NUTRICASUS
Le
Le Journal
Journal de
de la
la Médecine
Médecine Nutritionnelle
Nutritionnelle et
et Fonctionnelle
Fonctionnelle Pratique
Pratique
N°1,
N°1, Janvier
Janvier 2006
2006 (à
(à paraître
paraître tous
tous les
les mois)
mois)
Editorial
Editorial
Chers
ChersDocteurs
Docteurs
Tout
Tout d'abord,
d'abord, nous
nous vous
vous présentons
présentons nos
nos meilleurs
meilleurs vœux
vœux pour
pour l'année
l'année 2006.
2006. Nous
Nous avons
avons
l'honneur
de
vous
faire
parvenir
le
premier
numéro
de
votre
nouveau
mensuel:
l'honneur de vous faire parvenir le premier numéro de votre nouveau mensuel: NUTRICASUS
NUTRICASUS. .
Ce
CeJournal
Journalest
estvotre
votrejournal.
journal.IlIlse
seveut
veutun
unoutil
outilde
decommunication
communicationet
et de
de formation
formation continue
continue dans
dans
le
domaine
de
la
médecine
nutritionnelle
et
fonctionnelle.
vous
présentera
NUTRICASUS
le domaine de la médecine nutritionnelle et fonctionnelle. NUTRICASUS vous présentera
chaque
chaquemois
moisun
uncas
casclinique
cliniquemettant
mettanten
enévidence
évidencel'intérêt
l'intérêtde
dela
labiologie
biologienutritionnelle
nutritionnellepour
pouraider
aider
efficacement
vos
patients
atteints
des
affections
les
plus
fréquentes
ou
désirant
conserver
efficacement vos patients atteints des affections les plus fréquentes ou désirant conserver ou
ou
optimiser
leur
capital
santé.
Des
références
scientifiques
validant
les
concepts
décrits
seront
optimiser leur capital santé. Des références scientifiques validant les concepts décrits seront
incluses.
incluses. NUTRICASUS
tentera également
également de
de répondre
répondre aux
aux questions
questions les
les plus
plus souvent
souvent posées
posées
NUTRICASUS tentera
par
rapport
à
la
biologie
nutritionnelle
tant
au
niveau
scientifique
que
logistique.
par rapport à la biologie nutritionnelle tant au niveau scientifique que logistique. Enfin
Enfin
ouvre
un
espace
pour
vous
permettre
de
vous
exprimer
librement
par
rapport
àà
NUTRICASUS
ouvre
un
espace
pour
vous
permettre
de
vous
exprimer
librement
par
rapport
NUTRICASUS
la
médecine
nutritionnelle.
En
espérant
que
NUTRICASUS
deviendra
votre
compagnon
la médecine nutritionnelle. En espérant que NUTRICASUS deviendra votre compagnon
incontournable
incontournable dans
dans votre
votre pratique,
pratique, nous
nous vous
vous réitérons
réitérons nos
nos souhaits
souhaits de
de santé
santé et
et de
de succès
succès
pour
pour2006.
2006.
Nutritionnellement
Nutritionnellementvôtre
vôtre
Ellipsys
EllipsysS.A.
S.A.
Le Cas Clinique du mois : Syndrome Métabolique
Histoire
Histoiredu
duPatient
Patient
Motif
Motifde
dela
laconsultation:
consultation:
Fatigue,
Fatigue,excès
excèsde
depoids
poids(+
(+12
12kilos
kilosen
entrois
troisans)
ans)
Anamnèse:
Anamnèse:
••Patient
Patientde
de52
52ans,
ans,marié
mariéet
etpère
pèrede
de33enfants
enfantsen
enbonne
bonnesanté
santé
••Fonctionnaire
Fonctionnaire
••Se
Se plaint
plaint de
de fatigue
fatigue avec
avec coups
coups de
de pompe,
pompe, sommeil
sommeil difficile
difficile et
et surtout
surtout d'une
d'une
prise
prisede
depoids
poidsimportante
importantedepuis
depuistrois
troisans.
ans.
