La pollution est la dégradation nocive de l’environnement par les
civilisations technologiques.
La pollution affecte l’eau, l’air, le sol, la mer, l’atmosphère, surtout
l’homme
« La pollution est une modification du milieu naturel qui apparait en
totalité ou en partie comme un sous produit de l’action humaine au travers
d’effets directs ou indirects, altérant les critères de répartitions des flux
d’énergie, des niveaux de radiations de la constitution physico-chimique du
milieu naturel et de l’abondance des espèces vivantes. Ces modifications
peuvent affecter l’homme directement ou au travers des ses ressources
agricoles, en eau et autres produits biologiques .Elles peuvent être aussi
l’affecter en altérant les objets physiques qu’il possède, les possibilités
récréatives du milieu ou encore enlaidissant la nature ».
Les produits rejetés par les autres organismes autres que l’homme (CO2, H2O,
excréta), les cadavres sont recyclés par les décomposeurs, les actions prédatrices
régularisent les effectifs de la biocénose et l’écosystème se maintient en équilibre.

L’homme au contraire pollue la nature quand il rompt l’équilibre d’un
écosystème par la destruction de certaines espèces. (ex : la chasse abusive
des oiseaux granivores en Chine provoque la prolifération des rats causant
plus de dégâts)

L’introduction d’une espèce dans un écosystème peut aussi provoquer une
pollution. (ex : en Australie l’arrivée des lapins avec les colons déclenche une
chute significative du nombre de kangourous)

L’homme a une action polluante quand il rejette une quantité de déchet
supérieure à la capacité des transformations des décomposeurs.

L’homme pollue quand il fabrique des substances, des objets que
l’écosystème ne sait pas transformer. Les produits non biodégradables. (ex :
les plastiques et les produits dérivés des métaux lourds)
I.
Les polluants et leurs conséquences sur l’environnement
1.1- Les dérivés gazeux du carbone : CO2, CO, Les oxydes d’azote et de
soufre. Ces gaz sont rejetés dans l’air par la combustion de sources énergétiques
fossiles telles que le pétrole, gaz naturel, charbon.
Ces gaz polluant affectent surtout l’atmosphère dont le plus important est le
CO2

CO2 : l’augmentation de la concentration du CO2 dans l’atmosphère va créer le
phénomène de l’“effet de serre” qui va provoquer un réchauffement généralisé
du climat terrestre au cours du prochain siècle
_Le monoxyde de carbone CO : Est un gaz toxique pour les animaux à sang
chaud.
_Les oxydes d’azote et de souffre

Les NO2 et SO2 sont des produits secondaires des réactions de combustion dans
l’air de différent dérivé des carbones fossiles
Ces gaz mélange aussi de l’eau vont être le responsable du phénomène de“
pluie acide”.
Les plus acides attaquent la végétation des régions tempérés des pays riches
situés en Europe.
En plus les dérivées gazeuses du carbone constituent différents sels de métaux
lourds (Pb, Hg, …Al) d’où les risques d’intoxications…
1.2- Les organo-halogénés : ce sont des produit à forte production de
matière active en tant que pesticide.
Les pesticides sont des produits destinés à lutter contre les animaux et les
végétaux nuisibles pour l’homme (insecticides et herbicides).
Exemple : le DDT : Utiliser dans la lutte contre les insectes ravageurs de
cultures et insectes vecteurs des maladies pour homme et animaux domestique.
Ces insecticides et herbicides sont accumulés dans le sol. Se trouvant dans le
sol ces produits passent dans les producteurs.
Le principal danger de l’emploi des pesticides réside dans l’accumulation des
produits toxique à concentration croissante le long de la chaine alimentaire.
L’existence de ces pesticides diminue la fécondité des certaines espèces
animales ou la stérilisation totale d’où le risque de disparition de certains espèces.
Les organo-halogénés polluent aussi l’eau par les produit non dégradables.
Les déchets industriels jouent un rôle important dans la pollution des eaux
(poubelles des déchets chimiques).
1.3- Les hydrocarbures chlorofluorés : CFC ou fréons : ce sont des gaz
utilisés comme liquide cryogènes comme les machines frigorifiques où des gaz
propulseur des bombes aérosols.
Ces gaz dégradent la couche d’ozone : (barrière des rayons ultra-violets
solaires qui vont provoquer différentes maladies pour l’homme surtout le cancer)
1.4-Les marées noires : ce sont des expansions des pétroles sur la mer
provenant d’un naufrage des bateaux pétroliers ou d’une explosion des plates formes
pétroliers.
1.5-La pollution radioactive : Dans le cas d’une explosion des centrales
nucléaires la pollution radioactive constitue l’un des dangers majeurs qui menacent
l’homme et l’ensemble des êtres vivants ou BIOSPHERE.
Les rayonnements diffusés par les éléments radioactifs provoquent chez l’homme
des maladies surtout le cancer.
La radioactivité s’accumule d’une façon croissante le long de la chaîne
alimentaire
II LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT
La protection de l’environnement doit concerner : le sol, l’eau, l’air et les
espèces animales et végétales.
Cette protection consiste à conserver le milieu naturel autant que possible pour
ne pas rompre l’équilibre écologique des milieux.
Le but final de la protection de l’environnement est de rendre meilleure la
condition de vue humaine.
1- Conservation du sol :

