Qui : Etoile KIC
Quoi : mégastructure ExtraT (??)
Quand : septembre 15
Où : 1480 années lumières d’ici
Comment : Via Kepler
Pourquoi : Images :
- sphère de Dyson (imaginé par le physicien Freeman Dyson et destiné à capter le rayonnement
d’une étoile afin d’alimenter en énergie une civilisation technologiquement plus avancée que
la nôtre...)
Accroche : Découverte majeure du télescope spatial Kepler : une mégastructure extra-terrestre. Le
chasseur d’exoplanètes a fait fort en étudiant l’intensité lumineuse de KIC 8462852. La luminosité de
ladite étoile traduirait une éventuelle activité extra-terrestre.
1- (les faits)
[Photo de la Voie lactée sur la gauche du texte ] Lorsqu’une planète passe devant son étoile, elle en
atténue légèrement la lumière émise (maximum 1%). C’est donc à partir de ces données que Kepler
analyse notre galaxie en quête d’exoplanètes.
Lancé en mars 2009, Kepler scrute la Voie Lactée dans le but de découvrir des planètes habitables en
scannant leur luminosité. En septembre dernier, en analysant les rapports de Kepler sur l’étoile KIC
8462852, les scientifiques découvrent une forte atténuation lumineuse de cette dernière.
Située dans la constellation du Cygne à 1480 années lumières, KIC 8462852 intrigue la communauté
scientifique : sa luminosité baisserait de 22% (sur des périodes de 5 à 80 jours) contrairement au 1%
théorique. Plus intriguant, l’étoile est le premier astre étudié sur 150 000 où la variation est telle et
se fait de manière lacunaire.
La première piste sur laquelle se sont penchés les astronomes a été la probabilité que les
instruments aient été défectueux. Hypothèse rapidement écartée puisque, après étude, il s’avère
que les calculs confirment les observations du télescope. La thèse de la défaillance est définitivement
écartée. Quelles autres pistes envisager pour une telle découverte ?
2- (hypothèses vie ET)
[Photo de la sphère Dyson à gauche du texte] La seconde thèse qui a vu le jour après les rapports des
scientifiques, et celle qui a le plus d’écho, a été le passage d’une mégastructure devant l’étoile à
certaines périodes. Ce qui justifierait pourquoi on observe une baisse de la luminosité de l’étoile.
L’hypothèse consiste à dire que les E.T captent l’énergie de l’étoile pour l’utiliser au sein de la
mégastructure, qui serait probablement une sphère de Dyson
((https://fr.wikipedia.org/wiki/Sph%C3%A8re_de_Dyson))). Selon Dyson, un tel système permettrait
aux voyageurs de l’espace de se déplacer à 2 000Km/s pendant un million d’années.
Dans l’espoir d’obtenir une réponse à la question, le SETI
Institute(((https://fr.wikipedia.org/wiki/Institut_SETI))) (Search for Extra-terrestrial Intelligence), a
été chargé d’écouter si d’éventuels signaux pourraient provenir d’une étoile et ainsi trahir la
présence d’une mégastructure alien. Ils ont utilisé leurs 42 radiotélescopes, braqué leurs antennes en
direction de KIC 8462852 et ont croisé les doigts. La fréquence d’écoute a été réglée sur les bandes
de 1Hz et celles de 10 GHz. Principalement pour deux raisons, la première est que le dégagement
d’énergie via le système de propulsion d’une structure alien serait captable dans cette gamme, mais
aussi car ces bandes se distinguent plus facilement des autres émissions dites naturelles provenant
de l’espace.
3- Désillusion
Les études menées du 15 au 30 octobre sont formelles. Aucun signal en provenance de KIC 8462852
et ses alentours n’a été capté. On ne peut donc pas s’avancer sur la possibilité d’une vie extraterrestre autour de l’étoile. […]
Téléchargement

Qui : Etoile KIC Quoi : mégastructure ExtraT (??) Quand : septembre