••Pas
Pasd'antécédents
d'antécédentsmédicaux
médicauxou
ouchirurgicaux
chirurgicauxsignificatifs
significatifs
••Pas
Pasd'antécédents
d'antécédentsfamiliaux
familiaux(notamment
(notammentde
dediabète
diabètede
detype
type2)
2)
••Le
Le médecin
médecin de
de famille
famille lui
lui aa prescrit
prescrit une
une biologie
biologie de
de contrôle
contrôle avec
avec notamment
notamment
une
uneglycémie
glycémieet
etinsulinémie
insulinémieààjeun
jeunqui
quisont
sontnormales.
normales.IlIlconclut
conclutque
quelelepatient
patientne
ne
présente
présenteaucune
aucuneanomalie
anomaliedu
dumétabolisme
métabolismedu
duglucose.
glucose.
••On
Onnote
noteun
unexcès
excèsde
detriglycérides
triglycérideset
etde
decholestérol
cholestérolLDL
LDL
••Le
Le reste
reste de
de lala biologie
biologie est
est banale.
banale. Le
Le médecin
médecin lui
lui prescrit
prescrit un
un régime
régime
hypocalorique
hypocaloriqueet
etun
uncomplexe
complexevitaminé.
vitaminé.
••Pas
Pasd'amélioration
d'améliorationaprès
aprèsdeux
deuxmois.
mois.
Clinique
Clinique
••Poids:
Poids:92
92kilos
kilosTaille:
Taille:170
170BMI:
BMI:31
31(obésité)
(obésité)
••Examen
Examenclinique:
clinique:patient
patientadipeux,
adipeux,reste
restede
del'examen
l'examensans
sansparticularité
particularité
Examens
Examensde
deBiologie
Biologiefonctionnelle
fonctionnelleet
etNutritionnelle
Nutritionnelleprescrits:
prescrits:
••Hyperglycémie
Hyperglycémieprovoquée
provoquéepar
parvoie
voieorale
orale(HGP0)
(HGP0)
••Profil
Profildes
desacides
acidesgras
gras
••Statut
Statutdes
desdéfenses
défensesanti-oxydantes
anti-oxydanteset
etstress
stressoxydant
oxydant
••Homocystéinémie
Homocystéinémie
NUTRICASUS
NUTRICASUS
Le
Le Journal
Journal de
de la
la Médecine
Médecine Nutritionnelle
Nutritionnelle et
et Fonctionnelle
Fonctionnelle Pratique
Pratique
Le Cas Clinique du Mois : Résultats et Interprétation
HGPO
HGPO
Tps
Tps(min)
(min) Glycémie
Glycémie(mg/dl)
(mg/dl)
Insulinémie
Insulinémie(µU/ml)
(µU/ml)
00
30
30
60
60
90
90
120
120
11
11 (3-22)
(3-22)
97
97(18-79)
(18-79)
134
134(29-88)
(29-88)
130
130(27-80)
(27-80)
117
117(22-79)
(22-79)
97
97(60-110)
(60-110)
120(100-180)
120(100-180)
167
167(100-180)
(100-180)
141
141(100-150)
(100-150)
115
115(70-120)
(70-120)
Malgré
Malgréune
uneglycémie
glycémieetetinsulinémie
insulinémiedans
dansles
leslimites
limites
normales
normales lorsque
lorsque lele patient
patient est
est àà jeun,
jeun, les
les
concentrations
concentrations d'insuline
d'insuline sont
sont largement
largement au
au dessus
dessus
de
delalanormale
normalepour
pourpouvoir
pouvoirmaintenir
maintenirune
uneglycémie
glycémie
normale
normale lorsque
lorsque lele patient
patient consomme
consomme du
du glucose.
glucose.
