Infection à Entérobactérie Productrice de Carbapénémase
FICHE
N° 2
Patient colonisé à EPC
NE PAS TRAITER UNE COLONISATION PAR EPC
Ce traitement serait tout à fait inefficace et risquerait de favoriser
le développement de résistances bactériennes supplémentaires qui
conduiraient à une impasse thérapeutique.
•
Il n’existe pas de procédure validée de décolonisation
Risques de développer une infection
•
Le risque existe comme pour toute entérobactérie hébergée dans le tube
digestif d’un patient mais la proportion de patients porteurs qui s’infectent
n’est pas connue.
•
Il semble cependant, que hors contexte de fragilité particulière (patients
pris en charge en réanimation, immunodéprimés …), l’infection reste
rare.
On ne peut cependant exclure une infection pour un porteur d’EPC.
Cette bactérie peut être notamment à l’origine d’infection urinaire
(comme toute bactérie du tube digestif) et d’infections pulmonaires,
pouvant évoluer en bactériémie.
Traitement d’une infection à EPC
•
En cas d’infection non documentée chez un patient connu porteur :
-> Si l’état clinique du patient le permet :
attendre le résultat de l’antibiogramme.
-> Si l’état clinique du patient demande un traitement en urgence :
se référer aux recommandations émises par le réseau Antibiolor.
(www.antibiolor.org)
En cas d’infection documentée à EPC :
Appeler le service de Maladies Infectieuses de proximité.
Hôpitaux de Brabois, Rue du Morvan, 54511 VANDOEUVRE LES NANCY CEDEX
Tél. : 03.83.15.34.73 – Fax : 03 83 15 39 73 – e-mail : cclin.est@chu-nancy.fr
Téléchargement

fiche 2 INFECTION A EPC