T.P. 3.3
CYCLES DE REPRODUCTION ET DE DEVELOPPEMENT
De l’œuf à l’adulte, le caryotype d’une espèce est stabilisé par mitose et réplication lors des cycles cellulaires. Lorsque des
cellules sexuelles, formées par les individus adultes, fusionnent pour former un œuf, elles unissent leurs chromosomes : le
nombre de chromosomes est donc double dans l’œuf par rapport à celui des gamètes.
Comment le caryotype de l’espèce humaine est-il stabilisé au cours d’un cycle de reproduction ?
Tous les cycles de reproduction sont-ils identiques à celui de l’espèce humaine?
Suivi du TP
D’abord identifier les phases du cycle de développement de l’espèce humaine
Adultes
Ensuite chercher les variations de cycle éventuel chez d’autres espèces
fécondation à fœtus
gamètes
Sordaria Macrospora
Pour rendre compte des cycles de développement diploïde ou haploïde, on peut représenter :
 celui de l’homme par quelques photos sélectionnées,
 celui de Sordaria par quelques schémas sélectionnés
Dans ces cycles, il est nécessaire d’indiquer la garniture chromosomique des cellules à « n » ou à « 2n » chromosomes,
ainsi que la fécondation et la réduction chromosomique permettant d’alterner les phases diploïde et haploïde.
ADULTES
Caryotype femme
suivi du TP
caryotype homme
GAMETES
suivi du TP
Spermatozoïdes
Caryotypes de spermatozoïdes
Ovule
Caryotypes d’ovocyte
FECONDATION ET DEVELOPPEMENT EMBRYON FŒTUS
Pénétration du spermatozoïde
Embryon 3 semaines
suivi du TP
œuf stade 4 cellules
embryon 5 semaines
embryon 6 semaines
nidation embryon
fœtus
Pour alterner entre états diploïde et haploïde, les cellules s’unissent à la fécondation ou réduisent leurs
chromosomes à la méiose. L’accroissement du nombre de cellules de l’œuf à l’adulte s’effectue par mitoses.
SORDARIA MACROSPORA
suivi du TP
Observation des cultures des boites de pétri, repérer :
 Les points de départ de 2 souches différentes de sordaria
 Les deux zones d’extension des mycéliums
 La zone de croisement des deux mycéliums, zone de fructification.
Réalisez des préparations microscopiques de la zone d’extension du mycélium et de la zone de croisement.
Observez au microscope :
 les cellules des deux filaments mycéliens
 les cellules de la zone de rencontre des deux mycéliums : gamètes (cellule à l’extrémité d’un
filament en contact avec un autre filament), œuf (cellule résultant du mélange de 2 cellules
mycéliennes)
 les périthèces (fructification) issus des œufs et leur contenu d’asques de 8 spores chacune.
Comprendre le cycle de développement de Sordaria :




le mycélium est l’ensemble des cellules filamenteuses : ses cellules sont à n chromosomes (n = 7)
l’œuf, résultant de l’union de 2 cellules du mycéliennes, est la seule cellule à 2n chromosomes.
Les cellules du périthèce, et les spores dans leurs asques sont à n chromosomes.
On peut en déduire le lieu de fécondation et le lieu de réduction chromatique.
Téléchargement

De l`œuf à l`adulte, le caryotype d`une espèce est stabilisé par