Cette
Cette situation
situation définit
définit lele syndrome
syndrome de
de résistance
résistance àà
l'insuline,
l'insuline,un
undes
desfacteurs
facteursprépondérant
prépondérantdu
dusyndrome
syndrome
métabolique
métabolique
PROFIL DES ACIDES GRAS
Le
Leprofil
profild'acide
d'acidegras
grasindique
indiqueun
unexcès
excèsd'acides
d'acidesgras
gras
saturés
à
courte
chaîne
(acide
myristique)
saturés à courte chaîne (acide myristique)etetd'acide
d'acide
gras
grasde
detype
typeoméga-6.
oméga-6.IlIlexiste
existeune
unecarence
carencenette
netteen
en
acide
gras
oméga-3
notamment
en
acide gras oméga-3 notamment en acide
acide
éicosapentaénoïque
éicosapentaénoïque (EPA).
(EPA). L'enzyme
L'enzyme delta-6delta-6désaturase
désaturasene
nefonctionne
fonctionnepas
pasbien
bienvu
vul'excès
l'excèsd'acide
d'acide
alpha-linolénique
alpha-linolénique (LNA-précurseur
(LNA-précurseur des
des oméga-3)
oméga-3)
par
par rapport
rapport àà l'EPA.
l'EPA. Cette
Cette situation
situation s'observe
s'observe
notamment
notamment en
en cas
cas d'hypersinsulinisme
d'hypersinsulinisme car
car l'excès
l'excès
d'insuline
d'insulineinhibe
inhibelaladelta-6-désaturase
delta-6-désaturase
DEFENSES ANTI-OXYDANTES ET STRESS OXYDANT
1
1
2
300
200
Carences
Carences en
en Vitamines
Vitamines AA etet E,
E, taux
taux de
de zinc
zinc etet
sélenium
trop
bas
avec
excès
de
cuivre,
taux
sélenium trop bas avec excès de cuivre, taux de
de
ferritine
ferritinebasse
basseetetoxydation
oxydationdes
desLDL
LDLtraduite
traduitepar
parun
un
taux
tauxélevé
élevéd'anticorps
d'anticorpsanti-LDL
anti-LDLoxydés.
oxydés.
175
150
132
125
121
108
100
98
86
75
74
73
79
71
53
50
39
25
17
%
Valeurs de Référence
Résultat normal
Résultat hors des Valeurs de Référence
Résultats du patient en %:
VITA VITE
39
73
AU
SOD
86
121
GPX
SE
ZN
CU
FERI
TRF
SAT OHDGACLDL
74
79
71
132
17
108
53
98
300
67
133
77
123
77
123
74
126
19
181
70
130
67
133
82
118
50
150
Valeurs de Référence en %:
68
132
74
126
59
141
78
122
HOMOCYSTEINEMIE: 17,6 µM
Hyperhomocystéinémie
Hyperhomocystéinémie(valeur
(valeursanté
santédoit
doitêtre
êtreaux
aux
alentours
alentoursde
de7µM)
7µM)
Le Cas Clinique du Mois : Conclusions
Le
Le patient
patient souffre
souffre d'un
d'un syndrome
syndrome de
de résistance
résistance àà l'insuline
l'insuline avec
avec déficience
déficience en
en acide
acide gras
gras oméga-3,
oméga-3, excès
excès d'acides
d'acides gras
gras
oméga
oméga66(pro-inflammatoires)
(pro-inflammatoires)etetd'acide
d'acidegras
grassaturés.
saturés.IlIlexiste
existeune
uneactivité
activitédiminuée
diminuéede
delaladelta-6-désaturase
delta-6-désaturaseetetun
unstress
stress
oxydant
oxydant lié
lié entre
entre autres
autres àà une
une carence
carence en
en vitamines
vitamines AA etet EE etet des
des taux
taux trop
trop bas
bas de
de zinc
zinc etet sélénium.
sélénium. Le
Le patient
patient souffre
souffre
également
également d'hyperhomocystéinémie.
