SEISMES
Les catastrophes naturelles les plus destructrices
Le tremblement de terre est le risque naturel majeur le plus meurtrier et qui cause le plus de dégâts.
Entre 2004 et 2011, les séismes ont fait près de 700 000 victimes d’Haïti au Japon en passant par
l’Indonésie et le Pakistan.
Ce phénomène est l'une des manifestations inévitables de la tectonique des plaques qui expose certaines
parties de la planète à un risque potentiel permanent.
C’est le long des failles (zones de rupture dans la roche) que se concentre l’activité sismique, en
général à proximité des dorsales, frontières entre les plaques tectoniques.
Dans certaines régions du monde, ces immenses plaques se frottent, entrent en collision, s'enfoncent l’une
sous l’autre ; De l’énergie est alors accumulée le long des failles. Lorsque la limite de résistance des
roches est atteinte, il y a rupture et déplacement. L’énergie accumulée est libérée. Un séisme se
produit.
Après la secousse principale, des répliques se produisent. Parfois meurtri ères, elles correspondent
à des réajustements des blocs voisins de la faille.
Ces frictions des différentes plaques de la croûte terrestre provoquent des secousses quasi permanentes,
généralement imperceptibles par les humains.
Les zones sismiques les plus actives dans le monde sont situées en Asie, au Proche-Orient, en Afrique du
Nord et en Amérique.
La gravité d’un tremblement de terre se caractérise par sa magnitude et son intensité.
C’est sur l’échelle de Richter, la plus connue, qu’on évalue la magnitude, c'est-à-dire l’énergie dégagée. Elle
est théoriquement illimitée. Dans la pratique, aucun séisme n’a dépassé 9,5 depuis celui de 1960 au Chili.
L’intensité indique les conséquences du séisme, en surface. Elles sont déterminées par l’échelle
macrosismique européenne qui comporte 12 degrés. D’une intensité 1, le séisme n’est pas ressenti ; le
niveau 12 correspond à une modification totale du paysage.
Par la suite, les phénomènes induits peuvent être, entre autres, des glissements de terrain, des
avalanches ou des tsunamis…
Chaque année, environ 100 000 séismes sont enregistrés sur la planète.
Source : Ministère de l’écologie, CNRS
Téléchargement

SEISMES Les catastrophes naturelles les plus destructrices Le