Partie C : Géologie externe : évolution du paysage.
Pb: comment évoluent les paysages sous l’action de l’eau ?
I. Des changements s’effectuent à la surface de la terre : l’évolution des paysages.
1. les roches résistent plus ou moins à l’action de l’eau.
 Les roches du sous-sol une fois en surface se transforment (se cassent en morceaux). Cette érosion
se produit principalement sous l’action de l’eau.
 L’érosion désigne l’ensemble des phénomènes qui altèrent les roches, les transforment en débris de
taille variable, les déplacent puis les transportent sur des distances plus ou moins longues.
 Les roches résistent plus ou moins à l’action de l’eau, les roches dures comme le granite ou le basalte
sont moins facilement érodées par l’eau que les roches tendres comme l’argile.
Que deviennent les morceaux de granite ou d’argile une fois érodés ?
2. L’érosion d’un massif granitique et le transport des débris de roches.
Remarque : le granite est une roche dure qui se modifie sous l’action de l’eau. Elle devient friable
(cassante) puis se transforme en sable (l’arène granitique).
 Une fois séparés du rocher, les débris vont soit s’accumuler sur place pour former un sol soit être
transporté par l’eau (rivière) pour ensuite se déposer (sédimenter).
 Le modelé (forme) du paysage résulte de l’action de l’eau sur les roches, du transport des particules
et de leur accumulation sur place (dépôt).
II. Les roches sédimentaires archives des paysages anciens.
A. Mise en place des roches sédimentaires.
 Les roches sédimentaires sont disposées en couches.
 Elles se forment dans l’eau à la suite de la compaction ou de la cimentation de sédiments (débris :
alluvions).
Problème : quelles informations apportent les fossiles sur les paysages anciens ?
B. Les fossiles.
 Les roches sédimentaires peuvent contenir des fossiles : restes ou traces d’êtres vivants ayant vécus
dans le passé.
 Pour comprendre dans quel milieu se sont formées les roches sédimentaires étudiées, ont va utiliser
les fossiles. Par exemple si on trouve un fossile de planorbe qui ressemble à des gastéropodes qui
vivent actuellement dans des lacs peu profonds, on peut en déduire qu’il y avait un lac a cet endroit.
C’est le principe d’actualisme.
 Les roches sédimentaires permettent de reconstituer les paysages anciens.
III. L’action de l’homme sur le paysage.
 L’action de l’homme dans son environnement géologique, influe sur l’évolution des paysages.
 L’homme prélève dans son environnement géologique des matériaux qui lui sont nécessaires et prend
en compte les conséquences de son action sur le paysage.
 L’homme peut prévenir certaines catastrophes naturelles en limitant l’érosion.
Téléchargement

Partie C : Géologie externe : évolution du paysage. Pb: comment