d'hyperhomocystéinémie. Une
Une rééducation
rééducation alimentaire
alimentaire basée
basée sur
sur lala consommation
consommation d'aliments
d'aliments àà index
index
glycémique
glycémiquebas,
bas,de
depoisson
poisson(3
(3xxpar
parsemaine)
semaine)etetune
unecomplémentation
complémentationcomprenant
comprenantdes
deshuiles
huilesoméga-3
oméga-3(EPA
(EPAetetDHA),
DHA),de
de
lalavitamine
vitamineEEnaturelle,
naturelle,un
uncomplexe
complexeanti-oxydant
anti-oxydantetetun
uncomplexe
complexeB6/B9/B12
B6/B9/B12ont
ontpermis
permisau
aupatient
patientde
deperdre
perdrede
delalamasse
masse
graisseuse
graisseuseetetd'améliorer
d'améliorerde
demanière
manièreremarquable
remarquableson
sonétat
étatclinique.
clinique.
NUTRICASUS
NUTRICASUS
Le
Le Journal
Journal de
de la
la Médecine
Médecine Nutritionnelle
Nutritionnelle et
et Fonctionnelle
Fonctionnelle Pratique
Pratique
Syndrome Métabolique : Références Scientifiques Choisies
Syndrome
SyndromeX:
X:medical
medicalnutrition
nutritiontherapy.
therapy.
Roberts
K,
Dunn
K,
Jean
Roberts K, Dunn K, JeanSK,
SK,Lardinois
LardinoisCK
CK
Nutr
NutrRev
Rev2000
2000May;58(5):154-60
May;58(5):154-60
AA significant
significant number
number ofof Americans
Americans are
are atat risk
risk for
for developing
developing aa
condition
of
insulin
resistance
termed
Syndrome
X.
Dyslipidemia,
condition of insulin resistance termed Syndrome X. Dyslipidemia,
resistance
resistancetotoinsulin,
insulin,obesity,
obesity,and
andblood
bloodpressure
pressureelevation--the
elevation--thedeadly
deadly
quartet--describe
quartet--describe Syndrome
Syndrome X,
X, which
which increases
increases atherogenic
atherogenic risk
risk and
and
contributes
contributes toto coronary
coronary artery
artery disease.
disease. Lifestyle
Lifestyle factors
factors such
such as
as
overeating
overeatingand
andphysical
physicalinactivity
inactivityplay
playaapivotal
pivotalrole
roleininSyndrome
SyndromeX.
X.
This
This deadly
deadly duet
duet has
has been
been aptly
aptly coined
coined "hyperactive
"hyperactive fork"
fork" and
and
"hypoactive
"hypoactive foot,"
foot," respectively.
respectively. InIn addition,
addition, emerging
emerging evidence
evidence
suggests
suggeststhat
thatcertain
certainnutrients
nutrientsmay
mayhelp
helpprotect
protectagainst
againstSyndrome
SyndromeX.
X.
This
review
provides
a
brief
discussion
of
diet
and
lifestyle
This review provides a brief discussion of diet and lifestyle factors
factors
related
relatedtotoSyndrome
SyndromeX.
X.
n-3
n-3 long-chain
long-chain polyunsaturated
polyunsaturated fatty
fatty acids
acids in
in type
type 22 diabetes:
diabetes: aa
review.
review.
Nettleton
NettletonJA,
JA,Katz
KatzR.
R.
JJAm
AmDiet
DietAssoc.
Assoc.2005
2005Mar;105(3):428-40.
Mar;105(3):428-40.
Historically,
Historically,epidemiologic
epidemiologicstudies
studieshave
havereported
reportedaa lower
lower prevalence
prevalence
ofof impaired
impaired glucose
glucose tolerance
tolerance and
and type
type 22 diabetes
diabetes inin populations
populations
consuming
consuminglarge
largeamounts
amountsofofthe
then-3
n-3long-chain
long-chainpolyunsaturated
polyunsaturatedfatty
fatty
acids
(n-3
LC-PUFAs)
found
mainly
in
fish.
acids (n-3 LC-PUFAs) found mainly in fish. Controlled
Controlled clinical
clinical
studies
studies have
have shown
shown that
that consumption
consumption ofof n-3
n-3 LC-PUFAs
LC-PUFAs has
has
cardioprotective
effects
in
persons
with
type
2
diabetes
cardioprotective effects in persons with type 2 diabetes without
without
adverse
adverse effects
effects on
on glucose
glucose control
control and
and insulin
insulin activity.
