Principaux nuisibles du palmier à huile 221214