Pour éviter l’érosion il faut :
 Arrêter la déforestation et employer les produits forestiers d’une façon
rationnelle.
 Activer le reboisement de régions défrichées.
 Eviter le surpâturage et les cultures itinérantes pratiques des régions
tropicales
 Aménager des terrasses horizontales à travers les zones à fortes
pentes…

Pour conserver la nature du sol :
 Réduire ou même supprimer les emplois des engrais chimiques et les
pesticides.
 Employer des engrais organiques.
 Cultiver des plantes qui améliorent la nature des sols (ex : les
légumineuses).
Par contre ces pins acidifient le sol.
 Les irrigations et drainages du sol doivent être bien étudiés de telles
sortes que l’eau sera par son agent de l’érosion.
2- Conservation de l’eau et de la mer :
 Emploi rationnel de l’eau, éviter tout gaspillage de l’eau.
 Réduire ou même supprimer les produits qui peuvent contaminer l’eau.
(ex : détergeant, pesticides)
 La mer ne sera pas utilisée comme des poubelles.
 Améliorer les stations d’épurations des eaux usées.
3- Conservation de l’atmosphère :
 Réduire le dégagement des produits toxiques tels que CO2, CO pour
l’amélioration du système d’échappement des véhicules et des fumées
d’usines.
 Arrêter la production des polluants qui dégradent la couche d’ozone.
 Rechercher des nouvelles sources d’énergies et d’énergies renouvelables
(énergie solaire, hydroélectrique, éolienne, marémotrice, géothermique,
biogaz)
4- Conservation de la nature des espèces animales et végétales :
 L’emploi des pesticides ou herbicides entraine aussi la disparition des
espèces utilisables et des espèces utiles.

Pour réduire cette perte on peut pratiquer :
 la lutte biologique qui consiste à la dissémination des ennemis naturels
des espèces ravageurs. Les ennemis peuvent être des parasites animaux
ou végétaux ou microbes qui causent des maladies.
Ex : les insectes Assydae ennemi naturel du criquet ravageur des cultures à
Madagascar.
 Création de parcs nationaux ou réserves naturelles intégrales.
 Les réserves naturelles intégrales sont des milieux des faunes et des
flores à protection absolue. Toute activité humaine y est interdite.
L’accès est réservé à quelques scientifiques.
 Les Parcs nationaux sont des régions présentant des intérêts biologiques
pour sa richesse faunistique et floristique. Toutes activités industrielles et
commerciales sont interdites. La visite du public est permise sans cueillir
ni tuer les espèces rencontrées.
La protection de l’environnement dépend de chacun de nous pour éviter la
rupture de l’équilibre de l’écosystème.
Téléchargement

La pollution est une modification du milieu naturel qui apparait en