activity. Benefits
Benefits
include
include lower
lower risk
risk of
of primary
primary cardiac
cardiac arrest;
arrest; reduced
reduced cardiovascular
cardiovascular
mortality,
mortality, particularly
particularly sudden
sudden cardiac
cardiac death;
death; reduced
reduced triglyceride
triglyceride
levels;
increased
high-density
lipoprotein
levels;
improved
levels; increased high-density lipoprotein levels; improvedendothelial
endothelial
function;
function; reduced
reduced platelet
platelet aggregability;
aggregability; and
and lower
lower blood
blood pressure.
pressure.
These
Thesefavorable
favorableeffects
effectsoutweigh
outweighthe
themodest
modestincrease
increaseininlow-density
low-density
lipoprotein
lipoprotein levels
levels that
that may
may result
result from
from increased
increased n-3
n-3 LC-PUFA
LC-PUFA
intake.
intake. Preliminary
Preliminary evidence
evidence suggests
suggests increased
increased consumption
consumption ofof n-3
n-3
LC-PUFAs
LC-PUFAswith
withreduced
reducedintake
intakeofofsaturated
saturatedfat
fatmay
mayreduce
reducethe
therisk
riskof
of
conversion
conversion from
from impaired
impaired glucose
glucose tolerance
tolerance toto type
type 22 diabetes
diabetes inin
overweight
overweight persons.
persons. Reported
Reported improvements
improvements inin hemostasis,
hemostasis, slower
slower
progression
progression ofof artery
artery narrowing,
narrowing, albuminuria,
albuminuria, subclinical
subclinical
inflammation,
inflammation, oxidative
oxidative stress,
stress, and
and obesity
obesity require
require additional
additional
confirmation.
Expected
health
benefits
and
public
health
confirmation. Expected health benefits and public healthimplications
implications
ofof consuming
consuming 11 toto 22 g/day
g/day n-3
n-3 LC-PUFA
LC-PUFA as
as part
part ofof lifestyle
lifestyle
modification
in
insulin
resistance
and
type
2
diabetes
are
modification in insulin resistance and type 2 diabetes arediscussed.
discussed.
L'implication
L'implicationdu
dusyndrome
syndrome de
de résistance
résistance àà l'insuline
l'insuline dans
dans
lele développement
du
diabète
de
type
II
développement du diabète de type II etet des
des ses
ses
complications
complications n'est
n'est plus
plus àà démontrer.
démontrer. De
De nombreuses
nombreuses
études
études expérimentales
expérimentales etet cliniques
cliniques ont
ont également
également montré
montré
un
rôle
majeur
de
la
carence
en
acides
un rôle majeur de la carence en acides gras
gras oméga-3
oméga-3 etet
de
de l'excès
l'excès d'acides
d'acides gras
gras saturés,
saturés, du
du stress
stress oxydant
oxydant
notamment
au
niveau
des
membranes
cellulaires
notamment au niveau des membranes cellulairesansi
ansique
que
des
destroubles
troublesdes
desréactions
réactionsde
deméthylation
méthylationtraduits
traduitspar
parune
une
hyperhomocystéinémie.
hyperhomocystéinémie.
Proposed
Proposedmechanisms
mechanismsfor
forthe
theinduction
inductionofofinsulin
insulinresistance
resistance
by
oxidative
stress.
by oxidative stress.
Bloch-Damti
Bloch-DamtiA,
A,Bashan
BashanN.
N.
Antioxid
Redox
Signal.
Antioxid Redox Signal.2005
2005Nov-Dec;7(11-12):1553-67.
Nov-Dec;7(11-12):1553-67.
