Notre travail présente un double aspect environnemental ; d'une part la valorisation d'un
composé linocellulosique local (noyaux de dattes) et un charbon minéral brut, et d'autre
part, l'étude de l'efficacité dépolluante des charbons actifs composites, préparés à partir de
mélange de ces deux précurseurs, Par application directe de ces charbons sur des eaux
polluées par un composé organique volatile (le toluène). Les variétés locales qui ont fait
l'objet de cette étude sont les noyaux de dattes " Deglet Nour" provenant de la région de
Beskra, et le charbon minérale charbon ménouna provenant de la région de Bechar.
Dans un premier temps nous avons préparé dix charbons actifs, cinq mélanges ont été
carbonisés à 800°C, en présence d'un agent activant chimique l'hydroxyde de potassium par
voie sèche pour obtenir les charbons (CM-12k,12K, -12K,-12K, ND-12K), (-6K,-6K, -6K,-15K),
les autres échantillons ont été carbonisés à 800°C pour obtenir les charbons (CM, ND). La
carbonisation a été réalisée sous courant de l'azote gazeux et avec un palier de maintenance
d'une heure à 800 C. La caractérisation physique (porosité et surface) a été déterminée par
l'adsorption de dioxyde de carbone et de l'azote gazeux (BET), calorimétrie d'immersion et
analyse par microscopique électronique à balayage MEB. La caractérisation chimique
(fonction de surface), a été réalisée par l'analyse élémentaire, titration de masse, le dosage
de Boehm et l'analyse par spectroscopie infrarouge (FTIR).
Les résultats obtenus par l'adsorption de dioxyde de carbone montrent que la structure
poreuse des charbons actifs est d'autant plus développée que le pourcentage de charbon
minéral est plus élevé dans le composite (charbon minéral/noyaux de dattes).
Les résultats des enthalpies d'immersion pour les mélanges DM13-12K, DM22-12K, DM3112K, sont parfaitement corrélés aux surfaces spécifiques obtenus par adsorption de dioxyde
de carbone.
L'efficacité dépolluante des cinq charbons obtenus par activation chimique au KOH a été
déterminée à travers la cinétique de fixation et l'isotherme d'adsorption, les modèles de
Langmuir et de Freundlich sont testés pour consolider l'explication du phénomène
d'adsorption du toluène. Les différents paramètres physico-chimiques (concentration
initiale, PH, température) sont étudiés.