ARGUMENTAIRE POUR L’ALLEMAND
Il s’agit d’un outil Conçu par l'auteur de l'étude, membre des EFA, avec les contributions actives
du Goethe Institut, de l'ADEAF (Association pour le Développement de l’Enseignement de l’Allemand en France) et de membres de notre consoeur, la FAFA (Fédération des Associations Franco-Allemandes pour l'Europe), cet outil a été réalisé par une équipe de communicants spécialisés, dont le
coût a été intégralement couvert par une subvention de la République fédérale d'Allemagne.
Dont le but est d’ argumenter auprès des parents d’élèves et des diverses
associations dans le but de promouvoir le choix et l’enseignement de
l’allemand selon les etudes ci-après définies.
Il faut stimuler la "demande sociale" - dont le poids a été mis en évidence par l'étude
- pour consolider la réussite du dispositif des classes bilangues anglais-allemand et
permettre leur multiplication. C'est la condition sine qua non d'une réelle remontée de
l'allemand dans le secondaire. L'objectif est donc d'aller au plus près des décideurs
finaux - les parents - et aller "vendre" de l'allemand au moment des inscriptions dans
le secondaire. La multiplication des classes bilangues anglais-allemand permettra à
son tour de peser dans la décision des directeurs d'école pour que des groupes d'allemand puissent coexister à côté de l'anglais omniprésent.
Le diaporama (un power-point) est donc à la disposition de tous les "militants" de l'allemand qui veulent organiser des réunions locales d'information des parents. Sont
principalement concernés, les membres de nos associations bien sûr, tout comme
les professeurs d'allemand, mais aussi des élus en charge des affaires scolaires et
culturelles, des organismes consulaires ou des entreprises franco-allemandes qui
ont besoin du développement local de l'allemand, etc...
Trop d’arguments tuent l'argumentation. C'est pourquoi le diaporama évite d'accumuler en longue litanie tous les arguments plus ou moins convaincants, parfois contradictoires, voire contre-productifs qui militent en faveur de l'allemand. Au contraire, il
se limite volontairement à deux arguments qui correspondent à la demande sociale
vis-à-vis de l'école : ne pas surcharger les enseignements et assurer l'adéquation
avec le marché du travail. Il met donc en avant la synergie trop souvent ignorée entre
l'allemand et l'anglais, deux langues germaniques très proches. Elle facilite l'apprentissage de chacune des deux langues et diminue ainsi la charge du travail linguistique global. En second lieu, la maîtrise conjuguée de l'allemand et de l'anglais multiplie fortement les chances d'un bon avenir professionnel.
Certes le choix de l'espagnol procède de la même préoccupation : alléger la travail
avec une langue proche du français et acquérir une langue "mondiale". Mais l'espagnol ne renforce pas l'indispensable apprentissage de l'anglais et, surtout, il est
beaucoup moins demandé sur le marché du travail français et européen, notamment
dans les carrières commerciales et technologiques d'avenir.
Si vous souhaitez organiser une soirée d'information en faveur de l'allemand (3) vous
pouvez télécharger l'argumentaire (4) pour l'allemand sur votre ordinateur et le projeter dans un lieu équipé d'un vidéoprojecteur. Vous pouvez également télécharger un
tract en format A4 (imprimable sur une imprimante de bureau). C'est une sorte de
"mémo" qui reprend les principaux éléments de l'argumentaire. Il peut donc être distribué en fin de réunion pour fixer les idées. Enfin vous pouvez aussi disposer de
deux petits films de 2 à 3 minutes avec les témoignages d'un jeune élève et d'une
mère d'élève, également d'un film de "publicité touristique" sur l'Allemagne (pour
donner envie une d'Allemagne).
(1) Voir dans le N° 202 de Rencontres Franco-Allema ndes, l'article "Une étude réalisée par les EFA"
réalisée par un sociologue membre des EFA (Hans Herth)
(2) Conçu par l'auteur de l'étude membre des EFA, avec les contributions actives du Goethe Institut,
de l'ADEAF (Association pour le Développement de l’ enseignement de l’Allemand en France) et de
membres de notre consoeur, la FAFA (Fédération des Associations Franco-Allemandes pour l'Europe), cet outil a été réalisé par une équipe de communicants spécialisés, dont le coût a été intégralement couvert par une subvention de la République fédérale d'Allemagne.
(3) en vue des inscriptions en classe bilangue de 6e, mais aussi en primaire là où cela est possible,
voire en seconde langue en 5e ou 4e selon les académies.... et, bien sûr aussi pour tous ceux qui
veulent s'y mettre plus tard ; il n'y a pas d'âge pour l'allemand !
(4) Pour obtenir les liens informatiques, envoyez votre demande par mail
Hans.herth@wanadoo.fr
Téléchargement

argumentaire pour l`allemand - Echanges Franco