InIndiabetes
diabetes(type
(type11and
andtype
type2),
2),increased
increasedflux
fluxofoffree
freefatty
fattyacids
acids
and
and glucose
glucose isis associated
associated with
with increased
increased mitochondrial
mitochondrial reactive
reactive
oxygen
oxygen species
species (ROS)
(ROS) production
production and,
and, asas aa consequence,
consequence,
increased
increased oxidative
oxidative stress.
stress. ROS
ROS have
have been
been shown
shown toto activate
activate
various
various cellular
cellular stress-sensitive
stress-sensitive pathways,
pathways, which
which can
can interfere
interfere
with
withcellular
cellularsignaling
signalingpathways.
pathways.Exposure
Exposureofofdifferent
differentcell
celllines
lines
toto micromolar
micromolar concentrations
concentrations ofof hydrogen
hydrogen peroxide
peroxide leads
leads toto the
the
activation
activationofofstress
stresskinases
kinasessuch
suchas
asc-Jun
c-JunN-terminal
N-terminalkinase,
kinase,p38,
p38,
IkappaB
IkappaB kinase,
kinase, and
and extracellular
extracellular receptor
receptor kinase
kinase 1/2.
1/2. This
This
activation
activation isis accompanied
accompanied by
by aa down-regulation
down-regulation ofof the
the cellular
cellular
response
response toto insulin,
insulin, leading
leading toto aa reduced
reduced ability
ability ofof insulin
insulin toto
promote
glucose
uptake,
and
glycogen
and
protein
synthesis.
promote glucose uptake, and glycogen and protein synthesis.The
The
mechanisms
mechanismsleading
leadingtotothis
thisdown-regulation
down-regulationininoxidized
oxidizedcells
cellsare
are
complicated,
involving
increased
serine/threonine
complicated,
involving
increased
serine/threonine
phosphorylation
phosphorylationofofinsulin
insulinreceptor
receptorsubstrate-1
substrate-1(IRS1),
(IRS1), impaired
impaired
insulin-stimulated
redistribution
of
IRS1
and
insulin-stimulated
redistribution
of
IRS1
and
phosphatidylinositol-kinase
phosphatidylinositol-kinase between
between cytosol
cytosol and
and low-density
low-density
microsomal
microsomal fraction,
fraction, followed
followed by
by aa reduced
reduced protein
protein kinase-B
kinase-B
phosphorylation
and
GLUT4
translocation
phosphorylation and GLUT4 translocation toto the
the plasma
plasma
membrane.
membrane. InIn addition,
addition, prolonged
prolonged exposure
exposure toto ROS
ROS affects
affects
transcription
transcription ofof glucose
glucose transporters:
transporters: whereas
whereas the
the level
level ofof
GLUT1
GLUT1 isis increased,
increased, GLUT4
GLUT4 level
level isis reduced.
reduced. As
As can
can be
be
expected,
expected, administration
administration ofof antioxidants
antioxidants such
such asas lipoic
lipoic acid
acid inin
oxidized
oxidized cells,
cells, inin animal
animal models
models ofof diabetes,
diabetes, and
and inin type
type 22
diabetes
shows
improved
insulin
sensitivity.
Thus,
oxidative
diabetes shows improved insulin sensitivity. Thus, oxidative
stress
stress isis presently
presently accepted
accepted as
as aa likely
likely causative
causative factor
factor inin the
the
development
developmentofofinsulin
insulinresistance.
resistance.
Hyperhomocysteinemia
Hyperhomocysteinemiacorrelates
correlateswith
withinsulin
insulinresistance
resistanceand
andlow-grade
low-gradesystemic
systemicinflammation
inflammationin
inobese
obeseprepubertal
prepubertalchildren.
children.
Martos
MartosR,
R,Valle
ValleM,
M,Morales
MoralesR,
R,Canete
CaneteR,
R,Gavilan
GavilanMI,
MI,Sanchez-Margalet
Sanchez-MargaletV.
V.
Metabolism.
Metabolism.2006
2006Jan;55(1):72-7.
