4ème ; mouvement et interaction
Exercices sur le chap 1 : étude du mouvement
Avant tout :
* Exercices 1, 2 et 3 : simples et sans calculs !!!!
* ∆ = lettre grecque delta qui indique souvent une variation … de temps, par exemple, entre
deux points d’une chronophotographie !
Exercice 1 :
Relie le verbe à la caractéristique correcte du mouvement :
La vitesse
Augmente
Diminue
Est constante
Le mouvement est :
Uniforme
Décéléré
Accéléré
Exercice 2 : Vrai ou faux (corrige quand c’est faux)
1) Si la vitesse varie, on dit que le mouvement est uniforme.
2) Si la trajectoire est une portion de courbe, on dit que le mouvement est curviligne.
3) Si je freine en voiture, mon mouvement est uniforme.
Exercice 3 :
Pour chaque phrase, entourer la ou les bonnes réponses …
1) Si la trajectoire d’un mobile est une droite, le mouvement est :
Circulaire
rectiligne
curviligne
2) Lorsque la valeur de la vitesse d’un mobile est constante, son mouvement est :
Accéléré
uniforme
décéléré
3) La trajectoire de la Lune vue depuis la Terre est :
Rectiligne
circulaire
curviligne
Exercice 4 :
La chronophotographie suivante représente une bille qui roule sur une table :
∆t = intervalle de temps entre deux photographies successives.
1) Décrire le mouvement de la bille (justifier).
2) Quelle est la distance parcourue par la bille entre la première et la dernière
photo ? Il faut tenir compte de l’échelle (un petit produit en croix peut être
réalisé …)
3) Calculer alors la vitesse de la bille.
Exercice 5 :
Pendant le grand prix de F1, le pilote doit freiner en vue d’un obstacle situé sur une
route droite.
Le graphique ci-dessous, représente les variations de la vitesse du véhicule en fonction
du temps.
La phase 1 correspond au temps de réaction du conducteur et la phase 2, au freinage.
1) Indique la nature du mouvement pendant la phase 1.
2) Calculer la distance parcourue pendant cette phase 1.
3) Quelle est la nature du mouvement pendant la phase 2.
4) Dans la même situation, si le pilote est fatigué, son temps de réaction est 1,5 fois
plus important. Pendant le freinage (phase 2), la distance parcourue est de 125m.
Est-il capable alors d’arrêter son véhicule avant l’obstacle, situé à 180m.
4ème ; mouvement et interaction
Un peu d’histoire … pas drôle.
L’inoubliable et dramatique « paris-Madrid » de 1903
.
L’Automobile Club de France avait approché le Royal Automobile–Club d’Espagne pour
étudier la possibilité d’une démonstration automobile entre Paris et la capitale espagnole.
Les études ayant abouti, l’itinéraire retenu fut le suivant : Versailles–Bordeaux, Bordeaux–
Bayonne–Vitoria, puis Vitoria–Madrid.
À la sortie de Chartres, c’est Louis Renault qui est passé en tête. Parti de Versailles à 3 h 47
min, il a quitté Chartres à 4 h 41 min, soit 73 km en moins d’une heure. À cela, il faut
retrancher le 1/4 d’heure consacré pour la traversée de Chartres, traversée qui n’est pas à
comptabiliser pour la course. D’autres concurrents, dont le propre frère de Louis,
Marcel Renault, parviennent aussi à parcourir la distance VersaillesChartres à cette vitesse, voire encore plus vite.
Poitiers franchi, un drame va se jouer : Marcel Renault – le frère de Louis - en voulant
doubler une autre voiture, dérape et heurte un arbre, fait un double tonneau et retombe dans
le fossé. Marcel est mortellement touché. Après plusieurs accidents mortels impliquant des
équipages ou des spectateurs, la course sera arrêtée à Bordeaux.