Collaboration canadienne sur l`énergie et le climat

advertisement
Collaboration canadienne sur l'énergie et le climat
Historique de Parlons énergie :
Lancé en 2011 avec un mandat de six ans jusqu'en 2017, Parlons énergie est un programme national
visant à sensibiliser les Canadiens au sujet de l'énergie pour contribuer à un avenir énergétique durable.
Le programme a développé plusieurs outils d'engagement différents pour aider les Canadiens à explorer
la relation entre l'énergie, l'économie et l'environnement. Notre approche est de fournir des
informations fiables et scientifiquement exactes sur l'énergie et le climat et d'aider le public à en
apprendre davantage sur la relation entre eux.
Portée :
Depuis son lancement, le programme a eu une portée et une réaction incroyables auprès des visiteurs,
des enseignants, des étudiants et des gens dans le domaine de l'éducation sur l'énergie et le climat.
Dans l'ensemble, le programme a joint plus de 9 millions de Canadiens, en direct et en ligne.






4,4 millions de Canadiens joints grâce à la Semaine nationale Parlons énergie 2014-2016
Plus de 3 millions de visites aux 3 musées hébergeant des expositions permanentes sur l'énergie
Plus de 1,8 million de visites sur le web et les réseaux sociaux
2 records mondiaux Guinness
Réseau de musées et de centres des sciences collaborant sur la programmation liée à l'énergie
et au climat
Plus de 370 000 personnes jointes grâce à des évènements dans tout le pays en 2015-2016
Partenaires et réussites importants :





Mike Cleland, personnalité de l'énergie de l'année 2015, chef du comité consultatif PÉ
Comité consultatif incluant des organisations comme Pollution Probe, le Pembina Institute,
toutes les associations énergétiques majeures et des institutions académiques
Collaboration avec un vaste réseau de partenaires dont des musées, des centres des sciences, le
milieu universitaire, des associations énergétiques, des organismes environnementaux, des ONG
et différents niveaux du gouvernement
Soutien financier majeur de Suncor, Cenovus, Imperial Oil et Encanna
Soutien financier d'Environnement et Changement climatique Canada, de Ressources naturelles
Canada, de Technologies du développement durable Canada, de l'Association canadienne des
producteurs pétroliers, des Laboratoires nucléaires canadiens, de Canadian Natural Resources
Limited et de la Commission canadienne de sûreté nucléaire
Le programme a reçu plusieurs prix pour son approche innovatrice concernant ce sujet important. Ceci
inclut un prix Leading Edge de l'American Association of Science and Technology Centres (ASTC) en 2012
et une mention honorable pour l'excellence dans les expositions de l'Association des musées canadiens
en 2012.
Phase II
Vision de la collaboration canadienne sur l'énergie et le climat :
Bien que la fin du programme PÉ soit prévue pour 2017, le sujet de l'énergie et du changement
climatique est plus pertinent que jamais. L’énergie et le climat sont deux des plus importants problèmes
auxquels le monde doit faire face au début du XXIe siècle. Fournir un accès à l'énergie abordable et
durable pour la population mondiale croissante est primordial pour assurer un avenir prospère et stable.
L'accès à l'énergie est étroitement lié aux occasions économiques et à plusieurs marqueurs clés
concernant la santé et le bien-être. Cependant, la production énergétique est actuellement
inextricablement liée aux émissions de carbone. Depuis le début de la révolution industrielle, le dioxyde
de carbone est passé de 280 ppm à plus de 400 ppm. La science est incontestable. La montée des
niveaux de dioxyde de carbone réchauffera la planète et causera un changement climatique élargi à
moins d'être bientôt contrôlé. Un réchauffement incontrôlé sera un désastre environnemental et
économique, et ce problème doit être pris en compte par les pays à travers le monde.
Les musées, les centres des sciences et les organismes non gouvernementaux sont bien placés et ont la
responsabilité d'aider les Canadiens à comprendre ce sujet complexe et à naviguer les changements
nécessaires à notre transition vers une économie générant moins de carbone. De plus, le changement
climatique est déjà en cours, et il est important de montrer au grand public comment les sociétés
doivent s'adapter à ces changements.
Partenaires :
La SMSTC propose de rassembler un réseau de 5 à 7 partenaires dévoués qui s’intéressent à l'éducation
du public et à l'engagement sur le sujet du climat et de l'énergie. Ce groupe mènera la discussion
canadienne sur le changement climatique d'un point de vue scientifiquement exact et d'une manière
engageante et positive.
En travaillant en collaboration, la SMSTC propose d'aider les Canadiens à apprendre, à discuter et à
s'adapter à un climat changeant, et à comprendre les mesures qu'ils peuvent prendre pour réduire la
menace du changement climatique. En travaillant ensemble, notre portée est accrue, notre autorité sur
ces questions importantes est renforcée et nous pouvons allouer nos ressources de façon plus éclairée.
Les partenaires représenteront toutes les régions du pays et seront invités en provenance d'une variété
de domaines dont les musées, les centres des sciences et les organismes non gouvernementaux. Chaque
organisation devra dédier du temps du personnel et contribuer financièrement (en utilisant leur propre
budget ou grâce à des collectes de fonds) pour assurer le succès du projet.
Projets :
En s'appuyant sur les bases du programme Parlons énergie, ainsi que sur le travail des autres membres,
nous proposons de partager l'expertise et d'élargir la portée de produits existants. Nous prévoyons
qu'ensemble, le groupe sera en mesure de créer plusieurs produits engageants et significatifs. En
bâtissant une collaboration avec divers membres de différentes régions du pays, la portée,
l'engagement et les occasions de commandite potentiels seront grandement accrus.
Pendant nos discussions internes, nous avons identifié les projets potentiels suivants, assujettis à une
contribution élargie du groupe :







Activités élargies de la Semaine Parlons énergie
Campagnes sur les réseaux sociaux
Expositions itinérantes et partagées
Travail avec des « ambassadeurs du climat » comme Will Gadd et Kaya Turski
Campagnes médiatiques
Documentaires et podcasts
Applications et jeux numériques
Téléchargement