Jan;55(1):72-7.Obesity
Obesityisisan
anindependent
independentrisk
riskfactor
factorfor
forthe
thedevelopment
developmentofofcardiovascular
cardiovasculardisease
diseasefrequently
frequentlyassociated
associated
with
withhypertension,
hypertension,dyslipemia,
dyslipemia,diabetes,
diabetes,and
andinsulin
insulinresistance.
resistance.Higher
Higherhomocysteine
homocysteine(Hcy)
(Hcy)levels
levelsare
areobserved
observedininthe
thehyperinsulinemic
hyperinsulinemicobese
obese
adults
adultsand
andsuggest
suggestthat
thatHcy
Hcycould
couldplay
playaarole
roleininthe
thehigher
higherrisk
riskofofcardiovascular
cardiovasculardisease
diseaseininobesity.
obesity.We
Weanalyzed
analyzedtotal
totalHcy
Hcylevels
levelsininobese
obese
prepubertal
prepubertalchildren
childrenand
andtheir
theirpossible
possibleassociation
associationwith
withboth
bothmetabolic
metabolicsyndrome
syndromeand
andvarious
variousinflammatory
inflammatorybiomarkers
biomarkersand
andleptin.
leptin.We
Westudied
studied
43
43 obese
obese children
children (aged
(aged 6-9
6-9 years)
years) and
and an
an equal
equal number
number ofof nonobese
nonobese children,
children, paired
paired by
by age
age and
and sex.
sex. The
The obese
obese subjects
subjects presented
presented
significantly
significantlyelevated
elevatedvalues
valuesfor
forinsulin
insulin(P
(P==.003),
.003),C-reactive
C-reactiveprotein
protein(P
(P==.033),
.033),and
andleptin
leptin(P
(P<<.001).
.001).No
Nosignificant
significantdifferences
differenceswere
werefound
found
ininHcy
Hcylevels
levelsbetween
betweenthe
theobese
obeseand
andnonobese
nonobesechildren.
children.However,
However,Hcy
Hcyconcentration
concentrationwas
wassignificantly
significantlyhigher
higherininthe
thehyperinsulinemic
hyperinsulinemicobese
obese
children
childrenthan
thanininthe
thenormoinsulinemic
normoinsulinemicgroup
group(P
(P==.002).
.002).Using
Usingmultivariant
multivariantregression
regressionanalysis,
analysis,ininthe
theobese
obesegroup,
group,corrected
correctedfor
forage
ageand
andsex,
sex,
the
thehomeostasis
homeostasismodel
modelassessment
assessmentfor
forinsulin
insulinresistance
resistance(P
(Ppartial
partial==.001)
.001)and
andleptin
leptin(P
(Ppartial
partial==.02)
.02)are
areindependent
independentpredictive
predictivefactors
factorsfor
for
Hcy.
Hcy.InInthe
thecontrol
controlgroup,
group,corrected
correctedfor
forage
ageand
andsex,
sex,the
thehomeostasis
homeostasismodel
modelassessment
assessmentfor
forinsulin
insulinresistance
resistance(P
(Ppartial
partial==.005)
.005)and
andleptin
leptin(P
(P
partial
partial==.031)
.031)also
alsoare
areindependent
independentpredictive
predictivefactor
factorfor
forHcy.
Hcy.Increased
Increasedplasma
plasmaHcy,
Hcy,particularly
particularlyininhyperinsulinemic
hyperinsulinemicobese
obesechildren,
children,may
maybe
be
causally
causallyinvolved
involvedininthe
thepathogenesis
pathogenesisofofatherosclerosis
atherosclerosisand/or
and/orcardiovascular
cardiovasculardisease,
disease,both
bothofofwhich
whichare
arecommon
commonininobesity.
obesity.
NUTRICASUS
Le
Le Journal
Journal de
de la
la Médecine
Médecine Nutritionnelle
Nutritionnelle et
et Fonctionnelle
Fonctionnelle Pratique
Pratique
Questions
Questions fréquemment
fréquemment posées
posées ::
•• Qui
Qui envoie
envoie les
les graphiques,
graphiques, commentaires,
commentaires, conseils
conseils micronutritionnels
micronutritionnels et
et nutritionnels
nutritionnels ??
Î
Î La
La société
société Ellipsys.
