Middlebury College, Yaoundé Cameroun
Professeur : Ange Bergson Lendja Ngnemzué, PhD,
Chargé de cours, Département d’anthropologie,
Université Paris 8 Saint-Denis, France.
E-mail : [email protected]
Tél. +23771098458
+33753926700
Cours d’anthropologie politique
Naissance et métamorphoses du pouvoir en pays bamiléké
Objectif du cours :
S’appuyant sur les travaux spécialisés d’anthropologie politique et les recherches de terrain de
l’enseignant sur le sujet, le cours analyse l’émergence du pouvoir des rois/chefs en pays
bamiléké comme un processus historique et contractuel qui, dans la plupart des cas, manifeste
le désir des populations de se donner des rois pour assurer leur sécurité et ainsi protéger leurs
biens. En dépit de l’âge d’or des guerres stratégiques qui ont permis au corps du roi de sortir
de sa fonction sécuritaire pour s’étaler sur la société, cette institution royale a évolué en crise.
Les querelles de succession ont conduit aux migrations de certains princes candidats aux
trônes et qu’on retrouve rois dans d’autres contrées jusque-là sans roi, ou à l’affaiblissement
de l’influence de certaines cours royales obligées de se battre pour survivre et de renoncer à
l’expansion ou à la diplomatie d’influence. La pénétration coloniale puis l’irruption de l’État
postcolonial ont accéléré cette crise en reprenant à leur compte le monopole du contrôle
militaire et judiciaire, sans neutraliser définitivement les capacités d’adaptation et de
métamorphose de cette institution qui n’est toujours pas écartée des mécanismes de
légitimation sociale et politique, des enjeux de la domination symbolique dans le pays
bamiléké et dans l’État moderne camerounais, au contraire.
Notation :
1. Participation au cours (présence+intervention ) . Valeur : 20%
2. Compte-rendu collectif de lecture du premier chapitre du livre de Georges Balandier,
Anthropologie politique (extraits à lire distribué lors de la première séance, 2 pages
maximum par étudiant).Valeur : 15%
3. Faire une recherche documentaire (via internet) sur les auteurs évoqués pendant le
cours et ne figurant pas dans la bibliographie. Valeur : 15%
4. Devoir de mi-semestre : compte-rendu d’un ouvrage tiré de la bibliographie ou d’un
autre de libre choix, mais correspondant au thème du cours (4-6 pages, plan à donner
par le professeur la première semaine du cours). Valeur : 20%
5. Devoir final : présentation d’un dossier sur un royaume bamiléké ou sur une chefferie
visitée au cours du voyage de terrain(8-10 pages). Valeur : 30%
Programme
Semaine
Étape
Introduction :
Anthropologie et
anthropologie politique
Articulations
L’anthropologie
comme
science de l’Autre : des
origines à Lévi-Strauss
I.
Du lundi 18
février au
vendredi 22
février 2013
Du lundi 25
février au
vendredi 01
mars 2013
Section
1)
L’anthropologie comme science de
l’Altérité dans la division des tâches en
sciences sociales
2)
Caractéristiques et enjeux du « Primitif »
comme sujet culturel et non politique.
3)
I.
Géographie et peuplement
1)
2)
3)
Le « primitif » comme extérieur à
l’histoire : le politique est réservé aux
sociétés « complexes » occidentales, il fait
l’objet de la sociologie (voir Durkheim et
Weber).
L’innovation théorique et conceptuelle de
Georges Balandier : présentation et analyse
des extraits de l’Anthropologie politique,
PUF, 4ème éd., 1999.
Caractérisation des systèmes politiques
comme
catégories
historiques
et
dynamiques
L’anthropologie politique et la fin des
« concepts ethnocentriques de la sociologie
européenne » (J. Ziegler)
Géomorphologie
Migrations et peuplement
Une structure sociale hiérarchisée
II.
Cartographie des royaumes et
brève histoire politique
1)
2)
3)
Cartographie des royaumes
Une émergence du nord au sud
Les foyers pourvoyeurs de « rois »
I.
Le temps acéphale
1)
La vie avant l’institution de la dynastie
royale
« Anarchie ordonnée » ou autogestion
domestique des groupes segmentaires ?
Besoin d’être gouverné
Profils d’acteurs :
a.
Les chefs lignagers et le rôle
de contrôleurs politiques
b.
La fonction sécuritaire du roi
Économie foncière et contrôle politique : le
roi aux mains liées
Age d’or des guerres stratégiques et
radicalisation de la fonction sécuritaire
L’étalement du roi et de sa cour sur la
société
Recomposition des rapports de forces
autochtones/roi
L’universalité du politique :
Balandier et sa révolution
copernicienne
II.
1)
2)
3)
Du lundi 04
mars au
vendredi 08
mars 2013
Du lundi 11
mars au
vendredi 15
mars 2013
Du lundi 18
mars au
vendredi 22
mars 2013
Première partie :
Une histoire politique
précoloniale
Deuxième partie :
Dynamique sociale et
domination
2)
II.
La révolution asymétrique
1)
2)
3)
III.
La révolution du palais
1)
2)
3)
Du 25 au 29
mars
Vacances de pâques
Du 1er au 5
avril
Terrain à l’ouest (à organiser avec la direction du programme)
Du lundi 8
avril au
vendredi 12
avril
Troisième partie :
Focus 1 : Le royaume
Bangoulap comme cas
d’étude
I.
Présentation
royaume
du
1)
2)
Un royaume méridional
Récit des origines du royaume
II.
L’entrée
« politique »
en
1)
Ceux qui veulent d’un pouvoir. Les chefs
de lignages et leurs stratégies de contrôle
politique.
Les ressources d’auto-développement de la
royauté
Devenir notable. Enjeux politique d’une
forme d’inégalité et d’un modèle
d’ascension sociale.
2)
3)
I.
Du lundi 15
avril au
vendredi 19
avril
Du lundi 22
avril au
vendredi 26
avril
La crise de la domination
royale
1)
2)
3)
Quatrième partie :
Colonisation,
décolonisation et
métamorphoses de la
royauté
II.
Revanches et métamorphoses
des rois
4)
5)
1)
2)
3)
4)
La fin des monopoles sur la justice et la
sécurité
L’affrontement du christianisme
La recomposition de la hiérarchie des
pouvoirs
La défection des alliés et des soumis
Exclusion de la civilisation de l’écrit
Utilités politiques des rois dans l’État néopatrimonial moderne
La néo-notabilité
L’appropriation des sites politico-culturels
de la modernité politique
Entrée dans l’arène du « développement »
Observations
spécifiques
5)
Du 29 avril
au 3 mai
Focus 2 : Éléments de comparaison : pouvoir et obéissance en
sociétés segmentaires
Du 6 au 10
mai
Conclusion générale et fin des cours
Du 13 au 17
mai
Examen de mi-semestre. Devoir à rendre de 4-6 pages ou exposé sur
un thème lié au cours.
Du lundi 20
mai (férié)
au vendredi
24 mai
Travail personnel sur le devoir final à remettre au plus tard le 7 juin
Affrontement des crises de légitimité et de
territoire
6)
Comment survivent les royaumes en
« démocratie » et à l’ombre de l’État ?
Regards sur les groupes sociaux segmentaires
(non hiérarchisés).
Exemples illustratifs tirés de la littérature
anthropologique
1)
2)
Bilan des recherches et analyses
Questions personnelles autour du politique
en pays bamiléké
Dr. Ange Bergson LENDJA NGNEMZUE
Yaoundé, 16 Février 2013.