Ellipsys.
•• Qui
Qui réalise
réalise les
les analyses
analyses de
de biologie
biologie ??
Î
Î Le
Le laboratoire
laboratoire Roman
Roman Païs.
Païs.
•• A
A qui
qui sont
sont destinés
destinés graphiques,
graphiques, commentaires,
commentaires, conseils
conseils micronutritionnels
micronutritionnels et
et
nutritionnels
nutritionnels ??
Î
Î Au
Au praticien.
praticien.
•• Comment
Comment puis-je
puis-je faire
faire pour
pour recevoir
recevoir le
le matériel
matériel nécessaire
nécessaire aux
aux bilans
bilans nutritionnels,
nutritionnels, quels
quels
sont
les
délais
?
sont les délais ?
Î
Î Téléphonez
Téléphonez au
au +32
+32 67
67 645
645 200
200 afin
afin de
de passer
passer la
la commande.
commande. 100%
100% des
des commandes
commandes
sont
sont fabriquées
fabriquées dans
dans les
les 55 jours
jours ouvrables.
ouvrables. La
La livraison
livraison s’effectue
s’effectue par
par un
un chauffeur
chauffeur du
du
laboratoire
laboratoire en
en Belgique
Belgique et
et par
par transporteur
transporteur àà l’étranger.
l’étranger.
•• Comment
Comment mes
mes patients
patients peuvent-ils
peuvent-ils régler
régler la
la facture
facture du
du laboratoire
laboratoire ??
Î
Par
carte
de
crédit
(Visa,
Mastercard),
par
virement
Î Par carte de crédit (Visa, Mastercard), par virement bancaire,
bancaire, en
en numéraire
numéraire ou
ou par
par
chèque.
chèque.
Agenda
Agenda ::
•• 28/03
28/03
•• 29/03
29/03
Bruxelles
Bruxelles
Liège
Liège
•• 13/06
13/06
•• 14/06
14/06
Bruxelles
Bruxelles
Liège
Liège
•• 22-23-24/06
La Calderona
Calderona »»
22-23-24/06 Valencia
Valencia (Espagne)
(Espagne) «« La
Le
Le programme
programme détaillé
détaillé sera
sera présenté
présenté dans
dans le
le prochain
prochain Nutricasus.
Nutricasus.
Vos
Vos commentaires
commentaires (A
(A envoyer
envoyer par
par fax
fax au
au +32
+32 67
67 217
217 068
068 ou
ou par
par e-mail
e-mail àà info@ellipsys.be)
info@ellipsys.be)
Cet
Cet espace
espace est
est réservé
réservé àà vos
vos commentaires
commentaires et
et remarques
remarques concernant
concernant vos
vos expériences
expériences par
par rapport
rapport àà
l'utilisation
l'utilisation des
des bilans
bilans nutritionnels
nutritionnels dans
dans votre
votre pratique.
pratique. L'objectif
L'objectif est
est de
de librement
librement donner
donner votre
votre point
point de
de vue
vue
avec
avec comme
comme objectif
objectif de
de rendre
rendre encore
encore plus
plus utile
utile et
et plus
plus efficace
efficace le
le service
service que
que le
le laboratoire
laboratoire Roman
Roman Païs
Païs
vous
vous offre.
offre.
Editeur
Editeurresponsable
responsable
Ellipsys
EllipsysS.A.
S.A.
Green
GreenAlley
AlleyOffice
OfficePark
Park
70
70Rue
Ruedu
duPanier
PanierVert
Vert
B-1400
B-1400Nivelles
Nivelles
Belgique
Belgique
info@ellipsys.be
info@ellipsys.be
Nutricasus
Nutricasusest
estrédigé
rédigépar
pardes
desexperts
expertsdans
dansleledomaine
domainede
delalanutrition
nutrition
sous
souslalasupervision
supervisiondu
ducomité
comitéscientifique
scientifiquedu
dulaboratoire
laboratoireRoman
RomanPaïs.
Païs.
Téléchargement

NUTRICASUS NUTRICASUS